Le fantôme d’un cavalier photographié dans une abbaye

Le « fantôme d’un cavalier » a été repéré sur les ruines d’une abbaye datant du 12ème siècle. Cette mystérieuse apparition a été observée par une femme qui se demande encore de quoi il s’agit.
Karen Sowsbery, membre du ‘Lesnes Abbey’s Walking Group‘, a raconté qu’elle avait vu cette sombre silhouette vagabonder autour de ces ruines délabrées. L’abbaye de Lesnes, située au sud-est de Londres (en Angleterre), est réputée être hantée par le fantôme d’un homme assis sur un cheval.
Dans les années 1930, un homme avait photographié l’esprit de ce cavalier, vêtu d’une tunique et de jambières, avant de la donner au grand-père de la jeune femme.
Ces ruines, situées dans le borough de Bexley, appartiennent à un bâtiment bâti en 1178 par Richard De Luci.
Les bois terrifiants dans lesquels se trouvent l’ancienne abbaye sont réputés être hantés par un moine qui a été tué pour avoir été attrapé en compagnie d’une femme.
Karen, âgée de 56 ans, affirme que la photo est transmise à sa famille depuis des générations.
Elle a même admis que, aux côtés de sa mère et de ses frères et sœurs, elle a passé de nombreuses journées au cœur de ces ruines dans l’espoir de prendre des images de ce spectre fantasmagorique.
Elle explique :
« La photo a été transmise à notre famille par mon grand-père James Preston. »
« Comme vous pouvez le voir, elle nous montre une silhouette, portant une tunique, et des jambières sur mesureaussi appelés chausses ainsi que deschaussures pointues. »
« Cette photo a été donnée à mon grand-père par son ami qui travaillait chez Tate and Lyle. »
« Mon grand-père, ayant un intérêt naturel pour les fantômes et vivant juste en haut de la route de l’abbaye, a transmis cette photo à de nombreux experts. »
« Ils ont prouvé que ce n’était pas un faux et pas un double négatif. »
« Cependant, ils ne pouvaient pas dire d’une manière ou d’une autre si c’était un fantôme, mais beaucoup croyaient en effet que cela en était un. »
Karen est convaincue que cette sombre silhouette est le même fantôme qu’elle a vu à l’abbaye.
Elle poursuit :
« Ma mère, qui a maintenant 80 ans et ses trois frères et sœurspense qu’il pourrait s’agir de l’esprit de Richard de Luci, qui était le fondateur de l’abbaye. »
« Ils ont passé de nombreuses journées pendant que les enfants prenaient des photos dans l’espoir de photographier cette silhouette étrange. »
« Le jour où mon grand-père est mort, il croyait que c’était une véritable photo du fantôme de l’abbaye de Lesnes. »
Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *