Des militaires indiens découvrent des empreintes du Yéti

Des alpinistes de l’armée indienne disent avoir trouvé dans la neige des empreintes mystérieuses qui semblent appartenir au Yeti ou à l’abominable bonhomme de neige.

Largement considéré par la communauté scientifique comme étant un mythe, le Yeti fait partie du folklore népalais et vivrait sur les hauteurs de l’Himalaya, dans les sommets enneigés.

Dans un tweet accompagné de photos, l’armée indienne a déclaré avoir aperçu des empreintes de pas mesurant 81 sur 38 cm près d’un campement situé près du mont Makalu, au Népal, le 9 avril 2019.

« Pour la première fois, une équipe d’expédition de l’armée indienne spécialisée dans l’alpinisme a localisé des empreintes mystérieuses de la bête mythique connue sous le nom de ‘Yeti’ », a déclaré un porte-parole dans un tweet.

Située à la frontière entre le Népal et la Chine, Makalu est la cinquième plus haute montagne du monde.

Elle se trouve près de la vallée de Makalu-Barun, une région sauvage isolée qui a également été étudiée par de nombreux chercheurs à la recherche du fameux Yeti.

Daniel C. Taylor, qui a beaucoup exploré la région de Makalu-Barun et écrit un livre sur le mystère du Yeti, a déclaré que les empreintes de pas étaient vraisemblablement celles d’ours.

« Si c’est l’empreinte d’un animal ou d’un seul animal, elle serait de la taille d’un dinosaure », a-t-il déclaré.

Il a ajouté que des mesures répétées des empreintes de pas seraient nécessaires pour véritablement déterminer leur origine.

« Il faut vraiment confirmer ces mesures de la taille de cette empreinte car nous savons avec certitude qu’il n’y a pas de dinosaures dans la vallée de Barun. »

Les récits d’une bête poilue sauvage errant dans l’Himalaya ont captivé l’imagination des alpinistes au Népal depuis les années 1920, poussant de nombreuses personnes, y compris sir Edmund Hillary (un alpiniste néo-zélandais de renommée mondiale né en 1919 et décédé en 2008), à rechercher l’énigmatique créature.

En 2008, des alpinistes japonais revenant d’une montagne dans l’ouest du Népal ont déclaré avoir vu des empreintes de pas, qu’ils pensaient appartenir au Yeti.

Et même s’ils portaient des appareils-photo à objectif long, des caméras vidéo et des télescopes, ils n’avaient, hélas, ni vu ni pris de photo de cette créature.

Mais les scientifiques ont trouvé peu de preuves de l’existence du Yeti jusqu’à présent.

En 2017, un groupe de chercheurs internationaux a étudié plusieurs échantillons du Yeti prétendument collectés dans toute la région de l’Himalaya et a conclu qu’ils appartenaient à des ours.

En 2008, deux hommes aux États-Unis ont déclaré avoir retrouvé les restes d’une créature mi-homme, mi-singe. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un costume de gorille en caoutchouc.

Pour le moment, le Yéti demeure énigmatique et il est impossible de dire s’il existe ou non ou s’il s’agit d’une légende millénaire.

Voir la vidéoSource
https://www.mirror.co.uk/news/weird-news/indian-army-claims-found-yeti-14977154

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *