Le fantôme de Michael Jackson façon Momo menace les enfants sur Internet : la police appelle au calme

Après Momo, cet horrible personnage à la tête d’oiseau qui terroriserait les enfants sur Internet, un nouveau meme terrifiant a fait son apparition au Mexique. Une représentation de Michael Jackson  aux allures de Momo pousserait des cris effrayant et porterait le nom d’El Ayuwoki. Ce personnage serait un fantôme du roi de la pop qui menacerait les enfants de venir les rejoindre dans leur chambre à 3 heures du matin. Ce nouveau meme est-il un creepypasta ou présente-t-il un réel danger pour les enfants ? La police mexicaine a préféré prendre ses précautions en publiant un communiqué pour rassurer les enfants. Non, le fantôme de Michael Jackson ne va pas venir vous hanter la nuit.

El Ayuwoki s’inspire du Momo Challenge

Avec la sortie de Leaving Neverland, le nouveau documentaire de HBO incriminant à nouveau Michael Jackson, le nom du roi de la pop est une fois de plus au cœur de l’actualité. Certains profitent de ce sujet à la mode pour terrifier les enfants. Inspiré du personnage de Momo, une représentation effrayante de Michael Jackson sévit sur les réseaux sociaux. Le Momo Challenge serait un jeu mortel auquel joueraient les jeunes, en suivant des indications morbides et des instructions dangereuses sur WhatsApp. Il s’agirait d’une nouvelle version du Blue Whale Challenge qui a fait plusieurs morts en quelques années. Momo est le nom donné à cette femme effrayante, qui est en réalité une sculpture de l’artiste japonais Keisuke Aiso, imaginée pour le film d’horreur Link Factory.

 

 

 
 

Momo Challenge serait un creepypasta

Malgré le buzz énorme autour du Momo Challenge et les articles très sérieux à son sujet, il vient tout juste d’être révélé qu’il n’avait jamais existé. L’image effrayante de Momo est bien apparue par-ci par-là sur Internet, par des mauvais farceurs qui voulaient créer la psychose. Mais contrairement au Blue Whale Challenge, qui est un véritable réseau de malfaiteurs qui pousse les ados au suicide, jamais personne n’aurait donné des indications par WhatsApp dans le cas du Momo Challenge. C’est ce qu’on appelle un creepypasta (creepy veut dire angoissant, et pasta vient de copy-paste, copier-coller). Ce nouveau phénomène social est l’équivalent de la légende urbaine qui sévit sur les réseaux sociaux. Ce fut déjà le cas de Slender Man, de Jeff le tueur ou de The Grifter.

 

Le fantôme de Michael Jackson version Momo terrorise les enfants

Voici maintenant El Ayuwoki, inspiré de Momo. Ici, il n’y a pas de challenge à réaliser. À quoi consiste alors ce même effrayant ? Il s’agit simplement d’une vidéo d’El Ayuwoki qui terrorise les enfants. Une sorte de poupée maléfique de Michael Jackson qui pousse de « hi hi », comme le roi de la pop et promet de venir rejoindre les enfants dans leur chambre vers 3 heures du matin. Le nom El Ayuwoki est une mauvaise prononciation hispanisante de la célèbre phrase « Annie, are you ok ? », que répète Michael Jackson dans la chanson Smooth Criminel. En réalité, il s’agit d’unesculpture animatronics créée par Thomas Rengstorff, qu’il avait filmée et mise sur YouTube en 2009 Ce mannequin robot porte un masque de Michael Jackson prévu pour Halloween, vendu 20 dollars sur Amazon.

 

 

La police mexicaine publie un message pour ne pas céder à la panique

Des petits malins ont retrouvé cet extrait de 2009, se le sont appropriés et ont ajouté des titres effrayants et des messages qui terrorisent les enfants. De plus en plus d’enfants tombent sur ces vidéos, via les réseaux sociaux et la psychose a pris. Par exemple, un jeune a posté une photo de lui, dans son lit, sa tête cachée sous un foulard et tenant un pistolet à la main, prêt à tirer si El Ayuwoki faisait son apparition dans la chambre. La police mexicaine a sorti un communiqué pour que personne ne cède à la panique« Bien que de nombreuses personnes croient à l’existence de ces fantômes que l’on voit sur Internet, il n’y a rien de super naturel ici. Les enfants et les adolescents sont tentés de le partager et y croient, parce que c’est à la mode. Mais cela peut causer des insomnies, des crises de panique ou d’anxiété. »

 

Crédits : CEN, Kennedy News and Media, YouTube/thomasrengstorf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *