Yéti : de nouvelles analyses ADN livrent des révélations

Des scientifiques ont récemment mené de nouvelles analyses ADN sur des échantillons attribués au Yéti. Si l’attente a été longue, les chercheurs ont, aujourd’hui, enfin percé cette énigme.

Depuis des décennies, nombreuses ont été les histoires faisant référence à un homme-singe, parcourant les montagnes enneigées du Népal et du Tibet. Souvent appelée Yéti, Abominable homme des neiges ou encore Migou, cette créature légendaire aurait été observée de nombreuses fois.

Toutefois, malgré les nombreux récits, aucune preuve concrète de son existence n’a été donnée. De ce fait, une question demeure. Le Yéti existe-il vraiment ? Aujourd’hui, grâce à de nouvelles analyses ADN, des scientifiques auraient réussi à répondre à cette interrogation.

Yéti, du mythe à la réalité ; les nouvelles révélations

Découverts sur le plateau tibétain et dans la chaine de l’Himalaya, ce ne sont pas moins de 9 échantillons, provenant de prétendus Yétis, que les scientifiques ont analysé.

Entre autre, un fragment d’os trouvé dans une grotte, une dent, un morceau de peau, des poils, ou encore des extraits de matière fécale, ont été mis à jour. Grâce à ces échantillons, les chercheurs ont ainsi réussi à percer le mystère du Yéti.

Selon eux, cette légendaire créature serait nulle autre qu’un grossier canular. En effet, les découvertes suggèrent que les échantillons proviennent, non pas du yéti, mais d’ours ou de chiens.

Jonathan Downes, célèbre cryptozoologue déclare : « Même si ces découvertes nous prouvent le contraire, il est toutefois encore possible qu’une espèce inconnue de primate vive dans ces montagnes ».

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *