Un homme attaqué par une « femme sans visage »

 

Un homme, qui prétend avoir été « enlevé par des extraterrestres », affirme qu’une « femme sans visage » lui a rendu visite à trois reprises. Il a pu se rappeler de ces histoires à la suite d’une séance d’hypnose.

Calvin Parker a déclenché une frénésie médiatique mondiale le 11 octobre 1973 après que son ami Charles Hickson et lui-même eurent annoncé à un shérif qu’ils avaient été kidnappés par un OVNI.

Les deux hommes étaient en train de pêcher dans la rivière Pascagoula, dans le Mississippi, quand ils ont déclaré avoir vu des « lumières sur l’eau ». Quelques instants plus tard, ils se sont retrouvés à l’intérieur d’un OVNI sans qu’il ne sache pas vraiment pourquoi, ni comment.

Cet épisode est entré dans l’histoire sous le nom de « rencontre extraterrestre de la rivière Pascagoula » et est considéré comme l’un des cas d’enlèvement extraterrestre le mieux documenté.

Aujourd’hui, près de 50 ans plus tard, le Daily Star a révélé que Parker avait été hypnotisée par la chercheuse et auteur ufologue Kathleen Marden. Au cours de ces séances, il a relaté de nouvelles rencontres avec des extraterrestres.

Ces nouveaux compléments d’informations surprenants ont été regroupés dans le nouveau livre de Parker intitulé The Story Continues: New Evidence and New Witnesses.

Placé sous hypnose le 19 septembre 2019, Parker a dit à Marden qu’à l’âge de neuf ans, il avait regardé par la fenêtre de sa maison et avait remarqué une femme qu’il avait déjà vue auparavant, mais que « quelque chose était différent. »

« Quand elle s’est retournée et qu’elle m’a regardé, j’ai remarqué qu’elle n’avait pas de visage cette fois-ci », a-t-il déclaré.

Parker a ensuite dit qu’il avait ensuite vu la mystérieuse femme dans les bois à l’âge de 12 ou 13 ans.

Il a dit qu’elle avait « un sourire très relaxant » et qu’elle avait « essayé de me faire venir », mais il l’avait ignorée après que le père d’un ami l’avait appelé.

Mais le plus récent souvenir de Parker est de loin le plus troublant.

Près de 20 ans après l’incident de la rivière Pascagoula, en 1993, Parker a déclaré avoir été torturé par la femme sans visage.

Il a dit à Marden qu’il était allé pêcher seul et qu’il s’était allongé après avoir jeté l’ancre. C’est alors qu’il a été « tiré vers le haut » vers ce qu’il a décrit comme un nuage. Quelques instants plus tard, il s’est retrouvé allonger sur une table.

« Elle m’a retiré de la table et, plus ou moins sans effort, elle m’a soulevée et m’a plaquée contre le mur, plus loin. »

« Et elle a commencé à repousser ma tête en arrière et elle voulait mettre son doigt dans mon nez pour une raison quelconque. »

« Je ne sais pas ce qu’elle avait avec mon nez, mais ils ont toujours voulu me mettre un doigt dans le nez. »

« Et j’ai commencé à saigner et j’avais très mal. Je n’ai jamais ressenti une telle douleur. J’avais l’impression que l’électricité traversait tout mon corps », a-t-il déclaré.

Calvin a dit qu’il saignait beaucoup. Quand il a été ramené sur Terre, le moteur de son bateau était démarré. Il est rentré chez lui en voiture et a dit à sa femme qu’il avait eu des « problèmes avec son bateau ».

Marden a demandé à Calvin s’il pensait que c’était la même femme qu’il avait vue à l’âge de 9 ou 12 ans et il a simplement répondu « oui ».

Elle a lentement fait sortir Calvin d’une hypnose à ce stade.

L’ouvrage Pascagoula – The Story Continues: New Evidence & New Witnesses a été publié par l’éditeur Flying Disk Press le 1er octobre 2019.

Photo : Calvin Parker

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/alien-abductee-famous-kidnap-faceless-20251075, 11 octobre 2019

Une réponse sur “Un homme attaqué par une « femme sans visage »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *