Enquête Paranormale, la maison du drame : meurtre et suicide !

Img 20171208 124344

Cette enquête m’a menée dans un lieu oppressant, lourd en ressentis avec cette impression parfois de vivre le jour du drame.


Nous avons tenté de communiquer avec les défunts de ces lieux avec quelques résultats je dois l’avouer assez troublant ! 
Il semblerait que le couple soit encore dans les murs de la maison, la femme souhaite passer de l’autre côté mais on mari l’en empêche. 
Il est tourmenté ce qui attire certaines âmes errantes dans les lieux qui le rend encore plus chargé en ressentis.
Nous avons essayé d’aider cette femme à passer de l’autre côté du mieux que l’on pouvait maintenant il est évident que cet homme ne regrette pas son geste et clairement nous n’étions pas les bienvenus. En revanche la femme n’avait rien contre notre visite. 


Voici quelques clichés du lieu : 

Img 20171209 165136

Img 20171209 165301

Img 20171209 164915

Img 20171209 164901

Pour finir je dirais que cette enquête fut émouvante, effrayante et remplis d’émotion … 

Voici leur histoire : 

Un homme de 49 ans a abattu son épouse Aline, âgée de 46 ans avant de se donner la mort.  Les faits se sont produits au domicile familial le 12 septembre 2000 aux alentours de 7h45.


L’alerte a été donnée par des voisins qui ont entendu les détonations et des appels au secours. Un différend qui oppose les époux depuis quelque temps va prendre une tournure tragique. Lors de la dispute, le mari perd son self-contrôle, prends son fusil de chasse afin de menacer sa femme c’est alors que cette dernière tente de fuir par les sous-sols de la maison en criant ! 


Malheureusement pour elle alors qu’elle était à moins de 5 mètres du portail celui-ci la porte en joue et l’abat de deux coups de fusil … 
Aline s’écroule et baigne dans son sang c’est alors que son mari se rend compte de la gravité de son acte et de la situation !
Il rentre donc dans la maison, se dirige dans la cave pour s’y pendre. 


Un cocktail idéal pour avoir des phénomènes paranormaux … Triste fin.

Vous trouverez ci-joint le lien de cette enquête : 

L’homme qui pleure du … Sang !

2446908043 1

Calvino Inman, un jeune adolescent de 15 ans de Rockwood au Tennessee a remarqué récemment que quelque chose d’étrange sortait de ses yeux.

 

Sa mère se rendant compte qu’il s’agissait de sang, a immédiatement appeler le 911 (police, pompier, samu), le numéro de secours américain afin d’emmener son fils à l’hopital.


Mais en vain puisque les médecins sur place n’avaient aucune idée de comment arrêter l’écoulement de sang et encore moins de l’origine de cette réaction. Depuis le jeune Inman pleure du sang trois fois par jour, d’une durée pouvant aller de quelques minutes à une heure.

Ce qui est assez flippant.
Aussi lorsqu’il se met à pleurer la procédure peut être anodine comme particulièrement douloureuse, provoquant une sensation de brulure. Il subit déjà les blagues de ses camarades, qui pensent qu’il est possédé. Sa mère a rendu visite à plusieurs spécialiste sans que cela ne porte ces fruits…

 

Des parents arrêtés Pour avoir baptiser leur nouveau né, ses parents satanistes lui font tatouer le diable sur le ventre

Pour baptiser leur nouveau né, ses parents satanistes lui font tatouer le diable sur le ventre

Laurent Jamoul et Céline Turbin sont tous les deux satanistes Laveyen depuis leur adolescence, c’est donc tout naturellement qu’ils ont pensé qu’il fallait baptiser leur petit garçon pour offrir son âme au Malin.

 

 

la police de san francisco arrêter ce couple après avoir reçu une plantaire de leur nounou 

Pour ce faire ils ont fait tatouer un pentacle satanique à même le bidon du garçonnet. « Ainsi il rejoint notre communauté de fidèles et la grande famille de Belzébuth » annonce fièrement sa maman sur les réseaux sociaux. « Satan reconnaîtra les siens » complète son compagnon.

Beaucoup d’internautes ont dénoncé cet acte cruel, voir inhumain de la part de jeunes parents. D’autres internautes n’hésitent pas à exprimer leur indignation. « Éloignez cet enfant de cette femme le plus vite possible », écrit l’un d’entre eux. Une réflexion partagée par un autre : « C’est vraiment fou. Ce genre de parents ne devraient pas avoir d’enfant. Éloignez cet enfant de sa mère dès que possible ».

Un témoin a photographié une mystérieuse créature humanoïde dans le ciel !

20375964 691501751041080 5918929291414271758 n

Le 17 juillet 2017, en pleine journée, un témoin a photographié une mystérieuse créature humanoïde dans le ciel au-dessus de la commune de Pauillac, en Gironde. De quoi s’agit-il ?

Le jour des faits, une femme prenait des photos de vols d’oiseaux. Un peu plus tard, quand elle les a regardé, elle a remarqué quelque chose de complètement inexplicable. Sur les clichés qu’elle a transmis à l’ufologue Christian Macé, on peut voir un humanoïde ailé se mouvant dans les airs.

Ses jambes, sa tête, son corps et ses ailes sont clairement visibles. La question qui se pose maintenant est de savoir quelle est l’origine de cette chose. Est-ce un ange, un OVNI ou autre ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Maison hantée : Des journalistes attaqués !

14114270

Deux journalistes américains ont été attaqués alors qu’ils effectuaient un reportage sur une maison hantée. Le caméraman a notamment été brûlé et griffé. Les propriétaires ont affirmé que de tels phénomènes se produisaient tous les jours.

L’histoire de la famille Simpson est digne d’un véritable film d’épouvante. Lorsqu’ils ont emménagé dans une petite maison à Hanover en Pennsylvanie (Etats-Unis) il y a sept ans, ils étaient loin de se douter de ce qui les guettait.

Ca a commencé avec des petites choses, des bruits de pas, des portes qui se ferment toutes seules ou des cris et des pleurs venant de pièces vides, a expliqué Deanna Simpson à l’Evening Sun. La famille doit faire face à de nombreuses manifestations paranormales, notamment des agressions physiques.

La langue d’un professeur se décompose parce qu’il buvait trop de boissons énergisantes

Main resized 730x380 5c9ce98b323fd 301970

 

Source : https://www.ayoyeglobal.com

 

Un professeur qui avait la très mauvaise habitude de consommer jusqu’à 6 boissons énergisantes par jour a révélé que sa langue était en train de se décomposer.

L’homme nommé Dan Royals a décidé de publier une photo montrant l’état de sa langue afin de lancer un avertissement aux internautes afin de surveiller leur consommation de boissons énergisantes.

Comme l’a souligné Royals, une canette de boisson énergisante contient en moyenne 58 grammes de sucre, en plus de nombreux produits chimiques qui pourraient avoir contribué à détériorer sa langue.

Royals a publié sa photo dans un groupe Facebook nommé Get It Off Your Chest en demandant aux autres internautes: « Qui ici boit des boissons énergisantes? Vous êtes accro? Vous voudrez peut-être y repenser. Regardez la seconde photo. C’est ce que fait cette merde à votre langue. Imaginez ce que ça peut faire à vos organes internes. »

Le professeur poursuit en déclarant: « Jusqu’à tout récemment, je buvais de cinq à six canettes et je me brossais les dents quotidiennement. Je suis allé voir le docteur et puis boum! J’ai découvert que les produits chimiques contenus dans les boissons énergisantes avaient fait ça à ma langue. Ça m’a littéralement dévoré la langue. Alors faites bien attention les amis! »

 

Certains internautes ont vivement réagi à cette photo en questionnant Royals à propos de son hygiène buccale, craignant que son problème de langue ait plutôt été causé par d’autres ennuis de santé. Toutefois, Royals a répliqué en expliquant qu’il prenait bien soin de sa bouche et que même s’il fumait la cigarette, les médecins lui avaient clairement fait savoir que la détérioration de sa langue n’était pas liée à cela.

Bien que Royals n’ait pas donné plus de détails par la suite, on retrouve plusieurs avis de dentistes à propos des boissons énergisantes qui vont dans le même sens. Ceux-ci pointent notamment du doigt la concentration très forte de sucre et de produits chimiques dans ces produits.

Un homme violent forçait son amoureuse à manger des photos de ses proches décédés

Main resized 730x380 5c993bd8945bf 301481
Source : https://www.ayoyeglobal.com

Un des pires cas de violence conjugale.

 

Un voyou qui battait son amoureuse à l’aide d’un marteau et qui la forçait à manger des photos de proches décédés est de retour derrière les barreaux, six mois seulement après avoir retrouvé sa liberté.

Lorsqu’il avait été condamné à une longue peine d’emprisonnement en 2013, Craig Thomas avait été décrit par le juge comme étant le pire de cas de violence conjugale dont il avait été témoin en carrière.

Le Wales Online rapporte que l’homme de 38 ans est maintenant de retour derrière les barreaux.

L’homme originaire de Cardiff avait été libéré l’été dernier après avoir purgé une peine de 5 ans pour avoir abusé et séquestré son ancienne amoureuse Charlotte Rooks.

Thomas avait aussi été accusé d’avoir frappé son ancienne amoureuse à l’aide d’un marteau, en plus de l’avoir forcé à manger des photos de proches décédés.

Pour l’ensemble de ces crimes, Thomas avait été condamné à une peine d’emprisonnement de 10 ans.

Un porte-parole des services d’incarcération a confirmé que Thomas avait prisé ses conditions de liberté et qu’il avait fait son retour derrière les barreaux en janvier dernier. Toutefois, les autorités n’ont pas indiqué les faits reprochés à Thomas.

 

Charlotte Rooks, l’ancienne conjointe de Thomas, ne cache pas que même après plusieurs années, elle est restée profondément marquée par les agressions qu’elle a subies dans le passé.

Selon Rooks, c’est une très bonne chose qu’on rappelle dans les médias les faits reprochés à Thomas, car ceux-ci démontrent aux autres victimes de violence qu’on gagne à dénoncer ses agresseurs. 

De plus, Rooks espère que si Thomas a fait d’autres victimes qui ne se sont pas manifestées, les récentes nouvelles à propos de ce prédateur pourraient peut-être encouragé d’autres personnes à parler et ainsi, faire en sorte que Thomas ne retrouvera plus sa liberté avant longtemps.

Comme Rooks l’explique, Thomas a toujours fait preuve d’un comportement violent et ça risque de ne jamais changer…

Ce parc d’at­trac­tions terri­fiant menotte ses visi­teurs dans une ancienne mine aban­don­née

9838 1 768x511

 

Crédits : Fuji-Q

Source : https://www.ulyces.co

 

Au Japon, le terri­fiant parc d’at­trac­tions Fuji-Q High­land propose depuis le 23 mars 2019 une nouvelle attrac­tion à ses visi­teurs. Ils peuvent ainsi désor­mais visi­ter la repro­duc­tion d’une ancienne mine désaf­fec­tée, quelques détails ayant été ajou­tés pour pimen­ter l’ex­pé­rience. « Celles et ceux qui pénètrent dans cette fosse, dans l’obs­cu­rité la plus totale, montent à bord d’un vieux chariot, avec des écou­teurs, et sont menot­tés afin qu’ils ne puissent plus bouger », fait savoir le parc d’at­trac­tion sur son site.

Crédits : Fuji-Q

 

Surnom­mée « La mine sans fin », l’at­trac­tion embarque les visi­teurs au cœur d’une (fausse) mine du XVIe siècle, scel­lée à la suite « d’un certain nombre d’ac­ci­dents horribles ». Les visi­teurs montent deux par deux dans chaque chariot, les bras atta­chés, en immer­sion totale grâce à un système audio 3D.

Dans le tunnel, « plus de 30 attaques stimu­lant les sens, tels que l’ouïe, l’odo­rat et le toucher, arrivent les unes après les autres », explique le site, promet­tant aux visi­teurs d’at­teindre un niveau maxi­mal de déses­poir. « Il est néces­saire de suppor­ter la peur sans avoir la permis­sion de s’en­fuir », prévient le site.

Des jouets maléfiques

Jouet

Les jouets sont généralement morceaux d’enfance, de bonheur ou de collection… mais dès qu’ils sont associés à l’univers de l’occulte ou du paranormal, ces objets prennent tout de suite une autre dimension ! Prêt à en découvrir quelques-uns d’assez originaux ? Alors c’est parti pour un peu d’Occulture !

Ce Japo­nais arrêté ivre au volant affirme que son corps produit de l’al­cool à son insu

À Itami, au Japon, un véhi­cule a percuté un feu dans la soirée du 22 mai. Arrêté pour conduite en état d’ivresse, son conduc­teur a expliqué aux poli­ciers que son corps produit de l’al­cool sans qu’il n’en boive une goutte, rapporte le quoti­dien Kobe Shim­bun.

L’homme de 28 ans souffre du syndrome d’auto-bras­se­rie, égale­ment appelé syndrome de fermen­ta­tion intes­ti­nale, une mala­die diges­tive très rare. « Lorsque je suis nerveux, mon corps produit de l’al­cool » a déclaré l’élec­tri­cien aux poli­ciers, qui l’ont tout de même arrêté. Les personnes atteintes de cette mala­die souffrent de taux anor­ma­le­ment élevés de levure dans leur esto­mac, qui conver­tissent le sucre et autres glucides en alcoo

Un étrange phéno­mène lumi­neux aperçu dans le ciel au-dessus de la France

Crédits : Ouest-France/DR

Source : https://www.ulyces.co

 

Dans la nuit de samedi à dimanche, un étrange phéno­mène lumi­neux a été aperçu en Vendée, rapporte Ouest-France. « J’ai vu comme un fila­ment, j’ai dit à mon conjoint de venir voir », témoigne Caro­line, qui vit près de Noir­mou­tier. « Je n’avais jamais vu ça de ma vie, mais c’était joli. » Un autre témoin compare la lueur à « un train lumi­neux d’en­vi­ron deux kilo­mètres. »

En réalité ces « points lumi­neux blancs » ne sont autres que les 60 premiers mini-satel­lites de la future constel­la­tion « Star­link », de la société spatiale d’Elon Musk Space X. « Ils ont été lancés en grappe et n’avaient pas encore eu le temps de se disper­ser sur leur orbite », explique le spécia­liste des phéno­mènes astro­no­miques Olivier Sauze­reau. « Ils se suivaient donc à la file ».

Les appa­reils ont quitté Cape Cana­ve­ral, en Floride, à bord de la fusée Falcon-9 le 23 mai dernier. Ils sont desti­nés à four­nir inter­net en haut débit. À terme, 12 000 satel­lites de 227 kg pour­raient effec­tuer cette tache.

Leader inter­na­tio­nal du marché des lance­ments, Space X espère occu­per une part impor­tante du futur marché de l’in­ter­net par satel­lites, tout comme plusieurs de ses concur­rents, notam­ment le géant Amazon.

 

Trois frères et sœurs tuent leur mère au cours d’un rituel satanique dicté par le «maître des ténèbres

Peru

 

Source : http://coqktail.com

 

Les faits se sont déroulés ce week-end dans les montagnes d’Ayacucho, près de Vinchos, au Pérou.

Aurelia Quispe (photo), 38 ans, a convaincu ses frère et soeur Percy Quispe, 41 ans, et Marcelina Suane, 46 ans, de sacrifier leur mère dans un rituel satanique afin de satisfaire le diable.

Ils ont d’abord tué à coups de couteau leur maman Teodora Quispe Ccayllahua, 75 ans, puis l’ont éviscérée.

Ils lui ont retiré les yeux ainsi que son intestin avec un couteau et ont fait flotter son corps dans son sang, dans une baignoire.

 

Le trio a été interpellé et placé en détention provisoire. Aurelia a déclaré aux enquêteurs avoir voulu tuer sa mère après avoir fait un rêve étrange où on lui disait qu’elle était l’élue.

“Le maître des ténèbres m’a ordonné de tuer ma mère. Le roi des démons est toujours avec nous, nous seront plus fort jour après jour” a expliqué la trentenaire.

Ils risquent tous les trois la prison à vie.

Une civilisation semblable à l’humanité à l’époque des dinosaures ?

 

Il y a 65 millions d’années, un astéroïde d’une largeur d’environ six miles (10 km) a percuté la Terre, quelque part près du Mexique actuel.

L’impact fut immense, laissant un cratère à plus de 100 miles de diamètre (160 km) et projetant d’énormes quantités de débris dans l’atmosphère.

Cela a provoqué un changement climatique soudain et extrême. Des tsunamis et des feux de forêt se sont alors produit massivement dans le monde. Tout cela a été un facteur majeur contribuant à l’extinction des dinosaures.

Les dinosaures étaient la forme dominante de la vie animale sur Terre depuis plus de 100 millions d’années. À titre de comparaison, les êtres humains existent depuis environ un million d’années.

Mais que serait-il arrivé si cet astéroïde était arrivé une heure plus tard – manquant ainsi complètement de percuter la Terre ?

Des animaux énormes tels que le Tyrannosaurus rex et le Triceratopsauraient-ils pu donner naissance à une société technologique et intelligente similaire à la nôtre ?

L’effet de l’évolution n’est pas essentiel ni inévitable : les éléphants, les dauphins, les cochons et les corbeaux, ces descendants aériens des dinosaures, sont des créatures d’une intelligence impressionnante qui n’ont jamais eu besoin de faire le grand saut dans l’utilisation de la technologie.

Mais c’est une pensée passionnante. Le livre de Douglas Dixon, intitulé The New Dinosaurs, explore comment les dinosaures auraient pu s’adapter pour exploiter les niches évolutives actuelles. Il se demande si une espèce reptilienne intelligente aurait pu émerger.

Le journal Daily Star a demandé au Dr David Hone de l’Université Queen Mary de répondre à cette épineuse question.

Le Dr Hone a déclaré : « Nous ne disposons d’aucun moyen fiable pourdire à quel point les dinosaures étaient intelligents, mais seulement dequelques estimations approximatives. »

« Oui, certains corvidés [corbeaux] et perroquets sont très intelligents (et les crocodiles sont beaucoup plus intelligents que ce que la plupart des gens ne réalisent), de sorte que cette ‘capacité’ de haute intelligence semblait être présente à cette époque»

« Quelques dinosaures avaient un cerveau relativement gros par rapport àla taille de leur corps, ce qui implique la présence d’une intelligence.Toutefois, le seul fait de limiter cette capacité aux animaux modernes est évidemment restrictive. »

« Certains de ces créatures les plus intelligentes (en particulier leTroodon) arrivent assez tard dans la chronologie des dinosaures.Seulement, l’intelligence est différente que n’importe quel autre progrès en matière d’évolution. »

« Mais si vous disposez de plus de temps, il y a évidemment plus d’opportunités de pression sélective qui pourraient favoriser l’émergenced’animaux plus intelligents. »

« … en d’autres termes, il n’y a aucune raison de penser que vous en obtiendriez des très intelligents, mais c’est au moins vaguement possible. »

Dale Russell, du Musée national des sciences naturelles du Canada, a imaginé où l’évolution des dinosaures aurait pu conduire avec 60 millions d’années supplémentaires.

Il s’est concentré sur un dinosaure moins connu – le Stenonychosaurus inequalis – doté d’un gros cerveau, de doigts opposables, d’une préhension très semblable aux êtres humains et d’une vision stéréoscopique au moins égale à la nôtre.

Le Stenonychosaurus a vécu environ 12 millions d’années avant la fin de l’âge des dinosaures et, selon Russell, il aurait pu être aussi intelligent que les premiers humains. Étant donné le temps nécessaire pour se développer, les descendants de Stenonychosaurus auraient bien pu devenir un animal au moins aussi capable que l’humanité.

Il envisage ensuite un « dinosaure » avec un museau plus court et étrangement similaire aux représentations populaires contemporaines que l’on se fait des pilotes d’ovnis.

Si cet intrus indésirable de l’espace ne se serait pas écrasé sur notre planète il y a 65 millions d’années, les « dinosaures » de Russell auraient-ils utilisé tout ce millénaire pour développer une civilisation bien plus avancée que la nôtre ?

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/776418/dinosaur-evolution-civilisation-human-race-dale-russell-dinosaurids,

Il filme un OVNI sans le savoir sur Facebook Live

 

Daniel Patterson, un homme qui vit à Liberty, une ville de Caroline du Nord, a malencontreusement filmé un OVNI alors qu’il réalisait un live sur Facebook.

Un après-midi de janvier 2019, il discutait sur une vidéo diffusée en direct sur Facebook. Il se trouvait au milieu d’un bois lorsqu’il a filmé quelque chose d’inhabituel.

« Je ne savais pas que c’était là. Cela a été porté à mon attention par quelqu’un d’autre qui est dans la vidéo et qui m’a dit : ‘Hey Dan, as-tu vu l’OVNI ?’ et j’ai répondu ‘non’ », a déclaré Patterson.

Patterson dit qu’il parlait de l’univers quand quelque chose est passée au-dessus de lui.

« Je pense que c’est une technologie qui n’est pas au courant de nos connaissances et peut-être quelque chose de l’histoire qui a été gardé secret », a déclaré Patterson.

Il dit que, pour lui, c’était une « expérience spirituelle ».

« Pour moi, le Saint-Esprit est présent dans ces moments-là », a expliqué Patterson.

Si vous regardez la vidéo, vous pouvez voir quelque chose de brillant qui vole dans le ciel.

Les observations d’OVNI soupçonnées sont assez courantes en Caroline du Nord.

Le National UFO Reporting Center (Centre National d’Information sur les OVNI) classe cet État parmi les dix premiers États où il y a le plus de signalement. Il y en a eu près de 3 000 l’an dernier.

Ce n’est pas la seule organisation à enquêter sur les ovnis. LeMutual UFO Network (MUFON) s’intéresse aussi à ce sujet si délicat.

L’organisation indique qu’ils utilisent une approche plus scientifique pour identifier les OVNI potentiels.

David Glidewell est le directeur de la branche du MUFON de Caroline du Nord.

En plus d’analyser des photos et des vidéos, il forme également des personnes à devenir des enquêteurs de terrain.

Pour être un bon enquêteur, Glidewell explique qu’il faut être sceptique, mais aussi garder l’esprit ouvert.

« Vous ne pouvez pas ignorer tout ce que vous savez », poursuit Glidewell. « Ignorer vos connaissances, c’est probablement la pire chose que vous puissiez faire. »

Glidewell dit que plusieurs fois les observations d’OVNI se révèlent être des fusées éclairantes, des avions, des oiseaux, des insectes ou des drones que les enquêteurs sont entraînés à détecter.

« Mais il y a environ deux à trois pour cent de cas par an où il y a vraiment quelque chose de vraiment étrange. C’est comme chercherdes pépites d’or. »

Les enquêteurs du MUFON doivent encore classer l’observation d’OVNI faite à Liberty. Même si elles ne viennent pas à la même conclusion Patterson et Glidewell seront d’accord sur une chose.

« Peut-être y a-t-il une sorte de vie extraterrestre qui entrera en contact avec nous un jour qui sait », a déclaré Glidewell.

« À la fin de la journée, nous nous demandons tous s’il y a quelque chosed’autre [dans l’univers] », a déclaré Patterson.

Source
https://www.wfmynews2.com/article/news/local/it-was-a-spiritual-experience-liberty-man-says-he-captured-a-ufo-on-facebook-live/83-b6cae7cf-b170-48c4-b884-fb9bfa637cc4,

Le passeport de Benalla retrouvé dans les cendres de Notre-Dame

Source : http://complots-faciles.com

 

L’histoire des passeports d’Alexandre Benalla semble toucher à sa fin. En effet, l’un d’entre eux a été retrouvé dans les cendres de la Cathédrale Notre-Dame.

Une vidéo non authentifiée circulant sur internet montre également une personne ressemblant à M. Benalla, munie d’un chalumeau et essayant de mettre le feu à une poutre de Chêne vieille de 300 ans. On soupconne qu’il s’agisse d’une vidéo sur laquelle il s’entrainait à mettre le feu à Notre-Dame.

Au total, Alexandre Benalla avait quatre passeports valides et un expiré, «trois diplomatiques et deux de service». Le premier passeport diplomatique, d’une durée de validité d’un an, a été délivré par le Quai d’Orsay le 2 juin 2017. Le second a été octroyé le 20 septembre 2017 par le même canal mais pour cinq ans.

Le manoir maudit de l’occultiste Aleister Crowley

 

Le célèbre occultiste britannique Aleister Crowley a séjourné à Boleskine House, un manoir situé sur les bords du Loch Ness, de 1899 à 1913.

Il semblerait que l’occultiste britannique ait volontairement choisi ce lieu si envoûtant, comme nous l’explique le journaliste Nick Redfern :

« Il est très important de noter que ce n’était pas un hasard si, en 1899, Aleister Crowley – plus connu sous le nom de ‘The Great Beast’ – s’est installé au cœur du Loch Ness, en Écosse. Le fait est que l’emplacement était tout aussi important que le but qu’il avait en tête. À certains égards, c’était encore plus important. Le grand objectif de Crowley était de réaliser ce qu’il a appelé la grande opération de la Magie sacrée d’Abramelin le mage. Et pour réussir, cela signifiait que Crowley devait trouver une demeure qui corresponde parfaitement aux exigences de cerituel, et qui devait être spécifiquement située dans un endroit isolé. »

Crowley avait déclaré que Boleskine House répondait à tous ses besoins. Il a décidé de commencer ses opérations magiques à Pâques et a débuté par la construction d’une terrasse et d’un pavillon, une opération qui a duré environ six mois. Crowley a noté qu’en raison de certains aléas surnaturels que ces rituels pouvaient avoir provoqués, il a invité un collègue à partager cette expérience avec lui. L’homme en question était Charles Rosher. Comme Crowley, il était membre de l’Ordre hermétique de l’Aube dorée et ami de l’enseignant de Crowley, Allan Bennett. Rosher avait l’intention de rester avec Crowley pendant des mois. Il a fini par partir – ou plutôt par s’enfuir – en moins de trois semaines. La raison : la présence de forces démoniaques invisibles. Rosher était sûr qu’elles s’étaient abattues sur Boleskine House et que leur objectif visaient à faire de sa vie un enfer. Telle était la nature de la sortie précipitée et terrifiée de Rosher, Crowley n’en savait rien jusqu’à ce que son majordome l’informe de la disparition de son ami. Les deux ne se sont pas revus pendant des années.

Si quelque chose de surnaturel et de mal s’était abattu sur Boleskine House et le Loch Ness, il n’a pas fallu longtemps pour que cela commence à toucher et à infecter les gens qui vivaient autour du loch. Une fois, peu de temps après son arrivée à Boleskine House, Crowley est rentré à son domicile après une promenade dans les collines. Là, il a trouvé un prêtre assis dans son bureau. Aussi pâle qu’un fantôme et profondément inquiet, le prêtre confia à Crowley que le gardien d’un gîte du coin, un homme du nom de Hugh Gillies, décrit comme quelqu’un qui ne buvait jamais d’alcool, s’était retrouvé saoul pendant des jours et avait même tenté d’assassiner sa propre famille. Les choses ont encore empiré. Un vieil ami de Crowley, originaire de Cambridge, lui avait rendu visite et, comme Charles Rosher, il avait l’intention de rester pendant une longue période. Il n’a pas tenu très longtemps non plus. L’ami était parti moins de deux semaines, après avoir manifesté des symptômes semblables à ceux d’une attaque de panique et avoir dit à Crowley, sur un ton empli de peur, que Boleskine House était remplie d’esprits terribles et malveillants.

Crowley lui-même avait reconnu le bien-fondé de celles et ceux qui prétendaient qu’il régnait une atmosphère sombre et sinistre dans ce manoir. Il a en particulier choisi de travailler dans la même pièce, plus que dans toute autre. Celle-ci lui offrait une bonne dose de soleil et contrastait avec le reste de la maison. Toutefois, même dans cette pièce, Crowley était obligé d’utiliser un éclairage artificiel, puisque l’atmosphère était lugubre et sombre. Il se trouve qu’à peu près à la même époque, Crowley se brouilla avec divers membres de l’Ordre auquel il appartenait. Il partit donc quelque temps au Mexique. Pendant ce séjour, il escalada des sommets avec Oscar Johannes Ludwig Eckenstein, un alpiniste anglais. Néanmoins, le Loch Ness et Boleskine House attiraient inexplicablement l’occultiste. Il décida donc de rentrer en Écosse afin de poursuivre ses études et ses projets. Il s’est marié aussi.

« Je serai toujours un peu reconnaissant à Boleskine de m’avoir donné ma femme », a déclaré Crowley. Il parlait de sa bien-aimée, Rose Edith Kelly, avec qui il s’était marié en 1903. « Bien que plus tard, cette union qui tenait tant pour nous deux soit devenue une tragédie domestique », a-t-il révélé. C’est après leur voyage en Égypte que Crowley et Rose sont rentrés à Boleskine House. Les choses ne se sont pas bien passées. Samuel Liddell Mathers, fondateur de l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée et un rival de Crowley, a fait surface. Crowley pensait que Mathers avait causé la mort de toute ses chiens de chasse dans des circonstances mystérieuses et surnaturelles. Ses serviteurs ont commencé à tomber malade, avec toutes sortes de maux. Puis, le pire de tous, un matin, Crowley entendit des cris et des jurons hystériques et sauvages venant de la cuisine. Un ouvrier était devenu inexplicablement rempli de rage et s’était attaqué à Rose. Telle était l’état frénétique et féroce dans lequel l’homme avait été plongé. Crowley et son personnel furent forcés d’enfermer l’homme dérangé dans la cave à charbon et d’attendre l’arrivée de la police locale.

Rose a heureusement pu récupérer, mais une plus grande tragédie était encore à venir. En 1911, Crowley fut forcé de faire interner Rose dans un asile à la suite de l’apparition d’une démence provoquée par son alcoolisme incontrôlable. Crowley quitta définitivement Boleskine House, deux ans plus tard, en 1913.

En 1970, le guitariste de Led Zeppelin, Jimmy Page, se porta acquéreur de ce manoir maudit.

Photo : Boleskine House en 1912

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/05/more-on-aleister-crowley-and-boleskine-house/,

Les morts plus nombreux que les vivants sur Facebook dans 50 ans ?

Source : https://sciencepost.fr

 

Une récente étude prédit que le nombre de profils de personnes décédées sera supérieur au nombre de profils de personnes bien vivantes d’ici une cinquantaine d’années. Se pose alors la question de la gestion de ce lourd passé numérique.

Patrimoine numérique

Une analyse, signée de l’Oxford Internet Institute, prédit qu’au moins 1,4 milliard de membres de Facebook seront décédés avant 2100. Dans un tel scénario, le nombre de profils “morts” pourrait être supérieur à celui de personnes bien vivantes. D’ici 2100, le nombre d’utilisateurs décédés pourrait même atteindre les 4,9 milliards.

En supposant que Facebook continue de croître à son rythme actuel dans le monde, les chercheurs estiment que l’Afrique représentera, à terme, une part croissante des utilisateurs décédés. Notamment au Nigéria (6 % du total). Les profils asiatiques – Inde et Indonésie en particulier – représenteront également une part importante du nombre d’utilisateurs morts. Les utilisateurs occidentaux, eux, ne représenteront qu’une minorité.

Se pose alors le problème de la gestion de toutes ces données numériques« Ces statistiques soulèvent de nouvelles et difficiles questions. Comment gérer le meilleur intérêt des familles et des amis de la personne décédée, tout en permettant aux futurs historiens de les utiliser pour comprendre le passé ? », demande Carl Öhman, principal auteur de l’étude.

Comme le note également David Watson, co-auteur de cette étude, jamais dans l’histoire nous n’avons accès à une aussi vaste base de données illustrant le comportement humain. « Contrôler ces archives, dit-il, consistera en quelque sorte à contrôler notre histoire. Il est donc important de veiller à ce que l’accès à ces données historiques ne se limite pas à une seule entreprise à but lucratif. Il est également important de veiller à ce que les générations futures puissent utiliser notre patrimoine numérique pour comprendre leur histoire ».

facebook réseaux sociaux
Que doit-il advenir de nos données numériques une fois passée l’arme à gauche ? Crédits : Pixabay

Discuter de la “mort” en ligne

« Ces résultats doivent être interprétés non pas comme une prédiction de l’avenir, mais comme une opportunité de façonner l’avenir vers lequel nous nous dirigeons », poursuit Carl Öhman. Pour le chercheur, une « discussion critique sur la mort en ligne et ses implications macroscopiques s’impose de toute urgence. Facebook, dit-il, n’est simplement qu’un exemple de ce qui attend toute plate-forme offrant une connectivité et une portée mondiale similaires ».

En ce sens également, les chercheurs invitent d’ores et déjà Facebook (et les autres) à interroger historiens, archivistes, ou encore éthiciens à participer au processus de conservation des données que nous laissons derrière nous, après notre décès. Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans la revue Big Data & Society.

Apocalypse – Les 10 plaies d’Égypte seraient de retour

 

Un essaim invasif de criquets pèlerins a dévoré des cultures en Arabie saoudite. Un évangéliste chrétien pense qu’il s’agit de la preuve que les 10 plaies bibliques de l’Égypte ont repris de plus belle.

Des essaims destructeurs de criquets pèlerins (aussi appelés « sauterelles tigres ») ont été repérés cette semaine traversant la frontière entre l’Arabie saoudite et la Jordanie. Ces criquets ont été observés en train de descendre sur la ville de Tafilah, dans le sud de la Jordanie, qui constitue une plaque tournante pour l’agriculture oléicole et fruitière. Selon The National, la situation était suffisamment grave le lundi 6 mai 2019 pour que les autorités jordaniennes déploient leurs forces aériennes pour pulvériser des pesticides. Le 3 mai 2019, Locust Watch, le traceur officiel des Nations Unies (ONU), a averti que la reproduction acridienne de printemps s’était intensifiée ces dernières semaines en Arabie saoudite et en Iran.

Le pasteur Paul Begley, évangéliste chrétien de West Lafayette dans l’Indiana, aux États-Unis, estime que ces essaims aux « proportions bibliques » sont liés à des prophéties catastrophiques.

Le prédicateur croit fermement que l’humanité vit déjà à la fin des temps, comme le décrit la Bible.

Il a maintenant affirmé sur Internet que des scènes du Livre de l’exode de l’Ancien Testament se déroulent actuellement sous nos yeux.

Le pasteur Begley a déclaré : « Estce sérieux ? Des criquets ? Les fléaux bibliques sont revenus. »

« Quoi ? Eh bien, c’est comme si quelque chose venait de la Bible. Des essaims composésde centaines de millions de sauterelles ont assombri le ciel en Arabie saoudite, créant une scène venant tout droit de la Bible. »

« C’est un fléau aux proportions bibliques. C’est même cataclysmique. »

Dans le livre de l’exode de la Bible, un fléau de sauterelles dévastatrices a été invoqué en Égypte pour punir le Pharaon de l’asservissement du peuple juif.

Les invasions de sauterelles était l’une des 10 plaies invoquées contre l’Egypte Antique par Dieu et Moïse, son serviteur désigné.

Les autres plaies comprenaient la mort de tout le bétail, les eaux du Nil changées en sang et des essaims de grenouilles envahissant l’Égypte.

En fin de compte, le dernier fléau de Dieu a vu, dans la mort des premiers-nés de l’Égypte, le châtiment ultime pour la transgression de Pharaon contre les Israélites.

Le livre de l’Exode se lit comme suit : « L’Eternel dit à Moïse: Etends ta main sur le pays d’Egypte, et que les sauterelles montent sur le pays d’Egypte ; qu’elles dévorent toute l’herbe de la terre, tout ce que la grêle a laissé. »

« L’Eternel dit à Moïse: Etends ta main sur le pays d’Egypte, et que les sauterelles montent sur le pays d’Egypte; qu’elles dévorent toute l’herbe de la terre, tout ce que la grêle a laissé. »

« Les sauterelles montèrent sur le pays d’Egypte, et se posèrent dans toute l’étendue de l’Egypte; elles étaient en si grande quantité qu’il n’y avait jamais eu et qu’il n’y aura jamais rien de semblable. »

Selon les Nations Unies, les criquets sont le plus ancien parasite migrateur au monde et peuvent couvrir de grandes distances en essaims.

Le criquet pèlerin, ou Schistocerca gregaria, est la plus dangereuse de toutes les espèces de sauterelles et peut toucher jusqu’à 65% des pays les plus pauvres du monde.

L’organisme nuisible peut couvrir des distances allant jusqu’à 93 miles (150 km) par jour et, si les conditions sont réunies, il peut se multiplier par 20 en trois mois seulement.

Les criquets adultes peuvent facilement manger leur propre poids dans les cultures et la végétation chaque jour.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a mis en garde : « Si les infestations ne sont pas détectées et contrôlées, des fléaux dévastateurs peuvent se développer et prendre plusieurs années et des centaines de millions de dollars à maîtriser, ce qui a de graves conséquences pour la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance ».

Quelles ont été les 10 plaies d’Egypte ?

Parce que le pharaon égyptien a refusé de libérer les Israélites, Dieu a envoyé 10 plaies terrifiantes en Égypte par l’intermédiaire de son messager, Moïse.

  1. Les eaux du fleuve changées en sang
  2. Les grenouilles
  3. Les moustiques (ou les poux)
  4. Les mouches (ou les taons ou les bêtes sauvages)
  5. La mort des troupeaux
  6. Les furoncles
  7. La grêle
  8. Les sauterelles
  9. Les ténèbres
  10. La mort des premiers-nés

Les 10 plaies sont décrites dans le Livre de l’Exode de l’Ancien Testament, qui détaille le départ des Israélites de l’Égypte.

Le livre de l’Exode est le deuxième livre de l’Ancien Testament ainsi que de la Bible hébraïque.

Cet écrit suit directement le livre de la Genèse, qui décrit la création du monde par Dieu.

Dans le livre de l’Exode, Moïse conduit les Israélites hors de l’esclavage égyptien et vers la liberté dans la Terre promise.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1123880/Bible-prophecy-locust-swarm-Saudi-Arabia-bible-plague-end-of-the-world,

Un pédophile cannibale qui a encouragé sa “copine” de 12 ans à manger une tête meurt en prison

Source : https://www.ayoyeglobal.com

 

Il est mort en attente de son procès…

 

En Russie, un homme de 22 ans qui était accusé d’avoir tué un homme avant de manger son corps en compagnie d’une fillette de 12 ans est décédé alors qu’il était en attente de son procès.

Arkady Zverev avait admis avoir tué un propriétaire de 21 ans nommé Alexander Popovich, avant de faire bouillir ses yeux, mettre sa tête au micro-ondes, et même avoir encouragé sa « copine » de 12 ans à faire frire son cerveau et son coeur.

Selon ce que la police a révélé, Zverev était plongé dans un coma depuis 4 mois, suite à une tentative de suicide qui avait échoué en prison.

L’homme était hospitalisé depuis l’incident et des gardes armés veillaient sur lui.

La mère de sa victime, une femme nommée Galina Popovich, a déclaré aux médias locaux qu’elle ne verserait pas une seule larme après avoir appris cette nouvelle.

Zverev avait expliqué lors d’une comparution comment il s’y était pris pour retirer les globes oculaires des orbites de sa victime. Il avait aussi raconté comment il avait incité sa « copine » de 12 ans à goûter à la victime.

Le tueur avait aussi confié avoir mis la tête découpée de sa victime dans le micro-ondes pour ensuite la faire cuire à la plus forte intensité pendant 3 minutes.

Quant à la « copine » de 12 ans du tueur, celle-ci avait déclaré aux policiers que le tueur avait fait frire le coeur et le cerveau de sa victime, mais que ceux-ci étaient trop « sucrés » et que le cerveau « goûtait particulièrement très fort ».

Après avoir confié ses crimes, le tueur a même aidé les policiers à faire une reconstitution de la scène horrible.

En plus du meurtre de Popovich, Zverev était aussi accusé d’avoir eu une liaison avec une mineure.

Par le passé, Zverev avait eu une liaison avec une autre mineure qui avait débuté alors qu’elle n’avait que 15 ans. Elle est morte à l’âge de 18 ans après s’être jetée d’une fenêtre.

Une terrifiante voix fantomatique enregistrée

 

La caméra d’un interphone a enregistré une voix fantomatique qui a murmuré un avertissement terrifiant.

La vidéo, qui a depuis été publiée sur YouTube, a été filmée à l’aide d’un interphone muni d’une caméra.

Au début de cette vidéo, rien ne semble sortir de l’ordinaire.

La caméra filme depuis la porte d’entrée d’une maison qui donne sur la rue.

Quelques secondes plus tard, une orbe de lumière commence à se déplacer devant l’objectif de l’appareil.

Les arbres en arrière-plan commencent alors à se mouvoir.

Au bout de la 47ème seconde, une voix effrayante devient audible. On peut l’entendre dire : « Je vais vous tuer. »

La chaîne YouTube Haunted AF a mis en ligne cette vidéo il y a quelques jours à peine, avec la légende suivante : « Ghost Caught On Ring Says ‘I’ll kill you’ ».

Un internaute a écrit : « Je l’ai entendu. Pour moi, cela sonne très différent de tous les bruits de vent que vous entendez avant les 47 premièressecondes. »

Un autre a écrit : « Je suggère de brûler votre maison et de courir aussi vite que vous le pouvez. »

Un troisième n’était pas aussi convaincu par le caractère surnaturel de ces images : « Cela ressemble plus à l’aboiement d’un chien. »

Ce n’est pas la première fois qu’un « fantôme » a été photographié.

Il y a quelques semaines, un couple a filmé « des fantômes en train de marcher » pendant leur séjour dans une maison hantée en Louisiane.

Une mère de famille a été convaincue de la présence de fantômes après avoir fait une découverte effrayante avec une caméra pour bébé.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/777222/Ghost-news-spirit-whisper-chilling-message-homeowner-scary-video,

Après Ça et Simetierre, c’est au tour du Salem de Stephen King d’être réadapté… par James Wan

Source : https://www.ecranlarge.com

 

Oui, Ça n’était que le début et son succès en salles en 2017 a permis à Stephen King de revenir sur le devant de la scène. Logique donc que ses plus grands romans soient réadaptés.

Quand on parle de Stephen King et qu’on pense à sa première période (les années 70-80), plusieurs titres reviennent immédiatement en tête : CarrieChristineSimetierredes romans qui ont fait date dans la littérature américaine d’horreur et qui ont façonnés le succès du maître. Mais aucun n’était aussi terrifiant que Salem, son second livre.

photo Salem

Une inspiration qui louche vers Nosferatu quand même

 

Publié en 1975, le roman nous raconte l’histoire de Ben Mears, un écrivain, qui retourne dans la ville de Salem’s Lot pour y commencer son nouveau livre. Sur les hauteurs de la bourgade se dresse la Marsten House, un bâtiment avec une histoire horrible qui vient d’être loué par deux antiquaires, Straker et le mystérieux Barlow. Rapidement, des choses étranges se passent et Ben Mears comprend que la population de la ville se transforme petit à petit en vampires.

photo Salem

 

Le roman a déjà été adapté deux fois. En 1980 par Tobe Hooper avec Les Vampires de Salemmini-série de 3h charcutée pour tenir dans un film d’1h30, et en 2004 avec dans une nouvelle adaptation un peu plus libre avec notamment Rob Lowe. Vu le succès de Stephen King actuellement, il n’était donc qu’une question de temps avant que le roman ne se retrouve de nouveau sous les projecteurs.

photo Salem

L’une des scènes les plus flippantes de toute l’oeuvre de Stephen King (si, si)

 

C’est désormais chose faite puisque le site Heat Vision nous apprend que la New Line vient de commander à James Wan et Gary Dauberman une nouvelle adaptation de Salem. Wan n’en sera que le producteur tandis que Dauberman en écrira le script. Pour l’instant aucun réalisateur n’a été annoncé, ni aucune date de sortie. On ne peut qu’être impatients de voir le résultat, la savoir-faire du créateur de la saga Conjuring n’ayant plus rien à prouver en matière d’horreur. Ne reste plus qu’à espérer qu’il s’entoure des bonnes personnes.

 

Image 234754

Los Angeles aura disparu en 2063 selon un voyageur temporel

 

Un voyageur temporel, qui affirme venir de l’année 2075, a déclaré qu’une « grande inondation » allait anéantir Los Angeles dans seulement 43 ans.

L’homme, dont le visage a été flouté, a mis en garde contre des cataclysmes naturels qui se produiront dans un proche avenir. Le voyageur du temps, connu sous le nom de Kasper, prétend être de 2075. Il est apparu sur Internet dans une vidéo très inhabituelle. Il a déclaré qu’il s’était rendu à notre époque pour avertir la population et faire des révélations sur notre avenir. L’aveu le plus choquant du voyageur du temps a été la destruction de Los Angeles, en Californie, en 2063.

S’exprimant sur la chaîne YouTube ApexTV, il a déclaré : « Des événements terrifiants se produiront dans le futur. »

« Je vais partager avec vous l’une des choses les plus choquantes que vous ayez jamais entendues auparavant. »

« Vous serez absolument choqué par les informations que je vais vous donner. »

Selon lui, la technologie du voyage dans le temps sera révélée au public en 2028.

Puis, la même année, les gouvernements du monde révéleront au public l’existence d’extraterrestres venus d’ailleurs.

Kasper a déclaré : « Des événements effrayants se produiront dans le futur. »

« Donc, dans le futur, j’ai été renvoyé à l’année 2019 dans le cadre de la mission publique de collecte de données sur le passé. »

« Parce que vous pouvez aller dans le passé et voir certains détails, lire des vidéos sur le passé et regarder des vidéos qui parlent du passé, il faut toutefois aller dans le passé pour obtenir les informations souhaitées afin de pouvoir combler les vides et véritablement comprendre»

« Et je suis revenu dans le passé avec des caméras vidéo, des équipements de photographie, des scanners 3D, des sonars et tout cet équipement qui m’aide à cartographier le passé. »

« Et nous sommes envoyés pour des missions spécifiques. Je suis ici à Los Angeles, en Californie, pour cartographier une chose spécifique. Hélas, je ne peux pas entrer dans les détails. »

Los Angeles sera l’épicentre d’une inondation catastrophique dans 43 ans, selon Kasper.

Le voyageur du temps a déclaré : « Je suis à Los Angeles, en Californie, car des chosesterrifiantes vont se produire dans cette ville. »

« À Los Angeles, en Californie, il y aura une inondation majeure. Cela se produira vers 2063. »

« Il y a une inondation majeure et Los Angeles, Californie, est sous l’eau en l’an 2063. »

Cependant, beaucoup de gens qui ont vu cette vidéo confession n’ont pas été convaincus par ses avertissements apocalyptiques.

Le voyage dans le temps est-il possible ?

Selon William Hiscock, professeur de physique à la Montana State University, le voyage dans le temps relève davantage de la science-fiction.

Le scientifique a déclaré : « Le voyage dans le temps dans le passé, ce queles gens entendent généralement, est une proposition beaucoup plus incertaine. »

« Il existe de nombreuses solutions à l’équation de relativité générale d’Einstein qui permettent à une personne de se rendre dans le passéet ainsise rencontrer – ou rencontrer sa grand-mère. »

« Le problème est de décider si ces solutions représentent des situations pouvant se produire dans l’univers réel ou s’il s’agit d’étranges équationsmathématiques incompatibles avec la physique connue. »

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1127700/Time-travel-proof-real-time-traveller-2075-Los-Angeles-video-evidence-ApexTV

La police appelée 57 fois pour observations paranormales

Les services de police du Pays de Galles ont été contactés 57 fois ces cinq dernières années pour des rapports d’observations paranormales de fantômes, de sorcières, ou encore d’extraterrestres…

Le pays de Galles est depuis longtemps connu pour son folklore fortement teinté de contes, de légendes, et d’histoires de créatures légendaires. Si les passionnés croquent à pleines dents ces histoires, les services de police du pays eux, les font moins rire. Les policiers ont récemment révélé avoir été contacté durant ces cinq dernières années, à 57 reprises pour des observations paranormales .

Parmi celles-ci, 22 observations paranormales faisaient référence à des extraterrestres, 21 à des fantômes, 4 à des histoires de vampires-zombies, et 10 à des apparitions de sorcières, entre 2010 et 2015. Sur 57 appels, la police s’est finalement déplacée pour 38 d’entre elles, principalement à cause de la préoccupation pour la sécurité des personnes, ou pour d’autres activités suspectes.

Des observations paranormales qui ne font pas rire

Dia Chakravarty, directrice de l’Alliance des contribuables, a déclaré qu’il était important pour la population de ne pas contacter la police pour des affaires si peu sérieuses. Interrogée, elle déclare : «Non seulement nous perdons l’argent des impôts, mais nous perdons également du temps, précieux aux services de police, pour lutter contre les véritables crimes. Aujourd’hui, les policiers doivent faire preuve de bon sens, et décider de prendre au sérieux ou non, les appels qui leur sont transmis. Pour exemple, un appel concernant une personnes aux problèmes mentaux, est une affaire sérieuses pour la police».

apparitions paranromales pays de Galles

 

Source : BBC.com

Les 5 affaires les plus terrifiantes de Lorraine Warren

Lorraine

La maison hantée d’Amityville

Le 13 novembre 1974, Ronald DeFeo Jr. assassinait six membres de sa famille : ses parents, et ses quatre frères et sœurs. Il faudra pas moins d’un an pour que la maison du drame trouve de nouveau preneur. Les nouveaux habitants, George Lutz, Kathy Lutz et leurs trois enfants, n’y restèrent que 28 jours. Terrifiés par les phénomènes paranormaux qui s’y produisaient, ils avaient fait appel au couple Warren. Sur place, les époux Ed et Lorraine ont été témoins de voix étranges, de bruits assourdissants et de nuages d’insectes surgissants de nul part. Lors d’une interview accordée à Yahoo, en 2013, la médium avait confié que cette affaire était de loin la pire qu’elle ait jamais eu à vivre.

Le film à voir : Amityville : La Maison du Diable, réalisé par Stuart Rosenberg et sorti en 1979.

L’effrayante Annabelle

Acheter des objets vintage et de seconde-main est rarement une mauvaise idée. Sauf, peut-être, lorsqu’il s’agit d’une poupée maléfique. Deux colocataires américaines l’ont malheureusement appris à leur dépends, en rapportant chez elle une vieille Raggedy Ann. Rapidement, elles se sont rendues compte que ce qu’elles pensaient être un objet innocent était en réalité possédé par un l’esprit maléfique d’une petite fille de sept ans : Annabelle Higgins. Sur place, les époux Warren ont béni l’appartement, avant d’emporter la poupée. Celle-ci repose encore aujourd’hui dans le musée de l’occulte, installé derrière la maison de Lorraine Warren. Cette dernière préférait d’ailleurs ne pas la regarder dans les yeux, de peur d’être hantée à son tour.

Le film à voir : Annabelle, réalisé par John R. Leonetti et sorti en 2014.

L’affaire poltergeist

Direction Londres pour l’un des cas les plus controversés de toute la carrière des Warren. En 1977, le couple s’envola vers la banlieue londonienne pour régler une affaire de poltergeist – définit par le Larousse comme « un phénomène paranormal spontané et répétitif, se manifestant par des déplacements ou lévitations d’objets, par des coups, etc. » Convaincus qu’une petite fille était bel et bien possédée par le démon, les époux ont du faire face à la critique, persuadée que tout ceci n’était en réalité que la farce d’une enfant qui avait besoin d’attention.

Le film à voir : Poltergeist, réalisé par Tobe Hooper et sorti en 1982.

La famille Perron

Tout a commencé en 1736, lorsqu’une certaine Bathsheba Thayer emménagea avec ses quatre enfants dans une grande maison d’Harrisville, à Rhode Island. Considérée comme une sataniste par les habitants de la ville, elle aurait assassiné trois de ses marmots avant de se pendre au fond de son jardin de 200 hectares. Bien des années plus tard, Roger et Carolyn Perron s’y installèrent, avec leur cinq filles. Sans, évidemment, connaître le passé de leur nouveau home sweet home. Rapidement, un esprit pris possession des lieux – les rumeurs veulent que ce soit celui de l’ancienne propriétaire. Celle-ci s’en prenait le plus souvent à la mère de famille, au point que cette dernière décida d’appeler les Warren. Malheureusement, leur présence ne fit qu’aggraver la situation. Le couple a par la suite été prié de quitter les lieux, sans avoir pu résoudre le problème.

 

Le film à voir : The Conjuring, réalisé par James Wan et sorti en 2013.

L’homme loup-garou

Enfant, Bill Ramsey était un garçon comme les autres. Il aura fallu attendre qu’il souffle ses neuf bougies pour qu’il commence à manifester un étrange comportement. Adulte, il expliquera être posséder par un démon loup-garou. Une fois marié, il fera face à d’innombrable cauchemars, et développera des comportements inhumains. Après avoir attaqué l’un de ses amis dans une voiture, il sera interné pendant plusieurs années dans un hôpital psychiatrique. Les Warren, qui avaient eu vent de l’affaire, se rendirent à Essex, en Angleterre, accompagnés d’un prêtre. C’est là qu’ils pratiquèrent un exorcisme. Ce dernier a été filmé, et une poignée de vidéos seraient disponibles sur internet – non, nous n’avons pas cherché car c’est effrayant.

Le livre à lire : Werewolf: The True Story of Demonic Possession, écrit par les Warren et publié en 1991.

Source https://www.vanityfair.fr

Au Pays de Galles, des villageois ont tué une étrange bête velue

 

Dans le nord du Pays de Galles, au Royaume-Uni, vivrait une mystérieuse créature humanoïde. Les villageois de la région sont conscients de son existence et terrifiés par sa présence.

Oll Lewis, écologiste et acteur clé au sein de la Center for Fortean Zoologya enquêté sur cette vieille légende fascinante qui concerne un étrange homme sauvage gallois. Il révèle que les villageois de Nant Gwynant – une vallée vraiment pittoresque située à Snowdonia, dans la région de Gwynedd, au nord du Pays de Galles – ont raconté pendant de nombreux siècles, une histoire tumultueuse et cauchemardesque sur une créature que l’on pourrait aisément rapprocher du Bigfoot. Selon de nombreux récits, elle vivrait dans une mystérieux grotte d’une vallée historique – la grotte d’Owen Lawgoch. Les recherches d’Oll ont révélé qu’il y a très longtemps, villageois et bergers de la région de Nant Gwynant était en proie à un voleur silencieux et furtif qui pénétrerait régulièrement dans leurs terres en se camouflant soigneusement dans l’ombre et les ténèbres.

Ces mêmes villageois et bergers se réveillaient parfois pour constater que leurs chèvres et leurs vaches avaient été traits de façon inexplicable, que des vivres indispensables avaient été volés et qu’un certain nombre de moutons avaient été volés pendant la nuit, pour ne plus jamais être vus. Ces carnages et ces vols, a déclaré Oll, « ont duré plusieurs années et chaque fois que quelqu’un tendait un piège au voleur, celui-ci ne mordait jamais à l’hameçon. De nombreuses personnes furent soupçonnées. Hélas,la culpabilité de chaque suspect étant finalement réfutée. »

Alors, quelle était la vraie nature de cette bête cauchemardesque qui aurait erré dans cette ancienne vallée densément boisée ? Selon la légende qui nous vient du nord du Pays de Galles, il s’agirait d’une créature aux proportions indéniablement primitives et d’apparence terrifiante, qui semblait vouloir tourmenter les habitants de cette région pittoresque chaque fois que c’était possible, comme le note Oll : « Un jour, un berger revenait des montagnes plus tard que d’habitude. Il avait repéré quelque chose d’étrange ; un homme énorme, nu et costaud, couvert d’une épaisse fourrure rouge de la tête au pied. Il se tenait sur une colline voisine. Le berger soupçonnait que ce géant,étrangement hirsute, était peut-être le voleur qui sévissait dans le village. Le berger s’est donc faufilé près de cethomme sans être détecté et est rentré au village dès qu’il était hors de savue. »

L’histoire se poursuivit lorsque le berger en question atteignit à bout de souffle Nant Gwynant. Il persuada tous les hommes disponibles du village de se joindre à lui dans le but de se débarrasser une fois pour toutes de la créature qui sévissait dans la région. À l’évidence, et malheureusement, cette opération en particulier n’a pas suscité beaucoup d’attention. Les quelques hommes qui acceptèrent de se joindre à lui, s’armèrent d’armes rudimentaires et artisanales et rejoignirent la colline. Alerté par les cris de ses assaillants, l’homme-poilu s’éloigna – à quatre pattes, avec « l’habileté et la précision d’un cerf », comme le précise Oll.

Une surveillance étroite et attentive de la colline et de ses environs immédiats fut faite à partir de ce jour, au cas où l’homme-bête pourrait de nouveau faire des ravages à Nant Gwynant et à sa population à bout. C’était, sans aucun doute, une décision très sage. Quelques jours à peine s’écoulèrent avant le retour de cette entité menaçante, à la fois pour se nourrir voracement et pour répandre la peur et le chaos sur le territoire. Cette fois, cependant, les villageois adoptèrent une approche nouvelle et novatrice pour s’attaquer à la créature. Le plan était de lâcher une meute de chiens sur ce ‘Bigfoot’, dans l’espoir que les chiens réussiraient là où les hommes avaient échoué. Malheureusement, cette action s’est révélée totalement infructueuse. Dès qu’il eut pris conscience de l’odeur des chiens de chasse, la bête poilue avait disparu, s’éloignant une fois encore de façon presque gracieuse. Elle s’échappa avec succès, et sans problème.

Oll révèle qu’un plan d’action nettement différent a ensuite été mis en place : « Un homme a eu l’idée de consulter un magicien. Le magicien a dit aux villageois de trouver un lévrier roux sans un seul poil, de couleur différente, ce qui permettrait d’attraper l’homme. Après de nombreuses recherches et échanges avec les villes et les villages locaux, les habitants de Nant Gwynant ont trouvé un chien qui leur convenait et l’ont fièrement ramené à la maison. Lorsque les villageois ont ensuite vu l’homme poilu, ils se tenaient prêts avec le lévrier roux et celui-ci s’est mis à courir pour attraper l’homme poilu. L’homme poilu s’échappa de nouveau en sautant sur une petite falaise. ». Cette opération se solda donc par un échec.

Les habitants de Nant Gwynant étaient-ils à jamais maudits avec cette chose qui rôdait au milieu d’eux ? Si les hommes, les chiens et même les pouvoirs surnaturels d’un illustre mage pratiquant la magie ancienne n’avaient pas réussi à faire payer ce monstre et ses terribles actions, il était clair qu’une autre approche était indispensable. Une des femmes du village élabora un plan d’attaque visant à débarrasser définitivement la région de cette bête terrifiante. Oll explique ce qui s’est passé ensuite : « Une femme était tellement en colère qu’elle a décidé de rester éveillée toutes les nuits et de se cacher dans le salon de sa ferme pour attendre que l’homme velu décide de lui rendre visite. Après quelques semaines, l’homme poilu s’est rendu dans la mauvaise maison et la dame l’attendait avec une hachette. Elle resta cachée jusqu’à ce que l’homme soit à mi-chemin de la fenêtre avant de le frapper avec sa hachette. Ce coup inattendu lui permit de trancher la main de l’homme velu en un coup. La créature recula vers la fenêtre avant que la femme ne puisse le frapper de nouveau. La femme courageuse se précipitadehors, la hachette en main prête à achever l’homme mais au moment où elle était sortie, il s’était enfui. »

La terrible créature qui avait effrayée les habitants de Nant Gwynant ne fut plus jamais revu, au grand soulagement de tout le quartier, comme nous le révèle Oll : « Lorsque le village s’est réveillé le lendemain et que les hommes ont appris ce qui s’était passé, ils ont suivi la traces de sang et ont découvert que l’homme poilu était parti dans une grotte sous une cascade locale. Comme le grand homme poilu n’a jamais été revu, les villageois ont présumé qu’il était mort dans la grotte. La grotte a donc été baptisée ‘la grotte de l’homme poilu’ ».

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/05/the-weird-saga-of-a-welsh-wild-man/,

Il photographie un terrifiant fantôme dans un manoir hanté

 

Un chasseur de fantômes affirme avoir photographié un esprit menaçantdans un manoir réputé hanté.

Paul Rowland a photographié cet esprit envoûtant dans la salle Regency de Plas Teg, un manoir du XVIIe siècle considéré comme l’un des lieux les plus hantés du Pays de Galles.

C’est la pièce où est mort le constructeur de la maison, Sir John Trevor, qui a servi dans la maison royale sous Charles Ier (roi de 1625 à 1649).

La photo a été prise à l’aide d’un système d’éclairage à impulsions bleu ultraviolet qu’il avait spécialement construit avant de le monter sur le dessus de son appareil photo.

L’enquêteur paranormal Paul a déclaré que ce gadget avait été conçu pour émettre de la lumière à différentes fréquences. Ces lumières pouvaient parfois « s’harmoniser » avec un fantôme ou un esprit et ainsi révéler son image.

Sur les photos prises à quelques secondes d’intervalle, quelque chose qui ressemble à un visage d’homme apparaît avant de disparaître à nouveau.

Paul a expliqué : « L’histoire est que sa femme a été tuée dans des circonstances mystérieuses. Lui-même était à cheval et se déplaçait à grande vitesse quand il a été pris dans un piège autour des jardins de Plas Teg avant d’être finalement été éjecté. »

« Il a perdu la tête, je suppose, mais il lui a fallu un peu de temps avant de mourir à la suite de cet accident. »

« Cette pièce est censée être celle où il s’est couché après cet accident. Il est mort mais il a fallu environ un mois avant qu’il ne rende son dernier soupir. »

M. Rowland, qui vit près de Plas Peg, a déclaré avoir ressenti une présence dans la pièce mais n’avoir rien remarqué à l’œil nu avant de prendre cette photo.

Il pense être intimement lié avec ce soi-disant fantôme après sa naissance dans l’une des maisons dans laquelle il a vécu, Trevalyn Hall.

Paul a ajouté : « De toutes les enquêtes menées au fil des années, il n’y a aucun doute quant à l’existence de fantômes. »

« Ils n’existent pas tout le temps autour de nous et il n’y a pas beaucoup de fantômes. »

« Je crois qu’ils hantent habituellement un bâtiment pour une raison spécifique – cela peut être dû à la perte de leur vie à la suite d’une tragédie, ou parce qu’ils veulent faire passer un message, ou que l’esprit était si heureux dans le bâtiment qu’il a décidé d’y rester. »

« Mais ils ne se font connaître à certaines personnes qu’à certains moments. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/778160/ghost-picture-wales-haunted-manor-Plas-Teg-supernatural-Paul-Rowland

Il attache le cadavre de sa femme sur le siège passa­ger pour l’em­me­ner en road trip

Sands Springs Police Depart­ment

Aux États-Unis, un homme de 70 ans a été arrêté après avoir été surpris en train de conduire avec le cadavre de sa femme sur le siège passa­ger, rapporte le Daily Mail ce 14 mai 2019. Origi­naire d’Ok­la­homa, Rodney Puckett a été inter­cepté par la police sur l’au­to­route 10, à Eloy en Arizona.

Ce dernier explique qu’elle est décé­dée dans un hôtel au Texas, deux États plus loin. La défunte a bel et bien été iden­ti­fiée comme l’épouse du conduc­teur, Linda Puckett. Elle avait demandé le divorce ainsi qu’une ordon­nance de protec­tion contre son mari plus tôt dans l’an­née.

Rodney Puckett est actuel­le­ment incar­céré à la prison du comté de Penal. Les auto­ri­tés du Texas et la police d’Eloy se sont asso­ciées afin de déter­mi­ner l’ori­gine de la mort de Linda Puckett, afin de savoir s’il s’agit d’un homi­cide.

Un fantôme photographié à travers une fenêtre

 

Une famille prenait des photos à l’intérieur de leur maison. Ce n’est que plus tard qu’ils ont remarqué, qu’au moment de faire ces selfies, il y avait une entité fantomatique juste derrière eux.

Cette mystérieuse entité semblait les surveiller minutieusement et le moindre de leurs mouvements. Certains pensent que c’était une présence démoniaque. Pour d’autres, ce n’était qu’un petit plaisantin qui portait un masque.

La personne, qui a publié ces photos, raconte :

« En grandissant, au cours de nombreuses nuits, il s’est passé des événements fantasmagoriques et inexplicables à l’intérieur de la maison de mon père. Nous entendions des bruits de pas particulièrement forts dans les escaliers lorsque nous étions seuls à la maison. Ces bruitsressemblaient à une personne – ou à une chose – qui faisait traîner un râteau le long des murs en montant les escaliers. Mais il y avait une pièce dans la maison où – parfois sur des photographies – on aurait dit qu’un homme nous observait depuis les fenêtres. Les photos ci-dessous ont été prises dans cette pièce et à six mois d’intervalle. Chacune montre une fenêtre différente dans la pièce. »

Nous n’avons que peu d’informations sur cette photo. Nous savons que la personne qui l’a publiée vient de la ville de Amelia, dans l’État de l’Ohio, et s’appelle Kara Siler.

Est-ce que Kara a partagé des preuves de quelque chose de surnaturel qui s’est passé chez elle ? Il semblerait que oui, en atteste la lecture de son témoignage. Cette chose semble être une sorte de poltergeist. On pense que ce type particulier de fantômes est capable de manipuler avec force des objets autour d’eux pour les déplacer. Certains avancent que ces entités émettent une sorte d’énergie qui leur permettent de toucher physiquement les objets qui les entourent.

Sur la photo, cette chose se trouve près de la fenêtre. Elle semble vraiment s’intéresser à cette famille pour une raison quelconque. Est-ce que tout cela pourrait être une mise en scène ? Ceci est également très possible. Mais, à ce stade, ce ne sont que des spéculations.

Ces visages semblent se déformer de manière différente sur chaque photo. Cela s’est passé sur une période de six mois. Certaines personnes semblent naturellement attirer les énergies spirituelles plus que d’autres, pour des raisons toujours souvent obscures.

S’il s’avère que cette affaire est véridique, cela pourrait constituer une preuve complémentaire que l’au-delà existe bel et bien.

Source
https://www.freaklore.com/unknown-presence-watches-family-through-window,

Une femme raconte avoir rencontré Jésus dans l’au-delà

 

Une femme, qui a vécu une expérience de mort imminente après avoir lutté contre une longue maladie, prétend avoir vu Jésus dans l’autre monde. Après avoir été réanimée in extremis, elle est devenue très croyante et pieuse.

Cette femme n’avait jamais été une personne religieuse, jusqu’à ce qu’elle vive ce qu’elle croit être une expérience monumentale avec Jésus-Christ. Après avoir lutté contre une maladie de la gorge et passé du temps à l’hôpital, la femme, prénommée Vivian, a eu quelques complications et a momentanément perdu connaissance. À ce moment, elle a traversé un tunnel au bout duquel elle a vu Jésus-Christ.

Vivian a écrit : « Tout ce que je savais, c’est que j’étais soudain dans un très long tunnel sombre menant très rapidement à une très grande lumière brillante qui irradiait l’amour. »

« J’entendais de beaux carillons éoliens au son aigu et j’entendais des anges chanter, des légions d’anges. Ils chantaient la doxologie [formule de louanges employée dans la liturgie chrétienne, NDLR]»

« Cette lumière était, en réalité, le Christ et j’en étais pleinement consciente à ce moment-là. J’ai vécu une expérience au cours de laquelle j’ai vu ma vie défiler alors que je me trouvais à l’intérieur de ce tunnel. Ilm’a été montré des expériences dans ma vie au cours de laquelle j’avais exprimé un amour inconditionnel envers les autres et j’avais fait de bonnes actions. C‘étaient des choses que j’avais faites qui semblaient si petites et sans importance à l’époque que je les avais oubliées. »

« Puis tout d’un coup, j’ai été projetée en arrière comme tirée par une énorme corde. J’ai fermé les yeux et j’ai entendu une femme m’appeler encore et encore. »

« Quand j’ai ouvert les yeux, c’était une infirmière et j’étais allongée sur le sol. »

Ce récit est, sur certains points, semblable à de nombreux expériences de mort imminente vécues aux quatre coins de notre planète. Cette incroyable similarité prouverait, pour beaucoup, qu’il existe une vie après la mort …

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1128450/life-after-death-what-happens-when-you-die-jesus-christ-heaven-real-bible-news,