Le mystérieux extraterrestre du village de Kaolinovy en Russie

 

Un mystérieux extraterrestre a été retrouvé et plus tard « assassiné » à quelques kilomètres de City 40, une ville fermée et très secrète de la Russie.

Selon la légende, l’extraterrestre aurait été découvert près du village de Kaolinovy par Tamara Prosvirina. Celle-ci aurait raconté à ses voisins qu’elle avait trouvé un garçon dans les bois.

Ne croyant pas la vieille femme, ses voisins ont appelé une ambulance et elle a été emmenée à l’hôpital où elle a été admise dans un établissement psychiatrique.

Les ambulanciers paramédicaux auraient alors trouvé l’alien étendu dans un lit, l’un décrivant la créature paranormale comme un « chat enveloppé de guenilles ».

Au cours de son hospitalisation, la créature extraterrestre, baptisée « Alionshenka », est décédée d’une mort soudaine et inexplicable, son corps ayant disparu sans laisser de trace – mais pas avant que les agents aient pu filmer la créature.

Malheureusement, la vieille femme a également disparu prématurément à la suite d’un étrange accident survenu en août 1999 après avoir été renversée par une voiture quelques jours avant la venue de chercheurs moscovites.

Les parents de Tamara sont convaincus que ce récit est vrai, sa belle-fille admettant avoir vu l’extraterrestrealors qu’elle lui rendait visite.

Sa belle-fille a déclaré : « Il était sur le lit, il couinait et émettait des sons amusants. Je pouvais voir sa bouche en forme de petit tuyau. Sa petite langue écarlate était en mouvement. J’ai aussi repéré deux dents à l’intérieur [de sa bouche]. D’une certaine manière, il ressemblait à un petit bébé. Sa tête était brune et son corps était gris. »

« Je n’ai pas vu de paupières. Il n’avait pas d’appareil génital non plus. Sa tête ressemblait à un oignon. Et ses pupilles s’élargissaient et se rétrécissaient comme le font les yeux du chat lorsque vous allumez et éteignez la lumière plusieurs fois de suite. Les doigts sur ses mains et ses pieds étaient assez longs. J’ai pris la peine de demander à ma belle-mère où elle avait découvert ce monstre. Elle m’a dit qu’elle l’avait trouvé dans la forêt. Elle a continué à l’appeler ‘Alioshenka’ ».

La courte vie de l’extraterrestre est restée mystérieuse. On ne peut en dire plus sur son origine exacte, car elle a été découverte près de la ville secrète et « fermée » de la Russie.

Ozyorsk, nom de code de la City 40, a été construite dans le plus grand secret autour de l’immense centrale nucléaire de Mayak par les Soviétiques en 1946.

À l’instar de Tchernobyl, City 40 a été conçu pour héberger les scientifiques de cette usine qui, à notre insu, dirigeaient le programme d’armement nucléaire de l’Union soviétique.

Les habitantsavaient l’interdiction de sortirde là et n’étaient pas autorisés à entrer en contact avec le monde extérieur, y compris avec leur famille, qui, à l’époque, pensait qu’ils étaient portés disparus.

En échange, on promettait aux habitants de City 40 une vie luxueuse en Russie soviétique.

Mais pour ceux qui vivaient derrière les barbelés, le luxe avait un prix.

À partir de la fin des années 1940, les habitants d’Ozyorsk ont commencé à tomber malades à cause d’une exposition prolongée à d’énormes doses de radiations provenant du site de production de plutonium.

La situation n’a fait qu’empirer en 1957 lorsque City 40 a subit un accident de contamination radioactive à Mayak, connu sous le nom de catastrophe de Kyshtym.

La catastrophe était le pire accident nucléaire au monde avant Tchernobyl et les autorités de l’époque l’ont caché au monde extérieur.

Des milliers de personnes ont été exposées à d’énormes doses de radiations qui ont sans aucun doute provoqué des cancers et d’autres problèmes de santé dans les années à venir.

Les théories entourant la présence mystérieuse d’Alyoshenka incluent l’hypothèse selon laquelle le spécimen aurait pu être un nain, une condition non décelable par l’analyse médicale en Russie soviétique.

Certains ont même dit que l’extraterrestre était le corps d’un fœtus, jeté dans les bois.

Cependant, l’anatomiste Stanislav Samoshkin a insisté sur le fait que toutes ces hypothèses étaient fausses. Il a déclaré : « Le crâne humain est constitué de six os. Le crâne de cette créature était composé de quatre os. »

« Il y avait d’autres différences dans la structure du squelette. Ces anomalies ne ressemblaient à aucune malformation congénitale connue à ce jour. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/785976/chernobyl-alien-found-russian-nuclear-city-40,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *