Un homme rencontre des êtres extraterrestres en Norvège

 

Un homme, en Norvège, affirme avoir vu trois entités qu’il pense être des extraterrestres.

Le témoin, qui vit à Risør, a dit qu’il marchait dans les bois au milieu de la journée, un jour d’août 2009, lorsqu’il est tombé sur deux « petites lumières » qui flottaient juste devant lui.

« J’étais à environ trois mètres, 10 pieds, de là », a écrit le Norvégien sur le site Internet du MUFON.

« Elles ont ensuite commencé à tourbillonner de plus en plus vite jusqu’à ce qu’un trou noir apparaisse. »

Selon l’homme, une « sphère brillante avec les jambes » est tombée du trou et a commencé à marcher vers lui.

« J’ai essayé de m’enfuir en me cachant dans les bois mais il a traversé les arbres comme s’il n’y avait rien devant lui »

Le témoin a expliqué qu’il craignait alors pour sa vie. Il a donc décidé de faire face à cet étrange objet avec des jambes. Il affirme que lorsqu’il l’a attrapé avec ses mains, il a ressenti un « choc électrique et vibratoire ». Il a ensuite été projeté en l’air, atterrissant sur le champ d’une ferme voisine.

« Je me sentais comme si je tombais et m’enfonçais dans le sol. »

C’est alors qu’il aurait entendu une voix qui, selon lui, pourrait être de l’hébreu ou de l’arabe.

« J’ai crié pour demander de l’aide et quand j’ai tourné la tête, j’ai vu un homme blanc d’environ 250 cm de haut, 8 pieds. Je suis tombé en état de choc et trois autres orbes se sont présentés à ses côtés. »

Il continue en affirmant que trois « humanoïdes gris » sont sortis des sphères.

« Ils m’ont regardé et ils étaient en colère. Puis le grand homme a pointé du doigt les bois et leur a ordonné d‘aller plus loin », a-t-il dit.

L’homme n’a pas développé davantage son histoire mais prétend avoir été en compagnie de cette entité pendant environ 8 heures.

Risør, une municipalité située le long de la côte, a une population d’environ 7 000 habitants.

Source
http://cryptozoologynews.com/man-in-norway-sees-humanoids/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *