Une tombe égyptienne découverte sur Mars

Un ufologue a découvert, sur des photographies de la NASA, ce qu’il croit être la tombe d’un roi extraterrestre. Cela pourrait constituer une preuve que les anciens Égyptiens venaient, en réalité, de la planète Mars.

L’ufologue Scott C. Waring pense que cette découverte d’une véritable « sculpture de style égyptien » pourrait dévoiler les mystères qui entoure les grandes pyramides de Gizeh. La sculpture en question est la supposée tombe d’un roi extraterrestre, que M. Waring a repéré dans une image prise par l’un des rovers de la NASA il y a de cela 12 ans. L’expert a expliqué son étrange « découverte » sur son blog ET Data Base, arguant que cela pourrait être authentique.

M. Waring a écrit : « Les gars, je voulais partager cela avec vous. Non seulement j’ai trouvé une sculpture de style égyptien sur une colline sur Mars, mais j’en ai trouvé plusieurs. »

« Il y a plusieurs autres sculptures à proximité sur cette superbe photo et j’ai ajouté une couleur jaune à l’image pour les rendre plus visibles, car l’image en noir et blanc rend souvent les détails plus difficiles à remarquer. »

La photo, colorée par M. Waring, semble montrer une forme vaguement humaine dépassant du côté d’une falaise martienne.

Une forme allongée au sommet de la « tête » de la sculpture ressemble à un couvre-chef égyptien antique appelé double couronne (ou Pschent).

La forme générale de la sculpture supposée rappelle étrangement le sarcophage d’une momie ou la statue d’un dieu assis.

M. Waring a déclaré : « Cela m’a vraiment fait me poser la question : est-ce que les anciens Égyptiens viennent de Mars ? »

« Ont-ils ensuite déménagé en Égypte, car son apparence et son climat sont très semblables à ceux de Mars ? »

« Aucun autre endroit sur Terre ne ressemble autant à Mars. Donc, si cela est vrai, cela explique totalement pourquoi de telles pyramides étonnantesont été construites et ont émergé au milieu de nulle part. »

« Parce que c’était l’endroit qui ressemblait le plus à chez eux. Ils pouvaient donc y venir sans crainte»

La photo a été prise Mars par le rover Opportunity de la NASA le 7 mai 2007.

Mais selon l’agence spatiale américaine, celle-ci ne montre aucun artefact extraterrestre, mais plutôt une falaise haute de 12 mètres (39 pieds) sur le bord du cratère Victoria.

Victoria est un énorme cratère d’impact situé dans la région dite du Cap Saint-Vincent de la plaine extraterrestre du Meridiani Planum. Il a été exploré uniquement par ce rover de la NASA.

La NASA a déclaré : « Ces images à très haute résolution ont permis aux scientifiques de constater que les roches du cratère Victoria représentaient jadis un vaste champ de dunes ressemblant beaucoup au désert du Sahara sur Terre, et que ce champ de dunes s’est transforméà cause d’un vent qui soufflait du nord au sud et qui s’était abattu sur la région. »

« D’autres mesures chimiques et minérales effectuées par des véhicules mobiles ont montré que bon nombre des anciennes dunes de sable étudiées à Meridiani Planum avaient été modifiées par les eaux liquides de surface et souterraines il y a longtemps. »

« Il s’agit d’une image prise à l’aide de la caméra panoramique du Roverd’exploration de Mars Opportunity, acquise sur le sol 1167 (le 7 mai 2007)et qui a été construite à partir d’une combinaison mathématique de 16 filtres bleus différents – 480 nm. »

Mais pourquoi M. Waring pense-t-il que cette formation rocheuse est une structure extraterrestre ?

Pour la NASA, cela pourrait s’expliquer par un phénomène psychologique appelé «paréidolie ».

La NASA a expliqué : « La paréidolie est un phénomène psychologique dans lequel les gens voient des formes reconnaissables dans des nuages, des formations rocheuses ou des objets ou des données qui n’ont pourtantaucun lien. Il existe de nombreux exemples de ce phénomène sur Terre et dans l’espace. »

Selon Brigitte Nerlich, professeur de sciences à l’Université de Nottingham, les scientifiques discute de cet effet depuis les années 1960.

Elle a déclaré : « La paréidolie, c’est, me semble-t-il, ‘la perception imaginée d’un motif ou d’une signification qui n’existe pas réellement’ »- Dictionnaire Collins.

« Dès 1965, Carl Sagan avait parlé de la paréidolie et présenté une explication évolutionnaire»

« Il écrivait dans son livre de 1995, The Demon-Haunted World (Le monde hanté par les démons) : ‘Dès que le nourrisson peut voir, il reconnaît les visages et nous savons maintenant que cette compétence est figée dans notre cerveau’. »

« Les nourrissons qui, il y a un million d’années, étaient incapables de reconnaître un visage leur rendaient moins le sourire. De ce fait, ils étaient moins susceptibles de gagner le cœur de leurs parents et moins susceptibles de prospérer. »

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1119782/Life-on-Mars-NASA-aliens-ancient-egyptian-tomb-mars-UFO-sighting-Scott-Waring,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *