Namibie : Une terrifiante créature tue 30 chèvres et suce leur sang

Le Chupacabra est une terrifiante créature dont l’existence n’a jamais été prouvée. Elle est réputée pour littéralement aspirer le sang de ses victimes. Elle a été aperçue partout dans le monde.

Le Chupacabra s’en prendrait particulièrement aux bétails et aux animaux de la ferme. Ses victimes sont sauvagement et mystérieusement déchiquetées, vidées de leur sang ou autrement éviscérées.

Au cours de ces dernières années, les récits faisant état de mutilations perpétrées par des animaux inexpliquées semblent être particulièrement en hausse. Bien que le phénomène ne soit pas nouveau, la fréquence croissante avec laquelle ces cas sont signalés donne à penser que ces énigmatiques prédateurs invisibles s’aventurent sur de nouveaux territoires à la recherche de viande fraîche. Qu’est-ce qui se cache réellement derrière ces meurtres ?

Le dernier cas de mutilation animale nous vient de Namibie en Afrique où des dizaines d’animaux ont été brutalement et inexplicablement tués. Des bergers ont raconté que près de 30 chèvres avaient été retrouvées complètement vidées de leur sang.

Les habitants des villages de Uukwanambwa et de Amuteya disent que depuis quelques semaines, un prédateur inconnu traque leurs chèvres dans la nuit et leur suce tout leur sang sans en laisser une goutte. Le plus incroyable, c’est que ces tueurs travaillent très proprement et ne laissent aucune trace de leur passage.

Selon le blog d’actualité The Namibian, la créature a été vue par quelques témoins qui disent que l’animal ressemble à un gros chien :

« Deux chèvres sont mortes et 10 ont été retrouvés avec des trous dans le cou et elles ne font que saliver. On nous a dit de ne pas les manger, de tuer les quatre autres et de les brûler. La chose qui a tué les animaux a apparemment été vue près de la maison du voisin en train de se battre avec un chien. Ceux qui les ont vus ont dit qu’ils ressemblaient à des chiens noirs. »

Des responsables de la faune locale et des vétérinaires disent que les blessures des animaux victimes sont anormales et qu’ils n’ont jamais rien vu de tel. Rehabeam Erckie, directeur adjoint du ministère de l’Environnement pour les régions du centre-nord, a déclaré à AllAfrica.com que « scientifiquement, ces choses qui attaquent les chèvres de cette manière ne font pas partie de la faune que nous connaissons. Nous laissons place à davantage d’investigations ».

Est-ce que tous ces cas de mutilations animales constituent un indice supplémentaire que les choses vont vraiment mal dans le monde naturel ? Alors que le changement climatique, le développement humain et beaucoup d’autres choses continuent de remodeler la Terre et les écosystèmes qui en dépendent, il est naturel que nous commencions à remarquer des modifications dans les comportements des animaux ou même que de nouveaux animaux, encore inconnus, émergent de l’ombre. La question qui se pose maintenant est la suivante : Quand est-ce que l’une de ces créatures commencera-t-elle à s’attaquer aux humains ?Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/01/mysterious-beast-kills-30-goats-and-drains-their-blood/,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *