Flappy bird

Un sujet curieux et un poil étrange. J’ai l’habitude de visiter le deep web de temps en temps, et, même s’il devient de plus en plus connu, il existait déjà avant, il a toujours existé. Il y a quelque temps, j’étais tombé sur quelque chose que je trouvais intéressant, mais qui n’avait aucun rapport avec ce que je cherchais. Du coup, je n’y ai pas trop prêté attention sur le moment. Mais là, j’ai passé la matinée à chercher des trucs sur ce que j’avais vu, car j’ai pensé que vous aimeriez connaître une histoire que je qualifierais de « coïncidence intrigante ».

Avant de commencer cette histoire, je vous fais un bref résumé de ce qu’est le deep web : beaucoup connaissent déjà ou en ont entendu parler, j’en suis certain. Les contenus du deep web ne connaissent pas les limites du web « conventionnel », et les choses bizarres et même inhumaines sont abondantes. En résumé, sur le deep web, on peut trouver tout ce que Google et les autres moteurs de recherchent condamnent, et ça pour une bonne raison, le contenu du deep web étant généralement illégal.

Pour naviguer sur le deep web, vous avez besoin d’un navigateur spécifique, mais ce que la majorité des personnes ne sait pas, c’est que le deep web possède plusieurs niveaux de profondeur, et même certains logiciels conçus spécifiquement pour la navigation sur le deep web ne sont pas capables d’atteindre ces niveaux. Ce dont je veux parler, c’est du niveau le plus profond du deep web : le Mariana’s Web.

À côté de Mariana, le deep web, ce n’est que le sommet de l’iceberg. Beaucoup pensent avoir eu accès à des informations privées et bizarres sur le deep web, mais la vérité est que la majorité des choses qu’ils ont vues sont des fakes. Une « petite vidéo » d’un personne qui se fait décapiter, un animal se faisant brûler vif. En ayant vu ça, beaucoup pensent avoir atteint les tréfonds du deep web, mais c’est une erreur, le tréfonds est tellement difficile d’accès que même le FBI peine à y accéder. Sans une connaissance suffisante, sans une personne de l’intérieur pour vous donner les instructions, et sans l’aide de logiciels spéciaux, vous ne saurez pas atteindre le fond du deep web. Si vous êtes têtu, et que vous tentez le coup – ce que je ne recommande pas – et que vous avez un PC uniquement pour ça, sachez que là-bas, on ne rigole pas.


Maintenant que j’ai fait ce résumé, je vais vous raconter une petite histoire…
Dans le Mariana’s web, il existe un site d’un groupe appelé « Devil Mate ». Il s’agit d’une secte satanique bien différente de ce que vous pensez connaitre. Pour commencer, leur local est un forum, et ils acceptent n’importe qui comme membre. Ceux-ci doivent évoluer pour avoir accès à diverses informations, et l’unique moyen d’évoluer au sein de ce groupe est la pratique de rituels bizarres, qui devront être filmés, pour prouver que cela a bien été fait. Les membres possèdent un niveau allant de 1 à 66. Les membres de niveau 1 ne peuvent pas faire de rituels, ce sont basiquement des « lecteurs ». Après un temps, la personne décide si, oui ou non, elle veut faire partie de la secte, et obtient le niveau 2. À partir de là, les choses sérieuses commencent.

 

Boire le sang d’une poule noire, manger cru un cœur de porc, boire les règles d’une jeune fille vierge, voici quelques-unes des obligations qu’ont les membres afin de progresser au sein de la secte, et croyez-le ou pas, il existe beaucoup d’autres rituels encore plus macabres et cruels chez eux.
Mais la question est : pourquoi quelqu’un ferait-il ça ? Ou mieux : en échange de quoi ? La réponse est : l’argent, et la gloire. Le but de Devil Mate est de former un groupe de personnes qui ont bien réussi financièrement. Enfin, c’est là leur raison d’exister. C’est toujours au prix de rituels bizarres et glauques, mais on dirait que les membres sont globalement satisfaits du résultat.

Cela fonctionne de cette façon :
Pour chaque niveau, le membre pratique un rituel. Après ça, les anciens (je pense que ce sont les modérateurs ou les chefs de la secte) transmettent au membre une espèce de manuel détaillé des actions à accomplir pour garantir son succès financier. Par exemple, si la personne gère un fast food, il lui suffira de suivre certaines règles et rituels pour que son affaire soit prospère.
J’ai vu beaucoup de membres traîner là-bas, mais il y en a un, plus que les autres, qui a retenu mon attention.

Le membre « Gnod »… Ce membre paraissait avoir un niveau assez avancé. Sur un post du forum, Gnod avait reçu une tâche finale pour atteindre le premier niveau de prospérité. Il avait déjà dû accomplir d’autres tâches avant, mais avec celle-ci, il passerait au niveau 27, et il semble que c’est à ce niveau-là que les choses commencent à vraiment avancer.
Après avoir accompli cette tâche, il avait reçu la liste de ce qu’il devait faire pour atteindre le succès. Ces instructions sont cryptées, et ne peuvent être lues qu’avec l’aide d’une clé spécialement conçue par les Devil Mate. Seuls les membres de confiance y ont accès. Avant que vous me demandiez comment j’ai réussi à y accéder : non, je ne suis pas un membre et je ne suis impliqué dans aucune de leurs actions. J’ai juste réussi, c’est tout ce que vous devez savoir.

Le texte crypté contient, entre autres, le code source d’un logiciel que Gnod devait développer. Le code n’est pas complet, mais ce logiciel devait rapporter beaucoup d’argent à Gnod. Cette discussion remontait à fin 2012, et il s’agissait d’un jeu qui devait tourner sur les plateformes iOs et Android. Après la sortie du jeu, Gnod devait accomplir un nouveau rituel, et à partir de là, son succès serait absolu. En d’autres termes, Gnod aurait réussi financièrement.
Maintenant, voici la raison pour laquelle ce sujet a attiré mon attention. Voyez l’image ci-dessous :

Vous remarquez quelque chose de familier ?
Le dessin d’un petit oiseau sur cette image est le même que celui d’un jeu appelé Flappy Bird. Le jeu a été un franc succès et son créateur a gagné énormément d’argent (et en gagne toujours) grâce à lui. Et, aussi fou que cela puisse paraître, sans motif, cause ou raison communiquée, le développeur a décidé de publier sur son compte Twitter que le jeu allait être retiré de la vente.
Il ne donne aucune raison, juste : « Je ne peux plus le supporter ».

Les coïncidences sont nombreuses. Les instructions sur le forum des Devil Mate incluent le sprite de Flappy Bird, bien longtemps avant la sortie du jeu. Il faut aussi noter que « Gnod », lu à l’envers, donne « Dong ». Le jeu Flappy Bird ayant été développé par Dong Nguyen.

Gnod et Dong sont-ils la même personne ? Pourquoi Flappy Bird, qui rapportait des millions de dollars par jour, a-t-il été retiré du marché avec une simple phrase, « je ne peux plus le supporter » ?
Cette histoire n’est-elle qu’une suite de coïncidences, ou y a-t-il quelque chose de louche derrière tout ça ?
Pensez ce que vous voulez, je ne fais que des suppositions, mais si tout ceci a bien un lien, on peut se demander ce qui serait arrivé si Gnod était allé jusqu’au bout de son entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *