Ils souffrent de violentes crises après une séance de spiritisme …


Des habitants d’un petit village isolé situé dans la région montagneuse de Libertad (au Nord-Ouest du Pérou) ont connu un étonnant phénomène paranormal. En effet, plusieurs adolescents sont récemment entrés dans de violentes crises répétitives après qu’ils aient participé à une séance de spiritisme …

Une dizaine d’écoliers, âgés de 14 à 17 ans et scolarisés au collège Luis Felipe de la Fuente (situé dans le district de Calamarca) subissent, depuis quelques jours, des convulsions incontrôlées, ainsi que des pertes de consciences toutes les demi-heures environ. Hospitalisés à l’hôpital de Belén à Trujillo, les médecins n’ont toujours pas trouvé d’explications rationnelles pour expliquer cet état.

Leurs crises convulsives auraient commencé le vendredi 31 mai 2013, 4 heures après que ces 11 jeunes aient quitté l’école. C’est à cet endroit, qu’ils se seraient, selon la police, « amusés » avec une planche de Ouija. Cet outil, se présentant sous la forme d’une simple planche de bois, constitue la manière la plus répandue pour entrer en contact avec le monde des esprits.

Sachant cela, beaucoup sont persuadés qu’ils ont été victimes de possession démoniaque. Mais les médecins sont plutôt perplexes quant à cette explication. Bien qu’ils n’aient strictement rien trouvé pour expliquer l’origine de ces crises, ils ont avancé l’hypothèse d’une hystérie collective.

Certains parents d’élèves n’ont, quant à eux, pas hésité à accuser ouvertement un enseignant de l’école réputé pour ses talents de guérisseur.

Possessions démoniaques ?, Hystérie collective ?, Œuvre d’un sorcier malfaisant ? Pour le moment, nul ne peut conclure sur ce qui s’est réellement passé et sur ce qui a définitivement déclenché ces crises inexplicables …

Source

http://www.elpopular.pe/actualidad-y-policiales/2013-06-02-la-libertad-11-alumnas-resultaron-poseidas-tras-jugar-ouija

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *