Un pub hanté par une entité démoniaque

 

Sean Hutchinson, propriétaire du Bate Hall, un pub situé à Macclesfield (en Angleterre), a raconté avoir rencontré un « démon » prénommé Richard et qui hanterait ce bâtiment historique. Il affirme avoir filmé cette altercation.

L’homme certifie que ce pub, situé sur Chestergate, est hanté par James Richard Stopford, un ancien résident, depuis maintenant plus de deux ans. Le père de deux enfants indique que ce terrifiant fantôme est « démoniaque » et qu’il n’aime pas les femmes et les enfants.

Au cours d’une séance de spiritisme filmée et dirigée par le médium James Higgins, on peut voir Sean, âgé de 45 ans, provoquer et insulter cet « esprit » dans l’espoir de capturer une quelconque activité paranormale.

La vidéo a été prise à l’aide de Facebook Face mais a soudainement été stoppée par James « pour des raisons de sécurité ».

Sean a déclaré que cela n’avait pas été une expérience agréable, mais quelque chose à laquelle il s’est habitué à la longue.

« Richard est démoniaque. Il est ici en permanence. Je l’affronte tous les jours pour l’écarter de ma famille. Il n’aime pas les femmes et les enfants. »

« Il est diabolique. Il pense que c’est sa maison, mais ce n’est pas le cas. C’est chez moi et je ne vais nulle part. »

« J’ai accueilli une équipe paranormale ici deux fois et certains d’entre eux ont désormais peur de cet endroit. »

Le pub, qui date de 1525, est réputé pour avoir eu Oliver Cromwell comme client. Dans ces lieux, on peut trouver un escalier jacobin et des cachettes secrètes qui étaient utilisées par des prêtres catholiques. L’escalier possède également des marques à son sommet. Selon Sean, ces traces auraient été laissées par la corde qui a servi pour la pendaison de la sorcière de Macclesfield.

Sean affirme que le pub historique est hanté par 21 fantômes différents parce que c’est là que se trouvaient les latrines ainsi que la potence de la ville.

James, âgé 25 ans et vivant à Tytherington, prétend également qu’il y a des esprits dans le pub. Il explique :

« Il y a quelque chose là-dedans. C’est un endroit mauvais. J’ai mis mes mains sur le mur et j’ai senti que je pouvais voir quelque chose. C’était en train de drainer mon énergie et je pensais que j’allais m’évanouir. »

« Nous évitons de parler avec les esprits, mais Sean discute avec lui. Il est devenu fou de rage et a créé une vibration très négative. Il ne se sentait pas en sécurité, c’est pourquoi j’ai arrêté la séance. »

James s’est engagé à travailler avec Sean.

« Il [Sean, NDLR] est désespéré et veut que je fasse quelque chose et je pense que je le peux, mais c’est un long processus. »

Voir la vidéo

Source

http://www.macclesfield-express.co.uk/news/landlord-confronts-ghost-spooky-vigil-13180100,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *