Un garçon de 6 ans meurt alors que son père “l’exorcise” à l’eau bouillante pour “chasser le démon”

Exorciser

 

Source : https://www.ayoyemonde.com

 

En Arizona, un père est accusé du meurtre au premier degré de son fils de 6 ans alors qu’il est accusé d’avoir forcé le jeune garçon à boire de l’eau bouillante afin de « l’exorciser d’un démon ».

Selon des documents de la cour, le père de 31 ans nommé Pablo Martinez affirme avoir aperçu « un démon » dans son fils et il souhaitait le faire sortir du corps de son enfant.

Les autorités fédérales ont expliqué que le suspect aurait maintenu la bouche du garçon sous le robinet du bain pendant une dizaine de minutes alors qu’il faisait couler de l’eau chaude.

Toujours selon les documents de la cour, la scène d’horreur se serait produite le 26 septembre à Pascua Yaqui Tribe’s, à Tucson.

La conjointe du suspect et mère adoptive de l’enfant, Romelia Martinez, a déclaré que son garçon « agissait de façon démoniaque » depuis une semaine lorsque la tragédie s’est produite.

Le père de la victime s’était alors porté volontaire pour lui donner son bain, mais la mère s’est doutée que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu’elle a entendu des bruits suspects en provenance de la salle de bain.

La mère est alors parvenue à ouvrir la porte pour découvrir que le père maintenait de force le visage de l’enfant sous le robinet du bain. Le père aurait alors expliqué son geste en déclarant que l’enfant était devenu incontrôlable et qu’il n’avait pas eu le choix d’agir ainsi.

 

La mère s’est empressée de signaler le 911, puis elle a fait couler de l’eau froide sur son enfant en tentant de pratiquer les manoeuvres de réanimation en attendant l’arrivée des secours.

Les premiers répondants qui sont intervenus ont expliqué que l’enfant était brûlé sur plus de 15% de la surface de son corps.

L’avocat du père n’a pas voulu commenter publiquement l’affaire.

Le père est présentement en détention et sa prochaine comparution devrait avoir lieu dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *