Paralysée à chaque fois qu’elle dit « Je t’aime »

Une mère de famille britannique est atteinte d’une bien mystérieuse maladie rare. A chaque fois que cette dernière exprime son amour maternel pour ses propres enfants, elle tombe dans le coma !
Wendy Richmond, âgée de 53 ans, glisse dans un « sommeil éveillé » qui la laisse presque paralysé à chaque fois qu’une quelconque émotion la submerge.
Hélas les médicaments pour traiter cette maladie peu commune sont coûteux et non financés par la sécurité sociale locale, ce qui signifie qu’elle doit retenir ses émotions afin d’éviter de s’effondrer.
Depuis que son premier enfant, prénommé Megan, est né, Mme Richmond a dû se contraindre à rester émotionnellement réservé.
Elle raconte :
« Je veux simplement prendre mon enfant dans mes bras et lui dire ‘Je t’aime’. Mais je crains que cela soit dangereux pour nous deux. Cela pourrait déclencher un épisode et je pourrais m’effondrer sur le sol, blessant Megan et moi-même. C’est assez bizarre de penser que je ne peux pas dire à ma famille que je les aime sans tomber. »
Mme Richmond, qui vit dans le quartier de Pitsmoor à Sheffield, a souffert de cataplexie et de narcolepsie à la fin de son adolescence, mais elles n’ont été diagnostiquées seulement lorsque la femme atteignit l’âge de 30 ans.
Maintenant, la femme essaie désespérément d’obtenir de l’aide de l’Etat pour financer son remède. Les médecins pensent que l’oxybate de sodium pourrait la guérir. Malheureusement, ce médicament, commercialisé sous le nom de « Xyrem », coûte 9000 livres sterling par an !
Mme Richmond est désespérée quant à son état de santé :
« Il m’a affecté toute ma vie et m’a fait échouer plusieurs relations. »
« Il y a beaucoup de malades qui sont dans le même bateau et qui n’ont pas été diagnostiqués, mais je pense que ce nouveau médicament pourrait aider énormément de gens. »
Source
http://metro.co.uk/2007/01/04/paralysed-by-saying-i-love-you-516274/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *