L’ADN des momies péruviennes ne seraient pas humain

Les derniers tests ADN réalisés sur les corps « momifiés à trois doigts » qui ont été trouvés dans un tombeau au Pérou ont suggéré que ces étranges êtres ne sont peut-être pas d’origine humaine.
Ces corps ont été trouvés dans une tombe près des lignes de Nazca dans le sud du Pérou. Depuis des mois, la presse ne cesse de s’intéresser à cette histoire si controversée. Lors du Congrès mondial de l’ufologie qui se tenait à Montserrat, en Espagne, le journaliste mexicain Jamie Maussan a déclaré que l’ADN de ces êtres n’étaient visiblement pas humains.
Il a déclaré :
« Des tests ont été effectués et nous sommes arrivés à une conclusion extraordinaire. »
« 30 pour cent de cet ADN est similaire à l’être humain, mais 70 pour cent ne l’est pas. »
Ces nouveaux tests ont été effectués par le laboratoire BioTecMol.
« Comme le rapport de ce laboratoire nous l’apprend, il est certain qu’ils sont d’origine bactérienne. »
« Cependant, dans une analyse plus détaillée, il a été constaté que seulement 20 pour cent est d’origine bactérienne et que pour 80 cent de ces 70 pour cent il n’était pas possible d’établir son origine ou de trouver une autre espèce sur Terre qui lpartage. »
« Environ 2 000 000 de séquences supplémentaires doivent encore être déterminées. »
Dans un vidéo, on peut voir M. Maussan et le biologiste Ricardo Rangel discuter de ces résultats.
Par le passé, M. Rangel a réalisé des analyses scientifiques sur des corps présumés extraterrestres qui se sont révélés être des canulars.
Dans la vidéo, il déclare :
« Sur les quatre échantillons étudiés, entre 19% et 30% des similitudes avec le génome humain ont été identifiées. »
« Nous les comparons avec des animaux comme les primates, lescrocodiles, les tortues de mer pour voir s’il existe des similitudes. Les résultats montrent que jusqu’à présent il n’y a pas de similitude avec la base de données que nous avons établie. »
« Nous avons encore beaucoup d’ADN à séquencer qui nous prendra au moins six mois à un an. »
Le mois dernier, des résultats antérieurs de tests ADN réalisés sur une main à trois doigts et sur certains tissus cérébrales effectués par des scientifiques du laboratoire d’ADN de Paleo à l’Université de Lakehead (dans l’Ontario, au Canada), ont conclu qu’ils correspondaient à 100 pour cent à l’ADN de l’homme.
Le site Web spécialisé dans les théories de la conspiration Gaia.com a organisé une série de vidéos qui prétendaient que les corps pouvaient être une espèce inconnue ou même extraterrestre.
Les corps étaient datés de carbone entre 245 et 410 après J.-C., Seulement de véritables scientifiques croient que ces êtres ont été créés dans le but de ressembler à des extraterrestres utilisant les restes momifiés de personnes enterrées il y a très longtemps.
Les organisateurs du neuvième Congrès mondial sur l’étude des momies, qui a eu lieu à Lima, au Pérou, en août 2017, ont lancé un appel en colère sur Facebook pour qu’une enquête officielle soit menée afin de déterminer si des crimes archéologiques ont été commis.
Le congrès rassemble, chaque année, des experts mondiaux en momies et squelettes.
Sous le titre « The Fraud of Extraterrestrial Mummies », le congrès a déclaré qu’il croyait que de vrais restes momifiés humains avaient été altérés et réorganisés pour créer de fausses créatures extraterrestres.
Commentant les résultats précédents des séquences ADN, l’enquêteur britannique Nigel Watson a déclaré :
« Cela montre qu’il a un crâne masculin et des mains humains. C’est un autre canular qui mord la poussière. »
Cependant, le site Web, Exonews, a déclaré à propos des récents tests ADN :
« L’enquête doit se poursuivre, mais il existe déjà assez de preuves solidesmontrant qu’il s’agit de quelque chose d’extraordinaire. »
« Cela pourrait très bien être la preuve définitive que nous ne sommes pas seuls dans cet univers parce qu’il y a des visiteurs d’autres mondes qui ont vécu avec nous dans le passé ou qui interagissent encore avec nous ou peut-être qu’il existe des êtres non humains intelligents vivant dans des bases souterraines. »
Source

 

Une multitude de crop circles trouvés à Snowdonia au Pays de Galles

Un homme soutient avoir trouvé, grâce à Google Maps, une multitude de traces laissées par des extraterrestres …

Ces motifs énigmatiques sont visibles à Snowdonia, un massif montagneux situé au Pays de Galles.

Christian Alder a téléchargé cette photo sur Twitter. Il raconte :

« Je suis tombé sur ces marques étranges alors que j’utilisais Google Maps. Elles sont dispersées partout dans Snowdonia. »

« Quelqu’un a-t-il une idée de ce qui a pu causer cela ? Erreur de donnée ? Extraterrestres ? »

Les théoriciens du complot prétendent depuis longtemps que les crop circles sont des messages codés laissés par des extraterrestres. Toutefois, ces motifs sont étonnamment différents. Il s’agit d’une multitude de traits s’enchevêtrant les uns dans les autres.

Il y a peu une femme a découvert deux gigantesques OVNI noirs sur Google Maps. Ces étranges structures se trouvent près de Ben Nevis dans les Highlands écossais.

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/689152/Google-Maps-alien-news-UFO-pattern-extraterrestrial-proof-Snowdonia-Wales,

Une silhouette divine observée aux îles Tonga

Une mystérieuse silhouette divine est apparue dans le ciel au-dessus des îles Tonga, un royaume situé dans l’océan Pacifique, en Océanie.
Ce véritable miracle a été photographié par Joey Mataele, le jour du Nouvel An, au-dessus de la maison de son frère dans le village de Halaleva à Tongatapu.
Cette silhouette blanche et dorée par les rayons du soleil est étonnamment claire et nette. Sa tête, son corps et ses pieds sont parfaitement visibles. Dès qu’il l’a vue, M. Mataele a immédiatement été persuadé qu’il s’agissait d’un signe du ciel.
« C’est une photo inattendue et je sais que c’est un miracle survenu dans ma vie. Merci Seigneur pour tout ce que tu as fourni pour moi et ma famille. »
La nièce de M. Mataele, Onelua, a déclaré à « 7 News Online » que sa famille pensait que c’était Jésus en personne. Elle explique :
« Ils ont tous pensé que c’était une image de Jésus. Ils ont été choqués, c’était assez exceptionnel de voir cela. »
Mme Mataele, âgée 23 ans, a déclaré que son oncle avait pris deux photos de cette silhouette alors qu’elle était en train d’apparaître.
Dans la première photo, la figure dans le ciel est moins proéminente, et est entourée par d’autres nuages. Rapidement M. Mataele, un catholique dévot, a vu émerger une figure divine.
« Il a pris une photo et puis cela a continué à devenir de plus en plus lumineux. »
Sur la deuxième photo, le reste des nuages ont disparu et la forme d’une personne peut être vue.
Mme Mataele, qui a passé la majeure partie de sa vie vivant sur sa propriété aux îles Tonga, a indiqué n’avoir jamais vu quelque chose comme cela.
Source

 

 

5 messages d’une planche de Ouija que vous ne voudrez jamais entendre

La planche de Ouija a un message pour vous.

Ceux qui aiment le danger, peuvent carrément attendre que le pointeur en plastique, où planchette, comme on l’appelle, navigue aux travers des lettres et des chiffrent affichés sur la planche lisse en répondant aux diverses questions qui auront pu être posées. Malheureusement, certains demandent certaines choses à la planche avec plus de curiosité que nous pourrons considéré comme naïve, plus qu’une préoccupation significative justifiée quant à ce qu’elle va dire.

Au fil des années, les gens ont partagé des milliers d’histoires qui citent des communications avec une présence invisible. Les contes sont innombrables, avertissements menaçants, prédictions obsédantes, et une connaissance intime des noms et dates des personnes. Pour certains acteurs très malchanceux du jeu, il y a même eu lieu à des manifestations physiques, au-delà des limites de la planche de Ouija, prouvant la présence, souvent terrifiante d’un esprit ou un démon.

Avant de jouer avec la planche de Ouija et le spiritisme, préparez-vous à recevoir une ou toutes des 5 réponses fréquentes suivantes, avec lesquelles vous devrez faire.

1. Une date de décès

Il est une manière de poser des questions, assez commune en fait. Beaucoup de personnes ont tendance à poser des questions dont la réponse n’est connue que par elle-même. Les questions posées peuvent faire référence à l’addresse d’une rue, un âge ou une date de naissance. Une réponse précise à ce genre de requête, fournit instantanément le carburant nécessaire, de la part de celui qui pose les questions, à une acceptation immédiate du fait que la planche de Ouija dit vrai, et pousse vers un désir d’aller outre la simple phase de test, en utilisant la soit-disant impressionnante planche de Ouija pour découvrir l’inconnu. Et c’est à ce moment idiot que certaines personnes vont alors demander la date de leur décès.

Les êtres humains, bien que tout à fait conscients et même la plupart du temps, acceptant leur propre mortalité, ne sont de par leur conception, aucunement au courant de leur propre date d’expiration. Imaginez ne serait-ce qu’une seconde la peur de savoir que tel jour particulier, vous périrez. Chaque moment de la journée deviendrait alors si terrifiant, que vous vous prépareriez à une attaque ou un accident. Même les jours qui précéderaient les dernières 24 heures seraient forgés par la panique de la fin imminente. Sûrement que vous auriez alors de forts regrets de choses non encore accomplies, ainsi que les expériences non vécues ou manquées.

En 1994, Mick Levens a reçu d’innombrables prédictions précises de sa planche de Ouija qui comprenait sa date de mariage, la naissance de sa fille et, malheureusement, la mort de son père. Convaincus de la capacité de la planche à prédire l’avenir, Mick partagea la prophétie dévastatrice, que son frère, Kevin, allait mourir deux ans plus tard. Dans un premier temps, Kevin a tout rejeté. Pour lui les prévisions que faisait son frère grâce à la planche n’était qu’un non sens, voire totalement absurde. Mick a ensuite insisté pour que son frère aîné teste la planche lui-même et lui pose des questions, afin qu’il puisse se faire sa propre idée. Après une séance intense remplie d’innombrables questions, Kevin a quitté la table, non pas en tant que haté, mais bien en tant que croyant. Kevin s’est alors reclus et a estimé que le seul moyen qu’il avait pour tromper la mort prophétisée par la planche, serait de se retirer du monde, en se mettant à l’écart. Il a alors adopté un comportement digne d’un ermite, et son comportement à ce moment là oscillait entre panique et paranoïa.

Enfin, six mois avant la date proclamée de sa mort par la planche de Ouija, Kevin se suicida. Plutôt que d’aller vers un endroit meilleur avec un sentiment de fierté et de sentiment d’accomplissement, vous pouvez être amené à vivre les derniers jours de votre vie, consumés par la peur, et comme dans le cas de Kevin, mettre fin à jours.

Pensez-y à deux fois donc.

2. Le nom complet d’une personne

Une autre requête courante consiste à demander le nom complet de quelqu’un, ce qui inclurait éventuellement leur prénom, qui pourrait être moins connu, et d’accorder de la crédibilité à la planche de Ouija. Bien que cela puisse au premier abord, sembler tout à fait anodin, le médium J. David décrit le mal réel caché derrière la réponse :

Il ya une première chose à considérer lorsque la planche de Ouija énonce votre nom complet. Tout d’abord, lorsque une ou plusieurs personnes font du Ouija, si un esprit est présent, il tentera de canaliser l’énergie de l’un d’entre eux ou des deux. Ce sera de préférence cependant, l’énergie de la personne dont le nom qu’ils énoncent souhaite obtenir des réponses, car maintenant cette personne donne accès à ses pensées. Par conséquent, les entités tirent des informations contenues dans l’esprit de cette personne en particulier. Les autres personnes, agissent comme masse pour les énergies en interaction. On soupçonne que certaines personnes soient plus ouvertes ou plus réceptrices, et donc susceptibles de permettre aux esprits d’infiltrer l’intérieur de leur champ d’énergie, ce qui les rend aussi beaucoup plus vulnérables à la suggestion, voire même à la possession. Et, une fois que vous autorisez un esprit à venir en vous, ils est maintenant libre d’y retourner quand il le souhaite.

3. Parlor Tricks

Les questions habituelles vous ennuient ? Les amateurs de Ouija vont parfois défier les esprits afin de prouver, physiquement parlant, qu’ils existent réellement. Les questions du genre : « Pouvez-vous faire bouger quelque chose ? » ou « Pouvez-vous allumer la lumière ? » quémandent aux entités en présence, une forte interaction, et les défient même concernant leur propres capacités.

J. David dit la chose suivante : « Ce n’est pas très intelligent ! »« L’entité aura alors besoin d’utiliser la moindre once d’énergie à sa disposition, et cela inclut celle des personnes présentes. La températeur de la pièce va alors sévèrement chuter, et ceux dont l’entité peut puiser l’énergie se sentiront très fatigué et reseentiront éventuellement des étourdissements. L’esprit va exploiter toute l’energie à sa disposition pour déplacer un objet ou éteindre une bougie, ou si elle a suffisament de pouvoir et de force, pousser quelqu’un à terre. Le fait est que, suite à vos requêtes et grâce à vos énergies, les entités ont manipulé la réalité physique que nous connaissons depuis l’autre côté. Vous avez accordé l’accès à votre maison, l’entité y a maintenant accès. A quel point vous sentirez-vous en sécurité maintenant ? »

4. Z-A-Z-A et Z-O-Z-O

Pour ceux qui seraient amenés à rencontrer l’esprit, ou plus exactement, le démon qui se présente comme Zaza, J. David a quelques avertissements spécifiques pour vous.

« Bien que nous ne savons pas avec certitude qui, ou quoi, est Zaza, il y a quelques théories sur cette entité, et aucune d’entre elles n’est favorable. Certains spéculent sur le fait qu’il puisse s’agir de l’esprit de Lola Zaza, la fille du célèbre praticien occulte, Aleister Crowley et de la descendance de l’homme méchant dans le monde, ainsi qu’un satanique. »

D’autres croient qu’il est le démon juif de la chèvre, nommé, Azazel, qui est relié à l’isolation d’un pair ou un enfant pour le traitement injuste et négative. D’où le terme, de boucs émissaires. Peu importe, Zaza crache des menaces viles entre la malédiction et le nom haineux appelant. Zaza ont été d’incarner quelqu’un en utilisant la carte, les atrocités qu’il serait commettre serait écoeurant.  »

Lorsqu’on l’interroge sur Zozo, son avertissement est clair et direct. « Pour communiquer de façon simple, par l’intermédiaire du Ouija avec Zozo, il suffit d’inviter le mal dans votre maison. » J. David se rappelle d’une visite qu’il a faite dans une maison à la demande du propriétaire, pour faire disparaître de la maison, toute énergie négative.

Une de mes amies et son mari avait emménagé dans une nouvelle maison. En quelques semaines, les appareils ménagers ont commencé à lâche, un à un. Tout d’abord, le four, le réfrigérateur, puis le four micro-ondes, et enfin la machine à laver ainsi que le sèche-linge. Ils étaient constamment de mauvaise humeur et se sont même trouvé à sa disputer continuellement. Je leur ai rendu visite armé de ma sauge et mes bougies. Il ne m’a pas fallu longtemps pour découvrir la source de leurs expériences négatives. Sur la table basse, sous le verre clair, était posé une vielle, planche de Ouija faite maison. Les chiffres et les lettres y avait été placés là où vous les trouveriez si vous achetiez une planche de Ouija en magasin, mais il y avait des mots supplémentaires peints sur les bords qui comprenait, « Zozo ».

Secouant la tête, il poursuivi. « Je lui ai expliqué que le Ouija n’est pas un élément de décoration, mais bel et bien une porte vers autre chose. Après que j’ai salé, brûlé et détruit la planche, son mari m’a dit qu’il avait quelque chose à me montrer. Je l’ai suivi à la salle de bains où il a levé le siège de toilette pour afficher un « Z » gravé sous le capot supérieur « .

Il nous conseille de fermer le plateau après chaque utilisation. « Si vous insistez pour utiliser la planche de Ouija, vérifiez que vous déplacez le pointeur à « au revoir » et dites une prière pour fermer la planche. »

5. L-U-C-I-F-E-R

Il n’y a pas d’autre nom qui peut à se point générer une peur paralysante à la simple mention du nom du diable.

Lorsque le niveau de mal qui provient de la planche de Ouija se nomme de lui-même Lucifer, vous avez affaire à un démon très puissant., Explique J. David. Cela n’arrive pas aussi souvent que vous le pensez. Certains esprits vont utiliser le nom «le diable» ou même «Satan», mais très peu oseront se faire appeler par le nom de l’ange déchu, Lucifer.

J. David relate l’histoire d’Eric, un jeune garçon qui a appelé Lucifer à l’aide d’une planche de Ouija.

J’ai reçu un appel d’une famille, pour visiter une demeure où un jeune garçon avait joué avec une planche de Ouija. J’ai purifié, nettoyé et dits certaines prières à travers toute la maison et me suis senti confiant sur le fait que j’avais bel et bien éradiqué toute entité négative qui avait pu passer à travers la planche de Ouija. Je ne pouvais cependant pas en être tout à fait sûr, car je n’avais pas ressenti de présence particulière dans cette maison; seulement de lourds ténèbres en périphérie que je ne pouvais pas cibler précisément. Lors de mes visites suivantes, je remarquai un père ivre auquel j’associais alors la noirceur environnante qui lui appartenait à lui et à sa dépendance à l’alcool. Après avoir interrogé le jeune garçon, il ne me donna que très peu d’information concernant son utilisation de la planche de Ouija, et de la manière dont il avait interagit avec elle, mis à part que le nom avait été Lucifer et que le nom était répété de gauche à droite et de droite à gauche. Il se passa une semaine à peu près je reçu un appel affolé de la mère du jeune garçon. Elle me demanda de lui rendre visite immédiatement car il y a avait une certaine paranormale effrayante.

La planche Ouija a un message pour vous. Êtes-vous sûr que vous voulez entendre?

Source originale : 5-freaky-ouija-board-messages-you-hope-to-never-see

Zozo

À chaque rencontre signalée avec l’entité connue sous le nom de Zozo, il n’y a qu’un seul mot qui revienne : ténèbres. Communiquer avec Zozo à l’aide d’une table Ouija signifie inviter une force démoniaque à entrer dans votre vie. Mais qui est vraiment Zozo ? Et pourquoi a-t-il terrorisé des milliers de personnes à travers le monde ? J’ai bien peur que ce ne soit pas une question simple.

Le premier cas connu s’est produit en 1816, quand une jeune fille, en Picardie, a été victime d’une sévère possession démoniaque (selon le Dictionnaire infernal, publié en 1818 par Jacques Collin de Plancy). Elle est devenue l’hôte de plusieurs démons, dont l’un d’eux était le mystérieux Zozo.

Plus tard, lorsque les tables Ouija sont entrées dans la culture populaire durant le 20ème siècle, les histoires concernant Zozo ont commencé à affluer, avec de nombreuses légendes à propos de « l’esprit du Ouija », celui qui dévore les âmes et change les vies.

Zozo semble être une entité complexe. Dans la plupart des histoires, il est de prime abord amical, se présentant parfois sous un autre nom. Parfois, il apparaît au milieu d’une conversation avec un autre esprit et interrompt l’échange.

La planchette effectue d’étranges figures, telles que des huit ou des « Z inversés », et les réponses deviennent répétitives. Mais ça ne prend pas longtemps pour qu’une rencontre avec Zozo prenne une tournure effroyablement négative.

Il est difficile de dire quelles histoires parlant de Zozo sont authentiques et lesquelles ne sont rien de plus que des légendes urbaines. Certaines parlent de meurtres et de suicides, tandis que d’autres impliquent des cas de possessions, des blessures, des injures, des malédictions et d’autres phénomènes habituellement liés aux forces démoniaques. Certains ont même déclaré que Zozo s’était attaché à eux ou à leur famille, comme un démon parasite.

Ce qui suit est un recueil d’histoires en rapport avec Zozo, qui sont apparues à travers internet. Peut-être qu’elles vous donneront une meilleure idée de l’effet produit lors de l’invocation du démon Ouija dans votre vie. Suivez les liens pour en savoir plus. 

******

En 2012, une utilisatrice de Ghost-space.com (désormais inaccessible, mais peut être trouvé ici) a partagé son histoire d’une rencontre avec un esprit Ouija suspect. Son amie était en train de poser des questions à la planche à propos de son père, mort récemment, auxquelles elle a répondu correctement.

Ensuite, la planche a, sans prévenir, tourné son attention vers sa mère.

Là encore, la planche semblait avoir une connaissance surnaturelle de ses parents. « On était toutes les deux en larmes », a-t-elle écrit. Juste après, ce qui semblait être un nouvel esprit a fait irruption. Elles ont demandé qui il ou elle était, et la réponse fut effrayante : « La goutte faisait O Z O Z O Z O Z O. Nous l’avons appelé Oz. Nous lui avons demandé d’éteindre une bougie pour prouver sa présence, et avant d’avoir fini la phrase, la bougie était éteinte.  »

L’étrange présence savait également l’heure exacte lorsqu’on la lui demandait. Toutefois, elle a plus tard révélé une effrayante vérité – elle était là pendant toute la séance, se faisant passer pour le père et la mère de son amie, répondant correctement aux questions en lisant dans leurs esprits.

Elles ont immédiatement rangé la table de Ouija lorsque l’esprit a commencé à les maudire. Elles ne voulaient rien de plus venant de ce « Oz ». Malheureusement, lorsqu’elles ont réutilisé la planche quelques semaines plus tard, pensant que le pire était passé, elles ont à nouveau rencontré Oz. « Il était vulgaire, nous maudissait, disait des choses étranges », s’est-elle souvenue. Depuis ce jour, ils semblaient ne vivre rien d’autre que de mauvaises expériences et de la malchance.

Ce n’est que quand elles se sont décidées à rechercher des cas similaires au leur sur Internet qu’elles ont appris l’existence de l’ignoble démon du Ouija. « Oz » était-il en réalité le malveillant Zozo ?

******

Une autre internaute – ce témoignage a été trouvé en parcourant le toujours fiable Yahoo Answers – , a partagé sa propre expérience avec cet affreux démon. Elle était en train d’utiliser sa planche Ouija avec une amie, un samedi soir, à la lueur d’une bougie rouge, quand l’esprit à qui elles étaient en train de parler a dit qu’il s’appelait Zozo. À ce moment précis, son amie a commencé à se plaindre d’une terrible migraine.

Les choses ont empiré à partir de ce moment-là.

« Cette nuit, elle a eu une crise de somnambulisme… dans la chambre de ma sœur. Elle a commencé à dire des choses incompréhensibles, a hurlé ‘ROUGE !’, avant de quitter la pièce. Pendant une bonne demi-heure, elle avait tout simplement disparu, impossible de la retrouver. »

Ils ont retourné la maison de fond en comble pour la trouver. Chaque pièce de la maison. Quand la personne qui a posté ce message a finalement laissé tomber et a vérifié sa propre chambre une dernière fois, étrangement, son amie était là. Zozo était-il en train de jouer un mauvais tour, ou pire – avait-il pris possession de cette personne ?

******

Une histoire postée sur Your ghost stories en 2012, nous renvoie à une autre expérience terrifiante. 
L’auteur, appelée April, avait déjà lu des histoires parlant de Zozo, mais n’y croyait pas. Comme vous allez le voir, elle n’est pas restée incrédule bien longtemps.


Elle venait de déménager avec sa sœur et pour fêter ça, elles avaient invité quelques amis. Après un moment, ils avaient décidé de s’amuser avec une planche Ouija, pour poser quelques questions à propos de l’au-delà et peut-être en savoir plus sur leur futur. Tout allait bien jusque-là, ce n’était qu’un jeu.

Ils ont placé la planche sur la table et ont disposé leurs mains sur la goutte. « Est-ce qu’il y a quelqu’un ? » a demandé April. La planche a répondu « oui ». Quand ils lui ont demandé de révéler son nom, la goutte a glissé vers le Z, puis vers le O. D’avant en arrière. Z-O-Z-O-Z-O. Ils ont alors demandé à l’esprit ce qu’il désirait.

Il a répondu « Elle ».

Quand ils ont demandé ce qu’il voulait dire par là, il a épelé le nom d’une de leurs amies – « J’étais terrifiée », d’après April – et a ensuite commencé à réécrire son propre nom. Z O Z O. L’une de leurs amies commençait à s’énerver à cause de ces réponses répétitives, et a décidé de provoquer l’esprit en l’insultant. « C’est là que les choses ont mal tourné », selon le témoignage d’April.
La goutte « commençait à se réchauffer » sous leurs doigts. L’esprit a commencé à épeler un autre mot. M A M A. Ils ont alors ressenti une présence dans la pièce. 

L’atmosphère était lourde. Quelque chose n’allait pas. « Je ne me sentais pas ‘moi-même’ « , se souvient April. « J’avais la sensation que quelque chose était en moi. »

Elle ne ressentait rien d’autre que de la colère et de la haine, et commençait à rire et à pleurer. C’est là qu’ils ont décidé d’interrompre la session de Ouija, à cause des étranges sentiments qui les traversaient.

******

Un homme appelé Darren venant de Tulsa, en Oklahoma (Etats-Unis), a partagé son histoire le 24 mars 2009 sur le site True ghost tales. Il était depuis longtemps fasciné par l’occulte, en particulier par les planches Ouija, et avait déjà vécu de nombreux phénomènes étranges. Zozo le fascinait par « sa façon d’apparaitre de façon imprévisible, dans des lieux très différents et par le biais de nombreuses planches Ouija différentes ». Il semblait que l’entité puisse être rencontrée n’importe où.

Darren a raconté une rencontre en particulier avec Zozo, qui était « extrêmement malsaine ». Il était entré dans sa salle de bain, pour y trouver sa fille d’un an presque morte noyée. Elle avait été laissée laissée seule par sa mère et « d’une manière ou d’une autre, le robinet avait été ouvert et l’eau coulait à flots. » Personne n’avait physiquement touché le robinet.

Le jour suivant, elle a été hospitalisée « pour une étrange infection interne » et a été mise en quarantaine. « On a failli la perdre », se remémore Darren. « Et c’est là que j’ai commencé à suspecter une attaque démoniaque ».
Les rencontres fréquentes de Darren avec le démon Zozo étaient-elles ce qui avait mis la vie de sa fille en danger ? Ou l’utilisation solitaire de la planche Ouija suffisait-elle à provoquer ces terribles incidents ?

******

Cet extrait trouve son origine sur le blog d’un expert en paranormal, Darren Evans, qui a passé de nombreuses années à faire des recherches sur le phénomène Zozo. Si vous voulez lire plus d’expériences sur Zozo, je vous recommande d’aller y jeter un œil.

« Il y avait un esprit qui disait être celui d’un petit garçon. Nous avons également parlé à quelques autres esprits sur la planche avant qu’un autre se présente sous le nom de Oz. J’ai supposé que c’était des initiales puisque je n’ai pas souvenir d’esprits qui donnaient leur nom complet, seulement des initiales. Quoi qu’il en soit, il n’était pas amusant et foncièrement mauvais. Chaque fois qu’on essayait de communiquer avec un autre esprit amical, Oz revenait toujours à la charge et s’imposait à leur place, comme s’il était bien plus fort que les autres. Quand une question le mettait en colère, la goutte bougeait frénétiquement sur la planche en faisant des 8. Il était juste méchant. Une nuit, nous avons insulté, avons posé des questions mesquines et agi méchamment à notre tour. C’était amusant au début, mais ça a vite dégénéré.

Nous avons commencé à nous demander si nous devions continuer ou pas, parce que certains commençaient à avoir peur. Nous avons finalement résolu de nous débarrasser de la planche Ouija. Nous l’avons jetée, et rien d’étrange n’est arrivé par la suite. 

Je ne suis pas sûr de vraiment y croire, mais c’était une expérience troublante. Bien qu’ayant beaucoup parlé de cette nuit, je suis resté effrayé pendant facilement quelques jours. Je ne peux pas me rappeler de ce qu’a dit Oz ce jour-là, bordel ça fait bien 20 ans que c’est arrivé. Mais c’était loin d’être des choses gentilles ! »

******

Zozo est-il un démon ? Bon, je suppose que votre première question serait plutôt « Zozo est-il seulement réel ? » À partir de maintenant je devrais plutôt me concentrer sur les histoires racontées et laisser le scepticisme aux autres.

Il faut dire que tout le monde n’est pas d’accord sur le fait que Zozo soit un démon. Il y a une théorie qui dit que Zozo n’est en fait rien d’autre qu’un mauvais esprit prétendant être un démon. Après tout, il n’y a pas de raison de croire que les fantômes et autres entités étranges se doivent de dire la vérité. Ils n’ont pas à suivre de règles.

Et voilà quelque chose de vraiment étrange – dans la plupart des contacts avec Zozo, la goutte sur la planche Ouija fait un mouvement répétitif à travers l’alphabet, du Z au O, d’avant en arrière, sans arrêt, comme déjà décrit ci-dessus. Mais ça pourrait être un problème pour ceux qui utilisent une planche Ouija.
Vous voyez, il est dit qu’on ne devrait pas parcourir l’alphabet à l’envers (ni les nombres) sur une table Ouija. Pourquoi ? Parce que le faire est une méthode que les démons et les mauvais esprits utilisent pour ouvrir des portails vers notre monde. Le nom « Zozo » pourrait-il être une ruse ?

******

En passant en revue ces témoignages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à une dernière possibilité : Zozo pourrait-il être un tulpa ? Une expérience partagée ? Comme la Philip Experiment, à plus grande échelle, ou bien comme les innombrables histoires à propos du Slenderman, Zozo pourrait bien être notre propre création.

Mais cela le rendrait-il pour autant moins réel ?

Je demande donc : avez-vous déjà utilisé une planche Ouija ? Ou rencontré l’entité connue sous le nom de Zozo ? Je ne m’en suis personnellement jamais servi. J’ai un vieux porte-clés en forme de planche Ouija, mais je doute que ce soit une porte ouverte aux esprits, encore moins pour un démon.
Je ne suis pas sûr d’y croire, et vous ?

Ils souffrent de violentes crises après une séance de spiritisme …

Des habitants d’un petit village isolé situé dans la région montagneuse de Libertad (au Nord-Ouest du Pérou) ont connu un étonnant phénomène paranormal. En effet, plusieurs adolescents sont récemment entrés dans de violentes crises répétitives  après qu’ils aient participé à une séance de spiritisme …

Une dizaine d’écoliers, âgés de 14 à 17 ans et scolarisés au collège Luis Felipe de la Fuente (situé dans le district de Calamarca) subissent, depuis quelques jours, des convulsions incontrôlées, ainsi que des pertes de consciences toutes les demi-heures environ. Hospitalisés à l’hôpital de Belén à Trujillo, les médecins n’ont toujours pas trouvé d’explications rationnelles pour expliquer cet état.

Leurs crises convulsives auraient commencé le vendredi 31 mai 2013, 4 heures après que ces 11 jeunes aient quitté l’école. C’est à cet endroit, qu’ils se seraient, selon la police, « amusés » avec une planche de Ouija. Cet outil, se présentant sous la forme d’une simple planche de bois, constitue la manière la plus répandue pour entrer en contact avec le monde des esprits.

Sachant cela, beaucoup sont persuadés qu’ils ont été victimes de possession démoniaque. Mais les médecins sont plutôt perplexes quant à cette explication. Bien qu’ils n’aient strictement rien trouvé pour expliquer l’origine de ces crises, ils ont avancé l’hypothèse d’une hystérie collective.

Certains parents d’élèves n’ont, quant à eux, pas hésité à accuser ouvertement un enseignant de l’école réputé pour ses talents de guérisseur.

Possessions démoniaques ?, Hystérie collective ?, Œuvre d’un sorcier malfaisant ? Pour le moment, nul ne peut conclure sur ce qui s’est réellement passé et sur ce qui a définitivement déclenché ces crises inexplicables …

Source

http://www.elpopular.pe/actualidad-y-policiales/2013-06-02-la-libertad-11-alumnas-resultaron-poseidas-tras-jugar-ouija

Combustion humaine spontanée

La combustion est un processus chimique où l’oxygène est mélangé avec une source de carburant qui entraîne l’apparition de la chaleur et de la lumière. La plupart du temps, ce résultat prend la forme d’un format familier, mais parfois mortel: le feu. L’une des sources de carburant les plus courantes est le gaz naturel. Pour la plupart des gens, allumer un feu est quelque chose qui est souvent fait mais rarement pris en compte. Peu de gens ont tendance à réfléchir au processus, surtout parce qu’ils sont devenus sains et saufs tous les jours.

combustion humaine spontanée

Les cas spontanés de Combustion Humaine sont rares et difficiles à expliquer.

 

 

 

 

 

 

 

Une sorte de feu, cependant, est tout sauf journalier et a laissé la science dominante perplexe depuis les origines mêmes ont été enregistrées pour la première fois. La Combustion Humaine Spontanée (SHC) terrifiante. Heureusement, les cas enregistrés sont sporadiques au mieux, mais ils se produisent. Avec chaque rapport supplémentaire, les scientifiques croient qu’ils sont plus près d’expliquer au moins une partie de ce qui se passe. Les croyances actuelles sont qu’une source interne de carburant, très probablement du méthane intestinal, peut s’accumuler sur une période de temps donnée et finir par s’enflammer. Ce feu interne passera largement inaperçu et grandira au fur et à mesure que le temps continuera. Finalement, ce feu atteindra un point tel que le corps humain ne pourra plus le contenir et la malheureuse victime brûlera littéralement de l’intérieur.

L’une des choses les plus déconcertantes à propos de tout le processus est le peu de dommages externes que le feu laisserait. Autre que la victime, pas beaucoup de dommages sont souvent trouvés sur les lieux d’un incendie SHC. Pour qu’un corps humain brûle au-delà de la cendre, il faut que les températures soient extrêmes jusqu’au Nième degré, mais une grande partie de la scène reste souvent intacte. Alors que le débat sur ce qui cause les SHC en premier lieu – du méthane aux enzymes à l’alcool consommé en passant par l’électricité statique – se poursuit, comment un tel feu ne peut qu’endommager des biens ou des biens limités. Certains enquêteurs n’hésitent pas à souligner que le feu est strictement interne et ne s’aventure jamais bien au-delà des limites du corps de l’hôte, même si d’autres objets inflammables sont facilement accessibles.

La théorie de pourquoi cela se produit

combustion humaine spontanée

Professeur Brian J. Ford

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu de chercheurs seraient probablement plus experts en SHC que le biologiste de Cambridge Brian J Ford. Le professeur Ford a mené de nombreuses expériences pour essayer d’aller au fond de ce mystère et a avancé l’idée que, dans certaines conditions, le corps humain agira comme une «bougie inversée». Le principe derrière la combustion des bougies est la mèche interne d’une bougie qui réagit à la cire extérieure et maintient la bougie allumée. En SHC, Ford croit que la graisse corporelle normale de la personne agit comme combustible et que leurs vêtements ou même les cheveux prennent le rôle de la mèche. À mesure que la graisse fond de la chaleur générée, elle pénètre dans les vêtements et maintient une température stable et fait brûler le corps à un rythme beaucoup plus lent. Ford croit également que c’est la cause de dommages insignifiants dans les zones environnantes.

Cas de combustion humaine spontanée

Au fil des ans, il y a eu plusieurs cas de combustion humaine spontanée qui ont atteint une certaine notoriété. Dans ce qui est probablement le cas le plus récent de SHC, un retraité irlandais a été découvert dans son appartement en septembre 2010. Même s’il a été découvert avec sa tête près d’une cheminée ouverte, la cheminée elle-même n’était pas la cause de l’incendie. réclamé sa vie. Aucun accélérateur n’a été découvert et le jeu déloyal a été rapidement exclu en tant que cause.

Le premier cas connu de combustion humaine spontanée est venu d’Italie vers la fin du 14ème siècle. Polonus Vorstius était juste un autre chevalier italien qui ne se distinguait pas vraiment dans la foule. Comme beaucoup d’hommes de l’époque, il appréciait la compagnie des femmes, buvait autant que possible dans le moins de temps possible et chantait. Les rapports indiquent qu’il était l’une de plusieurs personnes qui ont bu quelques louches de vin et ont réagi sérieusement. Vorstius a apparemment toussé le feu et a éclaté en flammes sur place. SHC ne discrimine pas non plus. Les rapports au 17ème siècle indiquent qu’une noble femme est devenue une victime de SHC pendant une soirée. La comtesse Cornelia Di Brandi a été découverte à mi-chemin entre sa chambre à coucher et une fenêtre. Tout ce qui restait d’elle était un trio de doigts d’une main et les deux jambes inférieures. La suie couvrait une grande partie de la scène, y compris du pain non consommé laissé sur une assiette, mais la salle a montré très peu de dégâts. Quand le pain était offert à un chien, le chien refusait de le toucher.

Qui pourrait imaginer que la combustion humaine spontanée serait réellement utilisée comme défense légale? En 1725, l’aubergiste parisien découvre les restes de sa femme dans la cuisine de l’auberge. Elle avait été réduite à un tas de cendres, mais les ustensiles de bois qui l’entouraient n’avaient pas été touchés. Des rapports contradictoires indiquent qu’elle a été découverte sur un lit de paille, qui n’a pas été touché. La suspicion est immédiatement tombée sur le veuf qui a été jugé et reconnu coupable de meurtre. Utilisant son droit de faire appel de la condamnation, il a soutenu que son crime était dû à «une visite de Dieu». Il a gagné son appel. Une tentative plus récente de contestation en Amérique n’a pas eu autant de succès. Jack Angel a été admis à l’hôpital souffrant de graves brûlures. Angel a essayé de poursuivre le fabricant d’une bouteille d’eau chaude qu’il avait utilisée pour 3 millions de dollars. Sa réclamation entourait un constat que quand il est allé vérifier un appareil de chauffage défectueux, il a explosé dans son visage et l’a ébouillanté. Lorsqu’un médecin l’a examiné, le médecin a découvert que les brûlures étaient d’origine interne. Une fois que cela est devenu public, Angel a changé son histoire et a ensuite prétendu qu’il s’est endormi et s’est réveillé avec des brûlures sur lui. Il a essayé de tirer profit du fait qu’il faisait partie de quelques personnes pour survivre au SHC.

Tout le monde ne croit pas à la combustion humaine spontanée. Ces personnes insistent sur le fait que tout feu qui ne peut être expliqué est un moyen normal qui n’a pas été découvert. Avec une approche plus prudente des procédures de sécurité incendie de base, le feu aurait pu facilement être évité. D’autres sont en désaccord avec cette évaluation et mettent la cause à une altération étrange de la chimie du corps interne de la victime. Ils préviennent qu’un tel changement peut arriver à n’importe qui à n’importe quel moment.

Sources
IO9 
BBC 
Gizmodo 
Live Science 

Cinq expériences de vrai ouija

Le panneau Ouija a fait sa première apparition publique en février 1891 dans un magasin de jouets et de fantaisie de Pittsburgh qui le décrivait comme un «Wonderful Talking Board»; vantant comme un jouet récréatif conçu pour vous fournir un amusement sans fin. Il a obtenu son nom quand Helen Peters a demandé au conseil quel était son nom et il a épelé Ouija et quand on lui a demandé ce que cela signifiait, le conseil d’administration a épelé «bonne chance».

Le panneau Ouija original a été créé en 1894

Est-ce rien de plus qu’un jouet? Eh bien, selon Smithsonian Magazine, il a été prouvé par l’office des brevets avant qu’il ne soit autorisé à entrer sur le marché. Même aujourd’hui, de nombreux psychologues ont déclaré qu’il pourrait bien s’agir d’un lien entre l’inconnu et le connu.

Encore douteux? Ensuite, lisez la suite pour cinq vraies expériences de Ouija Conseil terrifiant:

  • Angela Jackson, une mère célibataire de deux enfants, souhaitait désespérément avoir suivi le conseil de son père. Elle avait toujours été intéressée par quoi que ce soit de paranormal et elle envisageait d’utiliser une planche Ouija. Son père, décédé il y a 20 ans, l’avait suppliée de ne pas utiliser la planche, car rien de bon ne viendrait de là. Néanmoins, une nuit chez un voisin, ils se mirent à jouer avec la planche en lui demandant à qui elle voulait parler et elle répondit Angela; le conseil lui a dit qu’elle allait être assassinée par un homme avec un marteau. Puis les choses se sont brisées dans la pièce et une porte s’est refermée. Peu de temps après cet incident, elle s’est réveillée d’un cauchemar où une silhouette la poursuivait avec un marteau; le lendemain soir, alors qu’elle rentrait chez elle, elle aperçut derrière elle un homme qui portait un marteau à griffes qui l’attaqua jusqu’à ce qu’un étranger intervienne. Elle a survécu,
  • Roland, un jeune garçon originaire d’Allemagne, serait la base du film Exorciste; sa tante est morte quand il avait 13 ans et il a commencé à essayer d’utiliser le tableau Ouija pour la contacter. Après ces séances, des choses étranges ont commencé à se produire autour de la maison, des sons étranges, des artefacts religieux bougeant et tremblant avec des égratignures et ce qui semblait être des sculptures sur la peau du garçon. Le révérend Shultz a pris le garçon pour des tests médicaux et psychologiques où tous les tests sont revenus normaux. En passant la nuit chez le Révérend «tout l’enfer» a commencé à se déchaîner et ils ont effectué un exorcisme d’urgence. Finalement, le révérend, meurtri et meurtri, était capable de débarrasser le démon de Roland.
  • En 1986, il y avait trois enfants du secondaire qui traînaient ensemble; deux filles et un gars. Le gars, Johnny, avait été diagnostiqué avec la fibrose kystique et a été hospitalisé. Les filles lui rendaient souvent visite pour aider à garder le moral. Une nuit après leur visite, ils sont rentrés à la maison et ont décidé d’essayer la planche Ouija. Après avoir posé plusieurs questions banales, ils ont décidé de poser des questions sur Johnny et sa maladie à laquelle le jury a précisé «le 24 juin 1987». Ils ont décidé d’écrire cette information et de la mettre dans une enveloppe, pensant que ce serait le jour où Johnny serait libre de toute maladie. Ils se sont finalement souvenus de l’enveloppe et l’ont ouverte; Le 24 juin 1987 est le jour exact de la mort de Johnny.
  • Un jeune homme avait une tante qui ne s’est jamais mariée et lorsqu’on lui a demandé pourquoi elle ne voulait pas le dire. Le père du jeune homme lui a raconté cette histoire: sa tante avait environ 17 ans et est devenue très sérieuse avec son petit ami. Quand elle jouait sur la planche Ouija elle a demandé si elle et son petit ami se marieraient et ça lui a dit Non. Elle a alors demandé s’ils allaient se séparer et encore une fois elle a dit Non, alors elle a demandé si l’un allait mourir cette fois, il a dit oui. Quand elle a demandé lequel allait mourir, il a simplement dit au revoir. Quelques jours plus tard, son petit ami a eu un accident de broyeur de bois à l’usine et est mort.
  • Herbert et Nellie menaient une vie normale jusqu’à ce que Nellie commence à jouer sur sa planche Ouija et invoque un esprit. L’esprit lui a dit que son mari avait une liaison et donnait pas mal d’argent à cette autre femme. Nellie a commencé à brûler, à battre et à torturer Herbert quotidiennement. Elle essayait de lui faire avouer que la planche Ouija avait raison. Finalement, Herbert l’a brisée et l’a tuée. Cela a définitivement mis un terme à la torture.
  • Il y a quelques règles qui doivent être suivies en utilisant une planche Ouija et la plus importante est que chaque fois que vous terminez une session, vous devez lui dire « Good Bye »; vous ne voulez pas savoir ce qui se passe si vous oubliez de le faire.

    Source
    Smithsonian Magazine