Un monstre géant découvert sur les côtes brésiliennes ?

Le journal en ligne brésilien, VDD, nous rapporte une information étonnante : sur la plage de Grumarejo, située dans l’Etat de Sergipe sur la côte Est du pays, un pêcheur aurait découvert une immense et effrayante créature gisant morte sur le rivage …
Il est 5 heures 40 du matin quand João Modena, un pêcheur partit travailler, trouva un  monstre, appartenant à une espèce totalement inconnue, échouée sur la plage. Rapidement, il alerta ces collègues ainsi que des plaisanciers qui virent de leurs propres yeux l’animal marin. Et bientôt, ce fut une foule de badauds qui s’amassèrent devant cette scène surréaliste.
Bien entendu, plusieurs photos furent prises par l’un des témoins et envoyées au VDD. Le biologiste Luis Mell, consultant au journal, avoua qu’il n’avait jamais rien vu de tel.Javier Asenjo, expert de la vie marine et travaillant pour la marine espagnol, déclara qu’il s’agissait là d’un spécimen probablement unique. Aujourd’hui, ce dernier attend avec impatience de recevoir quelques échantillons de tissus avoir de pouvoir les étudier et découvrir l’origine exacte du monstre.
Pour le moment, nous devons donc nous contenter des précisions suivantes : il mesure environ 12 mètres de long. Il possède de longues dents pointues, proches de celles des piranhas. Plus étonnant encore : il ne semble pas avoir de mécanisme biologique lui permettant de respirer sous l’eau !
Selon les témoins, il pourrait s’agir d’un monstre préhistorique dont l’espèce aurait survécu durant plusieurs millénaires.
Un canular ?
S’agit-il d’un canular ? Hélas, il semblerait que oui. En effet, le journal humoristique VDD n’en est pas à sa première supercherie. Récemment d’ailleurs, il avait admirablement piégé plusieurs journaux francophones avec une information totalement loufoque sur un tatoueur réputé qui tatouait des calligraphies japonaises dont la signification allait à l’encontre des demandes de ses clients ! Le VDD parait donc être un journal satirique dont la ligne éditoriale se rapproche plus du journal français « LeGorafi » que de son anagramme Le Figaro. De plus, on apprend par le site web e-farsas.com que la photo est, elle-aussi, un montage. Pour preuve, ce dernier a retrouvé l’originale :

Sourcehttp://jornalvdd.com/animal-desconhecido-e-encontrado-morto-em-praia-nordestina/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *