Elle photographie un fantôme et un étrange corbeau dans un hospice

Une mère de famille a pris une mystérieuse photo sur laquelle on peut voir la « Grande Faucheuse » ainsi qu’un corbeau qui attendent dans le couloir de l’hospice où se trouvait son père, quelques heures avant sa mort.
Sharron Coll était avec son père sur son lit de mort dans un hospice près de Doncaster, une ville située dans le comté du Yorkshire du Sud, avant qu’il ne succombe à un cancer de l’intestin.
Elle a pris les photos en 2013 mais a décidé de ne les partager que maintenant pour réconforter ceux qui ont perdu des êtres chers.
Sharron, une mère de six enfants, était, à l’origine, effrayée. Mais au fil des années, elle a commencé à voir cet étrange homme fantomatique et cet oiseau comme des gardiens qui attendaient d’aider son père, Roy Crank, après sa mort.
La jeune femme, âgée de 43 ans, vit maintenant près de Chippenham, dans le Wiltshire. Elle a raconté :
« Ces photos sont très personnelles et m’ont beaucoup réconforté depuis que j’ai perdu mon père. »
« Apparemment, les corbeaux et les corneilles sont censés être un signe de mort. »
« Mais il n’y avait pas de corbeaux là-bas – c’était un hospice, il n’y avait rien à part le fauteuil roulant. »
« Je m’occupais de mon père à l’hospice et c’était étrange parce qu’ilregardait sans cesse dehors. Il ne pouvait plus parler correctement vers la fin, donc il ne pouvait pas expliquer ce qu’il me montrait, mais il était terrifié. Je pensais que c’était juste un effet de ses médicaments. »
« Je revenais juste des toiletteset c’est à ce moment-là que j’ai vu cettesilhouette. J‘avais un peu peur, et il m’a fallu un certain temps pour comprendre cela. »
« Je l’ai vu et cela m’a un peu ébranlée pour être honnête, j’ai trouvé celaun peu troublant mais j’ai quand même pris une photo. »
« Cependant, je ne pouvais pas voir cet oiseau. Je suis retournée dans la chambre. Mon père est décédé quelques heures plus tard. »
Sharron, dont les six enfants ont entre 11 et 26 ans, a ajouté :
« Les images pourraient réconforter ceux qui perdent des êtres chers, car ils pourraient être rassurés de voir qu’il pourrait y avoir quelqu’un qui les attend dans l’au-delà. »
« C’est pourquoi je les ai partagées en ligne. J‘espérais qu’elles pourraient apporter du réconfort à certains. Mais les gens peuvent se faire leur propre idée quand ils les verront. »
Les corbeaux dans le folklore
Les corbeaux sont traditionnellement considérés comme un mauvais présage et sont liés à la mort depuis des siècles. Les oiseaux noirs sont associés aux âmes mortes et perdues. Dans le folklore suédois, ils sont les fantômes de personnes assassinées qui n’ont pas eu de sépulture chrétienne. Dans les récits germaniques, ces oiseaux sont les âmes des damnées.
En Angleterre, une légende affirme que le pays tombera si les corbeaux de la tour de Londres sont retirés.
Dans la mythologie grecque les oiseaux sont censés être un symbole de malchance et des messagers de la mort. Mais les corbeaux symbolisent aussi la transformation. Ils sont associés à la mort mais aussi à la création du monde, à la liberté et sont vus comme un don du soleil.
Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *