Un fantôme apparaît sur une échographie et sauve la vie du bébé

 

Une mère affirme que le grand-père décédé de son fils veille sur lui tel un ange gardien. Le fantôme de cet homme est même apparu sur une échographie. Il surveillerait son petit-fils et a même aidé à lui sauver sa vie de la méningite peu après sa naissance.

Gemma Hughes, âgée 25 ans, a repéré ce qu’elle dit être le visage de Ian, le défunt père de son compagnon Dane Curran, dans l’échographie en noir et blanc de son fils Vinnie.

Le garçon était un bébé arc-en-ciel après que Gemma ait subi une fausse couche dévastatrice en 2015. Gemma croit que Ian veillait sur son petit-fils.

Elle lui attribue maintenant le fait de lui avoir donné l’intuition d’emmener Vinnie à l’hôpital après qu’il soit tombé gravement malade à la suite d’une méningite à méningocoques à l’âge de 10 semaines.

Plusieurs membres de cette famille avaient déjà succombé à cette infection. Dane avait failli mourir étant bébé. Cette maladie avait aussi eu raison de son frère alors qu’il n’avait que quatre mois seulement.

Gemma garde maintenant une copie de l’échographie sur sa table de chevet et prétend qu’un peu de Ian reste avec Vinnie chaque jour. L’enfant, aujourd’hui âgé de 22 mois, porte d’ailleurs le prénom de son grand-père comme deuxième prénom.

La maman de deux enfants qui vit à Sheffield, dans le comté du Yorkshire du Sud, a déclaré : « Nous étions à la maison dans la voiture après avoir passé l’échographie et j’ai ouvert le dossier médical pour regarder la photo. Je l’ai admiré, comme vous, et j’ai remarqué le visage dans la partie supérieure de l’image»

« Je l’ai repéré tout de suite car c’est flagrant. C‘est juste un visage. Il regarde vers le bas. C’est comme si il était dans les nuages, c’est vraiment magique. »

« Tout de suite on a su qui c’était, on a mis la photo de Ian à côté elle et c’est la même forme de visage. Le nez est identique et tout. »

« Nous croyons qu’il était là pour une raison, et qu’il est descendu pour protéger le bébé de peur qu’il attrape une méningite. »

« Nous croyons quec’est l’ange gardien du bébé et c’est pourquoi il apparaît sur cette photo numérisée. »

« C’est effrayant de savoir combien de membres de nos familles ont été touchés par la méningite, surtout si l’on considère que ce n’est pas héréditaire. »

« C’est agréable d’avoir cette pensée et en plus nous savions qui c’était.Cela nous a apporté beaucoup de réconfort. »

Ian Curran est décédé subitement à l’âge de 45 ans il y a une dizaine d’années à la suite d’une crise cardiaque.

Il avait dû regarder Dane et son frère se battre contre la méningite et malheureusement le frère de Dane a perdu sa bataille à l’âge de quatre mois.

Lorsque Vinnie est tombé malade en novembre 2016, Gemma croit que c’est grâce à Ian, qui a veillé sur la famille, que le bébé a été hospitalisé si rapidement.

Gemma est une mère au foyer alors que Dane travaille chez un ferrailleur. Elle a déclaré : « La méningite à méningocoque bactérienne est unemaladie très sérieuse, donc c’est un bien que nous ayons pu nous rendre à l’hôpital à temps. »

« Il était très mal, il était normal et un jour il est devenu rouge et brûlant, ses yeux clignaient et il était très malade. »

« Nous n’avions aucune idée de ce quil l’avait, nous l’avons emmené à l’hôpital pour enfants. Sa fréquence cardiaque est tombée et ils ont dû lui faire une ponction lombaire pour savoir de quoi il s’agissait. »

« J’étais désemparée, je me sentais mal. Dane avait tellement peur quand il a entendu dire que c’était une méningite parce que, de toute évidence, son frère était mort à quatre mois et il l’avait eu étant bébé. »

« La maman de Dane, Zoe, était là aussi et c’était horrible pour elle de devoir recommencer. »

« C’était une période très éprouvante, mais c’était agréable d’avoir l’esprit tranquille, nous avions quelqu’un qui veillait sur lui à travers toute cette épreuve»

« Nous avons définitivement pu prendre des forcesaprès que l’ayons vu sur la photo. »

Elle a ajouté : « Zoe est aussi assez spirituelle et elle ne pouvait pas en croire ses yeux quand elle a vu la photo. Elle a reconnu son mari. »

« Tout s’est bien passé, heureusement, et son état de santé s’est amélioré. Il a été enveloppé dans de la laine de coton. »

« Les médecins ont dit qu’ils ne pouvaient pas croire à quelle vitesse nous l’avions amené et que si nous avions pris plus de temps, son état aurait été bien pire. »

« C’était comme si quelqu’un nous avait poussés à l’emmener, évidemment les bébés tombent malades et j’aurais simplement attendu pour voir un médecin mais c’était comme si quelqu’un nous poussait à aller à l’hôpital. »

« Dane et moi avions l’intuition que nous devions y aller, en particulier Dane, il a dit qu’il sentait que nous devions partir – et nous avons pris labonnedécision. »

« Même une heure plus tard, le résultat aurait pu être très différent. C’estcomme si Ian s’occupait de ses petits-fils. »

Maintenant, Vinnie est heureux et en bonne santé et il aura deux ans en août. Mais Gemma attribue encore à son grand-père Ian l’aide qu’il a apportée pour soutenir la famille à traverser cette période difficile.

Elle poursuit : « Après avoir vu Ian sur l’échographie, nous avons voulubaptiser le bébé d’après son grand-père. Alors nous l’avons appelé Vinnie Ian, c’est comme s’il y avait un morceau de Ian avec lui, si cela avait un sens. »

« Vinnie est  après avoir fait une fausse couche en 2015. De ce fait, il est un bébé arc-en-ciel. »

« Je crois que son grand-père m’a aidé à lui donner la vie. L’échographie semble montrer Ian à côté de lui qui me l’amène. »

« La photo est sur ma table de chevet, je peux la regarder tous les jours. »

Source
https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/mum-spots-ghost-guardian-angel-12928115

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *