Une femme possédée par un fantôme appelle la police

Le dimanche 15 octobre 2017, dans la mâtinée, les services d’urgence de la ville de Cambridge (dans l’Ohio) ont été appelés par une mère de famille qui prétendait être possédée par un fantôme.
La jeune femme, qui vit dans une maison située au North 11th Street, s’était effondrée sous sa véranda. Lorsque les secours arrivèrent sur place, elle déclara qu’elle ne souffrait d’aucune maladie que la médecine pouvait traiter mais qu’un esprit démoniaque avait pris possession de son corps.
Elle a par ailleurs, refusé tout traitement médical, y compris d’être transportée à l’hôpital de Southeastern Med. Elle était persuadée que sa maladie était « spirituelle et non médicale ».
La femme a affirmé qu’elle était possédée par un fantôme qui vit dans son grenier.
Selon les rapports de la police, les services d’urgence de « United Ambulance », le service des incendies de Cambridge et le service de police ont été dépêchés à l’intérieur de cette résidence à 2h45 du matin.
À leur arrivée, les policiers ont trouvé la victime allongée sur le perron avec sa fille se tenant debout au-dessus de sa mère.
La mère et la fille ont avisé la police qu’un fantôme nommé Angelica habitait dans leur grenier. C’est ce dernier qui avait pris possession du corps de la mère. Lorsque les ambulanciers et les pompiers sont arrivés, la mère a refusé d’être emmenée à l’hôpital.
Elle a expliqué aux personnes venues l’aider qu’un autre fantôme, nommé George, résidait dans le sous-sol de la maison et que la famille avait bloqué la porte du grenier et celle du sous-sol pour enfermer ces esprits visiblement hostiles.
Malgré ces précautions, l’esprit du grenier s’était échappé avant d’attaquer la mère de famille.
La jeune fille a dit à la police qu’elle aurait besoin de contacter un prêtre, mais qu’elle n’en connaissait pas dans la région.
Avant le départ des policiers, la mère aurait avoué avoir consommé plusieurs verres d’alcool dans un bar de Wheeling Avenue plus tôt dans la nuit. C’est ce prétendu état d’ébriété qui serait la véritable cause de ce possible cas de possession démoniaque.
Photo : Downtown Cambridge in 2008, by The original uploader was Willjay at English Wikipedia – Transferred from en.wikipedia to Commons., CC BY-SA 3.0Link
Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *