Le fantôme d’une femme photographié dans un pub à Wakefield

Il y a peu, le fantôme d’un femme a été photographié à l’intérieur du ‘The Griffin Inn’, un pub situé dans le comté du Yorkshire de l’Ouest, en Angleterre. Lorsque cette sombre silhouette est apparue, le photographe était complètement seul.

Un chasseur de fantômes a pris quelques images surnaturelles de ce qu’il prétend être une « entité » féminine qui hanterait ce pub de Wakefield. Cet esprit terrorise, depuis des années, ce bistrot local. A plusieurs reprises, des verres ont été jetées dans les airs par une puissante force invisible.

Andrew Williamson a pris une série de photos qui semble nous montrer la silhouette fantomatique d’une femme face au mur alors même qu’il était seul.

Le propriétaire de l’établissement, Michael Briggs, n’a pas été surpris par les images incroyables d’Andrew parce que de nombreuses histoires concernant une femme qui hante ce bar se passent depuis des années.

Michael indique qu’il a même vu des verres sortir inexplicablement des étagères. Il pense que ces histoires effrayantes s’ajoutent au charme de l’endroit.

Andrew prétend pouvoir ressentir des présences fantomatiques et utilise sa capacité paranormale afin de prendre des « photographies extrêmes ».

C’est pendant qu’il enquêtait sur une affaire de hantise signalée au Griffin Inn dans le Yorkshire que cet homme, âgé de 54 ans, a senti la présence d’une dame dans l’obscurité avec lui.

Andrew, qui vit à Wakefield, a déclaré :

« Alors que j’étais en train de me préparer, je savais qu’il y avait une entité dans cet environnement. Mais je ne m’attendais pas à obtenir ce que j’ai eu. »

« C’était une femme. Elle ne m’a jamais donné son nom, elle n’a rien dit à personne. Je savais qu’il y avait une entité là-bas. »

« Il se passe beaucoup de choses inexplicables lorsque l’endroit est fermé la nuit. Ces choses sont filmées par les caméras de vidéosurveillance, mais il impossible de savoir ce qui les cause. »

« Ces choses se produisent régulièrement à la nuit tombée. Il y a desverres qui tombent des étagères sans raison particulière et des bouteillesqui tombent sur le sol alors qu’il n’y a personne. »

Le propriétaire Michael, âgé de 29 ans, a déclaré :

« J’ai entendu beaucoup d’histoires et de rumeurs à propos de ce pub – ilest assez vieux. »

« J’ai vu des verres voler, par eux-mêmes, à travers les étagères et ainsi de suite. Nous avons quelques personnes qui disent avoir vu des choses [paranormales]. J’ai entendu des choses étranges aussi. »

« Il y a eu beaucoup d’événements effrayants. Nous avons beaucoup d’habitués qui venaient ici depuis des années et des années, et qui ont vu des choses. »

« Je n’ai jamais rien vu [d’aussi clair que cette image] en dehors des choses qui tombent des étagères de leur propre chef. J’ai entendu des bruits étranges dans la nuit puisque j’habite au-dessus du pub. »

« Ces histoires m’ont inquiété tout d’abord lorsque j’ai pris la relève en tant que propriétaire. Toutefois, je pense qu’elles ont beaucoup été exagérées. »

« Mais tout cela ajoute du charme et du caractère à cet endroit. »

Andrew a raconté que la femme de l’ancien propriétaire du pub avant que Michael ne prenne le relais, avait admis avoir eu un « sentiment fort » de la présence d’une entité. Hélas, la femme, qui a souhaité conserver son anonymat, avoue ne l’avoir jamais vu.

Andrew a déclaré :

« Elle a eu ce sentiment, surtout pendant la journée, qu’il y avait une femme et un enfant qui la suivaient tout le temps. »

« Dès que j’ai déposé les photos pour qu’elle les voie, cela a été une vraie prise de conscience pour eux. »

Andrew dit que ses dons de clairvoyance et d’empathie lui permettait de «sentir » et de localiser les entités. Ainsi, il peut essayer de prendre des photos de ces esprits.

Fort de son expérience dans le domaine de la photographie, Andrew essaie de prendre des photos dans la nuit noire, mais avec des vitesses d’obturation plus longues, de sorte que de la lumière est captée.

Il s’est positionné dans une zone du pub où il a senti l’entité et a pris une photo du mur. Il n’y avait personne là-bas. Cette image a été faite avec une vitesse d’obturation plus longue afin de voir ce que son appareil un Canon SL1, avait pu avoir détectée.

Andrew explique :

« Parce qu’il s’agissait d’un endroit relativement grand, j’allais dansdifférentes parties de la pièce et j’essayais de faire des réglages particuliers sur mon appareil photo afin de prendre des photos optimalesdans cet environnement. »

« Parce que cet endroit avait des rideaux noirs et des fenêtres sombres, il y avait la même obscurité la journée et la nuit, donc cela a rendu mon travail [de réglages] bien plus facile. »

« Avec la lentille et la vitesse d’obturation que j’utilise, il y avaitsuffisamment de lumière pour donner l’impression que cette photo avait été prise à la mi-journée. »

« Vous pouvez voir cette lumière et il semble qu’il y avait une autre lumièreilluminant la pièce, alors qu’il n’y en avait pas. »

Le Griffin Inn a connu beaucoup de noms au cours de ses nombreuses années d’existence. Une auberge du même nom se trouvait autrefois au même endroit dans les années 1740

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *