Un pêcheur mordu par un piranha dans les Vosges

Le vendredi 23 mai 2014, aux alentours de 16 heures, un homme, nommé Bruno Faass, a véritablement pêché un piranha alors qu’il s’adonnait à sa passion sur les bords de l’étang de la Ballastière, situé dans la ville de Sainte-Marguerite (dans les Vosges) !
En cet après-midi-là, B. Faass était parti à la pêche. Jean-Claude Charpy, boulanger déodatien à la retraite et garde-pêche de la société privée « Les Amis de la Ballastière », était venu le voir quand il a fait cette surprenante prise :
« Je venais d’aider un pêcheur à tirer un brochet de l’eau quand il m’a montré le “drôle“ de poisson qu’il a pêché et qui l’a mordu à un doigt. Tous les pêcheurs qui étaient là ont été surpris ».
En essayant de couper le fil, le poisson carnivore a réussi à mordre le pêcheur sans que sa blessure ne soit sérieuse.
Etonné de cette nouvelle, Michel Dorner, président de l’AAPPMA (Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques), a voulu constater par ses propres yeux le prétendu poisson exotique. Il s’est donc rendu chez le boulanger retraité qui le gardait soigneusement dans son congélateur. Il raconte :
« Je reste sceptique, cela fait plus de 50 ans que je vais à la pêche, je n’ai jamais entendu parler de la présence de piranhas dans nos plans d’eau où cette espèce ne peut de toute façon pas vivre naturellement ni survivre à cause de la température trop froide, même si celle-ci a tendance à se réchauffer. Ici, on est habitué à l’invasion de perches dorées qui profitèrent à une vitesse grand V, mais pas à celle de piranhas. »
L’animal mesurait 17 centimètres de long pour 8 de large. Mais ce qui étonne le plus, c’est bien entendu la présence d’un piranha, comme nous le précise J-C Charpy :
« Cette espèce vivant dans les eaux chaudes (22-24 degrés) d’Amérique du Sud vient bien de quelque part, ce n’est pas un oiseau qui a ramené des œufs, c’est forcément quelqu’un qui s’en est débarrassé. »
Jonathan Fonmosse, le gérant du magasin « Vive le Jardin » a précisé qu’il s’agissait d’un piranha à ventre rouge (ou Pygocentrus Nattereri), une espèce tropicale qui est d’ailleurs vendu dans son propre magasin.
La question que reste en suspens est la suivant : comment est-il arrivé là ? L’explication la plus probable est que l’ex-propriétaire de ce poisson, après l’avoir acheté dans un magasin, l’a relâché en pleine nature.
Source
http://www.vosgesmatin.fr/vosges/2014/05/29/mordu-a-un-doigt-par-un-piranha#jimage=C8B7DBC1-3D8B-44C0-BCC6-4625D6D5A69A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *