Deux agroglyphes découverts à Bom Jesus au Brésil

Deux cercles de culture sont apparus dans un champ de triticale situé à Bom Jesus, une ville de l’ouest de l’État de Santa Catarina, au Brésil.
Ces motifs mystérieux sont apparus le mercredi 18 octobre 2017 dans le domaine de la famille Bortoluzzi. Ils mesurent tous les deux environ 20 mètres de diamètre. De nombreux habitants du coin se sont intéressés à cette affaire, se demandant de quoi il s’agit.
Ivo Hugo Dohl, un ufologue à Xanxerê, a analysé les images et a estimé qu’il s’agissait probablement d’une blague. Il livre ses conclusions :
« C’est un canular, le blé est gravement endommagé. Il n’y a pas d‘harmonie. Les plants sont disperséscontrairement aux agroglyphesdécouverts à Ipuaçu, qui étaient parfaits. »
Il croit que le blé a été écrasé avec quelque chose faisant office d’un compas.
C’est en 2008 que les « crop circle » ont commencé à apparaître dans la région, à Ipuaçu, très précisément. Depuis, chaque année, d’étranges cercles apparaissent dans les champs. Un fermier a imaginé que c’était quelqu’un qui avait endommagé son champ.
Ivo Dohl estime que la complexité des cercles trouvés de Ipuaçu est une preuve qu’ils ont été réalisés par des extraterrestres.
Source

 

Un humanoïde sauve une famille d’un incendie

Alors que leur ranch allait être dévoré par les flammes, une famille originaire de comté de Bonneville (dans l’État de l’Idaho), a été miraculeusement sauvée après qu’une mystérieuse et gigantesque silhouette ait fait son apparition. S’agit-il d’une intervention divine ? On pourrait le penser …
Au moment des faits, Bruce Empey, sa femme Jeannette et leur fils étaient chez eux. Puisque cet immense incendie avançait à grand pas, la famille, désespérée, s’était résignée à partir laissant leur ranch disparaître au milieu des flammes. Seulement, à l’instant où ils ouvrirent la porte pour sortir, ils virent une forme humanoïde qui semblaient flotter en plein cœur de l’incendie !
Impressionnée et probablement un peu apeurée, la famille le photographia. Plus tard, ils interprétèrent cette étrange apparition, comme un « signe » venu du ciel puisqu’il n’y eut aucun blessé et leur maison ne subit aucun dégât.
Jeannette publia la photo sur son compte Facebook avec, pour légende, « L’ange gardien des pompiers ».
Aujourd’hui, de nombreuses hypothèses ont été émises quant à cette image. Certains imaginent qu’il s’agirait d’une apparition divine venue sauver cette famille. Pour les sceptiques ce ne serait qu’un vulgaire canular.
Et vous, qu’en pensez-vous ?
Source

 

Un ange vu en train de flotter au-dessus de New York

Le vendredi 9 septembre 2016, à l’approche du quinzième anniversaire des attentats terroristes du 11 septembre 2001, un homme a, semble-t-il, photographié une mystérieuse silhouette d’aspect angélique qui flottait au-dessus de New York !
Au moment des faits, Rick McCormack était debout sur le front de mer à Hoboken, dans l’État du New Jersey. Aux environs de 21 heures, il prenait des photos des faisceaux de lumière installés en hommage aux très nombreuses victimes, quand il a remarqué cet étrange silhouette humanoïde planant dans le ciel.
Rick, qui affirme ses images n’ont pas été retouchées surPhotoshop, estime que cette étrange figure pourrait être Jésusou bien un ange qui veille sur nous.
« Je ne savais pas ce qu’il y avait sur la photo jusqu’à ce que jela regarde et que je voie quelque chose de blanc là-bas. Je l’ai agrandi et je l’ai vu. »
« Cela ressemblait à l’image du seigneur ou celle d’un ange … J‘ai le sentiment qu’il a des anges qui veillent sur nous. »
Des ufologues, qui se sont penchés sur cette affaire, prétendent que cette silhouette pourrait être un extraterrestre venu prier pour les victimes de cet attentat. D’autres ont posé l’hypothèse d’un « Jésus extraterrestre » en train de veiller sur l’humanité.
Scott C. Waring explique :
« Ce personnage debout est à plus de cinq étages de haut et il se tient debout directement dans le faisceau en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre. »
« C’est un geste de respect d’eux [les extraterrestres, NDLR], à l’humanité. »
Source

 

Des astronautes auraient vu des anges dans l’espace !

Dans un rapport rédigé en 1985, on apprend que six membres d’équipage à bord d’une station spatiale soviétique auraient été confrontés à une incroyable expérience qui ont, à jamais, changé la vie.
Les astronautes vaquaient à leurs occupations quotidiennes quand toute la station s’est soudainement rempli d’un étrange nuage orange. Les jours qui précédèrent cet incident, les scientifiques avaient dû gérer de nombreuses problèmes techniques ainsi que plusieurs défaillances du système.
L’équipage cherchait désespérément la source de ce nuage gazeux sans rien trouver. Puis, soudainement, une lumière pure, blanche et aveuglante a envahi les lieux.
Une minute plus tard, lorsqu’ils purent enfin de nouveau voir devant eux, les astronautes remarquèrent quelque chose à travers les fenêtres de la station. Ils s’approchèrent afin d’enquêter.
C’est à ce moment-là que l’équipage vit sept êtres étranges qui flottaient à l’extérieur de la station spatiale.
Au début, les astronautes reculèrent de terreur, mais leurs sentiments s’apaisèrent bientôt. Ces humanoïdes possédaient des visages resplendissants et arboraient d’agréables sourires.
Ces êtres mystérieux avaient des corps de forme humanoïde, mais ils étaient de taille géante. Ils arboraient de grandes ailes et il y avait un halo au-dessus de leurs têtes qui ressemblait à une auréole.
Le groupe d’astronautes furent rapidement persuadés qu’ils étaient en présence d’anges et décidèrent d’informer immédiatement leurs supérieurs sur Terre.
Le gouvernement russe était convaincu que les astronautes étaient en proie à des illusions d’optique très puissantes et ils prêtèrent donc peu d’attention à leurs revendications.
Quinze jours plus tard, un nouveau groupe arriva à la station spatiale pour reprendre les tâches de leurs prédécesseurs. Dans les 24 heures qui suivirent, ils assistèrent également à ce même spectacle totalement inexplicable.
Le gouvernement russe décida de ramener les deux équipes d’astronautes sur Terre afin de les interroger et de leurs faire passer des tests de santé mentale. Les résultats prouvèrent que les astronautes étaient en excellente santé mentale et physique.
Le rapport a été classé top secret et les astronautes reçurent l’ordre de ne mentionner l’incident à personne. Malheureusement pour eux, cette affaire ne resta pas un secret pour longtemps …
Le rapport concernant les anges de la station Saliout 7 incita un ingénieur du projet Hubble de s’intéresser à cette histoire. Il affirma que le télescope Hubble avait déjà pris des images de ces êtres étranges pendant un certain temps.
Il a déclaré que ces êtres mesuraient au moins 20 mètres de haut et, quand ils déployaient leurs ailes, ils pouvait être comparés à des avions de ligne modernes.
Après avoir entendu cette confession, des employés de l’Observatoire SOHO ont également affirmé qu’ils avaient repéré ces êtres providentiels autour de la zone du Soleil.
Beaucoup de théoriciens de la conspiration pensent que ces anges ont été en contact constant avec les astronautes américains, mais ces derniers auraient juré de garder le silence sur le sujet.
Le 29 Juillet 2008, un employé à la retraite qui travaillait en tant qu’opérateur sur des vaisseaux spatiaux a affirmé qu’il en avait observé, sur son écran de 27 pouces, au Centre spatial Kennedy. Il a indiqué qu’il avait été témoin d’un grand extraterrestre se tenant debout dans la soute de la navette spatiale. Cet être aurait apparemment eu une conversation avec deux des astronautes présents dans la navette. Cet opérateur, jugé fiable, avait travaillé 34 ans pour la NASA.
Source

 

Elle photographie un ange protégeant son fils

Une mère de famille a photographié ce qui ressemble à un ange lumineuxflottant juste au-dessus de son époux et de son jeune fils. Elle affirme qu’il pourrait s’agir de l’esprit de son père venu protéger sa famille …
Le mois dernier, Natasha Rummelhoff, 40 ans, a pris une photo d’une mystérieuse forme qui planait à quelques mètres de son fils de cinq ans prénommé Ryker et de son mari, Devin.
Cette nuit-là, ils faisaient un feu dans le jardin. Pour elle, ce fantôme miraculeux serait son propre père, Mike Decker, descendu sur Terre afin de protéger son enfant qui aurait été terrorisé par une terrifiante entité connue sous le nom de « The Black ».
En effet, quand Ryker avait trois ans, ses parents avaient pris l’habitude d’arroser d’eau bénite sa chambre, car ils étaient convaincus qu’un « démon » s’y cachait.
Cette mère de trois enfants qui vit à Washington DC (aux États-Unis), raconte :
« Cela la forme d’un ange. Je ne suis pas religieuse et je ne crois pas aux anges ou aux démons. Pour moi, il s’agit d’une chose flottante, un esprit quelconque. »
« Certains de mes amis plus croyants ainsi que ma mère affirment que c’est un ange. »
« Je n’essayais pas de photographier quoi que ce soit en particulier. Lorsque j’ai pris la photo, j’ai regardé pour voir le résultat et j’ai étéestomaquée. »
Elle a indiqué que ni elle, ni sa famille n’avait vu quelque chose à l’œil nu.
« Certaines personnes ont dit que c’était un facteur de flare. Mais ce n’est pas ce que je vois. »
« J’ai rencontré un medium l’année dernière qui a eu beaucoup de contact avec mon père. Elle et moi avions eu de longues conversations sur lamanière dont certainepersonnes n’acceptaient pas leur décès etsouhaitent garder un lien. »
« Je suis toujours à la recherche de signes de sa présence autour delumières scintillantes ou dans mes rêves. »
« Je prends ces signes comme venant de lui et essayant me faire savoir qu’il est là. C’est peut-être cela ou pas. Je garde un esprit ouvert à ce sujet. Je n’ai jamais été fermée à ces sujets. »
« Je ne suis pas croyante, mais je pense que les fantômes et les espritsexistent. Ryker a dit que c’était un fantôme, mais il ne comprend pas vraiment. »
Ce n’est pas la première fois que cette famille est confrontée à des phénomènes paranormaux.
Depuis que Mme Rummelhoff a travaillé dans l’armée américaine pendant 21 ans, la famille a vécu dans de nombreux endroits, dont deux ans en Ouganda entre juin 2013 et février 2015.
C’est dans ce pays que Ryker a affirmé qu’une entité maléfique, appelé «The Black », était cachée dans sa chambre.
Auparavant, son fils de 16 ans, Sebastian [Riggs], avait un ami imaginaire qu’elle croyait être quelque chose qui s’était « attachée à lui ». Ty Riggs, l’autre frère de ce dernier, raconte :
« Sebastian a eu un ami imaginaire pendant longtemps. Je pensais qu’ils’agissait d’un jeu mais il en avait un qui était là depuis deux ou trois anset qui s’appelait Kenya. »
« Cet ami n’était pas un problème, mais il était toujours là et il parlait toujours avec lui. Je sais que les enfants ont tendance à voir des choses que nous ne pouvons pas voir à cause de leur innocence. »
« Je sentais vraiment que quelqu’un était attaché à lui. Mais je n’ai jamaiseu de ressenti négatif à son propos. »
« Quand nous avons vécu en Ouganda, Ryker avait horriblement peur de sa chambre à coucher. »
C’est à cette époque que la famille s’est vue contrainte d’asperger d’eau bénite la chambre du jeune garçon afin de faire fuir ce « démon » qui ruinait ses nuits.
Photo : MERCURY PRESS
Source

 

Le fantôme de la femme de l’amiral Nelson filmé dans un bateau

 

Un homme était parti visiter le célèbre HMS Victory quand il aurait vu le « fantôme de la femme de l’amiral Nelson » errant à l’intérieur de cet énorme bateau. Cet esprit semble avoir disparu à travers le mur.

Ces images terrifiantes nous montrent la silhouette fantomatique d’une femme en robe et en talons en train de marcher dans la chambre haute de ce navire de guerre. Tony Ferguson, qui s’intéresse beaucoup au paranormal, avait décidé d’explorer ce navire au cours d’une journée banale. C’est sur place qu’il a senti que quelque chose le suivait.

Ce navire était celui de l’amiral Nelson au cours de la bataille de Trafalgar (21 octobre 1805). On raconte que la femme de Nelson lui rendait visite régulièrement alors qu’il était vice-amiral.

Tony, âgé de 33 ans et qui travaille comme entraîneur personnel, a sorti sa caméra vidéo quand il a senti sa présence et il a commencé à filmer tout autour de la pièce.

Alors qu’il n’avait rien vu à l’œil nu, en regardant les images, Tony a remarqué qu’il avait filmé une silhouette féminine, qu’il croit être le fantôme de Frances ‘Fanny’ Nelson.

Tony, qui vit à Southampton, a déclaré : « Je suis arrivé au HMS Victory le matin et je savais que j’avais toute la chambre haute pour moi tout seul, mais j’avais l’impression que quelqu’un me suivait. »

« J‘ai sorti mon appareil et pendant que je prenais des images des alentours, j’ai filmée cette femme qui porte une robe. »

« Ce qui est si étrange, c’est que je n’ai rien vu du tout de mes propres yeux. Si j’avais vu une personne là-bas, j’aurais immédiatement abaissé ma caméra. »

« Mais quand j’ai regardé la vidéo plus tard, elle était là. Elle marchaittout droit à travers la chambre avant de disparaître à travers un mur solide. De ce fait, elle a dû le traverser. »

« Le HMS Victory est connu pour être hanté et beaucoup de gens ont dit qu’ils ont vu l’amiral Nelson et sa femme au cours de ces dernières années.»

« La femme de l’amiral lui rendait visite régulièrement pendant son séjour à bord du navire. Donc je suis sûr que c’est elle qui lui a encore renduvisite sous la forme d’un fantôme. »

« La chambre haute aurait été celle réservée aux officiers les mieuxgradés, c’est pourquoi Nelson et sa femme y auraient passé le plus clair de leur temps ensemble. »

« C’est sûrement elle qui m’a suivi autour du bateau. Les esprits sont vraiment intrigués par les vivants. »

« Je me sentais tellement chanceux d’avoir pris des images aussi claires d’une activité paranormale. J’en ai vécu pas mal au cours de ma vie et celane me fait dorénavant plus peur. »

Le HMS Victory, qui a plus de 250 ans, est situé au Royal Naval Museum à Portsmouth, dans le sud de l’Angleterre. Depuis 1922, il est ouvert au public et sert de musée. Depuis près d’un siècle, de nombreux touristes affirment y avoir vu des fantômes.

Tony s’est intéressé à la chasse aux fantômes il y a un peu plus d’un an, mais il a développé une fascination pour le paranormal quand il était enfant.

Durant son enfance, Tony croit avoir vécu plusieurs rencontres fantomatiques avec, notamment, les « esprits » d’un homme et d’une jeune fille dans la maison de son grand-père.

Une fois atteint l’âge adulte, les expériences paranormales de Tony sont devenues plus fréquentes. Il croit qu’il possède une « énergie » qui attire les fantômes.

Tony poursuit : « La maison de mon grand-père était hantée. Il y avait beaucoup d’activités [paranormales] là-bas, comme des choses qui volaient dans les airs. Les esprits d’un homme et une fille s’y trouvaient. Ainsi, quand j’y étais, j’étais constamment entouré par elle. »

« J‘ai été intrigué par ces phénomènes dès mon plus jeune âge et, en grandissant, je me suis rendu compte que j’avais ce don là, où, à chaque fois que j’entrais dans un endroit hanté, des esprits apparaissaient. »

« Ce doit être quelque chose comme mon énergie qui les attire. Au départ, cela me faisait peur mais je m’y suis habitué maintenant. La plupart des esprits ne sont pas nocifs du tout. »

« J’ai décidé de développer ce don et j’ai ainsi commencé d’enquêter sur les phénomènes paranormauxdans mon temps libre. Au début, je n’ai partagé mes vidéos ou mes photos avec personne car c’était une initiativetrès personnelle. »

« Mais au boutd’un moment, j’ai décidé de partager certaines des chosesles plus étonnantes que j’ai vues pour ouvrir les yeux des autres sur l‘univers du paranormal. »

Source
http://www.dailymail.co.uk/news/article-5515177/Shadowy-figure-roams-upper-chamber-HMS-Victory.html,

Le mystérieux visage de Sierck-Les-Bains (57)

LE MAIRE DE SIERCK-LES-BAINS ET PAUL HUTHER

Partons maintenant dans la petite ville de Sierck-Les-Bains (57).

Le 31 août 1985, Paul Huther quitte son lieu de travail pour regagner son domicile. Comme à son habitude, il marche d’un pas pressé et traverse le centre-ville, en suivant toujours le même chemin.

Avec le temps, il ne fait plus attention aux bâtisses qui se dressent sur sa route. Mais ce jour là, quelque chose attire son attention. Son regard est irrésistiblement attiré par la façade d’un immeuble…

À sa grande surprise, un visage est apparu sur la façade d’un immeuble. Ces yeux, ce nez, et surtout, cette barbe… pour lui, c’est une évidence, il s’agit du visage du Christ !

Très vite, la nouvelle se répand la ville. Les badauds s’empressent sur la petite place qui d’habitude est si tranquille. Même les médias s’emparent de l’affaire, et des hordes de touristes arrivent des quatre coins du monde…

Tous ne viennent ici que pour une seule chose : apercevoir le visage du Christ. Pendant que certains vont même jusqu’à faire brûler des cierges aux pieds de la façade de l’immeuble, d’autres prétendent avoir été guéris miraculeusement…

De nombreux scientifiques se sont penchés sur cette affaire et se rendirent sur place afin de tenter de trouver une explication rationnelle à ce phénomène.

Différentes hypothèses ont été émises, comme un éventuel dégât des eaux qui aurait taché le mur. Mais, ce qu’ils n’ont pas réussi à expliquer, c’est que malgré que le mur ait séché, les traces soient réapparues…

Alors, simple illusion d’optique, similaire aux formes que nous imaginons en regardant les nuages ou réelle manifestation divine ? En effet, ce visage énigmatique invite à se poser de multiples questions, d’autant plus que son regard semble fixer la Chapelle de Marienfloss…

C’est d’ailleurs dans cette dernière qu’avait été fabriqué un chapelet très spécifique : le roseraire médité, connu désormais dans le monde entier…

Fruit du hasard ou réel signe divin, voilà maintenant 27 ans que les gens du monde entier viennent ici afin d’admirer ce phénomène mystérieux qui se manifeste encore et toujours…

Une jeune fille possédée dans une école au Pérou

Une jeune étudiante âgée de 12 ans a été prise de convulsions après avoir tenté de communiquer avec les esprits à l’aide d’une planche Ouija. Sa famille était persuadée qu’elle était possédée …
Le lundi 21 novembre 2016, l’étudiante de première année à l’école Futura (à Arequipa, au Pérou) avait « joué » à ce jeu dangereux alors qu’elle se trouvait chez elle dans le quartier de Tiabaya. Quelques heures plus tard, elle alla à l’école et c’est là que les violentes convulsions débutèrent.
Rapidement, elle fut emmenée d’urgence à l’hôpital Honorio Delgado. Les médecins de l’établissement ne parvinrent pas à la guérir. Ses parents prirent donc une décision surprenante : ils firent appel au père Sixto Azabache Castro, prêtre de la paroisse El Pilar, afin qu’il mène un exorcisme.
Après cette séance, toute la famille est retournée chez elle. L’adolescente était, a priori, débarrassée de ses démons.
Source

 

Une médium prétend avoir photographié Lady Di !

Une médium affirme avoir pris contact avec la princesse Diana à l’occasion du 20ème anniversaire de la mort tragique de la princesse de Galles.
Il y a 20 ans, le 31 août 1997, le Royaume-Uni a été plongé dans le deuil à la suite du décès de la très populaire Diana Spencer après un accident de voiture survenu sous le pont de l’Alma à Paris.
Deux décennies après ce drame, Christine Hamlett, une médium, aurait réussi à photographier le fantôme de Lady Di.
Christine Hamlett utilise une caméra comme outil de «TransCommunication Instrumentale » afin d’entrer en contact avec ceux qui sont décédés.
La spécialiste, âgée de 60, ans a déclaré :
« J’étais ravie de voir la Princesse Diana. »
« Je suis une grande fan et j’ai été très triste quand elle est morte. »
« Je sens que les esprits – et dans ce cas Diana – se montrent pour nous dire que le passage appelé la mort n’est pas définitif, mais qu’elle constituesimplement une vie différente. »
« Je crois que l’âme et la personnalité de ceux que nous aimons vivent après la mort. »
La TransCommunication Instrumentale (ou ITC) est le nom donné par le professeur Ernst Senkowski, un physicien allemand, à la technique de contact avec les esprits, utilisant tout moyen électronique pour capter des images d’esprits et pour enregistrer leurs voix.
Cette mère de famille de quatre enfants à la retraite vit à Northwich (dans le Cheshire). Elle poursuit son récit :
« J’ai capturé cette image en utilisant une méthode de communication spirituelle appelée ITC. »
« Pour cette photo particulière, j’ai utilisé de l’eau ainsi que la réflexion de la lumière. »
« Je m’ouvre alors vers le monde spirituel et demande à l’esprit de se montrer dans l’eau. »
« La plupart du temps, j’ai beaucoup de visages différents, mais parfois, je retrouve une célébrité ou même un personnage historique qui revient dans notre temps. »
« Beaucoup de personnes qui pratiquent le paranormal utilisent cette méthode de contact. »
Source

 

Un policier avoue avoir reçu un message de l’au-delà

Une femme tuée dans un accident a remercié, depuis l’au-delà, le policier qui avait tenté en vain de lui sauver la vie.
Chris Halton, 56 ans, a déclaré que la défunte, qui est accidentellement décédée à une date non divulguée, lui a parlé deux mois après ce drame pour lui dire qu’elle était « très reconnaissante » de sa tentative de lui sauver la vie.
M. Halton, un ancien agent de terrain dans le renseignement pour la police du comté d’Essex, a raconté qu’il conduisait sur une route de campagne quand il a entendu une voix dans sa tête « crier » alors qu’il s’approchait du sommet d’un virage.
« J’ai freiné très fort et une voiture est arrivée par le côté. La collision a été évitée de justesse, puis elle est partie à grande vitesse, c’était vraiment bizarre. »
Le policier a déclaré qu’il avait ensuite eu vent d’un accident de la route survenue dans la région, non loin de la frontière avec le Suffolk.
« Je suis allé là-bas et j’ai découvert une Volvo immatriculée aux Pays-Bas qui avait heurté un poteau électrique et avait fait tomber le câble. »
« Il y avait un câble de 100 000 volts qui traversait la route. Une dame dans une maison voisine est sortie avec une tasse de thé pour l’apporter à un autre policier, mais le câble s’est accidentellement enroulé autour de son cou. »
« Quand je suis arrivé, elle était allongée sur le sol, mais je n’ai pas vu le câble. »
« Il (autre policier) a dit ‘ne bougez pas, on peut entendre l’électricité émise par le câble.’ »
L’homme a révélé cette incroyable histoire lors de la conférence Paraforce UK, consacrée au paranormal et qui se déroulait à Witham, dans l’Essex. Il a indiqué qu’il avait réussi à atteindre la pauvre victime avant de « passer 20 minutes à essayer de la ranimer en lui faisant du bouche à bouche ».
Malgré ses efforts héroïques, il ne pouvait plus rien faire et elle n’avait pas de pouls.
M. Halton a déclaré que tout l’incident avait été extrêmement bouleversant pour toutes les personnes impliquées et il n’a pas pu retenir ses larmes.
« Deux mois plus tard, une amie qui est un médium m’a dit J’ai cette dame ici qui veut te dire quelque chose. Cela m’a vraiment bouleversé»
« Elle m’a dit qu’elle m’avait vu essayer de lui sauver la vie, elle m’avait vu pleurer, elle était très reconnaissante que j’eusse essayé de lui sauver la vie. Elle est revenue pour me dire merci. »
« C’était la vie qui changé mon travail. »
La médium lui a aussi dit que sa défunte grand-mère « est toujours avec toiet est là pour te guider ».
Elle a ajouté :
« Si elle pouvait te montrer la voie dans n’importe quoi, elle a dit qu’elle le fera. »
M. Halton a dit que deux semaines plus tard il a eu un autre choc en voyant le fantôme de sa grand-mère.
Il poursuit :
« Je suis revenu à la maison dans mon uniforme de police et elle étaitassise dans le coin sur sa chaise. C’était ma grand-mère»
« Elle était d’une couleur brun-vert et brillante. Elle était complètement immobile. »
« Elle n’a jamais bougé et n’a jamais répondu à mes questions, ma copine ne pouvait pas la voir, mais les deux chats sont entrés et l’ont vue et l’ont regardée fixement. »
« Depuis, je ressens ici une présence autour de moi quand les choses vont mal. »
Cette connexion avec l’au-delà l’a beaucoup aidé dans son travail. Ainsi, il raconte qu’un jour, alors qu’il interrogeait un homme, une voix intérieure lui a dit qu’il était « innocent ».
M. Halton a ajouté : « Et j’ai prouvé qu’il était innocent. »
Il a dit que ses expériences paranormales avaient commencé quand il était enfant et quand il a découvert qu’il avait la « capacité de voir des choses que personne d’autre ne pouvait ». Ses proches lui disaient que ce qu’il voyait n’était pas réel.
« Je voyais des gens vêtus de vêtements étranges qui n’étaient pas là. »
Après sa retraite, M. Halton a lancé sa chaîne YouTube dédiée au paranormal et intitulé ‘Haunted Earth TV‘. Il se filme dans des lieux historiques en étudiant leur histoire et l’ensemble des événements paranormaux qui s’y déroulent.
Source

 

La peinture hantée d’eBay (The Hands Resist Him)

 

En février 2000, il y eut une peinture qui s’est mise aux enchères sur eBay.
Une peinture nommée « The Hands resist him » (Les Mains lui résistent) et dont le titre sur l’annonce était « HAUNTED PAINTING » (Peinture hantée).

Ce tableau a été peint par Bill Stoneham en 1972. C’est un portrait de lui. Les mains derrière lui représentent les vies alternatives qu’il aurait pu avoir. La porte/fenêtre représente un passage entre le monde réel et celui des rêves, et la poupée à gauche en est le guide.

Bill ne sait pas comment sa peinture a fini abandonnée comme le décrit son vendeur sur eBay ; mais il sait une chose sur le propriétaire de galerie où sa peinture originale a été exposée et vendue originellement, et le critique du Los Angeles Times qui avait fait un article sur l’exposition. Les deux sont morts la même année de l’exposition de cette toile.

La sorcière tueuse en série.

 

Lieu : Paris (75002)
Date: 1672
Type de bâtiment : immeuble
La tueuse en série au poison (rue Beauregard Paris 2)
La Voisin
La Voisin, sorcière au poison
Cette histoire, qui n’est pas une légende, se déroule en plein Paris dans la deuxième partie du 17éme siécle.
Je vais vous dépeindre un personnage intriguant, inquiétant, Catherine Deshayes dite La Voisin.(car veuve de Mr Montvoisin).

L’histoire se passe sous le règne de Louis XIV, La Voisin le rencontrera d’ailleurs à la toute fin de sa vie, avant qu’il ne décide de lui enlever…
La Voisin est considérée comme une sorcière, c’est également une chiromancienne (elle lisait les lignes de la main) et une tueuse en série impitoyable. Le poison était son arme de prédilection. C’était une spécialiste dans la concoction de poisons en tout genre, de filtres d’amour.
Elle était à la tête d’un réseau national d’empoisonneur. Ce réseau, de type mafieux, trouvait sa source dans un logement situé au 23 rue de Beauregard a Paris, dans l’actuel quartier du sentier. Dans ce logement, la sorcière La Voisin pratiquait également l’avortement, pratique illégale à l’époque.
Son coup d’éclat fut l’affaire des poisons, une affaire qui mis en péril l’équilibre de la cour du roi. De nombreux aristocrates, dont Madame de Montespan, furent impliqués et accusés de meurtre par empoisonnement. Je consacrerai prochainement un article complet sur cette affaire car il y a beaucoup à dire au niveau paranormal.
Pour revenir au personnage de La Voisin, elle était issue d’un milieu pauvre. Elle était devenue veuve très rapidement après son mariage…
Le personnage avec lequel elle va marquer son empreinte dans l’histoire est madame de Montespan. Madame de Montespan était la favorite du roi jusqu’à ce que Madame de Fontanges lui vole la vedette. Madame de Montespan accepta alors de participer à plusieurs messes noires pour faire revenir les faveurs du roi.
Le détail de ces messes noires, effectué en featuring par La Voisin et l’abbé Guibourg, est tout simplement attroce. En effet, un nourrisson est sacrifié pour chacune d’entre elle. Il est généralement égorgé et son sang est répendu sur le corps nu de Madame de Montespan.
Lors de la dernière messe, le nourrisson était prématuré et le sang ne coulait pas. L’abbé Guibourg, prètre défroqué et sataniste, n’hésita pas à percer le coeur du bébé pour obtenir un peu de sang…Que Madame de Montespan ramena jusque dans l’assiette du roi pour l’envouter…en vain.
Je vous rassure, ces crimes ne restèrent pas impunis et La Voisin fut brûlé vive aprés que l’on soit remonté jusqu’à elle. Madame de Montespan fut épargné par le roi car il l’aimait toujours secrètement mais elle fut destituée de son rang.
La Voisin expliqua, lors de l’interrogatoire, avoir brulé plus de 2500 nourrissons issus de ses avortements illégaux.
L’execution à eu lieu place de l’hôtel de ville à Paris

Une sculpture du visage d’Obama découverte sur Mars ?

 

 

Plusieurs amateurs d’OVNIS affirment avoir repéré la tête de l’actuel président des Etats-Unis, Barack Obama, à la surface de la planète Mars. Cette nouvelle a depuis fait le tour du web alimentant les plus folles hypothèses …

C’est sur une photo panoramique, prise en 2005 par le rover Spirit, qu’il nous est possible de voir une pierre dont la forme ressemble étrangement à la tête du président. Ce rocher peu banal pourrait alors faire partie d’une gigantesque statue.

Ce cliché n’est pas unique. Parmi les milliers des images récupérées lors des missions sur Mars, des dizaines d’anomalies de ce genre ont été repérées. La plupart d’entre elles n’étaient que de simples illusions tandis que d’autres pourraient faire imaginer que la planète Rouge était autrefois habiter.

L’auteur de la présente découverte, Scott C. Waring, raconte :

« J’étais à la recherche de structures inhabituelles sur Mars, et j’ai trouvé cette tête. »

« De la façon dont elle se tient, debout, je dirais qu’elle fait partie d’une statue complète, mais qui est enterrée jusqu’aux épaules. »

Cependant, un autre passionné d’OVNI, sur le site Internet UFO Sightings Hotspot, a modifié l’image sur son ordinateur afin de la rendre plus claire et d’en faire ressortir les détails. Et c’est là, que la tête d’Obama s’est révélée :

« En nettoyant l’image grâce à un programme logiciel, j’ai découvert que cette relique avait une étrange ressemblance avec le président des États-Unis, Barack Obama. »

L’image originale a été prise avec la caméra panoramique Pancam installée au-dessus du Rover Spirit ‘Everest’ alors que ce dernier se trouvait sur les sols 620-622 (du 1er au 3 octobre 2005) entre Columbia Hills et le sommet de Husband Hill sur la surface martienne.

Elle a ensuite été mise en ligne par la Nasa, qui l’a elle-même transformé en un panorama interactif.

La région des sommets sur Mars est un vaste plateau rocheux, située à 100 mètres (ou 300 pieds) au-dessus des plaines environnantes et du cratère de Gusev. Elle est principalement constituée de roches taillées sous l’action continuelle du vent.

C’est d’ailleurs dans cette zones, célèbres parmi la communauté ufologique, que de nombreux visages ont déjà été découverts.

Ces dernières décennies, la Nasa a dépensé des milliards de dollars pour plusieurs missions vers Mars dans le but de savoir si cette planète avait déjà été habitée.

Pour les plus sceptiques, ces rochers ne constituent pas des sculptures réalisées par des extraterrestres, mais ils seraient plutôt des pareidolies. Certains ufologues n’en démordent et affirment que ces pierres et autres artefacts seraient des preuves suffisantes pour confirmer qu’une civilisation évoluée existait jadis sur Mars.

Source
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2857974/Is-Barack-Obamas-head-MARS-UFO-experts-claim-spotted-rock-resembling-President.html

Il se prend pour un acteur après être sorti du coma

 

C’est une histoire peu commune qui est arrivée à un jeune Britannique il y a de cela deux ans. Ce dernier, après être sorti d’un profond coma qui aura duré quelques jours seulement, était persuadé être un célèbre acteur de cinéma …

Cette histoire a eu lieu au mois août 2012. A cette époque-là, Rory Curtis, âgé de 25 ans, s’était retrouvé dans le coma à la suite d’un dramatique accident de voiture. Six jours plus tard, il fut totalement incapable de se souvenir de sa propre identité et croyait fortement être le célèbre Matthew McConaughey !

Il raconte :

« Dans ma tête, je pensais vraiment être Matthew McConaughey. Quand je suis allé aux toilettes, je me suis vu dans le miroir et j’étais choqué parce que je ne lui ressemblais pas. Je ne savais pas ce que je regardais. »

Peu après s’être rétabli, l’homme se souvient avoir été « pressé de quitter l’hôpital » de Birmingham afin de « retrouver les plateaux de tournage ».

Outre ce trouble peu banal de la personnalité, à son réveil, Rory parlait français à la perfection. Et pourtant, il ne l’avait plus pratiqué depuis plusieurs années :

« Je n’étais même pas bon en français à l’époque, donc je ne sais pas comment mon cerveau a réussi cela. Je ne sais pas comment je l’ai fait. Je l’ai fait, c’est tout. »

Cet accident suivi de ces troubles  difficilement explicables ont marqué durablement l’existence du jeune homme :

« Je ne quitte plus la maison sans dire à mes proches que je les aime et les serrer dans ma bras. »

Source

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1527/People/article/detail/2160259/2014/12/22/Il-sort-du-coma-en-croyant-etre-Matthew-McConaughey.dhtml,

Une sorcière lapidée en 1874 aux Etats-Unis !

 

Au début de l’année 1874, une Amérindienne vivant dans les montagnes de l’Etat du Nevada (au Sud-Ouest des Etats-Unis) fut lapidée publiquement. Elle était accusée de pratiquer la sorcellerie et de s’en servir pour donner la mort.

A l’époque le New-York Herald s’était intéressé à l’affaire. Cette vieille femme était capable de s’emparer des rêves de ses victimes avant de les tuer de la plus funeste des manières. Peu après qu’elle fut attrapée par des citoyens exaspérés, elle fut lapidée à mort et son corps, sans vie, fut privé de sépulture …

Article publié le vendredi 2 janvier 1874 dans Le Petit Journal

Le New-York Herald annonce qu’une vieille femme indienne vient d’être lapidée dans la vallée de Pina-Nut (Nevada) pour crime do sorcellerie Elle se nommait Az-Sup-Pee-Ah-Wy-Pah et était accusé d’avoir causé la mort de plusieurs de ses parents par ses sortilèges et maléfices.

Personne ne pouvait rêver d’elle sans être, croyait-on, frappé de maladie et même de mort. Son propre gendre mourut, il y a cinq ans, des suites d’un rêve de cette sorte et, n’eussent été les supplications de quelques-uns de ses amis personnels, qui demandèrent merci pour elle, elle aurait été roulée et précipitée du sommet d’une haute falaise. Il y a un an, la jeune nièce d’un guerrier renommé de sa tribu mourut des effets de ses sortilèges, et elle aurait péri des mains du guerrier si elle n’avait trouvé son salut dans la fuite.

Un autre Indien mourut au lac Pyramide de sa funeste influence, et l’on fit à cette occasion une nouvelle tentative pour s’emparer de sa personne; mais elle trouva encore le moyen d’éluder la poursuite que firent pour la prendre des guerriers surexcités. Bref, l’affaire fut portée devant le grand conseil de la vallée de Pina-Nut, qui nomma et détacha un fort piquet pour lapider la malheureuse.

Le jugement de condamnation fut exécuté de la manière suivante : La victime lut placée au centre d’un demi-cercle formé par le détachement d’exécution, armé de pierres. Aux premières décharges, elle succomba, et son cadavre fut laissé sur le terrain sans recevoir de sépulture.

De prime abord, le mari de la suppliciée fut exaspéré de ce qui venait d’avoir lieu et parlait déjà de « balayer la tribu tout entière » ; mais on ne tarda pas à le convaincre de la nécessité de cette mesure, et, de concert avec les autres parents de la victime, il exprima sa satisfaction du fait accompli; il ajouta même que cette exécution aurait dû se faire depuis longtemps.

Source

 

http://gallica.bnf.fr/

Elle photographie le fantôme de sa grand-mère

Une famille de Melbourne a connu une grosse frayeur après que ses membres aient photographié un fantôme ressemblant étrangement « à leur grand-mère décédée » à l’intérieur de leur maison.
Dayna Lynch, âgée 18 ans, a déclaré qu’elle a pris une photo de son père, Paul, assis avec sa belle-mère Safiye Alev alors qu’ils regardaient la télévision chez eux à Frankston (dans la banlieue de Melbourne), quelques jours seulement après la mort de sa grand-mère.
Mais quelques instants après avoir pris la photo avec son iPhone, Dayna a zoomé et a découvert une « preuve » d’un « véritable fantôme ».
Le cliché semble montrer une tête qui dépasse d’une porte-fenêtre située juste derrière le couple.
Il est possible qu’une double exposition ait pu faire apparaître la femme dans l’image dans la fenêtre, ce qui donne une explication rationnelle à l’image de ce fantôme.
Convaincue que le visage dans la fenêtre est un fantôme, Dayna s’est exprimée :
« J’espérais immortaliser un souvenir sans qu’ils le sachent. »
« Au lieu de cela, le flash s’est éteint et ce visage étrange est apparu derrière eux. Lorsque j’ai inspecté la photo, je me suis rendue compte que quelqu’un flottait latéralement derrière la porte. Ce n’est pas un reflet. »
« Nous avons essayé den prendre une autre, mais nous n’avons absolument rien obtenu. C’était l’unique. »
Elle a dit que la photo avait été prise après que sa belle-mère, Safiye, est revenue assister aux funérailles de sa grand-mère Fatima en Turquie.
Safiye a dit à sa famille que le visage flottant ressemblait exactement à sa grand-mère quand elle était plus jeune.
Dayna a déclaré au Daily Mail Australia :
« Elle [Safiye] et sa grand-mère étaient incroyablement proches et elle pouvait sentir sa présence toute la journée. Elle savait que sa grand-mère la surveillait. »
« En plus de moi, personne ne croyait aux fantômes. Et cette nuit, il était juste de dire que tout le monde croyait au paranormal après cet incident. Personne ne pouvait dormir correctement. »
Dayna a affirmé qu’elle avait utilisé un logiciel afin d’améliorer la photo. Malgré tout, cela ne nous donne pas une explication logique pour cette tête fantomatique.
Source

 

Un visage fantomatique dans un lampadaire à Salem

Plusieurs habitants de la ville de Salem, dans le Massachusetts aux États-Unis, ont pu observer le visage d’un fantôme à l’intérieur d’un lampadaire. Ce phénomène surnaturel n’a toujours pas été expliqué.
Le jeudi 26 avril 2017, Kim Driscoll, le maire de cette fameuse cité du nord-ouest du pays, se promenait au coin de North et de Federal Street, quand il a repéré cette curiosité effrayante.
« Nous n’avons même pas de lampadaire ordinaire ici. »
Il n’a pas hésité une seule seconde et a pris une photographie. Sur le cliché, on peut clairement voir un visage humain à l’intérieur du verre de ce lampadaire. Le maire raconte :
« Je dois l’avoir regardé quatre fois et je pensais que personne ne me croirait. Je devais donc prendre une photo. »
Salem est une ville mondialement célèbre notamment pour ses procès en sorcellerie en 1692 et ses nombreux lieux considérés comme étant hantés.
Source

 

Un OVNI filmé en direct à la télévision américaine

Au cours d’un journal télévisé diffusé en direct à la télévision, un objet volant non identifié a été malencontreusement filmé. De quoi s’agit-il ?
Dans cette vidéo, on peut voir un panel de présentateurs discuter tranquillement de l’actualité de la journée. C’est à ce moment-là, qu’en arrière-plan, apparaît un phénomène tant étrange qu’inexpliqué sans que personne ne le remarque.
À première vue, il apparaît ce qui semble être deux OVNIS qui s’envolent dans le ciel. Brusquement, ces engins changent complètement de direction avant de s’éloigner.
Cette vidéo a été prise sur KOIN 6, une chaîne de télévision américaine, et a été publiée sur YouTube par « The Hidden Underbelly 2.0 » peu après.
Depuis lors, près de 90 000 personnes l’ont visionné. Pour certains internautes, le fait que ces OVNI soient apparus en direct à la télévision, rend cette affaire réelle et indubitable.
Source

 

Le fantôme d’un enfant enregistré dans un hôpital abandonné

Des enquêteurs spécialisés dans les phénomènes paranormaux affirment avoir enregistré la voix d’un fantôme en train de parler.
Cette équipe d’experts visitait le Valleys hospital, un établissement médical abandonné situé au Pays de Galles quand, soudainement, l’esprit de ce qui semble être un enfant s’est manifesté. Par chance, ils ont même réussi à le prendre en photo.
Depuis cinq longues années, le « Paranormal Now Investigations Wales » mène des enquêtes dans le sud du pays dans les endroits les plus hantés.
Dirigé par l’enquêteur et le médium psychique Richard Oliver, le groupe organise des événements et aide ceux qui signalent une activité paranormale dans leur maison ou leur entreprise.
Récemment, donc, ils ont visité cet hôpital situé à Llwynypia, abandonné depuis les années 1990. Cet établissement était, à l’origine, un hospice, avant de devenir un hôpital général.
Étant le seul et unique hôpital possédant une maternité dans la circonscription de Rhondda, la plupart des résidents de la région y sont nés au cours du siècle dernier.
L’établissement a depuis été remplacé par le « Ysbyty Cwm Rhondda » qui a ouvert ses portes en 2010.
Les chasseurs de fantômes affirment avoir capturé des preuves d’une activité surnaturelle dans le bâtiment abandonné.
Jared Walters, membre de Paranormal Now, a déclaré :
« Il y a environ deux semaines, nous avons mené une enquête à l’intérieur des ruines de l’hôpital de Llwynypia avec cinq des membres de notre équipe présents et nous avons capturé des preuves d’une activitéparanormale dans le bâtiment. »
« L’une des preuves est un EVP (phénomènes de voix électroniques) d’une voix désincarnée disant à deux membres de l’équipe : Êtes-vous ou nonavec nous ? Je vous averti ! »
Jared, un médium de profession, a ajouté :
« Nous sommes allés à l’hôpital et nous avons regardé autour de nous. »
« Certains d’entre nous ont eu des sentiments et des sensations étranges tout de suite. »
« Une chose que j’ai retenue était l’odeur d’un cabinet de dentiste, comme le rince-bouche qu’ils utilisent pour nettoyer nos dents. »
« Nous avons également appris que le nom d’un homme, que nous avons découvert après avoir effectué des recherches ultérieures, était en fait un patient à l’hôpital. »
Jared dit que l’équipe utilise un certain nombre de techniques et d’appareils différents pour recueillir des preuves sur une éventuelle activité paranormale, dont des applications mobiles et des « Ghost Box ».
Il a déclaré que l’équipe avait également entendu de fortes sifflements et ainsi que des mots comme « police », « arrestation » ou encore « comment osez-vous ». Jared poursuit :
« Si vous écoutez attentivement, il semble que le fantôme ait un accentprovenant de Swansea ou de Galles de l’Ouest. »
« Nous avons également connu un incident où la ‘Ghost Box’ s’est éteinte et l’un des membres du groupe a eu son manteau et son sac tiré [par une force invisible, NDLR]. »
« Mais les incidents étaient peu nombreux. »
« Nous ne disons jamais que quelque chose est définitivement paranormal. Nous sommes ouverts aux diverses options possibles. »
Source

 

Un OVNI en forme de losange photographié dans les Pyrénées

 

Le 4 avril 2017, un OVNI a été photographié à Villefranche-de-Conflent, une commune française située dans le département des Pyrénées-Orientales. Le témoin a publié son témoignage sur le site du MUFON.

Témoignage :

« Cela a été découvert sur une photo que j’avais prise. Je ne l’ai pas vu lors de la prise de la photo mais il [l’OVNI, NDLR] n’était pas visible sur l’autre image prise en même temps. Regardez au-dessus de la montagne enneigée. Ce n’est peut-être rien, mais ça m’a l’air bizarre. »

Source

https://mufoncms.com/cgi-bin/report_handler.pl?req=view_long_desc&id=89519,

Le fantôme d’une petite fille photographié à Cambridge

Une étrange photographie prouverait que le fantôme d’une jeune enfanterrerait dans une forêt dans la région de Cambridge, dans le comté de Washington, État de New York. Beaucoup se demandent s’il s’agit effectivement d’un esprit ou simplement d’une jeune fille bien réelle …
L’image qui nous intéresse tant a été prise à l’aide d’une caméra de sentier située près de la Route 74. Après qu’elle ait été diffusée sur Internet, de nombreux experts ont été visités la région dans l’espoir d’en apprendre davantage sur cette énigme.
Les propriétaires fonciers de la zone boisée ont placé des caméras de surveillance à cet endroit afin d’empêcher les gens de rôder sur leur terrain. Lorsqu’ils ont visionné leurs photos, ils ont trouvé la présence de cette fille.
Des habitants du coin racontent qu’une petite fille a été frappée et tuée sur les voies de chemin de fer qui traversaient la région.
George Bell, le chef de la police de Greenwich et de Cambridge a indiqué avoir reçu un appel d’un grand-père expliquant que sur c’était sa petite-fille sur la photo. Cette dernière vivrait, selon lui, hors de cet État.
Toutefois, la police précise avoir reçu d’autres appels concernant cette affaire, épaississant le brouillant qui entoure cette énigme …
Source

 

Un bâtiment alien découvert sur la Lune ?

Une vidéo remarquable a suscité d’intenses spéculations sur Internet. Celle-ci prouverait qu’il pourrait y avoir une colonie secrète occupée par des extraterrestres sur la Lune.
La vidéo, mise en ligne sur YouTube, a été saluée comme étant la preuve d’une théorie de la conspiration connue de longue date. Selon cette dernière, il existerait des bâtiments sur la Lune, qui pourraient être occupés par des extraterrestres ou être un avant-poste secret de la NASA.
La plupart des vidéos ou des images mises en avant dans le passé comme preuve de cette théorie montraient des objets blancs et flous. Pour beaucoup de sceptiques, ce n’étaient que des formations rocheuses.
Cependant, la nouvelle vidéo nous dévoile plusieurs plans bien plus clairs de tous les bâtiments présents sur la Lune.
Sur ces images, une caméra s’approche de la surface lunaire à une vitesse lente. Dès lors, les célèbres cratères de la lune sont mis en évidence.
Mais, de manière inquiétante, une structure en forme de « L » est soudainement visible. Ce bâtiment serait l’ultime preuve de la présence d’une colonie dans l’espace.
Le clip a été posté sur la chaîne YouTube « UFOmania – The truth is out there » et a déjà généré des milliers de vues. Il explique :
« Ce sont des images encore jamais vues auparavant nous montrant des bâtiments sur la lune. »
« C’est 100 pour cent clair. »
« Ces vieilles images montrent des structures, des structures géométriques claires qui ne peuvent être confondues en aucune façon comme des formations naturelles ou des roches lunaires. »
« Qu’est-ce que vous en pense? S’il vous plaît partagez vos avis. »
Certains spectateurs ont été déconcertés par cette trouvaille. L’un a écrit sur YouTube : « Belle trouvaille, bien fait. »
D’autres sont, en revanche, bien plus sceptiques :
« Ces soi-disant structures ne projettent aucune ombre. »
Un autre ajoute : « Pouvez-vous fournir une preuve de l’authenticité de la vidéo ? »
Scott Brando qui dirige le site web ufoofinterest.org a été interrogé sur cette affaire.
Il a dit qu’il s’agissait d’une fausse image réalisée à l’aide d’une photo publiée par la NASA. Sur l’original, l’objet en forme de L et le module lunaire ne seraient pas visibles.
Cette photo proviendrait de la mission Apollo 11 et de son module Eagle.
De plus, il a découvert que ces images avaient été diffusées sur une autre chaîne YouTube « UFO Science Ovni » en mai 2014.
Un porte-parole de la chaîne UFO Mania s’explique :
« Cette vidéo nous a été envoyée par une source anonyme et à l’époque nous n’avons pas pu trouver la source de cette vidéo mais nous l’avons trouvé suffisamment intéressante pour la publier sur notre chaîne YouTube. »
Source

 

Le fantôme d’un éléphant photographié à Plymouth

Des chasseurs de fantômes de Plymouth, en Angleterre, croient avoir filmé « l’esprit d’un animal » à l’aide de leur caméra.
Lee Compton a déclaré qu’il avait vécu un grand nombre d’expériences paranormales depuis qu’il est allé voir un médium avec sa sœur il y a plusieurs années. Cependant, il avoue n’avoir jamais vécu quelque chose comme cela.
Certaines personnes sont définitivement sceptiques en matière de vie après la mort. Cependant, d’autres se passionnent pour ce domaine et cherchent continuellement à trouver une explication rationnelle concernant ces événements surnaturels.
Lee, qui travaille en étroite collaboration avec trois autres personnes au sein de l’organisation « Paranormal Southwest Investigators », croit qu’il a capturé ce qui semble être le fantôme d’un éléphant !
La photo qui nous intéresse a été prise en juillet 2016 à Central Park, à l’endroit où se trouvait, à l’époque, un zoo. Celle-ci nous montre ce que Lee considère comme étant un « animal spirituel ».
L’équipe se compose de plusieurs médiums : Donna Gloch, Ryan Pashby et Wes Ashton. Tous étaient avec Lee au moment des faits. Jusqu’à maintenant, il avait décidé de ne pas partager l’image publiquement de peur des critiques.
« J’ai pris trois images en mode rafale – la première est claire, la seconde montre l’éléphant et la troisième est claire à nouveau. »
« Les gens pensent que ce n’est que de la fumée, mais je peux jurer que c’était une nuit claire et qu’aucun d’entre nous ne fumait. »
L’équipe a depuis fait des recherches et a découvert que les terrains situés derrière le Home Park, le stade de l’équipe de football de Plymouth Argyle, étaient autrefois un zoo. Par ailleurs, un éléphant est mort dans les années 1960 à cet endroit au cours d’un incendie.
Ils croient que le nom de cet éléphant était Tammy.
« Beaucoup de gens ne me croient pas, mes amis smoquent régulièrementde moi. »
« Je pense que beaucoup d’entre eux ont peur de ce qui pourrait arriver, s’ils devaient mener des enquêtes avec moi. »
Lee, qui mène une vie normale, passe son temps libre à explorer différentes régions de la ville dans l’objectif d’enquêter sur les phénomènes paranormaux et d’en apprendre davantage sur l’histoire des lieux hantés.
Armés d’appareils photo numériques, d’enregistreurs de voix et de matériel permettant de mesurer les champs magnétiques, l’équipe a décidé de commencer à partager ses résultats car ils « ont récolté énormément de preuves ».
Lee affirme qu’il a un don spirituel quand il s’agit de se connecter avec ceux qui sont morts.
« Je n’essaie pas d’abuser les gens, je ne gaspillerais pas tout mon argent et mon temps à essayer de prouver quelque chose si je savais que ce n’était pas la vérité. »
« Je ne partage jamais vraiment mes résultats car beaucoup de gens en rient, mais je n’ai pas honte. Je déteste toutes ces émissions télévisées où vous les voyez jurer et jouer à la caméra, ce n’est pas comme ça. »
« Je souhaiterais volontiers que toute personne visionne toutes mes images afin qu’elles puissent se rendre compte que ce n’est pas faux. C’est juste frustrant quand vous obtenez de telles preuves. »
Lee a expliqué qu’il a donné les images exclusivement au journal The Herald car ses résultats « appartiennent à Plymouth ».
Le groupe a déjà exploré le Royal Citidal, le Palace Theatre, les Studios Plymouth Sound, Shaugh Prior et le Reel Cinema.
« Certains endroits sont vraiment étranges. »
« Cela semble étrange, mais je reçois quelque chose [des messages provenant d’entités, NDLR] dans ma tête et c’est quelqu’un qui me dit les réponses. C’est sympa d’aider les gens, je ne vais pas vous dire ce que vous voulez entendre. »
« Parfois, je ne reçois rien, mais quand c’est le cas, une fois que je l’ai étudié, cela s’avère toujours vrai. »
Le groupe accueille toute personne souhaitant les rejoindre lors de leurs prochaines enquêtes.
Source

 

Le fantôme d’une terrifiante femme hante un parking …

Un terrifiant fantôme qui hanterait un parking a été filmé par une caméra de vidéosurveillance. Ces images, surprenantes, sont difficilement explicables.
Ces images ont été prise tôt dans la mâtinée, le 27 septembre 2016, dans un lieu qui demeure totalement inconnu. Sur celles-ci, on peut voir une mystérieuse femme portant une longue chemise de nuit blanche. Ses longs cheveux noirs semblent lui cacher le visage.
Elle piétine sur place et, au bout de plusieurs dizaines secondes, elle disparaît soudainement dans le mur placé juste derrière elle.
La vidéo a été publiée sur YouTube, et a été obtenue à l’aide d’une caméra dotée d’une vision nocturne.
Le mois dernier, une famille à Melbourne, en Australie, a été effrayée après qu’un visage fantomatique « ressemblant à leur défunte grand-mère » a été photographié à l’intérieur de leur maison.
Dayna Lynch, 18 ans, a déclaré qu’elle avait pris une photo de son père, Paul, assis avec sa belle-mère Safiye Alev alors qu’ils regardaient la télévision à Frankston – quelques jours seulement après la mort de sa grand-mère.
Source

 

Le garde du corps fantôme …

 

Un enquêteur spécialisé dans le domaine du paranormal affirme s’être lié d’amitié avec un fantôme qui le protège lorsqu’il enquête sur des phénomènes inexpliqués.
Mark Vernon, qui habite à Wakefield, a déclaré que Kara, sa « partenaire d’investigation » fantomatique, l’accompagne lors de plusieurs de ses enquêtes pour l’alerter de la présence d’esprits malins depuis 2013.
Il explique :
« J’ai une réputation de poursuivre les esprits méchants qui causent des blessures ou des attaques, et j’utilise Kara comme mon garde du corps. »
« Je crois que vous avez besoin de quelque chose de plus grand et de plus repoussant pour résoudre ce genre de problèmes, et c’est ce qu’elle fait. »
« Elle m’avertit de la présence d’autres esprits. Elle n‘en a jamais manqué. »
M. Vernon prétend avoir déjà photographié et filmé Kara alors qu’il se trouvait à l’intérieur de lieux hantés à travers l’ensemble du Royaume-Uni.
« Je crois que je suis la seule personne au monde qui a un fantôme en tant que partenaire pour ses enquêtes. »
« Et elle n’est pas timide devant l’objectif de la caméra. Je l’ai filmétellement de fois. »
M. Vernon a déclaré qu’il a d’abord repéré l’esprit lors de la réalisation d’une enquête près de l’ancien poste de pompiers de Eastmoor il y a quatre ans.
« Nous sommes devenus amis là-bas et, depuis, elle vient enquêter avec moi tout le temps. »
Source

 

Une main fantomatique et vivante se matérialise !

Une journaliste d’enquête est convaincue de l’existence de la vie après la mort. En effet, elle affirme avoir vu, de ses propres yeux, la main d’un homme décédé il y a plus de 100 ans se matérialiser juste devant ses yeux !
Leslie Kean, une célèbre auteure Américaine, a écrit de nombreux livres qui ont, pour certains, été des best-sellers. En 2010, elle s’est intéressée aux OVNIs en publiant «  Generals, Pilots and Government Officials Go On the Record ». Cet ouvrage a été numéro 1 dans le classement établi par le New York Times.
Dans son dernier travail intitulé « Surviving Death: A Journalist Investigates Evidence for an Afterlife », elle étudie les preuves pour une vie après la mort après avoir rencontré des médiums spirituels et s’être intéressée aux expériences de mort imminente.
Le livre comporte 10 chapitres écrits par des experts dans les domaines de la réincarnation, des expériences hors du corps, des NDE, de la médiumnité et de divers phénomènes paranormaux.
Mme Kean a également réalisé elle-même deux expériences avec des médiums psychiques et a assisté à des « événements évolutifs » lors d’une séance menée par le médium anglais Stewart Alexander.
« Les séances avec Stewart Alexander ont changé ma vie. »
« Depuis que j’ai été témoin de la matérialisation d’une main humaine. J‘aipu la toucher et j’ai senti sa vie et sa chaleur. Une porte s’est ouverte en moi. »
« J’ai observé quelque chose d’incompréhensible, mais de physiquement réel. »
On dit que les médiums ont des guides spirituels, des personnes mortes depuis longtemps qui les aident à rencontrer d’autres personnes dans le monde spirituel.
Mme Kean a déclaré qu’elle « connaissait » les guides spirituels de M. Alexander puisqu’elle aurait « rit avec eux » et leur aurait « posé des questions ». Elle a décrit une rencontre avec un ectoplasme.
Au cours d’une séance, un médium lui aurait demandé :
« Voulez-vous sentir la main d’un homme mort dans notre monde depuis plus de 100 ans ? »
Elle écrit :
« J’ai regardé se former une main vivante, qui s’est rapprochée de ma mainavant de la toucher. »
« J’ai tenu cette main matérialisée dans la mienne. »
« Cela ressemblait à une main complètement normale et d’origine humaineavec des articulations, des os et des ongles. Elle était beaucoup plus chaude que ma main et plus grosse, avec des doigts trapus et une peau très douce. »
« En explorant les preuves d’une vie après la mort, j’ai assisté à des choses incroyables qui ne sont pas censées être possibles dans notre monde matériel. »
« Pourtant, ils [ces phénomènes, NDLR] étaient inévitablement et indéniablement réels. »
« Malgré mon doute initial, je me suis rendue compte qu’il y a encore des aspects de la nature qui ne sont ni compris ni acceptés, même si leur réalité a des implications profondes pour comprendre la vraie largeur de la psyché humaine et sa continuité possible après la mort. »

Photo : Getty / Twitter
Source

 

Un « Enfant aux Yeux Noirs » filmé aux États-Unis

Un effrayant fantôme a été photographié à l’intérieur d’un bâtiment non identifié quelque-part aux États-Unis. De quoi s’agit-il ?
Un chercheur spécialisé dans le domaine du paranormal affirme avoir pris des images d’un fantôme dans sa propriété. Selon lui, ce revenant ressemblerait au «  Eyed Kid » (littéralement « Enfant aux yeux noirs »).
D’après une légende urbaine, les «  Eyed Kids » seraient des créatures à la peau pâle et aux yeux noirs qui kidnapperaient leurs pauvres victimes.
Dans cette présente affaire, l’image de ce spectre est d’une clarté rare et surprenante. On ne peut d’ailleurs voir que son visage.
Certains experts en phénomènes paranormaux ont suggéré qu’il pourrait s’agir d’un fantôme, d’un extraterrestre ou même d’un vampire !
L’enquêteur croit que les esprits possèdent leur propre langue. Il certifie avoir attiré le spectre à son domicile en produisant un bruit statique.
« Depuis longtemps, je suis persuadé qu’ils ont leur langage. »
« J’ai finalement pu isoler un signal à basse fréquence qui est faiblement audible. »
« J’ai diffusé la fréquence tous les soirs pendant une semaine. J’ai fini par réussir dans mes efforts à attirer un enfant aux yeux noirs. »
Source

 

Le fantôme d’un enfant filmé en Malaisie

La silhouette d’un enfant fantomatique a récemment été filmée sur une route de Malaisie, en Asie. Le fantôme se tenait assis en plein milieu de la voie.
La vidéo qui nous intéresse a été prise à l’aide d’une caméra embarquée à bord d’une voiture qui prenait alors un virage. Immédiatement, l’automobiliste s’est arrêté se demandant de quoi il s’agissait. Son passager, visiblement choqué, a trouvé cette apparition mystérieuse très effrayante.
A ce moment-là, le conducteur a fait demi-tour entre les zones de Taman Tasik Perdana et Bukit Tunku, situées à Kuala Lumpur, la capitale du pays.
Cette région du pays est célèbre pour ses nombreuses apparitions fantomatiques. Cette nouvelle affaire ne vient que s’ajouter à la longue liste de cas d’ores et déjà répertoriés.
Par ailleurs, cela fait 10 ans que cet esprit a été rapporté pour la première fois.
Certains sceptiques pensent qu’il s’agissait, en réalité, d’un traquenard. Des voleurs auraient attendu que la voiture s’arrête avant d’en pendre possession par la violence.
Et vous, qu’en pensez-vous ?
Source