Jeanne Morranier – Communication entre elle et son fils mort

 

Des centaines de témoignages à travers le monde rapportent que parfois dans des maisons ou des appartements comme les autres, des phénomènes étranges s’y produisent. Des bruits étranges se font entendre et des objets se déplacent seuls comme si une force invisible agissait, une force que certains affirment venir d’un autre monde.

Cette mystérieuse expérience Jane Morannier va la vivre en 1973, quelques mois après la mort de son fils George, alors âgé de 29 ans. Toutes les croyances et les certitudes de Jeanne en seront bouleversées.

George, un contact par l’au-delà

Une nuit, Jeanne et son mari dorment tranquillement quand soudain un bruit fort et lourd retenti dans la maison. Jeanne est alors inquiète et une étrange musique semble venir du piano, quelqu’un se serait-il introduit furtivement dans la maison ?

Un peu effrayée, Jeanne prend son courage à deux mains et se dirige droit vers le salon où le son étrange retenti. La jeune femme est perturbée, la musique qui se joue sur le piano lui semble particulièrement familière. Mais finalement elle découvre que le piano joue seul et que personne ne se trouve dans la pièce. Jeanne est sidérée, elle vient de reconnaître la musique préférée de son fils décédé quelques mois auparavant.

Jeanne n’est pas croyante, elle est persuadée que l’âme ne survit pas après la mort. Pourtant elle ne peut s’empêcher de penser à son fils George lorsque la musique retentie. Serait-il alors là, tout près d’elle ?

Jeanne était à ce moment-là bien loin d’imaginer l’importance que ces phénomènes allaient prendre dans sa vie. En effet, quelques jours plus tard, elle va constater en rentrant chez elle que certains objets ont été déplacés, pourtant il n’y a aucune effraction et personne n’a pu entrer dans la maison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *