Boleskine House, le manoir maudit du Loch Ness

Certaines maisons semblent invraisemblablement hantées. Certains diraient plutôt qu’elles possèdent de mauvaises ondes. Des ondes qui portent inexplicablement malheur à ses habitants et à leurs visiteurs. L’une de ses demeures maléfiques est la célèbre Boleskine House.
La Boleskine House est un magnifique manoir situé sur la rive Sud du Loch Ness en Ecosse. Construit au XVIIIème siècle, elle a connu de sombres heures qui lui ont valu une sulfureuse réputation. En effet, entre 1898 et 1913, la bâtisse fut la propriété du sombre mage, Aleister Crowley. Ce dernier s’adonnait aux plus viles formes de magie noire et sexuelle. Il était d’ailleurs considéré comme « l’homme le plus méchant du monde » par Winston Churchill, en personne. Selon nombre de légendes, probablement fondées, l’homme organisait des messes noires ainsi que des sacrifices dans le but de faire appel aux puissants démons de l’Enfer.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est boleskine-house-jimmy-page-maudit-17-juillet-2010.png.


C’est pour cette raison qu’en 1971, Jimmy Page, le célèbre guitariste et fondateur de Led Zeppelin, acquerra la demeure. En effet, ce talentueux musicien est féru d’ésotérisme, de sciences occultes et un admirateur déclaré du mage noir anglais. D’ailleurs, il collectionnait des objets ayant appartenu à Crowley. L’achat de Boleskine House constituait, dès lors, le point ultime de sa collection.
Mais la sanguinaire maison connaitrait des phénomènes paranormaux comme le confiait Jimmy Page en 1975 :
« Il y a eu deux ou trois autres propriétaires avant qu’il n’emménage dans cette maison. Une église a aussi brûlé à cet endroit avec toute une congrégation à l’intérieur. C’est le site… Des choses étranges se sont passées ici qui n’avaient rien à voir avec Crowley. Les mauvaises vibrations étaient déjà là. »
Des récits surnaturels concernant sa maison, le guitariste en a plein. Il raconte qu’un de ses amis « très cartésien » y passa une nuit et que ce dernier entendit la tête d’un homme décapité roulée sur le sol juste au-dessus de sa chambre.
« Après Crowley, il y a aussi eu plusieurs suicides dans la propriété et des personnes qui ont été internées dans des hôpitaux psychiatriques pour y avoir séjourné. »
Dans les années qui suivirent l’acquisition de la maison, Jimmy Page et ses proches connurent une série de malheurs que certains liaient directement à l’influence démoniaque de la bâtisse : en août 1975, Robert Plant fut victime d’un grave accident de voiture (il faillit perdre l’usage de ses jambes). Deux ans plus tard, le fils de Plant, Karac, âgé de 5 ans mourut d’une maladie foudroyante. Le 25 septembre 1980, John Bonham, considéré comme le meilleur batteur de tous les temps, décéda après avoir absorbé 40 shooters de Vodkas.
Le fait que Jimmy Page se soit intéressé de si près à l’occultisme a alimenté les rumeurs qui affirmaient que Led Zeppelin était intimement lié avec le satanisme et que ses membres avaient vendu leurs âmes au Diable pour obtenir gloire et richesse. D’ailleurs, certains sont persuadés qu’en écoutant la célèbre chanson Stairway to Heaven à l’envers, on entendrait une prière à la gloire de Satan.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est boleskine-house-jimmy-page-maudit-17-juillet-2010.png.


Sourcehttp://www.lepoint.fr/chroniques-ete-maison-vacances/boleskine-house-le-manoir-maudit-de-jimmy-page-19-07-2010-1216093_196.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *