La Lune : 51ème Etat américain ?

Faire de la Lune un Etat américain n’est pas une idée farfelue émise par un politicien pour faire sourire ses électeurs. C’est le projet de Newt Gingrich, l’un des mieux placés (avec Mitt Romney et, dans une moindre mesure Rick Santorum) pour être le candidat désigné du Parti Républicain pour affronter B. Obama dans quelques mois.
« Nous voulons que les américains réfléchissent hardiment à leurs futurs, » a-t-il déclaré, alors qu’il s’adressait à une foule de concitoyens en Floride, un des Etats historiques dans l’exploration et la conquête spatiale.
L’ancien porte-parole de la Maison Blanche, qui s’est récemment relancé dans la campagne présidentielle après sa victoire en Caroline du Sud, a décrit la politique qu’il souhaitait mener pour la NASA : il souhaite réduire la bureaucratie de l’agence, et développer significativement les programmes spatiaux du secteur privé supporté par Barack Obama. L’objectif final de Gingrich est d’offrir la lune à l’Amérique …
« A la fin de mon second mandat, nous aurons la première base permanente sur la lune et elle sera américaine, » a déclaré le candidat alors qu’il courtisait les électeurs de Floride en fin du mois de janvier 2012.
Etant donné l’état alarmant des finances des Etats-Unis et le retrait de leurs flottes spatiales l’année dernière, les idées du cet homme peuvent en étonner beaucoup, mais cela ne semble pas interférer avec sa grandiose vision de faire de la Lune le 51ème Etat américain.
Le but du candidat serait de faire venir, sur le satellite naturel de la Terre, 13 000 citoyens américains et, à la suite de cela, de faire signer une pétition à ses « sélénites » pour que la Lune devienne définitivement un Etats américain.
Ses très ambitieux projets risquent de se heurter à un problème très délicat : l’argent. Dans une période de crise qui ne semble pas vouloir s’arrêter et les prix exorbitants d’une telle entreprise, vont probablement refroidir plus d’un investisseur. Toutefois, on sait que le sentiment patriotique américain est très fort, et nul doute que si la Lune devenait américaine, le pays retrouverait énormément de prestige et serait de nouveau admiré dans le monde entier.
Sourcehttp://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/us-election/9040657/US-election-2012-Newt-Gingrich-calls-for-US-moon-base.html,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *