Dans l’antiquité, les égyptiens avaient une force surhumaine

Les anciens Égyptiens possédaient une « force surhumaine » qui les aidait dans leur combat contre les puissances rivales. Ces affirmations surprenantes proviennent de chercheurs qui étudient, depuis de longues années, les textes anciens.

L’Égypte Antique était une civilisation d’Afrique du Nord qui a prospéré entre environ 3100 et 332 av. JC. L’Egypte a atteint l’apogée de sa puissance au cours de la période du Nouvel Empire. Elle gouvernait alors une grande partie de la Nubie et une partie non négligeable du Proche-Orient entre 1500 et 1100 av. Cependant, elle a été envahie ou conquise par un certain nombre de puissances étrangères, y compris les Hyksos, les Libyens, les Nubiens, les Assyriens et les Perses achéménides.

Les Perses parvinrent à venir à bout des égyptiens en 525 av. J.-C. Ils étaient emmenés par Cambryse II qui finit par capturer Psammétique III, le dernier pharaon de l’Egypte indépendante à la suite de la bataille de Péluse.

L’historien grec antique Hérodote a décrit cette sanglante altercation au cours de son récit intitulé « Les crânes à Péluse », ce qui a provoqué une certaine frénésie parmi les chercheurs du monde entier.

Hérodote, surnommé « le père de l’histoire », écrivait : « Les ossements des Perses étaient séparés d’un côté, ils avaient d’abord été divisés, et ceux des Égyptiens se trouvaient de l’autre côté. »

« Les crânes des Perses sont si faibles que si vous les frappez uniquement avec un caillou, vous leur ferez un trou. »

« Tandis que ceux des Égyptiens sont si forts que vous ne les briseriez pasmême si vous les frappiez avec une grosse pierre. »

Les théoriciens du complot sont maintenant convaincus qu’il s’agit d’une preuve que l’armée égyptienne possédait une « force surhumaine ».

Blake Cousins, chercheur à la tête de la chaîne YouTubeThirdphaseofmoon, a révélé dans une vidéo récente : « Nous comprenons maintenant la science de la génétique ».

« L’histoire a été écrite il y a des milliers d’années, mais prouve que des armées entières étaient génétiquement différentes. »

« Mais avoir des os deux fois plus forts et solides que leurs adversaires ne les a pas aidés au combat. »

Cependant, Hérodote avait sa propre explication sur le fait que les Egyptiens avait des crânes plus forts et plus résistants.

Son histoire explique ensuite comment les Égyptiens se sont rasés la tête depuis leur plus jeune âge, ce qui les exposait aux rayons du soleil.

Tandis que les Perses portaient des turbans qui leur protégeaient la tête du soleil, ce qui, selon lui, contribuait à leur faiblesse relative.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1076007/egypt-bombshell-superhuman-claim-herodotus-ancient-text-discovery-spt,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *