Une momie remplie d’abeilles, de guêpes et d’un écureuil

 

Source ; https://www.ulyces.co

 

C’est par un hasard sidérant que son corps a été retrouvé en Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. C’était en 2016. Un promeneur louvoyait sans hâte quand soudain, levant les yeux vers la cime des arbres, il a aperçu une forme à 25 mètres au-dessus du sol. Pendue à un sapin, une momie se balançait là. Le plus incroyable est que celle-ci renfermait toute une série d’animaux. Deux ans ont passé depuis cette découverte macabre et des chercheurs de l’université de Wrocław en Pologne ont enfin publié le 8 septembre dernier leurs analyses dans la revue scientifique Forensic Science International.

Cette découverte est « unique » car il s’agit du premier cas de nidification d’espèces de ce type à l’intérieur d’un cadavre humain, et que cela leur permet d’en apprendre plus sur « le comportement, l’écologie et la biologie de ces animaux ». Outre des diptères et des coléoptères que l’on retrouve habituellement sur les cadavres humains en décomposition, les chercheurs ont également retrouvé dans leurs nids des abeilles et des guêpes, ce qui est tout à fait inédit. En outre, en lui retirant ses vêtements, ils ont découvert un nid d’écureuil roux.

Forensic science international couv 700x394

« Nous savons très bien où ces animaux construisent des nids, comment ils grandissent et à quels endroits ils préfèrent vivre, mais cette découverte nous montre que le corps humains, s’il répond aux exigences de ces organismes, peut également leur servir de domicile ». Selon eux, la position du corps à plusieurs mètres au-dessus du sol faisait de lui un endroit sûr contre les prédateurs. De plus, ses vêtements l’ont protégé des intempéries et sa position verticale a aidé à ralentir sa décomposition – d’où le processus de momification naturel.

Selon l’analyse médico-légale, la momie est un homme ayant disparu en 2003. L’étude ne dit toutefois pas comment un sapin de Basse-Silésie est devenu son ultime demeure, les abeilles, les guêpes et un écureuil pour compagnons.

Read more at https://www.activiteparanormale.com/pages/insolite/une-momie-remplie-d-abeilles-de-guepes-et-d-un-ecureuil.html#QlcuxadH4Ym3FCPs.99

Les plus vieilles momies du monde se transforment en gélatine noire

Une collection de restes humains momifiés, découverts dans le nord du Chili depuis le début du XXe siècle, ont commencé à exsuder un liquide noir et gélatineux en raison de la hausse de l’humidité dans la région. Les chercheurs de l’université Harvard luttent à présent contre le temps pour les sauver de la perdition.

Plus d’une centaine de ces momies, vieilles de plus de 7 000 ans, ont commencé à devenir gélatineuse. Les archéologues pressent ainsi l’UNESCO d’inscrire le site au patrimoine mondial de l’humanité, pour obtenir les fonds nécessaires afin d’empêcher leur désagrégation putride. « L’inscription n’est pas un but en soit, mais ce serait le moyen d’avoir de meilleurs outils de conservation grâce au concours de l’État chilien et de la communauté internationale », a confié Sergio Medina Parra, anthropologue de l’université chilienne de Tarapaca, à Reuters.

Mummy2 700x326

Ces momies, les plus anciennes jamais découvertes à ce jour, ont été préparées par un groupe de chasseurs-cueilleurs connus sous le nom de peuple Chinchorro. Ils momifiaient leurs morts environ 2 000 ans avant que les Égyptiens ne commencent à transformer les pharaons en momies.

Si elles ont été si bien préservées jusque là, c’est que les momies sont restées enterrées pendant des milliers d’années dans les sables secs du désert d’Atacama, l’un des plus arides du monde. Mais maintenant qu’elles ont été exhumées, les momies sont exposées à l’humidité et à la moisissure. Il n’a pas fallu longtemps pour qu’une bactérie se développe et commence à dévorer leurs tissus : d’où l’apparition de la gélatine noire.

Le fantôme d’un enfant photographié à Canterbury

*Un chasseur de fantômes britannique affirme avoir photographié unfantôme qui se tenait à la fenêtre d’un café à Canterbury, petite cité du Kent, dans l’extrémité sud-est de l’Angleterre.
John Hippisley, le créateur du « The Canterbury Ghost Tour », pense avoir pris en photo un jeune garçon habillé en marin et visiblement heureux à la fenêtre du troisième étage au-dessus d’une sandwicherie connu sous le nom de « Pret-a-Manger ».
Le spécialiste explique avoir réalisé la présence de ce fantôme lorsqu’il a visualisé l’image à l’aide du logiciel de retouche photo « Photoshop ».
« J’ai pris la photo et l’ai mis sur un ordinateur quelques jours plus tard. »
« Ce n’est que lorsque j’ai zoomé que j’ai remarqué le visage d’un petit garçon dans ce qui semble être un costume marin. »
« Il me regarde très attentivement par la fenêtre. »
M. Hippisley, qui a pris la photo le lundi 22 mai 2017 dans la soirée, a indiqué qu’il souhaitait obtenir un cliché de la rue.
« Tout ce que je faisais était de prendre une photo en regardant Mercery Lane, mais il y a ce petit marin. »
« Je pense que ce devait être son endroit préféré pour se tenir debout car son visage était très heureux. »
« Cela montre simplement que vous ne savez jamais qui vous regarde à Canterbury et que vous ne pouvez jamais vous attendre à ce que vous allez voir. Les spiritistes aiment être vus tout en étant invisibles. »
« Espérons que les gens apprécient de voir cette image et j’espère que cela pourra leur donner une certaine joie. »
M. Hippisley, qui a lancé son activité de chasseur de fantômes en 1995, a connu une autre expérience avec le surnaturel dans le parking du supermarché Whitstable Tesco. Il raconte :
« Une petite fille est venue me voir et m’a dit que sa maman et son père étaient près de la porte d’entrée du magasin. »
« Alors, je lui ai pris la main et l’ai emmené vers ses parents qui étaient avec un petit garçon qui pleurait. Dès que nous les avons atteints, l’enfant a soudainement cessé de pleurer – c’était à cause de sa présence. »
« J’ai alors dit à la maman voici votre fille‘ mais elle m’a dit que sa fille était morte depuis cinq ans. »
« Ma main était vide, mais pour moi, il était clair que j‘avais tenu la main d’une fille. »

Stan Lee, le créateur des super-héros Marvel, est mort

 

 

Stan Lee est mort. Le scénariste américain qui a notamment créé pour l’éditeur Marvel Comics des personnages iconiques comme Spider-Man, les X-Men ou Hulk, s’est éteint à l’âge de 95 ans, selon plusieurs médias américains.

Il est mort lundi matin dans un hôpital de Los Angeles. « Mon père aimait tous ses fans », a déclaré sa fille J.C. à TMZ.

Dans les années 1960, avec Marvel, il a révolutionné le « comic-book », la bande-dessinée américaine, et par répercussion la culture populaire mondiale.

Ses personnages, de Iron Man à Black Panther, sont devenus les figures de proues de l’industrie cinématographique américaine et ont fait rêver plusieurs générations de fans.

Ce New-Yorkais, fils d’immigrés roumains, a commencé à travailler pour Timely Comics, l’ancêtre de Marvel, en 1939.

Il a su donner au genre super-héroïque un nouveau souffle, en créant des personnages dont les pouvoirs étaient contrebalancés par un humanisme poignant, assurant leur popularité auprès d’un public capable de s’identifier.

Connu pour ses lunettes de soleil et son pull vert, il s’était assuré une popularité sans faille auprès des fans de bande dessinée et de « pop culture ».

Le grand public le reconnaissait grâce à ses apparitions dans les films Marvel.

A 12 ans, s’est-elle suicidée après un sordide jeu de la mort sur Whatsapp ?

Le visage de Momo, le jeu sordide de Whatsapp.
Le visage de Momo, le jeu sordide de Whatsapp.Unidad de Investigacion de Delitos Informaticos/DR

La mort d’une petite fille de 12 ans en Argentine a provoqué de nombreuses interrogations. A-t-elle été victime d’un jeu dangereux sur l’application Whatsapp ou avait-elle subi dans le passé des abus sexuels qui l’ont poussée à commettre l’irréparable ?

La petite fille a été retrouvée pendue à un arbre par son grand frère chez elle à Ingeniero Maschwitz, en Argentine. Depuis le drame survenu il y a quelques jours, la police tente de comprendre ce qui a poussé une si jeune enfant à commettre l’irréparable. Le journal «El Tribuno» rapporte que la victime dont le nom n’a pas été dévoilé pourrait avoir été victime d’abus sexuels dans le passé. Les autorités s’intéressent à son entourage mais aussi à un garçon qu’elle aurait rencontré virtuellement et à qui elle parlait sur les réseaux sociaux. C’est à son sujet qu’une seconde hypothèse a été lancée par la police. La petite fille aurait en effet été la victime d’un jeu sordide lancé sur Whatsapp, «Momo». Ce jeu est basé sur l’image angoissante d’une femme aux yeux écarquillés et au sourire inhumain. Il pourrait, tout comme le «Blue Whale Challenge» – qui a provoqué la mort de plusieurs adolescents à travers le monde – pousser au suicide.

La petite fille aurait été convaincue d’y participer par son fameux ami virtuel âgé de 18 ans. Le téléphone de la petite fille a d’ores et déjà été fouillé. Une longue séquence montrant son pré-suicide a été filmé par l’enfant. La police pense qu’elle souhaitait ensuite que ces images se retrouvent en ligne après sa mort.

L’image utilisée dans le jeu «Momo» est tiré de l’œuvre d’artistes japonnais spécialistes des effets spéciaux. Le but de ce jeu est d’ajouter un numéro de téléphone inconnu, celui de Momo. L’utilisateur reçoit ensuite un message : «Je sais tout de vous, voulez-vous continuer à jouer avec moi ?» Puis, l’avatar explique, généralement en pleine nuit, que si son interlocuteur ne suit pas ses ordres, il fera de sa vie un enfer et le fera disparaître. De nombreuses images violentes et choquantes sont également envoyées. Les motivations exactes du créateur de ce jeu – anonyme – sont encore inconnues. Mais pour la BBC, il pourrait avoir pour but de voler aux utilisateurs certaines informations ou données personnelles.

Affaire Bigfoot : une femme saisit la justice

Une femme a récemment déposé plainte contre l’état de Californie, après que ce dernier lui ait refusé de reconnaître l’existence du Bigfoot…

En mars 2017, Claudia Ackley, une jeune femme habitant le petit village de Crestline en Californie (États-Unis), se promenait en compagnie de ses deux filles, le long d’un sentier, près du lac Arrowhead. Si la journée se déroulait sans encombre, soudainement, dans un arbre non loin d’elles, est apparue une mystérieuse silhouette que la jeune femme a assimilé à un homme de Neandertal. Elle déclare :

« Cette étrange silhouette se tenait là, sans bouger, comme si elle observait quelque chose. Elle était très distincte, et ressemblait à un homme de Neandertal, avec beaucoup de cheveux. Je pense qu’elle pesait aux alentours de 350 kilos. À ce moment, j’essayais de parler doucement pour ne pas la faire fuir, mais très vite, celle-ci nous a repéré, et nous a regardé fixement avant de s’enfuir. Je suis sûr et certaine qu’il s’agissait du légendaire Bigfoot ».

Bigfoot au lac Arrowhead

Inquiète par la bête qui pourrait s’avérer être agressive, Claudia a appelé le 911 pour signaler l’observation. Cependant, après plusieurs minutes de conversation, ces derniers ont affirmé qu’il n’y avait aucun risque, et que ce prétendu “Bigfoot” était en réalité un ours.

Insatisfaite de son entretien, Claudia a aujourd’hui déposé plainte contre le département de la faune et de la flore de Californie, pour avoir refusé de reconnaître l’existence du Bigfoot.

Elle termine : « Je sais ce que j’ai observé ce jour-là, et surtout ce que je n’ai pas vu. Je peux aujourd’hui affirmer avec certitude que cet animal n’était pas un ours », a fini par déclaré Claudia.

 

Une dame blanche photographiée dans le Tarn

Le lundi 15 mai 2017, vers 13 heures 30, un automobiliste se promenait tranquillement à bord de son véhicule quand il a photographié, sur le bord de la route, la fameuse et légendaire dame blanche.
A ce moment-là, Antoine se trouvait à Cadalen, une commune française située dans le département du Tarn, dans le sud de la France. Il raconte ce qui s’est passé :
« C’est à la sortie du village, sur la D4, que j’ai décidé de prendre en photo le panneau de la commune pour l’envoyer à un copain, simplement pour lui dire -tiens je suis là-. »
C’est à cet instant qu’il a sorti son smartphone :
« J’avoue que je n’ai rien vu sur le moment. Aucun mouvement, aucune forme. C’est plus tard que je me suis aperçu de ce phénomène étrange. »
Lorsque son ami l’a reçu, il lui a immédiatement renvoyé un message afin de lui demander à quoi correspondait cette forme blanche sur la route et non loin de lui.
Après être rentré à Albi, il a réalisé qu’il avait photographié un véritable phénomène paranormal :
« Vous imaginez bien que cette forme blanche qui flotte dans l’air m’interpelle. »
Bien qu’il soit de nature sceptique, il est certain que cette forme humanoïde n’était ni de la buée, ni un quelconque jeu de lumière. L’homme a alors débuté ses investigations sur Internet et est rapidement tombé sur divers témoignages concernant de mystérieuses dames blanches observées sur les bords de route.
« Ce qui est sûr, c’est qu’il n’y a pas de feu à proximité, que le temps était clair et sec. Surtout, quand on regarde minutieusement la photo, on s’aperçoit que cette forme ne part pas du sol, elle est en lévitation. »
Antoine a ensuite décidé d’envoyer la photo à Yves Lignon, un scientifique de l’Université du Mirail, dont il avait entendu parler alors qu’il était étudiant à Toulouse et qui étudie les phénomènes paranormaux.
« J’ai trouvé son mail universitaire, mais je ne savais pas s’il travaillait encore. »
La photo intéresse aussi Stéphanie Del Regno, auteure et éditrice, qui vient justement de publier un livre sur les dames blanches.
« Tous les deux m’ont clairement signifié que ce cliché était très intéressant. Que c’est rarissime de voir une telle forme en plein jour. Le plus souvent, leur apparition se déroule la nuit. »
« On peut se poser des questions, réfléchir à autre chose que du rationnel, sans être pris pour un fou. »
Le cliché de notre témoin est fantastique et très claire. On distingue bien une forme humaine. Il conclut :
« Là, il est possible que ce soit un effet de lumière. Je ne suis pas superstitieux mais bon… »
D’après de nombreuses légendes, la dame blanche est une auto-stoppeuse fantôme qui attend désespéramment qu’un automobiliste la prenne. Une fois dans la voiture, elle prévient le conducteur d’un danger immédiat, souvent à la suite d’un virage. Immédiatement elle s’évapore, persuadée d’avoir éviter la mort au conducteur. Beaucoup pensent que les dames blanches sont les fantômes de femmes décédées à la suite d’un accident de voiture.
Source

 

Une star de YouTube agressée chez elle par un fantôme

Alors qu’elle était seule chez elle en train de se détendre, une célèbre blogueuse a vécu une rencontre paranormale. En effet, au moment où elle prenait un selfie, un personnage fantomatique serait passé derrière elle.
La star de Youtube, Vanessa Martinez, prétend que sa photographie montre une ombre en arrière-plan comme si une effrayante silhouette la regardait par derrière la porte de sa chambre.
« J’étais seule chez moi, j’étais seule. »
« Cette image que je vous montre est intacte – cela m’a donné la chair de poules. »
Elle a dit que son amie avait trouvé cette image extrêmement terrifiante et cette réaction lui a confirmé que « ce fantôme » pouvait être réel.
« Je sais que je ne suis pas folle parce que j’ai montré cette photo à mon ami et il m’a juste dit – ne me la montre plus jamais ».
Et Mme Martinez, originaire de Clovis, au Nouveau-Mexique, affirme que cette photo n’était qu’une des récentes rencontres fantomatiques qu’elle avait eu dans son appartement.
Elle a déjà vu des fourchettes en train de voler ou encore des tasses se briser toutes seules. Depuis ces « événements », elle est persuadée qu’un «démon » s’est installé chez elle.
Elle a également certifié que les lumières clignotaient dans son appartement et qu’une peinture est tombée, comme par magie, de son mur.
La jeune femme âgée de 20 ans a partagé ses contes macabres sur sa chaîne YouTube « Simply Nessa » qui compte plus de 1,8 million d’abonnés.
Elle a également dit qu’elle se réveille parfois le matin avec des bleus sur son bras qu’elle aurait eu pendant son sommeil. Un jour, elle a vu une tasse de jus d’orange voler dans les airs alors qu’une fourchette volante l’aurait griffé.
La blogueuse a fini par quitter cet appartement. Elle pense que des gens effectuaient des « rituels sataniques » dans ce bâtiment, ce qui a augmenté l’activité paranormale des lieux.
Bien que son nouvel appartement semble mieux, elle a dit que la présence paranormale l’avait toujours suivie

 

« C’est quelque chose que j’ai dû supporter toute ma vie. Il [le démon, NDLR] ruine mes amitiés et mes relations, c’est quelque chose qui affecte ma vie. »

Le fantôme d’un enfant pris lors d’un anniversaire

Une famille affirme vivre depuis des années avec le fantôme d’un petit garçon qui chercherait à attirer leur attention. Récemment, ils auraient réussi à le photographier …
Sally Watts, une mère de famille, a avoué avoir été complètement effrayée après avoir découvert l’effrayante silhouette d’un enfant fantomatique sur une photo prise par sa fille prénommée Charlotte, il y a maintenant trois ans.
Sur cette image, Sally, aujourd’hui âgée de 40 ans, fêtait l’anniversaire de sa fille de 10 ans, Grace. Cette silhouette ressemble à un garçon et paraît se cacher juste au-dessus de son épaule dans le reflet du miroir.
La mère, étonnée, croit que ce pourrait être l’esprit d’une goule qu’elle dit vivre avec depuis 12 ans dans leur vieille maison. Ce mystérieux habitant leur jouerait des tours et interagirait même avec ses propres enfants.
Sally, qui a cinq enfants et qui vit à Brynhyfryd (dans le nord du Pays de Galles), a déclaré :
« Nous sommes sortis avec le gâteau et Charlotte se tenait sur le côté pour prendre la photo. »
« Charlotte et moi regardions les photos plus tard et j’ai remarqué l’enfant derrière moi dans le miroir. Il nous a complètement effrayées. »
« Je me demandais s’il y avait quelqu’un qui manquait, mais il n’y avait qu’un enfant et il ne se trouvait pas dans l’image puisqu’il était assis sur l’autre canapé où je pouvais voir. »
La maman de Charlotte 18 ans, Eddie 14 ans, Grace 13 ans, Ollie 6 ans et Freya 18 mois, affirme que la mère d’un ami qui était un médium leur avait confirmé que l’esprit d’un jeune garçon résidait dans leur ancien foyer.
Elle allègue également que les présomptions du médium ont été renforcées par la découverte qu’il y avait eu une mort tragique d’un enfant il y a des années.
Sally raconte :
« Un voisin a entendu une conversation que nous avions eu et dit que sa mère habitait dans notre maison. »
« Nous avons découvert que son frère y était mort alors qu’il avait six ans. Il avait joué et glissé sur le sol humide et est mort. »
« Nous avons découvert qu’il s’appelait Anthony. Nous l’avions déjàbaptisé, on l’appelait Michael. »
Trois ans après la prise de la photo, la fiancée de Sally, Greg Sleep, âgé de 40 ans, a décidé de partager la photo en ligne et, en dépit d’un certain scepticisme, elle affirme que l’image est 100 pour cent authentique.
« Beaucoup de gens ont été effrayés. Certaines personnes ont déclaré que nous l’avions réalisé avec un logiciel. »
« Mais je n’ai vraiment pas le temps de m’asseoir et de réaliser des choses comme ça. Je travaille et j’ai cinq enfants. »
« C’est une photo authentique, si quelqu’un peut expliquer cela, je suisbien avec ça. »
« Si c’est quelque chose, il est plus facile de penser que c’est un enfant etqu’il est venu nous rendre visite. »
« Je ne demande pas aux gens de croire. Il n’y a aucune explication de ce que nous avons pris sur cette caméra. »
Source

 

Un fantôme filmé lors d’un concert au Mexique

Claudio Yarto, un chanteur britannique, a révélé sur son compte Twitterqu’un fantôme avait été filmé lors de la tournée « 90s Pop Tour », un concert qui rassemblait plusieurs artistes du pays.
Les festivités avaient lieu au Mexico Arena. En visionnant les images, on peut voir une mystérieuse silhouette blanchâtre sur la scène au moment où Fey, une chanteuse, et le restes de la troupe interprètent « Muevelo ».
Ces images ont provoqué la surprise parmi beaucoup de célébrités qui participaient au spectacle comme Erik Rubín ou Fey.
Cependant, quelques heures après, une explication plausible a été émise. Selon certains, il s’agissait, en réalité, de la fille de Mariana Ochoa. Mais, est-ce vraiment le cas ?
Qu’en pensez-vous ?
Source

 

Un fantôme filmé dans une maison à Chesterfield

Une possible apparition fantomatique a été filmée à l’intérieur d’une maison située dans l’avenue St Augustines, à Chesterfield, en Angleterre. La vidéo a été envoyée au spécialiste Mark Vernon.
Mark, qui enquête actuellement sur cette propriété visiblement hantée, explique que cette vidéo nous montre un revenant essayant de se manifester dans la pièce principale. Il raconte :
« Au début, je pensais que c’était la silhouette d’un jeune garçon, mais, dans une inspection plus approfondie, il semble avoir des cornes. Vous pouvez clairement voir ses caractéristiques physiques et ses cornes. »
La maison de saint Augustines a une histoire sombre et a été le théâtre d’un exorcisme mené par Rev Banyard, de l’église de Saint Augustine, dans les années 1980.
Une famille, vivant dans la propriété à l’époque, s’était tournée vers l’homme d’Église pour obtenir de l’aide après avoir senti de mystérieuses odeurs de brûlé, ressenti des frissons et vu une étrange ombre grisâtre rampant dans les coins d’une chambre à coucher.
Dans un journal à l’époque, Dennis Fearn, qui a vécu à la maison avec sa femme et ses deux fils, a déclaré qu’il avait été réveillé par un bruit de grattage très particulier au pied de son lit. Il avait le sentiment que quelque chose essayait de ramper sur sa couche.
Rev Banyard a effectué une cérémonie de Bénédiction de la maison, armé d’un flacon d’eau bénite.
Mais le chasseur de fantômes Mark Vernon craint que l’exorcisme n’ait échoué et que l’esprit inquiet demeure toujours dans cette propriété.
Source

 

Découverte d’un capitaine momifié dans un “navire fantôme” qui a navigué 7 ans après sa mort

 

Source : https://www.anguillesousroche.com/

Un capitaine momifié a été retrouvé dans un mystérieux bateau à la dérive à une soixantaine de kilomètres de la côte… toujours assis sur le siège où il est censé être mort.

L’homme, qui semble avoir essayé de passer un appel de détresse désespéré, a été identifié comme l’aventurier allemand Manfred Fritz Bajorat.

Il a été retrouvé par deux pêcheurs dans les mers de la province de Surigao del Sur, à environ 80 kilomètres au large des Philippines.

Le cadavre gris, qui a été conservé par les vents océaniques secs, des températures chaudes et l’air salin, était toujours assis à un bureau près d’un équipement de radio sur le yacht de 12 mètres appelé Sayo, qui a été partiellement submergé.

L’année exacte de la mort n’est pas certaine, mais personne n’a rapporté avoir vu le navire depuis 2009.

Les responsables locaux restent perplexes par la mort et ne pense pas à un acte criminel étant donné que certains de ses objets personnels auraient dû être “endommagés par la force”.

image: https://www.activiteparanormale.com/medias/images/manfred-2-477704.jpg

Manfred 2 477704

Les deux pêcheurs ont repéré le “navire fantôme” à la dérive et sont montés à bord avant de trouver le corps, des albums, des boîtes de nourriture et des vêtements éparpillés partout.

Les papiers à bord ont permis une identification, mais la cause du décès est inconnue.

Le mât du bateau était cassé, mais on ne sait pas si cela est arrivé avant ou après la mort du capitaine.

Une théorie est qu’il aurait pu subir une crise cardiaque.

Un an avant ce qui semble avoir été son dernier voyage, en 2008, il a rompu avec sa femme qui avait l’habitude de s’aventurer avec lui.

Cependant, elle a depuis décédé d’un cancer et ne peut donc pas aider à éclaircir ce mystère

Mummfied captain 477840

La police veut revenir sur ses derniers voyages et entendre toute personne qui lui a parlé en dernier.

Jusqu’à présent, la dernière observation connue était à Majorque en 2009, quand il a rencontré un autre marin appelé Dieter.

Cet homme a dit : «C’était un marin très expérimenté, je ne crois pas qu’il aurait navigué dans une tempête. Je crois que le mât s’est cassé après la mort de Manfred”.

La porte-parole de la police de Barobo, Goldie Lou Siega, semblait exclure des signes d’acte criminel.

Elle a dit : «Nous n’avons aucune preuve d’une deuxième personne à bord et aucune arme n’a été trouvée sur le yacht”.

Dr Mark Benecke, criminologue médico-légale à Cologne, a déclaré : “La façon dont il est assis semble indiquer que la mort était inattendue, peut-être une crise cardiaque”.

image: https://www.activiteparanormale.com/medias/images/mummfied-map-477870.jpg

Mummfied map 477870L’ambassade d’Allemagne à Manille tente de retracer la famille en Allemagne.

On croit qu’il a une fille, Nina, capitaine d’un navire de fret.

Une autopsie aura lieu à la ville de Butuan.

Le bateau a été emmené par la police et inspecté au port de Barobo.

Une Université chilienne hantée par plusieurs fantômes

Plusieurs étudiants de l’Université O’Higgins, au Chili, affirme que certains bâtiments de cette faculté sont hantés par les esprits de plusieurs fantômes. L’histoire des lieux ne serait pas étranger à cette activité paranormale …

Cette université a ouvert ses portes en 2015 et constituait une promesse du gouvernement de Michelle Bachelet. Le campus de Rancagua a été érigé dans les locaux de l’ancien hôpital régional. Sur Facebook, quelques étudiants inquiets ont raconté avoir été en proie avec des phénomènes inexplicables. L’une d’entre elles a dit avoir ressenti la présence d’une « fille ou au moins une silhouette qui me regardait alors que je marchais » dans un couloir.

D’autres ont entendu de mystérieux et effrayants « murmures » à l’étage supérieur du bâtiment. Ces derniers étaient particulièrement forts.

Un étudiant raconte :

 

« Le fantôme semblait osciller entre la fenêtre et l’intérieur de la pièce. Je n’oublierai jamais. Soyez prudent, il semble que nous ne soyons pas seuls »

La présence d’esprits dans cet ancien hôpital est un fait avéré pour beaucoup. D’ailleurs, les lieux ont fait l’objet d’une émission intitulée « Mentiras Verdaderas » et diffusée en octobre 2014.

Source

http://www.adnradio.cl/noticias/sociedad/estudiantes-alertan-la-presencia-de-fantasmas-en-nueva-universidad-de-ohiggins/20170531/nota/3478964.aspx

Un pub hanté par une entité démoniaque

 

Sean Hutchinson, propriétaire du Bate Hall, un pub situé à Macclesfield (en Angleterre), a raconté avoir rencontré un « démon » prénommé Richard et qui hanterait ce bâtiment historique. Il affirme avoir filmé cette altercation.

L’homme certifie que ce pub, situé sur Chestergate, est hanté par James Richard Stopford, un ancien résident, depuis maintenant plus de deux ans. Le père de deux enfants indique que ce terrifiant fantôme est « démoniaque » et qu’il n’aime pas les femmes et les enfants.

Au cours d’une séance de spiritisme filmée et dirigée par le médium James Higgins, on peut voir Sean, âgé de 45 ans, provoquer et insulter cet « esprit » dans l’espoir de capturer une quelconque activité paranormale.

La vidéo a été prise à l’aide de Facebook Face mais a soudainement été stoppée par James « pour des raisons de sécurité ».

Sean a déclaré que cela n’avait pas été une expérience agréable, mais quelque chose à laquelle il s’est habitué à la longue.

« Richard est démoniaque. Il est ici en permanence. Je l’affronte tous les jours pour l’écarter de ma famille. Il n’aime pas les femmes et les enfants. »

« Il est diabolique. Il pense que c’est sa maison, mais ce n’est pas le cas. C’est chez moi et je ne vais nulle part. »

« J’ai accueilli une équipe paranormale ici deux fois et certains d’entre eux ont désormais peur de cet endroit. »

Le pub, qui date de 1525, est réputé pour avoir eu Oliver Cromwell comme client. Dans ces lieux, on peut trouver un escalier jacobin et des cachettes secrètes qui étaient utilisées par des prêtres catholiques. L’escalier possède également des marques à son sommet. Selon Sean, ces traces auraient été laissées par la corde qui a servi pour la pendaison de la sorcière de Macclesfield.

Sean affirme que le pub historique est hanté par 21 fantômes différents parce que c’est là que se trouvaient les latrines ainsi que la potence de la ville.

James, âgé 25 ans et vivant à Tytherington, prétend également qu’il y a des esprits dans le pub. Il explique :

« Il y a quelque chose là-dedans. C’est un endroit mauvais. J’ai mis mes mains sur le mur et j’ai senti que je pouvais voir quelque chose. C’était en train de drainer mon énergie et je pensais que j’allais m’évanouir. »

« Nous évitons de parler avec les esprits, mais Sean discute avec lui. Il est devenu fou de rage et a créé une vibration très négative. Il ne se sentait pas en sécurité, c’est pourquoi j’ai arrêté la séance. »

James s’est engagé à travailler avec Sean.

« Il [Sean, NDLR] est désespéré et veut que je fasse quelque chose et je pense que je le peux, mais c’est un long processus. »

Voir la vidéo

Source

http://www.macclesfield-express.co.uk/news/landlord-confronts-ghost-spooky-vigil-13180100,

Petite annonce : garder des enfants dans une maison hantée

Il y a peu un jeune couple a publié une petite annonce très particulière sur le site Internet « childcare.co.uk ». En effet, ils cherchent quelqu’un qui accepterait de garder leurs deux enfants dans leur maison hantée.
L’annonce précise que la nounou devra s’occuper du petit-déjeuner, préparer les enfants (âgés de 5 et 7 ans), les aider une fois rentrés à la maison. Parfois, elle devra les mettre au lit :
« À certaines occasions, parfois jusqu’à quatre nuits par semaine, nous serons absents et vous serez seule avec les enfants. »
A première vue, l’offre semble alléchante. En effet, la nourrice bénéficiera d’une chambre au sein de cette « belle et spacieuse propriété à la frontière de l’Ecosse avec une vue spectaculaire », d’une salle de bain et même d’une cuisine privée. Pour sa besogne, elle touchera 50 000 livres sterling (soit environ 57 000 euros) par an et bénéficiera de 28 jours de congé, en plus des jours fériés.
Seulement, là où le bas blesse, c’est que cette somptueuse bâtisse est « hantée » par plusieurs esprits selon ces propriétaires qui y vivent depuis maintenant 10 ans.
« Cinq nounous ont quitté leur job l’année passée, chacune nous parlant d’incidents surnaturels survenus dans la maison. »
Ainsi, dans cette demeure, on entendrait des bruits étranges, des meubles se déplaceraient tout seul et du verre se briserait sans aucune raison apparente.
« Cela a évidemment été une période de grands bouleversements pour nos enfants. »
Les parents avouent n’avoir jamais été témoin d’un quelconque phénomène inexpliqué, tout en précisant que les précédentes nourrices avaient quitter leur job à cause de ces hôtes invisibles.
« Ils sont toujours arrivés quand nous étions absents. »
Le salaire particulièrement élevé pour ce genre de travail suffira-t-il à convaincre les futures candidates de travailler dans une maison hantée ?
Source

 

3 fantômes filmés dans un musée en Angleterre

Des spécialistes en phénomènes paranormaux ont raconté avoir filmé lesfantômes d’une femme, d’un homme et d’un enfant alors qu’ils enquêtaient à l’intérieur d’un bâtiment construit il y a 167 ans.
Cette nuit-là, ils s’étaient rendus dans le Musée de Tolson, situé à Huddersfield, dans le comté du Yorkshire de l’Ouest, en Angleterre. La médium Pauline Day était de la partie. Elle raconte qu’elle et son équipe ont pris des images de trois esprits assis à l’arrière d’un carrosse de l’époque Victorienne.
Ces séquences ont été prises, le 27 mai 2017, par l’un des 32 participants de cette chasse aux fantômes qui a duré près de six heures. Madame Day, qui vit à Holmfirth, dirigeait cet événement.
Elle a expliqué qu’elle possédait des preuves photographiques de son enquête paranormale. Le journal The Examiner rapporte que c’est un certain Cath Clay qui a réussi l’exploit de filmer ces incroyables fantômes. Elle raconte :
« J’ai une vidéo de ces formes assises à l’arrière d’un carrosse. »
« J’ai vu une dame d’abord et un autre médium a regardé en disant : Je pense qu‘il y a quelque chose là-bas. »
« Il a vu les yeux alors j’ai remarqué un homme et un enfant dans le carrosse aussi. »
« J’ai ensuite filmé la table tournante où le mari de Pauline, George,prédisait l’avenir. »
La médium, âgée de 62 ans et qui possède le musée de Bullecourt à Milnsbridge, poursuit :
« Il a réussi à parler à la femme et il lui a demandé si elle était celle qui se trouvait dans le carrosse et l‘esprit lui a dit oui‘. »
Cette bâtisse a été construite en 1850 avant d’être transformée en musée le 27 mai 1922.
Source

 

Monstre Du Loch Ness

Le monstre du loch Ness est d’origine d’Ecosse.

écosse *** Local Caption *** CARTE LOCALISATION

Le monstre du Loch Ness, que l’essor du tourisme a surnommé dans les années 1930 Nessie pour supprimer le côté effrayant qu’il avait jusque-là, désigne une créature lacustre légendaire supposée vivre, ou avoir vécu, dans le Loch Ness, un lac des Highlands en Écosse.

 

Endroit où se situe Nessie

 

L’Écosse a toujours été réputée pour ses légendes de monstres évoluant dans les eaux profondes des rivières et des lochs. Ces créatures aquatiques sont des dragons des eaux celtes qui gardaient jadis le trésor de chefs enterrés dans le loch, des kelpies ou « chevaux des eaux », qui ont la particularité de noyer les voyageurs imprudents. Jadis, les parents défendaient à leurs enfants de se baigner dans les profondes rivières, craignant que les esprits des eaux ne les emportent2.

La légende du monde pourrait également avoir pour origine un récit hagiographique, la Vita Columbae qui raconte un miracle de saint Colomba, un moine irlandais. En 565, il aurait sauvé l’un de ses disciples d’une mort certaine alors qu’il tentait de traverser le lac à la nage pour ramener une barque échouée : un épouvantable monstre fit brusquement surface et se précipita sur lui, « avec de grands rugissements et la gueule ouverte ». Saint Colomba fit un signe de croix et invoqua la puissance de Dieu, en criant au monstre de ne pas toucher le malheureux, ce que fit « an Niseag » (nom celte de Nessie).

Les récits mythologiques et les témoignages sur la présence d’un monstre ont pu s’accumuler en raison de la présence dans le loch d’une couche thermique d’inversion à l’origine de mirages à la surface du lac qui peuvent faire croire à un tronc d’arbre (généralement un pin) redressé ou donner une apparence grotesque à toutes sortes d’objets (mouette, bouteille, tonneau). Cette inversion thermique est également à l’origine de vagues sans vent qui peuvent faire dériver à contre-courant un tronc d’arbre, donnant l’impression d’un long sillage créé par une créature qui nage en remontant ce courant. Des phoques (Phoca vitulina) ou des loutres qui entrent parfois dans le loch Ness en passant les écluse ont également pu alimenter ces légendes, leur silhouette pouvant être agrandie par le phénomène de réfraction atmosphérique.

Le mythe du monstre du Loch Ness, quant à lui, acquiert une renommée mondiale dans les années 1933-1934 (voir plus bas, la section Canulars et mystification).

En 1961 fut officiellement créé le Loch Ness Phenomena Investigation Bureau (Bureau d’enquêtes sur les phénomènes du Loch Ness). Le 14 octobre 1971, le père Gregory

Brusey de l’abbaye de Fort Augustus (en) contemplait le lac en compagnie d’un visiteur de l’abbaye bénédictine lorsqu’il vit un grand animal s’éloigner au large7. Depuis les observations se sont multipliées, surtout près des ruines du château d’Urquhart qui est un poste d’observation idéal. En 1972, un plongeur raconta avoir vu une énorme « grenouille » alors qu’il explorait l’épave d’un chalutier et refusa de descendre au fond du lac une nouvelle fois. Plusieurs pêcheurs mirent longtemps à révéler avoir vu le monstre dans les eaux du Loch, par crainte d’être pris pour des affabulateurs…

Plusieurs expéditions ont été menées pour tenter de trouver la « créature ». Dans les années 1930, les volontaires ont essayé de l’attraper avec de simples outils : tonneaux, fils de pêche, hameçons et morceaux de poisson en guise d’appât. Aujourd’hui, c’est à l’aide de moyens sophistiqués comme des submersiblesradar navalsonar et même des webcam que les scientifiques espèrent identifier ou capturer la bête (expéditions Pisces en 1969Yellow Submarine en 1972 et Deepscan en 19879). Plusieurs échos signalant la présence de « grandes masses non-identifiées en mouvement » et de cavernes sous-marines ont été enregistrées par les appareils mais il s’agit d’artefacts car le soubassement du loch est en granite et en schiste, ne pouvant donc pas abriter de grottes sous-marines.

Dans les années 1990, on rapporta la présence de saumons échoués sur le rivage présentant des traces de morsures de très grande taille. Dans la même période, deux amis pêcheurs, pourtant sceptiques sur l’existence du monstre, racontèrent avoir aperçu une bosse marron-grise émergeant de l’eau. En se rapprochant pour voir ce dont il s’agissait, le bateau fut entouré par trois bosses distinctes de même couleur. Ils parvinrent à revenir vers le rivage après que l’une des trois « bosses » les eut suivis sur une centaine de mètres.

En 2007, une vidéo montrant un mouvement sous l’eau du lac ranime l’attraction autour du site. En 2011, George Edward, propriétaire d’un bateau de tourisme, prend une photo saisissante, qualifiée de « la photographie la plus claire de la créature de légende ». Elle s’avérera finalement être une supercherie : la bosse marron apparaissant sur la photo était en réalité une reconstitution en fibre fabriquée pour un documentaire sur le monstre du Loch Ness.

Bien qu’il s’agisse d’un canular, le monstre continue de susciter la curiosité : en 2015 d’après Google, il est à l’origine de 200 000 recherches sur Internet par mois et 150 000 demandes d’informations touristiques afin de se rendre sur les lieux

 

 

Le triangle des Bermudes : la mystérieuse histoire

Source : 198

image

Le triangle des Bermudes, là où tant de bateaux, d’avions et d’hommes ont échoué. Mais que passe t-il réellement à l’intérieur de ce triangle ? Phénomène paranormal ?

 

L’énigmatique triangle des Bermudes, de par sa réputation, fait beaucoup parler de lui ! Ce lieu, où tant d’hommes ont disparu, est sans doute l’un des endroits les plus mystérieux en haute mer. Situé à l’intérieur d’un triangle formé par l’archipel des Bermudes, Miami et San Juan à Porto Rico, et ayant une superficie variant de 500 000 à 1,5 million de kilomètres carrés, ce lieu fascine mais inquiète. Et pour cause.

Le triangle des Bermudes est depuis des décennies lieu d’étranges disparitions. Depuis un siècle, plus d’un millier d’avions, cargos, et voiliers auraient disparu mystérieusement dans ces eaux.

 

L’impressionnant cas de disparition dans le triangle des Bermudes

L’une des plus célèbres disparitions s’est produit en 1945. Le 5 décembre 1945 plus exactement, cinq avions torpilleurs décollent de la base aéronavale de Fort Lauderdale en Floride. Au bout d’une heure de vol, le lieutenant Charles Taylor, inquiet, appelle la tour de contrôle, et déclare être perdu.

La tour de contrôle tente alors de les diriger vers l’ouest, sans hélas grand succès. Le lieutenant leur répond qu’il ne sais pas où est l’ouest, que tout lui semble faux et étrange, et que la mer lui parait mystérieux. Contact radio perdu, la tour de contrôle envoie un hydravion bimoteur pour leur porter secours

Arrivé au triangle des Bermudes, l’hydravion perd également contact avec la tour, et ne donne plus aucun signe, tout comme le lieutenant et ses cinq avions. Malheureusement, aucun homme, ni aucun avion n’a depuis été retrouvé

Ce jour là, la commission d’enquête de la marine déplore la disparition mystérieuse de six avions et de vingt-sept hommes.

A ce jour, aucune réponse satisfaisante n’a été donnée pour réexpliquer ce mystérieux phénomène. Quoi qu’il en soit, le triangle des Bermudes reste un grand mystère pour l’homme.

Les scientifiques viennent enfin d’élucider le mystère du Triangle des Bermudes ! Et l’explication est très simple, au final…

demotivateu

Le Triangle des Bermudes, c’était l’un des derniers grands mystères non-résolus, pour lesquels aucune explication scientifique valable n’avait encore été trouvée, et accessoirement l’un des marronniers préférés de la presse. C’était, parce qu’il semblerait que les scientifiques aient enfin réussi à percer le secret de cette mystérieuse zone maritime !

Au large de Cuba et de la côte sud-ouest des États-Unis, il existerait un mystérieux endroit situé entre la Floride, les Bermudes et Porto-Rico. Le triangle formé par ces trois points, baptisé « Triangle des Bermudes » a fasciné et terrifié les foules pendant de longues années

Journalistes, scientifiques, marins et aviateurs, des générations d’hommes et de femmes se sont penchés sur ce problème : des avions qui disparaissent mystérieusement des radars sans laisser de traces, des bateaux qui partent par le fond d’un coup, sans explication, comme évaporés…

Bon nombre de théories plus ou moins fumeuses et farfelues ont déjà été avancées pour expliquer le phénomène.

Cela va de la conspiration politique à l’intervention d’extra-terrestres ou autres civilisations sous-marines perdues, en passant par le complot franc-maçon, les attaques de monstres marins, ou encore l’apparition de maelströms infernaux provoqués par la fureur du Démon.

photo

L’explication avancée par les scientifiques est peut-être un peu moins sensationnelle, mais elle n’en est pas moins fascinante !

 

Elle met en scène un gaz, le méthane — le même que l’on retrouve dans les pets des vaches et dans le gaz naturel utilisé dans les filiales énergétiques. C’est sûr que c’est moins sexy que les histoires d’Atlantide et d’aliens… mais attendez de voir la suiteDétail de l’épave du trou de la sorcière /Via Sciences et Avenir

 

Au fond quand on y réfléchit, la chose la plus bizarre et la plus intrigante à propos du Triangle des Bermudes, outre le nombre de disparitions, c’est bien le fait que les épaves retrouvées sont très souvent intactes : pas de trou dans la coque, pas une aile cassée, rien… En 2001, on avait ainsi découvert l’épave d’un chalutier à coque d’acier tout au fond

Lorsque cette mousse et ces bulles de gaz remontent d’un coup en direction de la surface, cela crée un trou dans la mer.

 

Si les bateaux flottent, c’est parce que la masse liquide qu’ils déplacent est supérieure à leur propre masse, et ils sont donc portés par l’eau. Mais si l’eau est remplacée d’un coup par du gaz, le bateau ne flotte plus et il coule… D’un coup.

Le navire qui a la malchance de se trouver au mauvais endroit et au mauvais moment s’enfonce brutalement, et la mer se referme sur lui. Il coule donc de manière verticale… Voilà pourquoi on a retrouvé des bateaux complètements intacts, posés au milieu d’un cratère sous-marin !

photo

Pour les avions, les choses se passent presque de la même manière : la forte concentration subite de méthane remonte dans les airs et crée de fortes turbulences atmosphériques, au-dessus de la mer, qui perturbe la navigation des appareils.

 

Le fantôme d’une religieuse observé en mai 2016

mois de mai 2016, Brad North, un homme vivant en Australie, a affirmé avoir observé, à la nuit tombée, le fantôme d’une religieuse sur une route célèbre pour être hantée.
Témoignage :
« J’ai vu le fantôme d’une bonne sœur sur Wakehurst Parkway. C’était une nuit brumeuse, pluvieuse, en milieu de semaine au mois de mai 2016. C’était juste après 23 heures et je conduisais au nord. Je rentrais de mon travail à Manly jusqu’à chez à moi à Frenchs Forest. Alors que j’arrivais à la petite montée juste avant le panneau indiquant ’80 km/h’, j’ai vu une femme sur le côté opposé de la route. J’ai ralenti et, à mesure que je me rapprochais, je me suis rendu compte que c’était une apparition fantomatique. Elle avait l’apparence d’une femme blanche et était vêtue d’un uniforme ancien. J’ai accéléré et, quand j’ai regardé dans le rétroviseur, l’apparition avait disparu. Je suis rentrée à la maison et j’ai réveillé mon partenaire pour lui dire que j’avais vu un fantôme et j’ai compris que c’était la nonne qui hante Wakehurst Parkway. »
Source

 

Un fantôme démoniaque filmé dans un cimetière

Alors qu’il visitait un cimetière à la nuit tombée, un homme a remarqué la présence d’une silhouette fantomatique qui se promenait juste devant lui. Selon lui, il pourrait s’agir de l’esprit d’une victime de la peste morte dans les années 1400.
Tony Smith, âgé de 45 ans, était dans un cimetière tard dans la nuit quand il a entendu des bruits de pas et senti une présence derrière lui. Sur le coup, il n’a rien vu de ses propres yeux. Ce n’est que lorsqu’il a visionné les images prises ce soir-là à l’aide de sa caméra qu’il a remarqué la présence de ce personnage effrayant. Pour cet homme, cela a été une expérience « passionnante » et « incroyable ».
C’est Steve Wesson, âgé 44 ans, qui a filmé cette vidéo. Il a déclaré que la rencontre avait eu lieu dans un cimetière attaché à un manoir près de Trowell, dans le comté du Nottinghamshire, le 3 juin 2017.
Une histoire raconte qu’un couple marié vivait dans ce manoir dans les années 1400. Ils sont tous les deux morts de la peste et hanteraient, depuis ce jour, le cimetière.
M. Wesson, qui réside à Kimberley, raconte :
« Le cimetière fait partie du manoir. »
« Beaucoup de gens sont morts sur ce terrain à cause de la peste et la maison a été gardée par la même famille jusqu’à il y a vingt ans. »
« Toute la famille à l’époque a été enterrée dans le cimetière où cetteapparition a été filmée. Il y a eu diverses observations de fantômes dans les jardins et à l’intérieur de la maison elle-même. »
« On raconte qu’ Elizabeth et Nicholas, un couple, y vivaient et sont morts de la peste avant d’être enterrés dans le cimetière. »
« Tony était seul dans le cimetière. Marie et Lynn étaient dans la cave et moi et Steph nous étions en train de regarder les caméras. »
« Tony a déclaré qu’il ressentait une présence et a entendu des pas mais il n’avait pas peur … Il en faut beaucoup pour le pousser hors de ses limites. »
« Quand Tony a regardé la vidéo, il était particulièrement euphorique. Nous le sommes toujours lorsque nous voyons quelque chose après avoir regardé des heures d‘images»
Cette équipe de chasseurs de fantômes était en train de filmer pour un épisode de leur série « Haunted Adventures » diffusée sur Amazon Prime. Ils ont visionné 36 heures de film avant de tomber sur cette présence.
M. Smith s’est exprimé :
« On m’a demandé d‘enquêter seul dans ce cimetière puisque mes collègues et membres de l’équipe ont refusé cette même demande en raison du sentiment d’oppression qu’ils ressentaient. Ils étaient mal à l’aise et ils se sentaient surveillés. »
« Alors que j’étais seul avec rien de plus qu’une caméra vidéo à vision nocturne, j’avais le sentiment d’être encerclé par une présence invisible quiétait extrêmement puissante. »
« J’ai entendu un bruit comme celui de quelqu’un qui se promenait à l’arrière, avant de s’avancer derrière moi. »
« J’ai tourné la caméra pour pouvoir filmer la zone derrière moi. Je n’ai pas vu ce qui faisait le bruit jusqu’à ce que l’on me montre la vidéo. »
« C’est incroyable et passionnant que la caméra ait pu capturer l’entité que j’avais entendue et ressentie. Après tout, c’est pourquoi nous faisons ce que nous faisons. »
Source

 

Des sceptiques effrayés par la présence de fantômes

Un groupe de sceptiques étaient partis faire une chasse aux fantômes quand ils ont été confrontés à la présence d’un véritable esprit fantomatique. Les témoins ont été laissés sans voix par cette expérience.
Au moment des faits, Ethan Klein et sa femme Hila filmaient un reportage pour leur chaîne YouTube H3 Podcast. Ils visitaient le barrage de Devil’s Gate situé à Los Angeles, en Californie.
Selon la légende, le barrage est connu comme abritant un portail menant à l’enfer. Il a notamment été fréquenté par le fondateur de Scientologie, L. Ron Hubbard. Ethan raconte :
« Nous avons fini par explorer le Devil’s Gate, et nous avons certainementeu à faire à deux esprits. »
« Je pense que nous avons entendu une voix très inhumaine. C’était vraiment très bruyant. »
« Nous l’avons entendu à travers un téléphone, puis réellement. »
Plus tard, ils ont demandé à l’esprit de se faire connaître par le biais de l’un des téléphones du groupe :
« Y a-t-il quelqu’un avec nous en ce moment ? »
A la suite de cela, l’esprit aurait envoyé un message à l’un des protagonistes via une application sur un téléphone portable. Le message comprenait les mots suivant : « Il savait ». Dans la vidéo, l’un des chasseurs de fantômes s’exprime :
« Il savait quoi ? Pouvez-vous dire quoi ? C’est votre dernière chance de vous faire connaître. »
Après ce message, les fantômes se sont tus …
Source

 

Un fantôme filmé en direct à la télévision en Angleterre

Il y a peu un effrayant fantôme a été filmé lors d’un émission de télévision britannique. Est-ce un poltergeist ou juste une illusion d’optique ? A vous de juger …
Ce matin-là, les journalistes de l’émission « This Morning » s’étaient rendus chez Nick Wilson, un homme âgé de 61 ans qui a réussi à créer une véritable forêt tropicale à l’intérieur de son domicile. Il a passé 20 ans de son existence pour réaliser cet exploit.
Alors qu’Eamonn Holmes et son équipe visitait les lieux, un visage flottant est soudainement apparu dans le feuillage au-dessus de l’épaule de Nick.
Peu avant que ce fantôme ne fasse son apparition, le journaliste nord-irlandais a plaisanté sur le fait qu’un esprit d’un soldat japonais pourrait bien se cacher et hanter ce fabuleux jardin.
Ce n’est que plus tard que M. Eamonn a repéré cette apparition flottant dans les airs. Il a évoqué ce phénomène à la télévision.
« C’était juste là ! C’est absolument incroyable. Vous savez que je crois vraiment au surnaturel. J’ai des preuves ! »
« Nous étions dans le jardin d’un homme à Leeds et j‘ai dis en plaisantant qu‘il pourrait bien y avoir un soldat japonais de la Seconde Guerre mondiale. »
« Peut-être que nous l’avons appelé. Regardez l’épaule gauche de Nick !Cela ressemble à la tête d’un pygmée. »
Ruth Langsford, la femme qui présente cette émission en compagnie d’Eamonn, s’est exprimée sur cette affaire :
« Oh, ne soyez pas ridicule, c’est un visage. Un poltergeist ou quelque chose comme ça. C’est de couleur verte. Quelque chose qui intéresserait certainement les chasseurs de fantômes. »
Source

 

Un fantôme filmé dans un palais en Caroline du Nord

Un jeune couple a filmé ce qu’ils croient être le fantôme d’une servante dans un palais où elle est décédée au cours d’un incendie au 18ème siècle.

Danielle Hyde, 21 ans, et Savanna Brown, 23 ans, visitaient le palace de Tryon situé en Caroline du Nord pour une journée. Danielle avait décidé de prendre une vidéo Snapchat de l’intérieur des somptueux lieux.

Sur ces images époustouflantes, on peut voir une « silhouette fantomatique » portant une robe d’époque passer devant la porte. Dans ses mains, cette mystérieuse femme semble tenir un panier.

Le duo pense que cette dame pourrait être l’esprit d’une domestique qui a péri dans les flammes qui ont ravagé ce palais en 1798. L’incident a commencé dans la cave avant d’engloutir une grande partie du bâtiment.

Danielle, qui vit à Goldsboro, a déclaré :

« Ce palais est réellement connu pour être hanté. Il y a eu un incendie en 1798 et je crois que cela a commencé dans la pièce où vivaient les serviteurs. »

« C’était comme si elle était visible. On ne pouvait pas la voir du tout, puisqu’elle était seulement visible sur la photo. »

« Sa silhouette n’était pas très détaillée, vous ne pouvez pas distinguer la couleur de ses cheveux, par exemple. »

« C’est difficile à dire, mais je pense que c’était une femme très jeune et qu’elle portait ce qui ressemblait à une robe de servante et portait un panier. »

« Je pense que, en raison de la taille de cet immeuble et de son histoire, cela donne une impression effroyable. »

« Nous étions en train de suivre et d’écouter le guide. Je n’essayais pas de photographier quelque chose de précis mais d’immortaliser ces lieux. »

« Je n’ai remarqué cette silhouette fantomatique en arrière-plan que lorsque mon cousin m’a envoyé un message en me disant ‘est-ce un fantôme ?’ »

Après que Danielle ait publié sa vidéo sur Snapchat le week-end dernier, elle n’avait toujours aucune idée du fantôme jusqu’à ce qu’elle la regarde elle-même.

Quand elle est revenue à la maison, elle a fait des recherches sur l’histoire de ce palais et a découvert cette histoire tragique.

Danielle raconte :

« Je ne l’avais pas remarquée pendant que j’étais dans la pièce, ce n’était que lorsque je suis retournée pour regarder la vidéo que je l’ai vue. »

« Je n’ai vraiment rien réfléchi à ce que j’avais filmé parce qu’il m’est déjà arrivée des histoires de fantômes, comme entendre des pas dans les escaliers ou des peintures qui tombent sur les murs en se retournant. Des petites choses comme cela. »

« Néanmoins, les gens ne filment généralement pas ces choses-là. »

« Lorsque nous étions dans la cave, il faisait très froid, alors que les fenêtres n’étaient pas ouvertes et qu’il faisait chaud à l’extérieur. »

Source

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4717458/Couple-tour-palace-film-ghost-servant.html

Un homme attaqué par un esprit lors d’une chasse aux fantômes

Un père de trois enfants participait à une banale chasse aux fantômes quand il aurait été attaqué par une force démoniaque et invisible. L’homme a exposé ses blessures à la presse.
Luke Jackson avait rejoint l’organisation « South Yorkshire Ghost Hunters » au Pub Monkwood situé à Rotherham dans le comté du Yorkshire du Sud, en Angleterre, pour une enquête.
Sur place le témoin, qui avoue être un grand sceptique, a volontairement provoqué l’esprit en lui demandant de lui faire une démonstration de ses pouvoirs. L’instant d’après, il a ressentit comme « trois épingles » lui déchirer le dos.
L’homme, âgé de 35 ans, a été tellement surpris par cette « attaque » qu’il a ressentit le besoin de s’asseoir. Il a alors pris une pinte avant d’aller prendre l’air à l’extérieur du pub pendant cinq minutes. Il raconte :
« Je me souviens avoir dit [à l’esprit, NDLR] : ‘faites quelque chose pourme montrer que vous êtes ici. À ce moment-là, j’ai senti comme des épingles griffer violemment mon dos. Ce n’était pas doux. »
« J’ai toujours été sceptique jusqu’à ce moment-là. J‘ai toujours essayé de ne pas croire et de réfuter – mais après cette nuit de février [2017, NDLR], mon point de vue a complètement changé. »
« Ils organisaient un de leurs habituelles enquêtes ce jeudi soir. En effet, les chasseurs fantômes du Yorkshire du Sud invitent souvent les membres du public. »
« Cette nuit se passait normalement. Nous avons commencé à utiliser ledétecteur de champ électromagnétique. Les lumières de l’appareil sont devenus rouges, le plus haut niveau ».
Malgré ses doutes, Luke s’est toujours intéressé au paranormal. Récemment, il s’est fasciné pour le travail de l’équipe « South Yorkshire Paranormal Team » . Dorénavant, il assiste aux sessions hebdomadaires organisées par ces enquêteurs.
« Ce soir-là, nous avons commencé comme habituellement. Nous avions une planche Ouija, et je me promenais dans la pièce. »
« Je suis allé près de la table, puis vers celle où se trouvait la plancheOuija. Franchement, je ne prêtais pas beaucoup d’attention à ce qu’il se passaitCe n’était qu’une soirée normale pour moi. »
« Mais après cela, la table a commencé à se déplacer un peu et la plancheOuija a également commencé à se mouvoir»
« Je me promenais entre la planche Ouija et la table en mouvement quand cela s’est passé. »
« La table a commencé à se déplacer en suivant un cercle, puis elle s’est complètement arrêtée et nous avons essayé de réitérer l’expérience. »
« Nous avons demandé s’il y avait quelqu’un dans la pièce – comme à notre habitude – et la planche Ouija a soudainement stoppé. »
« C’est à ce moment-là que j’ai défié l’esprit. J’ai dit si vous avez autant de pouvoir que vous le dites, faites quelque chose qui nous montrera que vous êtes ici de manière indubitable’ ».
« J‘ai alors pu sentir trois épingles dans mon dos, c’était presque comme un couteau. »
« Je suppose que cela ressemblait un peu à des griffes ou des ongles, ou peut-être des pattes d’un chien qui vous saute dessus quand vous rentrez chez vous. »
« Ce qui est étrange, c’est que cela ne faisait pas vraiment mal. Je ne suis pas allé voir un médecin ou quoi que ce soit, et je n’ai rien non plus posédessus. »
« Je pense que c’était une preuve de la part de cet esprit. »
« Les marques se sont estompées après trois jours, mais à l’époque, je suis juste allé dehors et j’ai pris une pinte pour me calmer après toute cetteépreuve. »
« J’ai levé ma chemise pour montrer à tous. Ils ne pouvaient pas l’expliquer non plus. »
« Pour être honnête, je veux éviter de penser à toute cette expérience. Je n’avais jamais rien ressenti de tel auparavant. »
Martin Brasher, le chef de la « South Yorkshire Ghost Hunters », a déclaré :
« Je ne peux pas l’expliquer, mais ce que je sais de ces choses, c’est qu’il s’agissait probablement d’une quelconque sorte de démon. »
« Je crois en une vie après la mort. Je crois que si vous avez vécu une bonne vie dans cette vie, ou une mauvaise, la même chose sera vécue dans le monde spirituel. »
« Je pense que c’était un démon essayant de contacter Luke. C’était à l’origine un visiteur de l’un de nos événements à Sheffield et il s’intéressait beaucoup au domaine du paranormal et à la chasse aux fantômes. »
« Je l’ai invité à participer à une réunion de groupe que nous avons chaque jeudi au pub de Monkwood dans le village de Rawmarsh, à Rotherham. »
« Une autre membre, Kate, a été griffée au cou et sur la moitié supérieure de son dos. »
« Après cet événement, nous avons demandé à Luke s’il souhaitait devenir membre de notre groupe paranormal. »
« Je suis moi-même dans le domaine du paranormal et dans la chasse aux fantômes depuis 14 ans aux côtés de quelques groupes à Barnsley. J‘ai décidé de démarrer mon propre groupe d’enquête sur le paranormal en octobre 2016. »
Depuis lors, le groupe a connu une popularité croissante.
Source

 

Un pêcheur photographie un fantôme en Angleterre

Un pêcheur a eu la peur de sa vie après avoir photographié, complètement par accident, ce qu’il pense être un fantôme.
Clive Lloyd était parti pêcher sur le fleuve Trent, situé près du parcours de golf de Branston en Angleterre. Après s’être tranquillement installé, il a décidé de prendre quelques photos des environs.
Il prit deux clichés à quelques secondes d’intervalle, mais ils demeurent nettement différents. La première photo était légèrement floue tandis que la seconde était de bien meilleure qualité. Cependant, après l’avoir examiné avec attention, il a constaté une silhouette fantomatique sur la deuxième.
Ce fantôme blanchâtre semblait se tenir debout sur la rive. Il raconte :
« (Ce sont deux) des photos que j’ai prises le mercredi 26 juillet [2017, NDLR] lors d‘une partie de pêche sur le fleuve Trent près du parcours de golf de Branston. Elles ont été prises à quelques secondes de différence, car la première n’était pas à mon goût. »
« Comme vous pouvez le voir, elle est légèrement de mauvaise qualité. L’arrière-plan esttoutefois, correct. Il y a même avec une silhouettefantomatique debout se tenant près de la rive. C’est effrayant. »
« Je prenais les photos pour un site Internet de pêche appelé Burton sur Trent Match Fishing. J’avais regardé l’écran de mon téléphone quand j’ai pris une photo parce que l’air était humide. C’était un peu brumeux, alors j’en ai pris une autre. Je ne me suis pas rendu compte de ce dont j’avais pris jusqu’à ce que je rentre chez moi. »
De quoi s’agit-il ?
Source

 

Le fantôme d’une enfant observé dans un pub abandonné

Connor Ashfield explorait un pub abandonné situé à Wednesbury, une ville des Midlands de l’Ouest en Angleterre. Au cours de cette banale enquête, il aurait filmé le fantôme d’une jeune fille quittant une pièce en bas.
Le témoin, âgé de 19 ans, et trois de ses amis filmaient tranquillement à l’intérieur de cette propriété abandonnée lorsqu’ils ont entendu un bruit aussi intrigant qu’effrayant. Dès lors, le petit groupe a pris peur et a fui l’édifice dans la précipitation.
Connor, qui compte plus de 7 000 abonnés sur son compte YouTube, a déclaré à la presse que, lorsqu’ils ont revisionné les images, ils ont pu observer quelque chose se déplacer entre les pièces au bas de l’escalier.
Il raconte :
« J’étais avec environ trois de mes amis et nous n’avons rien vu lorsque nous étions à l’intérieur de ce bâtiment. Tout ce que nous avons entendu a été un bruit très inquiétant. »
« Alors, quand j’ai regardé mes images, j‘ai remarqué une silhouette qui se déplaçait dans un pièce au moment où nous descendions les escaliers. Quand j’ai fait une pause sur la vidéo, j’ai regardé vers les escaliers et j’ai vu une silhouette et un visage. »
Le jeune homme précise qui lui et ses amis avaient décidé d’explorer des lieux abandonnés avoir entendu des rumeurs concernant une activité paranormale.
« Il y a des rumeurs selon lesquelles le pub où nous sommes allés serait hanté par une petite fille qui y serait décédée il y a longtemps. »
Source

 

Un homme poussé par un fantôme à Portsmouth

Une équipe de chasseurs de fantômes exploraient un lieu réputé hanté quand le cameraman aurait été poussé par une mystérieuse force invisible.
Ces experts prenaient des images à l’intérieur du Fort Widley situé à Portsmouth, une ville du Hampshire, dans le sud de l’Angleterre quand une goule est venue à leur rencontre.
Sur la vidéo qu’ils ont postée sur Internet, on peut entendre le cameraman crier :
« Quelque chose m’a touché ! »
« Il y a quelque chose qui me touche, quelque chose m’a touché le dos. »
« Ça fait mal. Je tremble, je tremble. »
L’un de ses collègues, perplexe, essaie de rire de cette épisode, mais la victime effrayée est visiblement très perturbée. Il ajoute :
« Quelque chose m’a poussé dans le dos et ça me fait mal. Ça fait vraiment mal. »
Lorsque son collègue vérifie son dos, il découvre trois étranges marques de griffures.
« Elles sont là. Il y a trois marques de griffures sur ton dos allant de tescôtes jusqu’à ta colonne vertébrale. »
La victime a dû mal à y croire :
« Vous plaisantez, non ? »
Le cameraman a ensuite quitté le bâtiment dans le but de reprendre ses esprits après cette frayeur surnaturelle.
L’imposant Fort Widley était une caserne de l’armée victorienne jusqu’à la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui, le lieu est un centre équestre dirigé par le « Peter Ashley Activity Centres ».
Source

 

Elle découvre un fantôme sur une photo de famille !

Une famille qui vit dans le comté de Delaware, dans l’Etat de Pennsylvanie, a découvert quelque chose d’étrange sur l’une de leurs photos de vacances. Est-ce un fantôme ?
Tricia Endres raconte qu’elle et son mari regardaient quelques photos de vacances qu’il avait prises à l’extérieur de leur maison de Springfield, dans le comté de Delaware la fin de la semaine dernière, quand ils n’ont pas pu s’empêcher de remarquer un visage amical dans le coin.
« Au début, j’ai été un peu effrayée par ça. C’était un peu terrifiant mais ensuite j’ai réveillé mon mari et je lui ai demandé de regarder ça. Il était à moitié réveillé et a dit : ‘On dirait Kung Fu Panda. Le film préféré de notre fils.’ »
Est-ce un fantôme ou une sorte de reflet ?
John Levy, fondateur de l’association Olde City Paranormal, livre son analyse :
« C’est une photo vraiment cool, mais ce que j’en vois est ce que nous appelons des effets matriciels et vous pouvez obtenir cela lorsque vous prenez des photos d’arbres complètement fleuris ou de fenêtres sales. Si vous regardez vers la gauche autour des lumières près de la fenêtre, vous voyez presque le même genre de petit éclat lumineux. »
Source

 

Mont Dalhousie : le mystère des noms gravés s’épaissit

 

Une série de noms, vieille de 100 ans, et gravées dans les roches du Mont Dalhousie, a été mise à jour. Malheureusement, depuis, aucune explication n’a pu être fournie…

Découverts gravés sur les roches du Mont Dalhousie (Nouveau-Brunswick, Canada) par des travailleurs au cours de l’année 80-90 lors de la construction d’un sentier, ces noms demeurent aujourd’hui l’un des plus grands mystères du Canada ; et pour cause.

Ces noms gravés dans la roche, ont été découverts nichant sous la mousse et l’herbe, au milieu de nulle part. Selon les premiers éléments, la création de ces sculptures semblerait remonter en 1880. C’est à l’aide des horodateurs présents sur place, que les chercheurs auraient réussi à déterminer l’âge.

Mont Dalhousie : l’hypothèses des vacanciers

Gary Archibald, l’un des travailleurs présents à l’époque, déclare : « Ces gravures ont été mises à jour par accident, lorsque nous travaillions. Toutefois, nous ne voulions pas abîmer ces pierres recouvertes de mousse, pour chercher d’autres gravures. Nous les avons alors laissées là, à la merci du temps ».

Si la découverte de ces noms soulève aujourd’hui une véritable interrogation, une théorie a cependant été avancée. Selon les informations, un hôtel local, le Inch Arran House, a ouvert en 1884, au Mont Dalhousie ; où ont été découverts ces noms gravés dans la roche. De ce fait, l’hypothèse suggère que des vacanciers, présent dans ce même hôtel, se seraient alors amusés à graver leurs noms dans la pierre.

Bill Clarke, directeur au Musée régional de Restigouche, déclare : « Ces gravures sont si âgées, qu’il nous est compliqué de percer ce mystère. Toutefois, je pense qu’à l’époque, certains vacanciers, présents à l’hôtel Inch Arran House, se sont promenés autour de ce centre de vacances, et ont eu l’idée d’inscrire leur nom sur les roches ».

Malheureusement, aujourd’hui, le mystère de ces noms du Mont Dalhousie demeure une véritable énigme. Affaire à suivre…

 

Google Maps : un portail interdimensionnel découvert au Brésil

 

 

 

Des utilisateurs de Google Maps auraient récemment découvert, via le service de cartographie, un portail interdimensionnel dans les rues de Santa Catarina…

Depuis sa création, Google Maps est devenu une véritable mine d’or pour les amateurs de phénomènes paranormaux. En effet, à travers ce service de cartographie, nombreux sont les internautes à régulièrement y observer ce qui semble être des extraterrestres ou encore des crops circles. Mais en vain.

Aujourd’hui, puisqu’une fois n’est pas coutume, des internautes pensent avoir découvert via le service, un portail interdimensionnel, sur une route de Santa Catarina au Brésil. Ainsi, en descendant l’une des rues de la ville, la carte devient soudainement noire, plongeant l’utilisateur dans l’obscurité. Puis, quelques mètres plus loin, toujours dans l’obscurité, de mystérieuses marques verte peuvent être observées, sortant de nulle part.

 Fantôme ? Portail interdimensionnel ? Le mystère Google Maps s’épaissit

Depuis, les internautes se plient en quatre pour comprendre cet étrange phénomène. Plusieurs utilisateurs de Reddit affirment que ce phénomène n’est pas un portail, mais l’apparition d’un fantôme brésilien appelé « Pao de queijo » ; que certains traduisent par « Pain au fromage ».

Un internaute, terrifié par la découverte, écrit : « Ce phénomène est vraiment effrayant et mystérieux. Ce qui est véritablement étrange, c’est que lorsque vous sortez de cette rue, tout redevient normal. En tous cas, ce n’est pas la première fois que quelque chose d’effrayant est découvert sur Google Maps. Dernièrement, certains internautes ont déclaré avoir repéré un OVNI sur Google Maps en Australie.

Qu’en pensez-vous ?