De mystérieux morceaux de verre tombent du ciel !

Dans la nuit du dimanche 6 au lundi 7 octobre 2013, de mystérieux morceaux de verre blanc sont tombés sur l’habitation et le jardin d’un couple de retraités, résidant dans la ville de Lisieux (dans le département du Calvados, au Nord-Ouest de la France).
Ce « crash » surnaturel a eu lieu vers 4 heures du matin. A ce moment-là, Jacques et son épouse dormaient tranquillement jusqu’à ce qu’ils soient violemment réveillés par un bruit remarquable, « comme si on nous avait cassé une fenêtre ».
Effrayés, ils n’ont, dans un premier temps, pas osé sortir pour savoir ce qui s’était passé. En effet, ils s’étaient imaginé qu’un cambrioleur essayait vainement de s’introduire dans leur pavillon, comme l’explique la femme :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est lisieux-calvados-morceaux-de-verre-crash-mystere-9-octobre-2013.png.


« Je n’ai pas réussi à me rendormir. J’ai guetté jusqu’au matin le moindre bruit ».
Ce n’est qu’une fois le jour levé, que le couple a mis le nez dehors. Ils ont alors découvert une multitude de morceaux de verre brisés sur la terrasse, dans le jardin ainsi que sur les rebords des fenêtres. La baie vitrée a elle-aussi subit ces impacts célestes.
« Vous imaginez si cela s’était produit pendant qu’on déjeunait sur la terrasse… »
Quelle explication ?
L’hypothèse de la bouteille cassée a rapidement été écartée puisqu’il s’agissait de verre blanc. De plus, les morceaux ne contenaient pas d’étiquette, ni rien qui aurait pu les identifier formellement.
Un peu désemparé, le couple a appelé la police afin qu’elle se déplace et puisse constater les dégâts. Hélas, suite à leur brève investigation, elle n’a finalement trouvée aucune explication probante, comme nous l’a appris Jacques :
« Ils nous ont dit que cela pouvait être un phare d’avion, étant donné que la commune se situe juste en dessous d’un couloir aérien. »
Les deux compères savent que ce mystère reste entier et qu’il ne risque pas d’être élucidé de sitôt. De ce fait, ils préfèrent relativiser :
« C’est du verre blanc, ça porte bonheur. »
Sourcehttp://basse-normandie.france3.fr/2013/10/07/lisieux-de-mysterieux-morceaux-de-verre-tombes-du-ciel-333539.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *