Hitler se serait enfui en Argentine à bord d’un sous-marin

Selon une information reçue par le FBI, Adolf Hitler aurait survécu à la Seconde Guerre Mondiale et se serait rendu en Argentine à bord d’un sous-marin.

Des documents déclassés et détenus par l’agence d’investigation révèlent que le FBI avait entendu des rumeurs selon lesquelles Hitler avait survécu. Ils ont reçu ces informations cinq mois seulement après son décès, survenu le 30 avril 1945.

Des espions américains ont reçu des informations affirmant que le dirigeant nazi avait fui l’Allemagne via un sous-marin dans les derniers jours de la guerre alors que les alliés aient pénétré dans Berlin.

Il est dit que les responsables argentins ont accueilli Hitler et qu’il est resté caché dans les contreforts des Andes.

Les dossiers du FBI sont datés du 21 septembre 1945, soit deux semaines à peine après la capitulation du Japon à la suite du largage de la bombe A et de la fin officielle de la Seconde Guerre mondiale.

L’histoire officielle assure que Hitler s’est suicidé dans le Führerbunker à l’âge de 56 ans le 30 avril de cette année – il y a presque exactement 74 ans.

Et s’il avait survécu à la guerre, il aurait célébré son 130ème anniversaire cette année.

Les dossiers du FBI diffusés sur son site Web révèlent que l’enquête sur les possibilités que Hitler ait survécu intéressait les plus hauts responsables de l’agence et que ces documents étaient devenus une priorité. Ces éléments avaient été examinés par le directeur en personne John Edgar Hoover.

De nombreuses lettres échangées entre Hoover et ses subordonnés révèlent qu’ils ont transmis des informations aux services de renseignements militaires après avoir reçu ces informations surprenantes.

Le paquet de données très expurgé révèle que Hitler serait arrivé en Argentine deux semaines et demi après la chute de Berlin.

Deux sous-marins se seraient dressés sur les côtes argentines avant que ses occupants soient emmenés à cheval dans les contreforts des Andes.

Cette information proviendrait d’une source rencontrée par un agent du FBI à Hollywood qui demandait « l’immunité pour ne pas être renvoyé en Argentine ».

Sur place, Hitler aurait souffert d’asthme et d’ulcères – et aurait rasé sa fameuse moustache.

Le dirigeant nazi serait arrivé en Argentine avec une cinquantaine d’autres personnes, apparemment des fonctionnaires et des membres de leur famille ayant fui le Troisième Reich.

La source aurait nommé six responsables argentins qui s’étaient arrangés pour abriter le dirigeant nazi

Les responsables du FBI qui ont déposé ce rapport ont toutefois conclu qu’il y avait un « manque d’informations suffisantes pour soutenir cettehistoire » et ont conclu qu’il y avait un doute sur le fait de savoir si la source leur avait dit « la vérité ».

Ils ont également déclaré qu’il était « impossible de poursuivre les efforts pour localiser Hitler avec les rares informations obtenues à ce jour ».

Le dossier contient d’autres articles révélant des affirmations selon lesquelles Hitler était en vie, y compris venant de l’ambassadeur nazi Otto Abetz.

Les enquêtes sur la survie redoutée de Hitler après la Seconde Guerre mondiale se poursuivirent jusque dans les années 50, une grande attention étant accordée à l’Amérique du Sud.

Il est connu que l’Argentine a hébergé des criminels de guerre nazis qui ont utilisé ce qu’on appelle des « ratlines » – un réseau de voies d’évasion pré-programmées – pour fuir l’effondrement du Troisième Reich.

Il y a à peine deux ans, une immense salle au trésor d’artefacts nazis a été découverte à Buenos Aires, y compris un buste de Hitler.

Les chercheurs ont déclaré que la découverte « pourrait constituer une preuve irréfutable » de la présence « d’importants dirigeants » cachés en Argentine après la Seconde Guerre mondiale.

Les documents du FBI offrent un aperçu fascinant de la peur très réelle que Hitler ait pu survivre à la Seconde Guerre mondiale.

Des chercheurs ont souvent prétendu que Hitler avait survécu à cause des circonstances étranges entourant sa mort.

Les divisions de l’Armée rouge se rapprochaient de Berlin lorsque Hitler s’était tué, puis son corps avait été incendié par des soldats soviétiques.

Les autorités russes ont également affirmé que Hitler était toujours en vie – Joseph Staline ayant carrément certifié que Hitler n’était pas réellement mort au président américain Harry Truman.

Cependant, des enquêtes ultérieures menées par des responsables occidentaux suggèrent que le Führer était bel et bien mort – malgré les allégations d’observations enregistrées par la CIA et le FBI.

Les théories persistent à ce jour et il y a même deux ans, une fausse histoire à propos d’un homme prétendant être Hitler était devenue virale.

Certains ont affirmé que les dirigeants nazis s’étaient réfugiés en Amérique du Sud avec des trésors volés en Europe.

On prétend même qu’une aile survivante de la SS s’y serait installée et aurait même constitué un « Quatrième Reich ».

La CIA a enquêté sur la survie de Hitler dans les années 50 après qu’un homme se faisant passer pour un ancien officier nazi se soit présenté avec une photo d’Adolf Hitler.

La très grande majorité des historiens considèrent que Hitler est bien mort à Berlin il y a 74 ans. Par ailleurs, des tests ultérieures ont prouvé que le corps découvert et qui appartenait à Hitler était authentique.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/773800/adolf-hitler-alive-world-war-2-nazi-argentina-fbi-documents-submarine-south-america,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *