Un homme survit à un couteau planté dans sa tête

La guérison de Sam Doyle est un véritable miracle. Pourquoi ? Parce que, suite à une agression, il s’est retrouvé avec un couteau littéralement enfoncé dans son crâne. L’arme a, en effet, traversé trois couches d’os.
L’homme âgé de 20 ans et résidant dans la ville de Christchurch avait reçu une lame dans la tête. Cette dernière était enfoncée de 9 centimètres. Pour les médecins qui l’ont examiné, il y avait fort peu de chances qu’il survive à de telles blessures. Et pourtant, l’arme a même raté le cerveau et l’œil.
« Il [le docteur] m’a juste dit que j’avais eu vraiment, vraiment beaucoup de chance. »
Pour le docteur, l’homme aurait eu plus de chance de gagner deux fois au Loto que de survivre à cela.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est doyle-sam-couteau-tete-miracle-9-mars-2013.png.


Il a une cicatrice et sa vue a été affecté, mais ces chances de recouvrer entièrement sa vision sont plutôt bonnes.
« Le docteur est vraiment content de la route que j’ai parcouru depuis que c’est arrivé. »
Suite à cet évènement, l’homme dit apprécié la vie davantage.
Mais comment est-ce arrivé ?
Le 16 février 2013, M. Doyle organisait une fête dans sa demeure située à St Albans. 60 personnes y étaient conviées.


Ce soir-là, il avait tenu à rester sobre pour s’assurer d’être un bon hôte. La soirée battait tranquillement son plein jusqu’à ce que deux hommes commencent à se disputer avant d’en venir aux mains. M. Doyle décida alors de les expulser. Mais ces derniers revinrent à la charge avant de s’en prendre violemment à leur ex-hôte.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est doyle-sam-couteau-tete-miracle-9-mars-2013.png.


« On m’a jeté à terre et lorsque je me suis relevé, j’ai constaté que l’un d’eux m’avait poignardé dans la tête. »
Aussi incroyable que cela puisse paraître, il ne sentit aucune douleur sur le coup.
La victime, restée calme, a tenté, de toutes forces, à retirer le couteau de son crâne, mais en vain. En effet, l’arme avait traversé 3 couches d’os rendant pratiquement impossible son extraction.
Les urgences ont été appelées à son domicile. Ces derniers ont alors transporté l’homme à l’hôpital afin qu’il puisse être opéré par des chirurgiens compétents.
Nivard Smith, l’agresseur âgé de 20 ans, a été accusé d’avoir blessé Doyle avec l’intention de causer des lésions corporelles graves.
Sourcehttp://www.nzherald.co.nz/nz/news/article.cfm?c_id=1&objectid=10870226,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *