Il tue une femme pour qu’elle devienne épouse fantôme

En Chine, il demeure une bien étrange et macabre tradition : celle des « épouses fantômes ». Cela consiste à placer le cadavre d’une femme auprès d’un défunt homme pour que ce dernier ne soit pas seul dans l’au-delà. Un chinois vient justement d’être condamné pour avoir assassiné et revendu une femme afin qu’elle serve d’épouse fantôme …
Cette pratique est, fort heureusement, extrêmement rare en Chine. Malgré les temps qui passent, elle parait toutefois perdurer dans certaines provinces du pays, notamment dans le Shanxi et le Shaanxi, situées au Nord-Ouest de l’Empire du Milieu.
Au mois de mai 2011, Wang Hairong et deux complices avaient persuadé une jeune femme, plus tard identifiée comme appartenant à la famille Luo, de monter dans leur voiture. Les trois hommes étranglèrent, jusqu’à ce que mort s’en suive, leur pauvre victime enceinte.
Quelques temps plus tard, ils revendirent le cadavre dans une ville voisine pour la coquette somme de 22 000 yuans (soit 2700 euros) a une famille recherchant une épouse-fantôme. Cette pratique ancestrale est particulièrement usitée dans le cas où un jeune homme est mort sans avoir pu se marier. Au cours d’une sorte de cérémonie nuptiale, on place le corps d’une jeune femme, parfois inconnue comme c’est le cas ici, au côté du défunt. Cela permettrait, selon la légende, que l’âme du mort ne souffre pas de solitude et attire ainsi de terribles malheurs sur sa famille.
Le principal meurtrier, Wang Hairong, s’était attribué la plus grosse part du pactole (soit 14 000 yuans). Hélas pour lui, il a été condamné à mort par le tribunal de Yan’an (dans le Shaanxi) et exécuté la semaine dernière.
En mars 2013, la presse chinoise avait rapporté d’autres affaires de ce genre où des cadavres de femme étaient déterrés pour servir d’épouses fantômes …
Sourcehttp://lci.tf1.fr/monde/asie/chine-un-homme-tue-une-femme-enceinte-pour-servir-d-epouse-fantome-8189843.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *