En Inde, des parents veulent ressusciter leur fils défunt

Les véritables miracles sont rares et certaines personnes sans scrupules n’hésitent pas à donner de faux espoirs à des personnes désespérées. Ils leur promettent monts et merveilles mais au final rien ne se passe et les êtres désemparés s’enfoncent de plus bel dans les méandres du désespoir.
A Bhadrak, un magicien noir avait promis de redonner la vie au corps d’un jeune garçon dans un village situé dans le district de Bhadrak dans l’Etat de l’Orissa dans l’Est de l’Inde.
Les villageois de Bodaka disaient que le fils de Raidhar et Urbasi Jena avait succombé depuis plus de quatre mois à une fièvre à l’hôpital du district, un dimanche soir. L’enfant mort fut depuis enterré dans le cimetière du village.
Une femme du coin, Patan Jena,  assura aux pauvres parents désemparés qu’elle avait le pouvoir de ramener les morts à la vie. La famille, très superstitieuse, décida de déterrer le corps de leur progéniture dès le lendemain matin pour le confier à la sorcière.  
Patan affirma qu’une divinité était entrée dans son corps, lui permettant de faire des miracles. Elle a ensuite plié les mains du cadavre et l’a placé dans une position assise sous un palmier près du cimetière du village. Elle a promis que l’enfant serait ramenée à la vie au coucher du soleil.
Mais voyant que ses efforts étaient vains, Patan demanda trois jours de plus pour ressusciter l’enfant et voulu prendre le corps pour l’emmener chez elle. Les parents refusèrent de continuer à ressusciter leur fils. Le jeune garçon ne revint pas la vie et fut remis sous terre.
SourceThe Times of India, 30 mars 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *