400 ans après, l’Islande renonce à tuer les Basques

L’Islande vient d’annuler un décret adopté il y a 400 ans à la suite d’un conflit interethnique.
Fin avril, les autorités du district de Westfjords (nord-ouest de l’Islande) ont annulé undécret vieux de 400 ans qui permettait de tuer les Basques, rapporte le quotidien britannique The Independent.
Ce décret a été promulgué à l’été 1615 après que trois baleinières basques avaient jeté l’ancre dans des fjords islandais suite à un accord approprié avec la population autochtone. Au moment où les navires étaient déjà chargés et prêts à prendre le large, une tempête a éclaté, provoquant le naufrage des embarcations. Un groupe de rescapés basques est parvenu à regagner la côte, mais un conflit l’a aussitôt opposé aux habitants locaux. Le commissaire du district de Westfjords a ordonné de capturer et de tuer les Basques. En octobre 1615, son ordre a été exécuté, si bien que le meurtre de 32 chasseurs de baleines demeure depuis lors l’unique massacre de l’histoire d’Islande.
« La décision d’abroger ce décret est plutôt symbolique. Nous avons des lois qui interdisent les meurtres, y compris des Basques« , a déclaré aux journalistes le commissaire du district islandais tristement célèbre, Jonas Gudmundsson.
La population de l’Islande étant d’un peu plus de 300.000 habitants, des épisodes comme l’abrogation d’un décret vieux de 400 ans provoquent un vif retentissement. Dans un de ses romans paru en 2011, l’écrivain islandais Sjon a présenté le « massacre des Espagnols » comme un acte abject de trahison commis à l’égard de marins naufragés.
Dix ans après ce massacre, des pirates turcs ont ravagé la côte islandaise, emmenant en esclavage des centaines d’habitants du pays. Les incursions turques du 17e siècle sont considérées comme un événement ayant déterminé l’histoire de l’Islande.
Source
http://fr.sputniknews.com/insolite/20150528/1016305605.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *