La méditation de Ram Bahadur Bomjon !

C’est le le 17 mai 2005 que Ram Bahadur Bomjon, un adolescent Népalais serait entré en méditation ininterrompue ! Jambes croisées, immobile, avec les yeux fermés, au pied d’un arbre dans la jungle de Bara, à environ 160 kms au sud de la capital, Katmandu, le jeune homme médite ! Demeuré au pied d’un arbre en méditation pendant huit mois il reçu des milliers de visiteurs !

La méditation de Ram Bahadur Bomjon !

Il a reçu jusqu’à 10.000 visiteurs par jour. Beaucoup d’entre eux pensent qu’il est la réincarnation de Gautama Siddhartha, né en 500 Avant J.C et vénéré en tant que Bouddha !

La méditation de Ram Bahadur Bomjon !

Une équipe d’étudiants volontaires s’assurent que le jeune homme n’ouvre pas les yeux, qu’il ne parle pas, qu’il ne mange rien et ne boit pas ! Le seul signe de supercherie pourrait se manifester la nuit ! En effet la nuit venue, un rideau déployé par ses proches dissimule le jeune garçon !

La méditation de Ram Bahadur Bomjon !

Certains se demandent alors si des personnes ne lui apportent pas a manger et à boire durant la nuit ! Selon certains scientifiques qui seraient venus l’étudier, l’adolescent respirerait normalement mais semble faible !

La méditation de Ram Bahadur Bomjon !

Le jeune homme disparaît alors brutalement le 11 mars 2006, sans explication ! Il fait une réapparition le 29 mars 2006, puis est retrouvé dans l’est du royaume népalais le 26 décembre 2006 ! D’après un journaliste qui l’aurait rencontré, le petit bouddha a passé ces longs mois à errer dans la foret et observe  » une période de piété qui se poursuivra durant six ans  » !

La méditation de Ram Bahadur Bomjon !

Il réapparaît le 12 novembre 2008 dans la même jungle et prêche devant près de 10 000 personnes !

En juillet 2010, le jeune homme a été interrogé par la police après avoir giflé plusieurs personnes (17 selon les plaignants) qui auraient perturbé sa méditation !

Le mystère de ces étranges méditations reste entier ! Mais comment cela est-il possible ? Quel est votre avis sur la question ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *