LE CIMETIÈRE DE STULL

La légende de ce cimetière est peut-être l’une des plus incroyables. En effet, il est dit que dans ce lieu s’ouvrirait un passage menant aux Portes de l’Enfer. Au XIXe siècle, lorsque les colons allemands et hollandais se sont installés dans cette partie du Kansas, ils ont érigé une église et bâti à côté, un petit cimetière. Quelques années plus tard, ils décidèrent d’en construire une autre et laissèrent la première à l’abandon. D’après les rumeurs, lorsqu’il pleuvait sur le village, il ne pleuvait pas dans cette bâtisse abandonnée, bien qu’elle n’avait plus de toit. Plusieurs évènements se sont produits dans ce petit village : un jeune garçon a été retrouvé mort dans un champ, un homme a été retrouvé pendu sur la route qui menait à l’église, un crucifix se retournait face contre le mur quand quelqu’un s’y rendait la nuit.

Dans les années 60, les racines d’un arbre qui poussaient dans le cimetière ont soulevé les sépultures de Frankie et Bettie Thomas, deux femmes réputées pour être des sorcières ayant pratiqué des rites sataniques au sein du cimetière. La légende raconte que le Diable lui-même reviendrait deux fois par an, à l’équinoxe du printemps et le soir d’Halloween. Un autre mythe raconte qu’une sorcière ayant mis au monde un enfant loup-garou aurait été brûlée à l’emplacement de l’église, et que le lycanthrope rôderait toujours. Des visiteurs du cimetière affirment avoir eu, pour certains, des pertes de mémoire, avoir été touchés par des mains invisibles et froides qui les empêchaient de se rapprocher de l’église. Petite anecdote : le code postal de Stull est 666.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *