Un moine prétend être l’homme le plus vieux du monde

Un moine âgé de 120 ans prétend aujourd’hui être l’homme le plus vieux du monde. Il affirme que le secret de sa longévité réside dans son célibat.

Selon son passeport, Swami Sivananda est né le 8 août 1896. L’homme est persuadé qu’il est, à ce jour, l’homme le plus âgé de l’histoire suite au décès du Japonais Jiroemon Kimura survenu au mois de juin 2013 alors qu’il avait 116 ans.

L’homme a aujourd’hui fait appel au « Guinness World Records » afin qu’il vérifie ses dires.

Sivananda, qui est né dans une famille extrêmement pauvre, vit actuellement dans la ville de Kolkata, en Inde, mais a vécu une grande partie de sa vie à Varanasi.

Malgré son âge étonnant, il vit sans aide particulière, ni assistance médicale. De plus, il pratique le yoga pendant plusieurs heures chaque jour. Il certifie que son excellente santé tant physique que mentale vient du yoga, d’une nourriture sans épices, et d’une absence totale de sexe.

Il explique :

« La discipline est la chose la plus importante dans la vie. On peut vaincre n’importe quoi en contrôlant ses habitudes alimentaires, en faisant des exercices et en restreignant ses désirs sexuels. »

« Le contrôle de vos besoins est le plus grand gain dans la vie. J’ai vécu pendant si longtemps parce que les choses matérielles ne me rendent pas heureux. »

Sivananda croit que les temps ont changé, mais qu’il est toujours le même.

« Parce que je suis né dans la pauvreté, je n’ai jamais eu de grandes exigences dans la vie. »

« Aujourd’hui, les gens sont malheureux, malsains et sont devenus malhonnêtes, ce qui me fait beaucoup de peine. »

« Je veux juste que les gens soient heureux, sains et pacifiques. »

Mesurant 1,58 mètres, ce moine hindou n’a jamais dormi dans un lit ou utilisé un oreiller. Il dort sur le sol sur un tapis de jute et utilise une brique de pierre en guise d’oreiller.

Aujourd’hui, il voyage afin de donner des conférences sur sa vie et des gens de tout le pays affluent vers lui à la recherche de la paix et pour connaître le secret de sa longévité.

« Mes disciples m’ont convaincu de contacter le livre des Records. »

« Auparavant, j’étais inquiet que ma vie ne devienne public puisque ces choses ne servent à rien dans notre existence. »

« Toutefois mes disciples seraient heureux de voir mon nom apparaître dans le Livre Guinness des Records. »

Source

http://www.mirror.co.uk/news/world-news/meet-120-year-old-virgin-9420310,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *