Il apporte une preuve qu’il a voyagé dans le temps

 

Un homme qui affirme voyager dans temps a certifié avoir trouvé un objet dans une tombe chinoise du XVIe siècle qu’il avait lui-même laissé.

L’homme, qui a conservé son anonymat, a affirmé qu’il avait fait partie d’une équipe de voyageurs de temps alors qu’il vivait à Londres, en Angleterre, il y a plusieurs années. Il avait travaillé pour un laboratoire secret souterrain nommé « Globus ». Il vit maintenant en Russie.

Il a affirmé que les principaux objectifs du projet comprenaient, notamment, la création d’animaux hybrides. Ce projet était financé, notamment, par le gouvernement britannique.

Le voyageur temporel a ajouté que la machine, surnommée « Time Queen », pouvait le mener dans un passé lointain, y compris à l’époque où vivait Jésus.

Il a cependant déclaré qu’il avait été interdit par l’Église catholique de rendre dans l’ancien Israël. Il n’a pas précisé le pourquoi de cette interdiction.

Il a déclaré avoir voyagé en Chine alors que ce pays était sous contrôle japonais pendant la Seconde Guerre mondiale et en Arménie dans les temps anciens.

Il a ensuite raconté avoir laissé tomber un objet qui lui appartenait dans la Chine du 16ème siècle – une période à laquelle il n’était pourtant pas autorisé à s’y aventurer.

Il a ajouté : « J’ai, en ma possession, des informations très sérieuses et qui peuvent choquer tout le monde. »

L’homme a indiqué que l’objet qu’il avait laissé tomber était sa montre et qu’elle avait été retrouvée des siècles plus tard dans une tombe.

Il a ajouté : « C’est cette montre que j’avais perdue en Chine aux XVIe et XVIIe siècles. A ce moment-là, je m’enfuyais devant des soldats chinois. »

« Il y a quelques mois, cette montre a été retrouvée dans la tombe d’un soldat. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/727179/time-traveller-mystery-ancient-china-ww2-russia-london-weird-news

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *