Un supporteur de foot fait exorciser le Stade Rennais

Anthony est, depuis plus de 40 ans, un fervent supporteur du Stade Rennais. Marre de voir son club favori perdre et enchaîner les désillusions, l’homme, persuadé que celui-ci était ensorcelé, a profité d’un récent voyage au Bénin pour « l’exorciser » définitivement …
Il y a une dizaine d’années, à la suite d’une énième défaite, un de ses amis, pour plaisanter, a suggéré que les Rouge et Noir était peut-être « marabouté ». Anthony, désespéré, a pris cette simple boutade au sérieux :
« Ça a fait tilt ! Je me suis dit que ça devait être ça. »
Il est vrai que, depuis quelques années, le Stade Rennais ne d’accumuler les déboires. Jugez plutôt : demi-finale de la Coupe de France perdue à l’ultime minute face à Auxerre en 2003, 3ème place en championnat soufflée en toute fin de match lors de la saison 2006-2007, finale perdue contre Guingamp en 2009, … . Cette succession d’évènements a convaincu l’homme que son club était inexplicablement maudit.
Alors qu’Anthony se préparait à partir en voyage au Bénin, il est tombé sur  « un reportage d’Arte qui disait que c’était le pays du vaudouisme. Je voulais voir en vrai à quoi ça ressemblait. Et si j’en profitais pour démarabouter le Stade Rennais ? »
Se trouvant dans la région d’Ouidah, il se mit rapidement à la recherche d’un marabout pouvant répondre à sa requête :
« On m’a dit qu’il y avait quelqu’un que les joueurs de foot du club local allaient voir. » 
Devant le sorcier, il a rapidement émis sa demande « Démarabouter le Stade Rennais ! ». La séance a alors pu commencer :
« Il m’a fait jeter des osselets avant de me dire qu’il y avait deux mauvais esprits sur le club. »
La séance va durer pas moins de deux heures. Autour d’un poster du Stade Rennais et à l’aide d’épices, de racines, de poupées vaudou fumant des cigarettes, de gin, le maître récitera des incantations. Le rituel se termina par le traditionnel sacrifice de poulet.
« C’était totalement surréaliste. Au point de me demander si je n’étais pas allé un peu trop loin. »
Avant de se quitter, le sorcier donna à Anthony une fiole contenant de l’eau sacrée ainsi qu’un cadenas :
« Il m’a dit que ce serait bien si un joueur pouvait se mettre un peu d’eau sur les mains avant la finale. Et aussi, de fermer le cadenas avant le match. » 
Le match en question était la finale de la Coupe de la Ligue survenue le 20 avril 2013 et opposant la Stade Rennais à l’AS Saint-Etienne. Hélas pour notre homme, l’exorcisme a, semble-t-il échoué, puisque les Rouge et Noir ont encore perdu un but à zéro …
Source
http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Insolite.-Le-Stade-Rennais-desensorcele-au-Benin_6346-2185270-fils-tous_filDMA.Htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *