D. Trump veut nommer un chasseur de fantômes au poste de juge

Le président Donald Trump a récemment nominé un avocat controversé pour un poste de juge de district fédéral. Cet homme est pourtant davantage célèbre pour ses activités de chasseur de fantômes. Ce magistrat a, en outre, écrit plusieurs livres consacrés au paranormal.
Brett Talley, âgé de 36 ans, est un avocat et auteur Américain. Il est actuellement sous-procureur général adjoint au ministère de la justice. Très bientôt, il pourrait devenir juge fédéral à vie dans l’État de l’Alabama si le Sénat approuve sa nomination. Malgré tout, cette décision demeure critiqué puisque l’homme n’a encore jamais jugé une affaire.
Pour pouvoir occuper ce poste, l’avocat a dû répondre à un questionnaire du Comité Judiciaire du Sénat. Dans celui-ci, il a omis de divulguer que son épouse est avocate pour le compte de la Maison Blanche, mais il a révélé son appartenance au Tuscaloosa Paranormal Research Group, une organisation regroupant, comme son nom l’indique, des passionnés de phénomènes surnaturels.
M. Talley a été approuvé la semaine dernière par le comité sénatorial suite à un vote, et il est susceptible d’être confirmé à ce poste par le Sénat prochainement.
Sa nomination fait partie des efforts du président Trump d’élargir la présence de juristes conservateurs dans les tribunaux américains, nous indiquent les analystes.
L’avocat a fait ses études à la prestigieuse Université de Harvard. L’American Bar Association, une association regroupant des membres du barreau américain, a jugé à l’unanimité que l’homme était « non qualifié » pour occuper un poste au tribunal de district des États-Unis pour le district central de l’Alabama.
M. Talley, qui pratique le droit depuis trois ans, a écrit des articles sur son blog critiquant Barack Obama et Hillary Clinton, qu’il a qualifiés de « pourris ».
Il maintient également un blog en ligne consacré à l’épouvante. Mais sa passion la plus surprenante consiste à chasser des fantômes.
Dans un formulaire soumis au Comité judiciaire du Sénat, M. Talley a révélé son affiliation entre 2009 et 2010 à un organisation regroupant des chasseurs de fantômes passionnés.
Le « Tuscaloosa Paranormal Research Group » est un groupe de recherche dont l’objectif est d’étudier « l’existence du paranormale » et d’aider « celles et ceux qui peuvent vivre des phénomènes paranormauxperturbants et / ou traumatisants ».
Le groupe promet une « approche strictement scientifique pour déterminer l’étendue de l’activité paranormale » qui règne dans un lieu et offre ses services gratuitement.
David Higdon, le fondateur du groupe et plus tard coauteur de l’ouvrage « Haunted Tuscaloosa » avec M. Talley, a déclaré au Daily Beast qu’il ne pouvait se souvenir des affaires spécifiques sur lesquelles ils avaient pu travailler ensemble.
« Nous pouvons aller dans une maison de sept heures du soir jusqu’à six heures du matin et rester debout toute la nuit dans l’espoir de voir ce qui s‘y passe. »
« Si nous entrons dans une maison privée, nous essayons, en priorité, de démystifier ce qui se passe vraiment»
Le futur juge est aussi un écrivain accompli spécialisé dans le domaine de l’horreur. Son premier livre, intitulé « That Which Should Not Be » (2011), a même été nominé pour le prix Bram Stoker.
L’homme, qui a rédigé des discours pour le sénateur républicain de l’Ohio Rob Portman, a déclaré au Washington Post qu’il avait utilisé la directrice de la communication de M. Portman comme source d’inspiration pour sa version de l’antéchrist dans son livre de 2014 intitulé « Reborn ». Il explique :
« Je voulais en faire un personnage important, et majeur. »
« Je considère cela comme un cadeau : dans les romans d’horreur, inspirerl’antéchrist est la plus haute distinction possible. »
Source

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *