Trois lieux hantés à San Juan, en Argentine

Des habitants de San Juan affirment que trois lieux sont réputés hantésdans cette ville située dans le nord de l’Argentine.
Dans le commissariat de police de la Mujer, les policiers affirment avoir ressenti la présence du fantôme d’un enfant. A la nuit tombée, ils laissent des jouets afin que l’esprit qui hante les lieux ne les dérange pas.
Le poste de police, qui se situe dans le quartier Edilco, aurait été le théâtre d’un drame autrefois. Un enfant, prénommé Jeonimo, se serait pendu ou aurait été pendu. Depuis, son esprit tourmenté habiterait dans les lieux.
Le troisième tribunal des affaires familiales, situé en plein cœur de San Juan, serait, selon de nombreux témoignages, hanté par une femme qui déplacerait les meubles la nuit.
Ceux qui y restent tard la nuit peuvent entendre des bruits de pas qui vont et viennent ainsi que des objets qui sont comme poussés par une force invisible. Certains prétendent même que cet esprit leurs a touché l’épaule.
Dans le cimetière de San Miguel (dans le département de Rawson), des gardiens de sécurité et des veilleurs de nuit ont raconté avoir entendu des bruits étranges et inexpliqués. Régulièrement, ils entendent des bruits de chuchotement comme si des êtres invisibles parlaient à voix basse à la porte des mausolées. Ils peuvent également voir des ombres défiler rapidement à travers les allées. Certains ont même prétendu avoir aperçu un lutin …
Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *