Un OVNI a survolé Cannes le 20 janvier 2019

Le 20 janvier 2019, très tôt dans la mâtinée, une femme âgée a observé un OVNI bleuâtre qui survolait la ville de Cannes dans le sud de la France. Elle a réussi à prendre quelques photos, avant de les transmettre à son voisin.

Témoignage :

« J’habite à Cannes, en France, et mes photos m’ont été données par mavoisinequi est relativement âgé cet après-midi. Elle m’a dit que la nuit dernière, elle ne pouvait pas dormir et s’est réveillée pour une étrange raison vers 4 heures du matin. Elle a dit que la Lune était très brillante et elle est donc allée dehors pour la regarder et a vu un grand objet rond qui fonçait dans le ciel. Elle a pu prendre plusieurs photos, de qualité variable, avec son téléphone portable avant que l’objet ne disparaisse. »Source
http://ufostalker.com/sighting/97925,

Un tricycle fantomatique filmé dans une ville en Chine

Récemment, les habitants d’une ville chinoise ont été stupéfaits de voir un tricycle à moteur se déplacer seul en plein cœur d’un dense trafic routier.

Le véhicule avait été garé au bord d’une rue de la province du Zhejiang, dans l’est du pays, avant de soudainement commencer à « rouler tout seul » pendant environ 15 secondes, a indiqué la police.

La police de la circulation a expliqué que le vélo cargo à trois roues, un moyen de transport populaire en Chine, avait été balayé par une rafale de vent avant d’être poussé au milieu de la route et de poursuivre son court trajet grâce à la vitesse qu’il avait cumulé.

Cet étrange incident s’est produit le 16 décembre 2018 dans la ville de Zhoushan, selon des informations parues dans les médias chinois.

Apparemment, la police a eu connaissance de la scène inhabituelle après que le propriétaire du tricycle les ait contactés, affirmant que son véhicule avait été volé.

Après avoir visionné les images prises par les caméras de surveillance, les agents ont découvert que le véhicule à trois roues avait quitté le parking par lui-même.

La vidéo montre deux motos garées à côté du tricycle en train d’être renversées par le vent avant que le tricycle ne quitte le parking.

Mais était-ce vraiment le vent qui a poussé le tricycle, ou celui-ci était-il mû par une force fantomatique ?

Beaucoup d’internautes du pays pensent que c’est effectivement un esprit qui est à l’origine de cette scène invraisemblable.

Sur Weibo, une plate-forme chinoise semblable à Twitter, un internaute a justement remarqué que le véhicule semblait mystérieusement avoir obéi au code de la route.

Une autre personne pense qu’il s’agit réellement d’un fantôme : « Je me demande comment les passants se sentiraient après avoir regardé cela. Est-ce qu’ils en perdraient le sommeil ? »

Source
https://www.dailymail.co.uk/news/article-6624127/Ghost-tricycle-appears-ride-traffic-China.html,

Dans l’antiquité, les égyptiens avaient une force surhumaine

Les anciens Égyptiens possédaient une « force surhumaine » qui les aidait dans leur combat contre les puissances rivales. Ces affirmations surprenantes proviennent de chercheurs qui étudient, depuis de longues années, les textes anciens.

L’Égypte Antique était une civilisation d’Afrique du Nord qui a prospéré entre environ 3100 et 332 av. JC. L’Egypte a atteint l’apogée de sa puissance au cours de la période du Nouvel Empire. Elle gouvernait alors une grande partie de la Nubie et une partie non négligeable du Proche-Orient entre 1500 et 1100 av. Cependant, elle a été envahie ou conquise par un certain nombre de puissances étrangères, y compris les Hyksos, les Libyens, les Nubiens, les Assyriens et les Perses achéménides.

Les Perses parvinrent à venir à bout des égyptiens en 525 av. J.-C. Ils étaient emmenés par Cambryse II qui finit par capturer Psammétique III, le dernier pharaon de l’Egypte indépendante à la suite de la bataille de Péluse.

L’historien grec antique Hérodote a décrit cette sanglante altercation au cours de son récit intitulé « Les crânes à Péluse », ce qui a provoqué une certaine frénésie parmi les chercheurs du monde entier.

Hérodote, surnommé « le père de l’histoire », écrivait : « Les ossements des Perses étaient séparés d’un côté, ils avaient d’abord été divisés, et ceux des Égyptiens se trouvaient de l’autre côté. »

« Les crânes des Perses sont si faibles que si vous les frappez uniquement avec un caillou, vous leur ferez un trou. »

« Tandis que ceux des Égyptiens sont si forts que vous ne les briseriez pasmême si vous les frappiez avec une grosse pierre. »

Les théoriciens du complot sont maintenant convaincus qu’il s’agit d’une preuve que l’armée égyptienne possédait une « force surhumaine ».

Blake Cousins, chercheur à la tête de la chaîne YouTubeThirdphaseofmoon, a révélé dans une vidéo récente : « Nous comprenons maintenant la science de la génétique ».

« L’histoire a été écrite il y a des milliers d’années, mais prouve que des armées entières étaient génétiquement différentes. »

« Mais avoir des os deux fois plus forts et solides que leurs adversaires ne les a pas aidés au combat. »

Cependant, Hérodote avait sa propre explication sur le fait que les Egyptiens avait des crânes plus forts et plus résistants.

Son histoire explique ensuite comment les Égyptiens se sont rasés la tête depuis leur plus jeune âge, ce qui les exposait aux rayons du soleil.

Tandis que les Perses portaient des turbans qui leur protégeaient la tête du soleil, ce qui, selon lui, contribuait à leur faiblesse relative.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1076007/egypt-bombshell-superhuman-claim-herodotus-ancient-text-discovery-spt,

L’OVNI de Roswell était-il d’origine Nazie ?

Des ufologues ont affirmé que l’armée américaine avait dissimulé l’atterrissage d’un OVNI dans le tristement célèbre incident de Roswellsurvenu il y a sept décennies. Mais des chercheurs allemands prétendent que la vérité était que le gouvernement américain expérimentait une technologie ultra-avancée qu’ils avaient récupérée après la défaite des Nazis.

L’incident de Roswell s’est déroulé dans la ville du même nom, au Nouveau-Mexique, le 8 juillet 1947. On pensait au départ que l’explosion qui avait retenti provenait du crash d’une soucoupe volante. Les autorités militaires avaient ultérieurement déclaré qu’il s’agissait d’un ballon-sonde. Au fil des ans, les théoriciens du complot ont insisté sur le fait que l’armée dissimulait une visite extraterrestre. Mais un documentaire intitulé « Les OVNIS sous le Troisième Reich » prétend que la vérité était encore plus étrange qu’elle n’y paraît. Il affirme que l’armée testait une technologie secrète développée par l’Allemagne nazie. Celle-ci serait encore trop secrète pour être révélée. Cet incident était lié au test de « Die Glocke », un appareil de couleur cuivre de trois mètres de diamètre, dont le noyau était une unité de propulsion futuriste utilisant des particules électriques.

Cet engin constituait l’apogée de la poussée d’Adolf Hitler pour la domination du monde par le biais d’une technologie militaire révolutionnaire.

En conséquence, un « passe-droit » a été offert à de nombreux meurtriers nazis par les États-Unis en échange d’un accès à leur savoir-faire technologique. Ils pouvaient continuer à vivre libre s’ils consentaient à apporter leurs connaissances.

Cette vérité sur Roswell aurait été accablante pour le président Eisenhower – même si la recherche allemande constituait l’épine dorsale du programme spatial américain des années 50 et 60.

L’ingénieur allemand Georg Klein a affirmé que de telles conceptions avaient été développées pendant le Troisième Reich.

Klein, qui a ensuite eu une brillante carrière d’après-guerre en tant qu’ingénieur aéronautique, a déclaré : « Je ne me considère pas comme unfou, un excentrique ou comme quelqu’un de fantaisiste. »

« C’est ce que j’ai vu de mes propres yeux : un OVNI nazi. »

Les équipages de bombardiers britanniques et américains, qui se déplaçaient librement dans les cieux au-dessus de l’Allemagne vers la fin de la guerre pour larguer leurs cargaisons mortelles, ont également signalé des observations étranges au-dessus du territoire ennemi après un compte rendu envoyé à leurs bases. Ce qu’ils auraient vu était un vol d’essai du Die Glocke.

Le programme explore la possibilité que l’incident de Roswell ait été le crash d’une autre soucoupe volante de l’ère nazie, le modèle Schriever-Habermohl.

Rudolf Schriever était un ingénieur et pilote d’essai, Otto Habermohl un ingénieur.

Ce projet était centré à Prague entre 1941 et 1943, mais les projets en ce sens ont été transférés en Amérique à la fin de la guerre.

Initialement un projet de la Luftwaffe, il tomba finalement sous les auspices du ministre de l’armement Albert Speer avant d’être repris en 1944 par Kammler.

Les chercheurs affirment que cet engin était le précurseur du chasseur furtif d’aujourd’hui.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne a dominé le monde en matière de technologie de fusée et a fait pleuvoir des centaines de missiles guidés V1 et V2 sur Londres.

Leurs experts en fusée ont été emmenés en Amérique à la fin de la guerre pour donner aux États-Unis un avantage décisive sur l’Union soviétique.

L’un d’entre eux aurait été un tueur de masse nazi : le général S.S. Hans Kammler. Il était le chef des projets de construction et de défense du Troisième Reich.

Le documentaire allemand s’appuie sur une grande richesse de documents d’archives. L’un des experts est Igor Witkowski, un ancien journaliste polonais et historien des technologies militaire et aérospatiale.

Dans son livre « Prawda O Wunderwaffe » publié en 2000, il a écrit sur le « vaisseau en forme de cloche » créé par les nazis et sur le fait que Hitler voulait disposer des meilleurs scientifiques et ingénieurs.

Des témoins oculaires capturés par les Alliés après la Seconde guerre mondiale ont affirmé avoir vu la soucoupe produite à Prague voler à plusieurs reprises.

Joseph Andreas Epp, ingénieur ayant servi de consultant pour le projet Schriever-Habermohl, a déclaré que 15 prototypes avaient été fabriqués.

Il a décrit que l’engin était composé d’un cockpit central entouré de pales pivotantes réglables en forme de cercle.

Les pales étaient maintenues ensemble par une bande sur le bord extérieur du dispositif semblable à une roue.

Les pales d’aile pouvaient être ajustées de manière à générer une plus grande portance lors du décollage en augmentant leur angle par rapport à un réglage plus horizontal.

En vol, l’angle était ajusté à un angle inférieur, semblable à celui des rotors d’hélicoptère.

Les pales devaient être mises en rotation par de petites fusées placées autour de la jante, de la même manière qu’un moulinet.

Une fois que la vitesse de rotation était suffisante, l’engin pouvait décoller du sol.

Après que l’engin ait atteint une certaine hauteur, les jets horizontaux ou les fusées étaient enflammés.

« Après cela, les aubes à ailettespouvaient tournoyer librement à mesure que la soucoupe avançait comme dans un auto-gyrocoptère. »

« Selon toute probabilité, la vitesse des aubes et leur valeur de levage pouvaient également être augmentées en orientant les jets horizontaux réglables légèrement vers le haut pour enclencher les aubes, les faisant ainsi tourner plus vite à la digression du pilote », a-t-il déclaré.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/522518/German-documentary-claims-Roswell-UFO-Nazis

Un couple affirme avoir vu un Bigfoot courir sur la route

Une famille, qui vit à Parrish dans le comté de Manatee (en Floride), a affirmé avoir rencontré un bipède non identifié.

La mère de la famille a déclaré à l’enquêteur du BFRO (Bigfoot Field Researchers Organization), R. Monteith, qu’ils conduisaient sur l’autoroute 62 lorsqu’ils ont rencontré cette créature mystérieuse à 5h15 du matin.

« Nous rentrions chez nous après une nuit de pêche », a-t-elle déclaré à propos de cette rencontre qui s’est produite en juillet 2017. « Cette créature a attendu la voiture qui était devant nous pour passer et a traversé entre nos deux voitures. »

La femme a déclaré que son mari avait également vu la créature. Elle l’a décrit comme étant de couleur sombre, « énorme et rapide » et se tenant droit. Elle a ajouté qu ’« il n’a pas effectué le mouvement des épaules que les humains font quand ils courent ».

« Il courait de manière rigide sans que ses bras n’oscillent. »

Le père, qui dit aussi avoir vu la créature, a déclaré à M. Monteith que celle-ci avait « de très longues jambes » et qu’ils ont remarqué une odeur étrange qui leur rappelait « le putois, l’eau musquée, l’eau des marais et le soufre ».

L’enquêteur a déclaré que la mère avait signalé l’incident au shérif du comté de Manatee et avait appris qu’ils avaient reçu des appels similaires concernant cet énigmatique créature bipède.

Peu de temps auparavant, un couple, également originaire du comté de Manatee, avait affirmé avoir vu une créature similaire en juin 2018.Source
http://cryptozoologynews.com/florida-family-call-sheriff-over-bigfoot-encounter/,

Des lumières non identifiées filmées à Caluire-et-Cuire

Au début du mois d’août 2018, plusieurs lumières non identifiées ont été observées au-dessus de la ville de Caluire-et-Cuire, à côté de Lyon. Ces OVNI étaient disposés géométriquement et semblaient voler en formation.

Témoignage :

« Je témoigne pour un ami (celui qui a filmé) car il redoute d’être ridiculisé.

Le 10 août 2018 il était à Caluire (Lyon) et a été surpris au volant de sa voiture, quand son regard a été attiré vers le ciel par des lumières bizarres. Elles sont apparues progressivement, ont lentement évolué en ‘feuille morte’ et ont disparu. D’après ses dires l’observation complètement silencieuse n’aura duré que quelques courtes dizaines de secondes, comme en témoignent les vidéos.

J‘ai personnellement évacué les explications par les lanternes thaïes (ciel bleu plein jour) ainsi que les reflets, vu que d’après son témoignage plusieurs personnes fixaient le ciel en essayant de comprendre ce qu’ils voyaient. »

Voir les vidéosSource
http://ufostalker.com/sighting/98009

Une base nazie top secrète aurait été découverte en Antarctique

Un satellite de la NASA a détecté une « anomalie gravimétrique » sous la glace de l’Antarctique. Certains pensent qu’il s’agit d’une preuve qu’il y a, à cet endroit, une base souterraine secrète d’origine nazie et datant de la Seconde Guerre mondiale.

L’expérience GRACE (Gravity Recovery and Climate Experiment) était une mission conjointe de la NASA et du Centre aérospatial allemand, qui s’est déroulée entre mars 2002 et octobre 2017. En mesurant les anomalies gravimétriques, GRACE a notamment montré comment la masse est répartie sur la planète et comment elle varie dans le temps.

Cependant, une découverte en Antarctique a attiré beaucoup plus d’attention que le reste de la mission.

En 2006, une équipe de chercheurs menée par Ralph von Frese et Laramie Potts a utilisé les données de GRACE pour découvrir une anomalie de 300 miles de profondeur sous la glace.

L’équipe a déterminé qu’il s’agissait d’un cratère d’impact massif enfoui sous la glace pendant des millions d’années, probablement causé par un astéroïde.

Cependant, les théoriciens du complot contestent depuis longtemps que ce soit un fait, affirmant que les preuves sont insuffisantes pour prouver leurs hypothèses scientifiques.

Tyler Glockner, qui dirige la chaîne YouTube secureteam10, croit au contraire que quelque chose était et est toujours enterré profondément sous le sol.

Le théoricien du complot a révélé en 2016 : « L’Antarctique est enveloppé de mystère. »

« Des bases nazies secrètes auraient été construites là-bas pendant la Seconde Guerre mondiale, certaines preuves nous montrent des entrées surl’ensemble du continent. »

« En 1991, le KGB a publié des documents auparavant classifiés qui nouséclairaient sur l’incroyable opération Highjump. C’est au cours de cette dernière que la marine américaine a effectué d’innombrables missions en Antarctique. »

« Organisée par l’amiral Richard E. Byrd dans les années 1940, l’opération a mobilisé plus de 4 000 hommes, 13 navires et 33 aéronefs.Cette mission avait officiellement pour pour objectif de faire desrecherchessur l’Antarctique. »

« Mais le véritable objectif était d’étudier une entrée située au centre de la glace et menant à une ‘Terre intérieure’. »

Ce n’est pas la première fois que l’existence de bases secrètes sont prétendument découvertes sur ce continent glacé.

En février 2018, une carte thermique publiée par la société de localisation GPS Strava avait révélé ce qui semblait être un certain nombre d’énigmatiques bâtiments camouflés sous la neige.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1076115/nasa-antarctica-nazi-ww2-massive-anomaly-spt

Le terrifiant message prémonitoire du footballeur Emiliano Sala

Le lundi 21 janvier 2019, le footballeur argentin Emiliano Saladisparaissait mystérieusement alors qu’il était à bord d’un avion qui devait l’emmener à Cardiff pour rejoindre le club dans lequel il venait d’être transféré.

Après avoir quitté le FC Nantes, il avait décidé de passer quelques bons temps en compagnie de ses anciens coéquipiers avant de rallier l’Angleterre. Le président de son nouveau club lui avait, pour cela, prêté son avion personnel. Seulement le joueur de 28 ans n’était vraiment pas rassuré par ce vol.

Avant d’embarquer, le footballeur avait envoyé un message sur WhatsAppà ces proche. Celui-ci, terriblement prophétique, a été révélé par le quotidien sportif argentin Olé.

« Qu’est-ce que j’ai peur ! »

« Salut les amis, je suis ici à Nantes en train de faire des millions de choses. Là, je suis dans un avion qui semble sur le point de tomber en morceaux. Je suis crevé, si tout se passe bien, demain je m’entraîne avec ma nouvelle équipe. Si dans une 1 heure 30, vous n’avez pas de nouvelles de moi, je ne sais pas s’ils vont envoyer quelqu’un me chercher car ils auront du mal à me trouver. J’ai trop les jetons. »

Le joueur, visiblement, pressentait que quelque chose de terrible aller se produire. Et, hélas, sa prophétie s’est réalisée.

L’avion, un monomoteur Piper PA-46 Malibu, effectuait le trajet Nantes-Cardiff. Il a définitivement disparu des radars aux alentours de 20h20 GMT à une vingtaine de km de Guernesey. Les autorités de l’île de Jersey avaient révélé que l’appareil, qui se trouvait à une altitude de 5000 pieds avait demandé à descendre. C’est peu après qu’il a littéralement disparu.

Malgré d’intenses recherches, rien n’a encore été retrouvé, à l’heure où ces lignes sont écrites …

Dans le monde, beaucoup de voyants sont persuadés qu’il est possible de pressentir les événements les plus terribles. Est-ce que cela a été le cas ? C’est tout à fait possible. En effet, pour l’instant, tout ce qu’il avait dit s’est précisément passé …

Photo : Emiliano Sala en mai 2017, par Fabrizio Neitzke — Travail personnelCC BY-SA 4.0Lien

Vidéo intégrée

Clarín@clarincom

🛑

 El estremecedor audio de Emiliano Sala desde arriba de la avioneta desaparecida.29,3 k22:40 – 22 janv. 201912,8 k personnes parlent à ce sujetInformations sur les Publicités Twitter et confidentialitéSource
http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2019/01/23/27001-20190123ARTFIG00036-qu-est-ce-que-j-ai-peur-le-message-glacant-d-emiliano-sala-avant-de-prendre-l-avion.php

Un énorme OVNI observé en Bretagne en janvier 1979

Le 6 janvier 1979, vers 22 heures, un pisciculteur a observé un mystérieux OVNI qui l’a définitivement bouleversé.

L’homme a raconté, trois jours plus tard, ce qui s’était passé au journal Le Télégramme. Le soir des faits, il venait de sortir de chez lui accompagné de son berger allemand à Saint-Mathieu, dans la commune de Bannalec, en Bretagne.

A 22h04, précisément, quelque chose de surnaturel est apparu non loin du témoin médusé. A seulement quelques mètres du sol, presque au-dessus de sa tête, un immense engin non identifié s’est subitement arrêté. Le témoin raconte :

« Il avait une quinzaine de mètres de diamètre. Sa forme était circulaire, comme une assiette renversée qui aurait été surmontée d’une sorte de bol, un habitacle lumineux d’où émanaient de faibles sifflements. La soucoupe semblait se dandiner de gauche à droite. Elle émettait un halo de lumière bleue. »

Il poursuit : « C’était irréel. au bout d’une minute et demie à deux minutes, l’engin a disparu à une vitesse fantastique en direction de Douarnenez ».

L’homme terrorisé avait relaté son aventure à peine croyable aux gendarmes de Rosporden et de Bannalec.

Il est intéressant de noter qu’entre janvier 1974 et juin 1976, 21 OVNI avaient été rapportés par 61 témoins différents dans le Finistère.

Le site Internet Phénomène Aérospatial s’est naturellement intéressé à cette affaire et pense tenir une explication :

« Aucun autre témoignage n’a été recueilli et aucune trace au sol n’a été observée le lendemain. D’après le bruit et le mouvement de balancement constatés, le témoin a probablement observé un hélicoptère. »

Cette hypothèse est certes rationnelle mais elle ne correspond en rien avec la description fournie par le seul témoin de cette apparition énigmatique …

Photo : L’église paroissiale de Bannalec, Notre-Dame-de-Folgoët, par Lanzonnet — Travail personnelCC BY-SA 3.0LienSource
https://www.letelegramme.fr/soir/janvier-1979-un-ovni-dans-le-ciel-breton-23-01-2019-12190300.php

Le fantôme d’un moine photographié au château de Dudley

Un couple surpris déclare avoir photographié ce qu’il croit être le fantôme d’un moine qui les a traqué à travers un château réputé «hanté ».

Helen Wakeman, 43 ans, et son partenaire, John Dargan, 33 ans, étaient partis pour une excursion organisée autour du thème du paranormale au Château de Dudley, situé dans le comté des Midlands de l’Ouest, en Angleterre, au début du mois de janvier 2019.

Le couple, originaire de Birmingham, est resté sans voix quand ils ont visionné, plus tard, leurs photos prises au cours de ce voyage. En effet, sur l’une d’elles, ils ont découvert cette effrayante apparition fantomatique.

Helen a pris la photo alors que John se tenait sur les marches qui mènent au château mais dit n’avoir jamais remarqué cette « silhouette » qui se tenait à droite d’une arcade.

Plus tard, un guide touristique leur a dit que des moines avaient souvent traversé ce passage arqué pour assister aux prières qui se tenaient au château.

Helen a déclaré : « Mes parents et moi-même nous avons acheté les billets pour ce voyage comme cadeau de Noël. Nous avions déjà fait ce genre d’excursion quelques-fois auparavant, et nous avons attrapé le virus. »

« Nous sommes devenus de fervents chasseurs de fantômes et nous en éprouvons un réel frisson, mais nous n’avons jamais réussi à photographiéquoi que ce soit jusqu’à maintenant. »

« Nous venions tout juste de commencer cette excursion. Nous étions alorssur un parking près des marches. Nous avions pris cette photo rapidement. Nous ne l’avons même pas regardée avant plusieurs jours. »

« Nous avons passé une bonne nuit, c’était très sinistre et nous sommes partis en groupes pour des veillées et pour explorer les terrainsalentours. »

« Lorsque nous avons finalement regardé les photos que nous avions prises, nous avons repéré une silhouette à côté de l’arcade. Elleressemblait étrangement à un moine avec une cape et une capuche. »

« Nous étions tellement excités que nous avions finalement réussi àprendre des images de quelque chose à l’aide de notre caméra. »

Le château de Dudley, dont l’histoire remonte à 1071, est considéré comme l’un des lieux les plus hantés du Royaume-Uni. Ce bâtiment médiéval est entouré de mystères. On retrouve, entre autre, une légende vieille de plusieurs siècles, celle de Grey Lady. Les années durant, de nombreuses observations du légendaire fantôme ont été rapportées par des témoins souvent très effrayés.

Selon la légende, Grey Lady serait l’esprit d’une femme appelée Dorothy Beaumont, décédée peu après son accouchement, avec son enfant. Elle voulait être enterrée à côté de son enfant, mais son souhait ne fut jamais exaucé. C’est pour cette raison qu’elle hante depuis le parc du château.

Helen a déclaré : « Nous étions le premier couple à être monté sur les marches, il n’y avait donc personne en face de nous. »

« C’était une prise de vue rapide et nous ne nous attendions pas à ce que cela se produise aussi tôt dans cette excursion. »

« Le guide nous a dit que les moines du prieuré voisin auraient grimpé les marches menant au château pour les prières et les leçons et que cette étrange forme ressemblait à l’un des habits qu’ils portaient. »

« Nous avons eu très peur. »

Amy Harper, 28 ans, vit à Birmingham. Il avait photographié une série de clichés lors de la visite qu’il a faite en 2014. Il a prétendu avoir pris en photo la silhouette fantomatique d’une femme dans l’une des arcades.Source
https://www.thesun.co.uk/news/8268438/ghost-monk-dudley-castle/,

Une poupée possédée s’en prenait aux enfants

Pour la première fois en 1968, une poupée nommée Charley a été découverte dans une vieille maison victorienne du nord de l’État de New York. Parmi la malle en lambeaux remplie de vieux journaux, la poupée se démarquait clairement.

A l’intérieur de cette malle, outre cette terrifiante poupée, se trouvaient un morceau de papier jauni sur lequel était écrit le Notre Père ainsi qu’un journal daté des années 1930.

On ne connaissait encore rien sur cette poupée. Visiblement elle était plutôt ancienne et sa fabrication précédait facilement les années 1930. Plus tard, elle a été surnommée « Charley ». La famille qui a trouvé la poupée avait cinq filles. La mère et le père voulaient faire de leur mieux pour leurs enfants et ils avaient collecté différentes choses. Cependant, aucune des filles n’était intéressée à jouer avec la poupée Charley. La famille possédait déjà une collection d’autres jouets et il y avait d’autres poupées parmi cette collection.

Au début, tout semblait aller pour le mieux, jusqu’à ce qu’ils s’aperçoivent que Charley semblait bouger toute seule alors qu’elle était placée sur un banc rempli d’autres poupées. Au début, les parents pensaient que l’une de leurs filles l’avait déplacé, mais ce n’était pas le cas. Quand ils ont interrogé leur plus jeune fille, elle leurs a dit que lorsqu’elle allait aux toilettes la nuit, Charley lui parlait. Ceci est apparemment arrivé plus d’une fois.

N’y pensant plus du tout, les parents étaient persuadés que leur plus jeune fille avait simplement inventé toute cette histoire. En effet, les enfants sont connus pour leur imagination débordante. Tandis que les parents n’avaient jamais vu Charley bouger toute seule, leurs enfants commençaient à être obsédés par ce jouet. Ils croyaient qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas avec cette poupée et en étaient terrifiés.

Plus aucun des enfants ne voulaient plus aller aux toilettes la nuit, à cause de la peur qu’ils éprouvaient pour cette poupée. Un matin, on découvrit que la plus jeune des enfants avait des égratignures sur tout le corps. Bien que la famille ait un chat de compagnie, les marques étaient différentes de ce qu’un chat ferait avec ses griffes. Quelque chose d’autre était l’auteur de ces griffures. La famille a vite commencé à croire que la poupée était peut-être hantée ou possédée et que Charley était contrôlée par autre chose.

Bien qu’aucune preuve réelle n’ait jamais été trouvée, le père et la mère ont choisi de déplacer la poupée dans le grenier et de l’enfermer à l’intérieur. Tout semblait revenir à la normale, après que la poupée ait été cachée et vite oubliée.

Les années avaient passé et les enfants étaient maintenant adultes. Plus tard, la maison a été vendue et le coffre dans lequel se trouvait Charley a été vendu au cours d’un vide-grenier. Une femme a acheté la poupée afin de l’ajouter à sa collection de poupées anciennes. La poupée a changé de mains plusieurs fois avant de se retrouver dans une boutique appelée « Local Artisan ». Le magasin est situé à Salem, dans le Massachusetts et regorge d’animaux empaillés, d’art inhabituel, et d’une multitude d’autres curiosités.

Cet endroit est notoirement connu pour son histoire passée. C’est dans cette ville qu’a notamment eu lieu l’un des plus retentissants procès en sorcellerie. Beaucoup de femmes sont mortes ici, il y a longtemps, faussement accusées d’être des sorcières. On ignore si Charley est toujours contrôlée par une sorte de force spirituelle. Cependant, les rumeurs sur la poupée indiquent qu’elle prend littéralement vie au contact des enfants. Depuis qu’elle est exposée sur une étagère située en hauteur, la poupée n’a pas encore bougé. Aujourd’hui, les voyageurs et les curieux qui passent ici peuvent admirer cette poupée inhabituelle et terrifiante.Source
http://www.freaklore.com/all-about-charley-the-haunted-doll

Namibie : Une terrifiante créature tue 30 chèvres et suce leur sang

Le Chupacabra est une terrifiante créature dont l’existence n’a jamais été prouvée. Elle est réputée pour littéralement aspirer le sang de ses victimes. Elle a été aperçue partout dans le monde.

Le Chupacabra s’en prendrait particulièrement aux bétails et aux animaux de la ferme. Ses victimes sont sauvagement et mystérieusement déchiquetées, vidées de leur sang ou autrement éviscérées.

Au cours de ces dernières années, les récits faisant état de mutilations perpétrées par des animaux inexpliquées semblent être particulièrement en hausse. Bien que le phénomène ne soit pas nouveau, la fréquence croissante avec laquelle ces cas sont signalés donne à penser que ces énigmatiques prédateurs invisibles s’aventurent sur de nouveaux territoires à la recherche de viande fraîche. Qu’est-ce qui se cache réellement derrière ces meurtres ?

Le dernier cas de mutilation animale nous vient de Namibie en Afrique où des dizaines d’animaux ont été brutalement et inexplicablement tués. Des bergers ont raconté que près de 30 chèvres avaient été retrouvées complètement vidées de leur sang.

Les habitants des villages de Uukwanambwa et de Amuteya disent que depuis quelques semaines, un prédateur inconnu traque leurs chèvres dans la nuit et leur suce tout leur sang sans en laisser une goutte. Le plus incroyable, c’est que ces tueurs travaillent très proprement et ne laissent aucune trace de leur passage.

Selon le blog d’actualité The Namibian, la créature a été vue par quelques témoins qui disent que l’animal ressemble à un gros chien :

« Deux chèvres sont mortes et 10 ont été retrouvés avec des trous dans le cou et elles ne font que saliver. On nous a dit de ne pas les manger, de tuer les quatre autres et de les brûler. La chose qui a tué les animaux a apparemment été vue près de la maison du voisin en train de se battre avec un chien. Ceux qui les ont vus ont dit qu’ils ressemblaient à des chiens noirs. »

Des responsables de la faune locale et des vétérinaires disent que les blessures des animaux victimes sont anormales et qu’ils n’ont jamais rien vu de tel. Rehabeam Erckie, directeur adjoint du ministère de l’Environnement pour les régions du centre-nord, a déclaré à AllAfrica.com que « scientifiquement, ces choses qui attaquent les chèvres de cette manière ne font pas partie de la faune que nous connaissons. Nous laissons place à davantage d’investigations ».

Est-ce que tous ces cas de mutilations animales constituent un indice supplémentaire que les choses vont vraiment mal dans le monde naturel ? Alors que le changement climatique, le développement humain et beaucoup d’autres choses continuent de remodeler la Terre et les écosystèmes qui en dépendent, il est naturel que nous commencions à remarquer des modifications dans les comportements des animaux ou même que de nouveaux animaux, encore inconnus, émergent de l’ombre. La question qui se pose maintenant est la suivante : Quand est-ce que l’une de ces créatures commencera-t-elle à s’attaquer aux humains ?Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/01/mysterious-beast-kills-30-goats-and-drains-their-blood/,

Un OVNI parfaitement rond observé à New Plymouth

Le vendredi 18 janvier 2019, dans la soirée, un homme, qui vit à New Plymouth (dans la région de Taranaki, en Nouvelle-Zélande), a observé un étrange OVNI dans le ciel.

Grant Black sait que beaucoup de gens le prendront pour un fou lorsqu’il racontera son histoire. Pourtant, il est formel : il a bien vu un OVNI de couleur rouge et en forme de ballon rond. Il volait non loin de New Plymouth et se dirigeait vers la côte.

« Je ne suis pas un fou ou quoi que ce soit. »

« J’étais assis en train de regarder la télévision quand j’ai vu quelque chose », a expliqué l’homme qui vit sur Plymouth Road.

« J’ai vu une balle rouge voler horizontalement dans les airs. »

« Il a traversé Plymouth Road depuis la montagne. C’était un gros ballon rond. Très grand et rapide. »

Black dit que cet engin sphérique et rouge se trouvait à environ 500 mètres d’altitude dans les airs et qu’il se déplaçait parallèlement à Kirihau Road en direction de la côte.

« Il ne tombait pas, il était à l’horizontal par rapport au sol. »

Black dit qu’il n’a pas la moindre idée de ce qu’il a vu et se demande maintenant si d’autres personnes ont remarqué cet étrange objet dans les airs avant qu’il ne disparaisse.

« J’ai demandé à quelques voisins mais personne n’a rien vu. »

Photo : Looking across New Plymouth with Mount Taranaki in the distance in mid-July 2010, by Andrew and Annemarie – FlickrCC BY-SA 2.0LinkSource
https://www.stuff.co.nz/taranaki-daily-news/news/110087071/new-plymouth-man-baffled-by-red-ufo-in-night-sky

Elle découvre le cadavre intacte d’une fillette vieux de 145 ans dans sa cave !

Elle découvre le cadavre intacte d’une fillette vieux de 145 ans dans sa cave !

Partage0

A San Francisco, une femme a découvert le cadavre d’une fillette de 3 ans dans sa cave. Vieux de 145 ans, le corps était intacte

Aux Etats-Unis, une femme a trouvé une chose incroyable dans sa cave. Elle a découvert le corps d’une fillette de 3 ans vieux de 145 ans. Ce qui est le plus surprenant, c’est que le cadavre était intacte. C’est le genre de surprise qui peut provoquer une crise cardiaque.

APRÈS 145 ANS, LE CORPS DE LA FILLETTE EST INTACTE

Les faits se sont déroulés à San Francisco, dans une maison du côté de Richmond District. Alors qu’elle faisait des travaux dans sa maison, Ericka Karner a découvert le corps d’une fillette de trois ans à l’intérieur d’un cercueil vitré. Les travailleurs qui ont retapé la maison d’enfance d’Ericka ont heurté le cercueil de bronze enterré sous le garage en béton. Kevin Boylan, un des travailleurs présents ce jour là a déclaré au KTVU que tous les cheveux étaient là, les ongles étaient également présents, et les fleurs se trouvaient toujours sur le corps de l’enfant.

D’après le Daily Mail, la propriétaire de la maison n’en a pas cru ses yeux. L’enfant a été surnommé « Miranda, la petite fille mystère ». La défunte avait les cheveux blonds, portait une robe blanche, et elle tenait une rose à la main.

« J’étais sous le choc. Une petite fille était enterrée sous ma maison. Mais je ne suis pas non plus tombée de ma chaise. Je connaissais aussi l’histoire de ce terrain », a expliqué Ericka Karner, cité par le Daily Mail.

LE CADAVRE DE LA FILLETTE PROVENAIT D’UN CIMETIÈRE

Comment le corps de Miranda a pu se retrouvé dans la cave d’Ericka Karner? Il se trouve que la maison de cette dernière se trouve juste au dessus du cimetière d’Odd Fellows, qui a été fermé en 1890. Le cadavre de l’enfant faisait probablement partie des 30 000 corps qui y étaient enterrés. En 1920, les milliers de dépuilles ont été déplacés à Colma, sauf un.

Aujourd’hui, la fillette de 3 ans repose en paix dans un autre cimetière de San Francisco.

https://mcetv.fr/mon-mag-buzz/insolite/anglaise-marier-couette-fevrier-2301/

La jeune sorcière de Pilot’s Knob

Un silence inquiétant plane sur la colline du cimetière de Pilot’s Knob, près de la ville de Marion, dans le Kentucky. L’endroit, réputé pour être maudit, est toujours calme, propre et totalement désert. La forêt dense qui entoure le cimetière et les imposants arbres morts qui dominent la colline, donnent à cet endroit une allure complètement irréelle, digne des clichés du cinéma d’horreur.

L’atmosphère y est lourde, comme à plusieurs endroits des environs. De nombreux lieux dans cette région des États-Unis ont été marqués par des évènements tristes et sanglants. Il fut une époque durant laquelle ces routes, parcourant un vaste territoire boisé et isolé, étaient le territoire de bandits particulièrement sanguinaires. Des centaines de personnes y furent assassinées, des familles entières décimées pour quelques dollars. À quelques lieux du cimetière se trouve le « Ford’s Ferry Landing », un autre endroit témoin de nombreuses histoires troublantes, et où de nombreux brigands furent pendu. La guerre civile américaine frappa aussi la région. En 1864, lors de la bataille de Pilot’s Knob, des milliers de soldats furent tués et enterrés dans de grandes fosses communes qui furent creusées ici et là. Mais de toutes ces histoires, la légende urbaine entourant le cimetière de la jeune sorcière de Pilot’s Knob est probablement la plus troublante.

Tout débute en 1916, alors qu’une femme de la région, Mary Rebecca Ford, fut suspectée de pratiquer la sorcellerie. Les gens de l’endroit racontaient qu’elle avait fait une alliance avec des forces démoniaques et que sa fille de cinq ans, la jeune Mary Evelyn Ford, était également une sorcière. Il n’en fallait pas plus pour qu’un soir, une petite foule de justiciers, s’improvisant juges et bourreaux, s’attaqua à la femme et la fillette. Ils les tirèrent hors de la maison et les brûlèrent vives sur un bûcher, parce que telle était la méthode pour se débarrasser des sorcières.

Nous ignorons de ce qui arriva au corps de la mère, mais la dépouille de la fillette fût amené jusqu’au cimetière de Pilot’s Knob, où elle fut placée dans une tombe équipée d’armature d’acier. En effet, les gens de la région croyaient que la fillette risquait de venir se venger, alors ils posèrent de lourdes roches sur sa tombe et remplirent le reste du trou avec de la pierre concassée. Une clôture blanche, dont les barreaux forment des croix blanches, fut placée autour de sa

Bloody Mary

Bloody Mary ou Marie la sanglante est un fantôme légendaire au coeur d’une très populaire légende urbaine. Dans le folklore, il est dit qu’une femme apparaît dans le miroir si son nom, « Marie la sanglante » est dit par trois fois de suite. L’apparition de Marie la sanglante peut avoir une attitude neutre, mais quelques fois malveillante, selon les variantes de la légende et les intentions de la personne qui l’invoque. Les différentes versions de cette légende urbaine se retrouvent dans presque toutes les sociétés et d’autres légendes urbaines similaires, comme Hanako-san, le fantôme japonais qui hante les salles de bains. Selon la croyance populaire, la personne souhaitant invoquer Bloody Mary doit se trouver dans l’obscurité, devant un miroir éclairé à la chandelle. Elle doit fixer le miroir et répéter trois fois: « Bloody Mary » ou « Marie la sanglante ». C’est alors qu’une femme, portant une robe blanche

ensanglantée, apparait alors dans le miroir. Il existe une multitude de versions de cette légende urbaine, dans certaines son nom doit être appelé treize fois. Les intentions de Bloody Mary aussi peuvent aussi varier. Dans certaines versions elle répondra aux questions qui lui seront posé, dans d’autres, elle tentera d’attraper et de tuer la personne ayant fait l’invocation. Pour obtenir des réponses de Bloody Mary sans qu’elle disparaisse, il faut éviter de la regarder et ce concentrer sur son propre reflet dans le miroir. Selon une croyance populaire autour de cette légende, la personne qui dirait « Marie, j’ai tué ton bébé » ou « Marie, j’ai ton bébé », provoquerait une attaque imminente de la part de Marie la sanglante. Si la personne l’ayant provoqué ne réussi pas à s’enfuir en lieux sûr, elle risque de se faire tuer par l’entité malveillante. Les origines de Bloody Mary L’origine de cette légende urbaine remonte à une vieille croyance qui voulait qu’une jeune fille puisse voir le visage de son futur mari dans un miroir en accomplissent un petit rituel. Elle devait se trouver dans l’obscurité, monter les escaliers avec une bougie à la main et se diriger devant un miroir.

En se concentrant sur celui-ci, il devait apparaitre le visage de leur futur époux. Il était aussi possible de voir apparaître une tête de mort, ce qui annonçait qu’elle était destinée à mourir avant son mariage. Cette croyance fut popularisée grâce à une carte d’Halloween qui parut au début du 20e siècle. Les variantes de ce rituel ont été nombreuses, tout comme les croyances envers qui est Bloody Mary. Selon les versions, la légende moderne affirme que Marie la sanglante serait une même sorcière qui aurait brûlé sur le bûcher, elle est une mère infanticide, une femme qui a perdu son enfant et s’est suicidée ou bien une femme morte en couches… Selon une autre légende, il s’agirait d’une jeune fille tombée dans le coma suite à une maladie, son père médecin voulait la sauver, mais des rumeurs disaient que sa fille était une sorcière, il a donc du l’enterrer vivante, elle s’est réveillée et a sonné la cloche qu’on avait accrochée a son poignet, ses parents ne l’ont pas entendue, au matin son père a été prié à la tombe. Il a vu la cloche cassée et l’a déterrée, il était trop tard, elle était morte asphyxiée et avait les mains pleines de sang, car elle avait gratté la

Bell Sorcière hantant d’Adams Tennessee

La hantise de Bell Witch était l’un des événements paranormaux les plus documentés de tous les temps. C’était le début. Un jour de 1817, John Bell était dans le champ de maïs de sa ferme près de ce qui est maintenant Adams, Tennessee, en train de faire ses corvées habituelles. En plein jour, il a vu ce qu’il a décrit plus tard comme un animal contre nature avec le corps d’un chien et la tête d’un lapin. Quand il a chassé, il a disparu. Le même soir, alors que la famille Bell s’installait pour la nuit, ils ont été dérangés par des coups assourdissants devant la maison. Quand ils sont sortis pour enquêter, ils n’ont pu trouver aucune source de sons. Après que la famille se soit couchée, certains d’entre eux ont entendu d’étranges bruits de grattage sur les cadres en bois de leurs lits. Ce sont les premières manifestations de l’entité qui deviendra connue sous le nom de Bell Witch.

la cloche sorcière

Un marqueur moderne près du site Bell Witch.

La sorcière des clochers commence à hanter

Dans les jours qui ont suivi, les coups ont été accompagnés par des sons de rap dans la maison et le faible bruit d’une vieille femme qui chante. Ceux-ci ont également été étudiés, mais les sources n’ont pu être trouvées.

Alors le fantôme poltergeist a vraiment commencé. Inexplicablement, John et la fille adolescente de la famille Betsy ont été les principales cibles de la colère de l’entité inconnue. La Sorcière des Cloches les a pincées, giflées et les a collées avec des épingles. Des couvertures ont été arrachées des lits et les cheveux de Betsy ont été tirés au point où les poignées de ses cheveux ont été arrachées.

Au début, la famille n’a pas dit à une âme ce qui se passait, mais John a finalement dit à un voisin qui est venu à la maison et a été le premier étranger à éprouver la hantise de Bell Witch de première main.

Au fil du temps, la voix féminine fantomatique est devenue plus forte et a conversé librement avec n’importe qui dans la maison. C’est dans ces conversations, où pour une raison inconnue, la Sorcière des clochers a révélé qu’elle détestait John Bell au point qu’elle a juré de le tuer.

Histoires hanteuses réparties dans la ville

L’histoire de la propagation hante Bell Witch, et les visiteurs sont venus de partout pour voir le phénomène eux-mêmes. Ils s’en vont rarement déçus. Andrew Jackson lui-même a visité en 1819. La légende dit que les chevaux de l’entourage de Jackson ont initialement refusé d’aller n’importe où près de la maison. Aucun détail n’est connu, mais la partie de Jackson était apparemment si énervée par ce qu’ils ont vu qu’ils ont fui à Nashville tôt le matin du jour suivant.

Malgré l’activité fantomatique continue, la famille Bell a tenté de mener une vie normale. Betsy s’est fiancée à un fermier local, ce qui était une grosse erreur. L’esprit n’a pas aimé le fiancé et a augmenté sa persécution de Betsy. L’intensité est devenue si grande que Betsy a rompu les fiançailles.

Mort mystérieuse de John Bell

Après une maladie inexpliquée, John Bell mourut en décembre 1820. À côté de son lit de mort, la famille trouva une étrange bouteille. Curieux, ils ont donné une goutte de liquide à l’intérieur du chat de la famille. Il a immédiatement convulsé et est mort, alors ils ont rapidement jeté la petite bouteille dans la cheminée où il a brisé et a tiré une flamme étrange dans la cheminée.

L’esprit a voyagé au service d’enterrement de John où il a chanté, a ri et a maudit la mémoire du mort.

Peu de temps après la mort de John, l’entité a annoncé qu’elle partait mais qu’elle reviendrait deux fois dans le futur: en 1828 et en 1935. En 1828, elle serait rentrée pendant plusieurs semaines, mais l’activité de poltergeist était beaucoup plus bénigne. Pour autant que nous le sachions, rien ne s’est passé en 1935.

Il ne reste rien de la hantise de Bell Witch à part les descriptions des témoins. La terre qui était la ferme de Bell est toujours cultivée aujourd’hui, bien que quelqu’un ait démoli la maison familiale il y a longtemps. Certaines personnes croient que la bruyante Bell Witch continue de vivre dans une grotte à proximité. Ainsi, ils l’ont appelée la Grotte des Sorcières de Bell, et attire de nombreux touristes sur le site chaque année.

la grotte dédiée à la cloche qui hante

The Bell Witch Cave est répertorié dans le registre national des lieux historiques dans les États-Unis Wiki Commons, www78.

Clairvius Narcisse et son expérience de zombie haïtien

Le regretté George Romero a fait plus que la plupart pour amener le Zombie dans la culture populaire pop. Night of the Living Dead a vu le jour à la fin des années 1960 et a transformé le zombie en un monstre emblématique du cinéma et de la télévision que les téléspectateurs connaissent aujourd’hui. Est-il possible que George Romero ait été influencé par les événements de 1962? Demande à Clairvius Narcisse.

Qui était Clairvius Narcisse?

Le 30 avril 1962, un homme du nom de Clairvius Narcisse s’est rendu à l’hôpital Albert Schweitzer en Haïti. Il avait de la fièvre et se plaignait d’une sensation décrite comme des insectes rampant sur sa peau. Le personnel lui a donné une chambre à l’hôpital quand son état s’est rapidement détérioré. Deux jours plus tard, les médecins l’ont déclaré mort. Un certificat de décès officiel a confirmé la fin de sa vie. Sa famille immédiate a tenu un enterrement et enterré le corps au cimetière local de L’Estere. Ils ont scellé le cercueil avec des clous et l’ont enterré de manière traditionnelle. Pour la plupart des gens, la mort est la fin. Demande à Clairvius Narcisse.

La résurrection

À un moment donné après son enterrement, quelqu’un a dérangé la tombe de Narcisse. Pendant la nuit, un Bokor, ou sorcier vaudou haïtien, l’a déterré et l’a enlevé. Narcisse a été battu, ligoté et forcé de boire une potion avant d’être emmené dans une plantation de canne à sucre. Une fois là, il a rencontré d’autres dans un état semblable au sien. Narcisse devait travailler dans les champs, et le Bokor lui donnait constamment des injections supplémentaires de la même potion pour maintenir son état d’esprit de zombie. Pour les deux années suivantes, Narcisse est resté sur la plantation jusqu’à ce que le Bokor qui l’a recruté soit mort. Même s’il n’était plus qu’une enveloppe sans vie, Narcisse profita de cette occasion pour se promener sans être vu. Dix-huit ans plus tard, Narcisse est retourné dans son village natal où il a cherché sa soeur.

Angelina était dans un marché de village quand Clairvius s’est approché et s’est identifié. Comme preuve de sa prétention qu’il était son frère, il a ajouté un surnom d’enfance que seuls les deux d’entre eux étaient au courant. Naturellement, Angelina était choquée, mais elle a participé à une enquête avec l’aide du reste de la famille. Cette enquête a montré que Narcisse était ce qu’il semblait être. Il était vraiment le frère d’Angelina.

L’histoire de Zombie

L’histoire de Narcisse a fait des titres sensationnels. Tout ce qui lui est arrivé des moments précédant son admission à l’hôpital, à la recherche de sa sœur près de deux décennies plus tard, a été fait alors qu’il était conscient dans un état quasi végétatif. Narcisse pouvait se souvenir des médecins qui le déclaraient mort et enterré vivant. Il a également affirmé être conscient lorsque le Bokor l’a déterré peu de temps après. Le souvenir de ses deux années d’esclavage le hantait toujours, et il se souvenait d’avoir travaillé la plantation à chaque instant, de l’aube au crépuscule. Cette très longue journée n’a été interrompue qu’une seule fois pour une pause repas rapide.

Selon Narcisse, les conditions étaient trop difficiles pour l’un des autres travailleurs, qui a pris les choses en main en tuant leur suzerain Bokor. Maintenant que leur tourment a pris fin, les «zombies» restants ont saisi cette chance pour échapper à la plantation. Narcisse a également expliqué son raisonnement pour ne pas retrouver son chemin de retour plus tôt. Il s’était querellé avec son frère avant le jour où Narcisse était tombé malade, et il avait carrément blâmé son frère pour ce qui lui était arrivé et n’était revenu qu’après le décès du frère.

Religion Nzombi de l’Afrique à Haïti

La croyance en la religion zombie remonte à des centaines d’années en Haïti, encore plus longtemps en Afrique. Le terme anglicisé Zombie vient de Nzombi – qui signifie «esprit d’une personne morte». Il est facile de voir comment et pourquoi les zombies sont devenus un incontournable de la fiction d’horreur au fil des ans. Lorsque les propriétaires de plantations ont pillé l’Afrique pour des esclaves, ils ont apporté plus que de simples corps capables du continent africain. Beaucoup de leurs croyances religieuses et personnelles ont aussi fait le voyage. Les pratiques religieuses ont continué en Haïti et sont devenues la religion vaudou tant redoutée et incomprise. Malheureusement, comme avec Wicca, certaines personnes utilisent cette culture à leurs propres fins

En 1804, une révolution a eu lieu en Haïti qui a chassé les Français du pays. Même si l’esclavage a officiellement pris fin, ce n’est pas vraiment le cas. Les prêtres Bokor ont joué un rôle beaucoup plus actif dans la culture haïtienne. Malgré la révolution, il y a encore une forte influence française en Haïti, même aujourd’hui. Peut-être le visage public du vaudou est-il un certain baron Samedi; Peut-être que l’exposition dans la sortie initiale de Roger Moore 007 dans Live and Let Die peut l’expliquer.

Qu’est-ce qui est vraiment arrivé à Narcisse?

Comme presque tous les Haïtiens, Clairvius Narcisse était sans doute pleinement conscient de la légende des zombies. Une partie de ceci entoure l’admission de se déclarer être un zombi en premier lieu. Juste le faire sans authenticité ne ferait que finir dans l’humiliation. Les amis et la famille désavoueraient n’importe qui qui admettrait simplement être un zombie sans preuve appropriée pour soutenir n’importe quelle assertion. Pour cette seule raison, il est peu probable que Narcisse dise simplement qu’un Bokor l’a transformé en zombie. Aucun Haïtien ne le ferait. Aurait-il pu se tromper à la place?

Tétrodotoxine et bufotoxine

Lorsqu’ils sont mélangés ensemble en certaines quantités et d’une certaine manière, les narcotiques peuvent facilement simuler un état de mort qui tromperait la plupart des gens. Une telle potion devrait être de très bonne qualité pour dépasser un professionnel de la santé. Des chercheurs tels que Wade Davis (plus sur lui ci-dessous) qui ont étudié les allégations de Narcisse croient qu’ils ont identifié les ingrédients utilisés dans la potion qui aurait pu le placer dans un coma profond. La tétrodotoxine et la bufotoxine (poisson-globe et crapaud) administrées par abrasion auraient pu mettre Narcisse dans le coma, tandis que des doses de Datura auraient pu l’y maintenir.

La bufotoxine a des propriétés anesthésiques tandis que la tétrodotoxine peut provoquer une paralysie et est assez puissante pour simuler la mort elle-même. Mettez ces deux toxines ensemble et complétez-les avec Datura Stramonium, un délirant puissant et potentiellement toxique, et le cocktail pourrait avoir volé Narcisse de 18 ans de vie.

La ligne entre vérité et fiction

Ce n’est pas tout le monde qui a entendu ce rapport bien documenté le croire. Ceux qui n’insistent pas sur le fait que d’autres facteurs sont en jeu. Il y a peu de doute que la religion et les croyances zombies sont des concepts puissants pour la population haïtienne. Les sceptiques disent que ces mêmes croyances peuvent avoir eu une sorte d’effet placebo et un pouvoir de suggestion insensible qui a convaincu Narcisse qu’il avait son âme enlevée.

Clairvius Narcisse a-t-il été victime d’un rituel vaudou, est-il devenu un larbin involontaire dans une entreprise criminelle clandestine, ou a-t-il simplement menti de sa part? L’histoire qu’il a racontée est tout à fait remarquable. livre et film romancé, Le serpent et l’arc-en-ciel .

Wade Davis est anthropologue et ethnobotaniste du Canada. Il est l’auteur de The Serpent and the Rainbow,publié en 1985, basé sur ses recherches et sa théorie sur la «poudre de zombie» qui a peut-être amené certains Haïtiens à entrer dans un état de transe. La recherche de Davis impliquait la culture et la religion vaudou, les processus haïtiens de fabrication d’un «zombie» et les potions (poudres de zombies) qu’ils apportaient à l’état de mort initial. Il a travaillé avec Bokors pour enquêter sur les substances qu’ils ont pu utiliser pour maintenir les «zombies» mentalement incapables pendant des années. Bien que le travail de Davis ait suscité des critiques pour diverses raisons scientifiques, il a fourni une causalité possible de l’expérience de Clairvius Narcisse.

Une base pour les zombies?

Bien qu’il soit scientifiquement prouvé que les symptômes de l’empoisonnement à la tétrodotoxine incluent l’hypothermie, l’asystolie (flatline) et un état semblable au coma qui permet à la victime de prendre pleinement conscience, Davis affirme que ces toxines ont été administrées par Bokor et ont abouti à des individus zombifiés en Haïti. accepté par la communauté scientifique aujourd’hui.

L’homme qui est devenu célèbre pour être un zombie est né en 1922 et est mort en 1964. Son cas curieux a été raconté à plusieurs reprises au cours des cinq dernières décennies sous la forme de livres, de films et de posts sur Internet. Et peut-être que l’histoire de Clairvius Narcisse a également inspiré George Romero qui, à son tour, a engendré toute une folie de la culture pop dédiée au culte des zombies.

Masques mortels: la culture et le confort de se souvenir des morts

Des masques de mort réalistes fournissent un souvenir 3D

Depuis le début des temps, les êtres humains ont fait de grands efforts pour commémorer leurs morts. Les anciens Grecs ont érigé des monuments élaborés. Les victoriens ont fait des couronnes dans les cheveux des morts après avoir pris des photos post mortem . Cela a servi de rappels de la vie perdue. Peu importe l’heure et le lieu de la mort, quelqu’un a certainement fait quelque chose pour préserver la mémoire de son bien-aimé. Ce qui suit continue à discuter d’une telle tradition – les masques de mort post mortem.

Pourquoi les gens font-ils des masques des morts?

Les Egyptiens et les Africains ont d’abord fait des masques de la mort comme un rituel spirituel. Ce n’est qu’au Moyen Âge que les masques sont devenus des monuments commémoratifs des morts. Une véritable représentation capturant l’image de ceux qui ont passé, les masques de la mort sont de la cire, du plâtre, ou des moulages d’argile pris sur le visage d’un individu directement après son décès. En raison de l’extrême précision, les peintres et les sculpteurs utilisaient des masques mortuaires comme références à partir desquelles ils créeraient des portraits ou des statues. Avant l’invention de la photographie, les forces de l’ordre utilisaient également des masques de la mort pour enregistrer les caractéristiques de corps non identifiés dans l’espoir de les identifier.

Comment faire un masque de la mort

Les masques mortels devaient être fabriqués quelques heures après la mort afin que les ballonnements du corps ne compromettent pas la précision du masque. Tout d’abord, dans le processus de fabrication de la fonte, ils graisser le visage et les poils du visage pour garder le corps intact et pour faciliter le retrait. Deuxièmement, le médecin couvrirait le visage dans deux couches de pansements en plâtre. La première couche jetterait les détails du visage et la couche supplémentaire renforcerait la fonte. Ensuite, le plâtre aurait besoin d’environ une heure pour définir. Après le retrait du plâtre, le plâtre était parfois rempli de cire ou de métal pour créer une représentation en trois dimensions.

Autres masques remarquables

Le visage d’un individu célèbre, le tristement célèbre gangster des années 1930 John Dillinger, est devenu un masque de cette façon après sa mort en 1934. En raison de sa popularité et de la foule de personnes à la morgue, au moins deux groupes d’étudiants en médecine ont créé ces moulages sans autorisation. Chaque détail de sa mort a montré dans son masque. Vous pourriez même voir la blessure par balle et les éraflures créées quand il a frappé le trottoir ainsi que les cicatrices de chirurgie plastique non professionnelles.

Une autre personne célèbre dans l’histoire mémorialisée à travers ce rituel était Napoléon Bonaparte. Son masque, créé après sa mort en 1821, est entouré de controverses. Madame Bertrand aurait volé son masque et ensuite, des reproductions sont apparues. Le premier masque était seulement l’un des trois pensé pour être créé.

Napoléon Bonaparte masque de la mort. Les experts croient que c’est l’empreinte originale de son visage. Wiki Commons, Rama.

Les masques de la mort ne sont pas communs dans la société d’aujourd’hui. Cependant, les humains continuent à faire de grands efforts pour préserver la mémoire des morts avec des pierres tombales et des commémorations rituelles. Bien que les masques de la mort soient généralement une chose du passé, le souvenir rituel du défunt durera sûrement. Cet acte de mémorialisation des morts semble être unique aux humains et représente la profondeur à laquelle nous assignons un sens à la mort. Car, ironiquement, ce qui donne le plus de réconfort aux êtres chers survivants après une mort, ce n’est pas la capacité d’oublier, mais la nécessité de se souvenir.

Sources:
Biographie 
Listverse 
HowStuffWorks

Chimère Hybrides Humain-Animal

Les chimères sont fabriquées dans des laboratoires
Mais les humains peuvent-ils leur donner naissance?
Les chimères sont maintenant délibérément créées dans le laboratoire par des scientifiques critiqués pour avoir créé des « hommes-cochons ». D’autres types de chimères « hommes-animaux » sont également fabriqués, dans lesquels des cellules humaines sont insérées dans les embryons de divers animaux. à l’intérieur des animaux adultes. Mais les êtres humains peuvent-ils donner naissance à des hybrides humains-animaux?

Chimère dans l’histoire
Agnes Bowker, une domestique vivant à Market Harborough, dans le Leicestershire, en Angleterre, prétendait en 1569 avoir donné naissance à un chat chauve et mort-né. Alors que cela aurait pu être annulé comme un signe d’une maladie mentale, la sage-femme et d’autres témoins ont tous affirmé que l’histoire bizarre était vraie.

Aujourd’hui, nous ririons de toute cette histoire, mais à la fin des années 1500, les croyances populaires se répandaient et des choses comme la magie noire et la sorcellerie étaient considérées comme des choses très réelles. Tant de gens croyaient que «l’enfant» d’Agnès était soit un événement surnaturel ou un avertissement sur les conséquences de l’accouplement des humains et des animaux de moindre qualité.

Et, en effet, Agnès a prétendu que le père de l’enfant était une sorte de démon ou d’entité paranormale.

La situation était assez inhabituelle pour être examinée par un groupe d’hommes locaux qui ont pris le chat et pratiqué une autopsie brutale. Ils ont ouvert le corps du chat et ont dit aux habitants de la ville qu’au lieu d’être une entité surnaturelle, c’était un chat normal, bien que mort.

Enquête sur le chat d’Agnes Bowker
Mais l’histoire s’est propagée par le bouche à oreille et finalement un ministre, Anthony Anderson, a décidé de faire une enquête complète. C’était probablement en partie par curiosité. Mais cela aurait aussi pu être une tentative d’arrêter la propagation de l’histoire, qui couvrait les zones environnantes. Après avoir interrogé des témoins et Agnès elle-même et analysé le chat maintenant, sans doute, rapidement en décomposition, il a déclaré que l’animal était un chat normal. Il a écrit que le chat: « … contient toute la longueur, l’épaisseur et la grandeur de la même chose. . . mesuré par une paire de compas. »Il alla même jusqu’à faire une procédure post-mortem sur un autre chat et souligna les ressemblances frappantes avec le chat d’Agnès. D’autres n’étaient pas dupes. L’évêque de Londres a écrit à un membre du cercle restreint d’Elizabeth I: «Il semble clairement être une affaire de contrefaçon;

Aucune mention n’est faite de ce qui est devenu du corps du chat. Comme après la naissance, certains avaient considéré que sa parenté était remarquable, cela aurait pu occasionner les rites funéraires d’un humain de l’époque.

Chimères au 21ème siècle
On pourrait penser qu’au 21ème siècle, de telles histoires de chimères seraient moquées et reléguées au royaume de l’imagination sauvage et des tabloïdes de supermarché. Mais pas vrai. Dans les temps modernes, comme le montre l’Internet (quasi-) factuel, il y a des histoires et des photos de naissances de chimères animales / humaines. Cela inclut une femme à Benin City qui a donné naissance à un bébé qui ressemblait remarquablement à un cheval. Un témoin a déclaré: « Elle a tenu la jambe de quelqu’un avec les vêtements alors qu’elle poussait plus fort pour que le bébé sorte. Puis, quelque chose a chuté et elle est tombée. La chose est tombée, certaines personnes l’ont appelée une chèvre mais elle ressemblait à un cheval. Il a un long cou et les oreilles étaient longues. C’était exactement comme un cheval, même si c’était sous une forme de bébé. « 

Une femme saoudienne aurait récemment donné naissance à un hybride serpent-humain. Et une femme dans un endroit non précisé a donné naissance, après une période de gestation d’un an, à un bébé qui ressemblait à un rat, à la queue et à tout.

De tels bébés chimères meurent tous peu après la naissance, s’ils ne sont pas nés morts. Bien que la plupart des scientifiques conviennent que les humains ne peuvent pas se reproduire avec d’autres espèces animales, il existe des images qui sont discutées pour l’authenticité par les croyants et les sceptiques.

Sources:
« Miscellany », BBC History magazine, Volume 17, Numéro 6
Le site web Engines of Our Ingenuity , tiré le 30/06/2016
vyperlook.com , tiré le 30/06/2016
Technology Review, « Les chimères humaines-animales gesticulent US Research Farms », 6 janvier 2016, Antonio Regalado

TITANIC, LA VÉRITÉ DÉVOILÉE ?

Titanic, la vérité dévoilée, est un documentaire (0h48) qui revient sur la cause de la tragédie survenue dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 lorsque le célèbre paquebot sombre en heurtant un iceberg. Aujourd’hui, cette hypothèse est remise en cause. Senan Molony, journaliste irlandais, qui enquête depuis près de trente ans, est persuadé depuis longtemps que la véritable raison du naufrage reste à découvrir.

Dans la nuit du 15 avril 1912, après avoir heurté un iceberg, le RMS Titanic sombre dans les eaux glacées de l’Atlantique nord. Le bilan humain est l’un des plus lourds de l’histoire maritime.
Le choc entre l’iceberg et le transatlantique a longtemps été considéré comme la seule raison de la catastrophe. Aujourd’hui, à la lumière de nouveaux indices, cette hypothèse est remise en cause.
L’enquête officielle, menée l’année même du drame, a-t-elle été au fond des choses ? Senan Molony, journaliste irlandais, qui enquête depuis près de trente ans, est persuadé depuis longtemps que la véritable raison du naufrage reste à découvrir.

On croyait tout savoir du naufrage du Titanic. Pourtant, de vieilles photographies et l’obstination du journaliste irlandais Senan Molony apportent aujourd’hui un nouvel éclairage sur cette catastrophe. L’enquête officielle semble avoir délibérément occulté quelques vérités dérangeantes…
Une mystérieuse tache noire sur la coque du paquebot… Lorsque Senan Molony repère cette anomalie sur les photos d’un album acquis aux enchères, il la met immédiatement en relation avec un événement connu des historiens, un incendie survenu dans une soute à charbon quelques jours avant le départ.

Les clichés, qui dormaient dans un grenier et retracent la brève histoire du navire, sont l’œuvre de l’ingénieur électricien du Titanic, John Kempster. Sa profession lui a permis d’immortaliser la mise à l’eau de celui qu’on annonçait comme le plus grand bateau de son époque et surtout insubmersible. Le « roi des océans » n’achèvera pas son voyage inaugural et reste désormais associé à l’un des plus lourds bilans humains de l’histoire maritime : Environ 1.500 personnes périrent par une nuit glaciale au milieu de l’Atlantique Nord.
Les causes de la tragédie sont connues, on nous dit qu’un iceberg l’a heurté à pleine vitesse, mais, pour Senan Molony, les zones d’ombre demeurent : Comment expliquer que le Titanic ait sombré si rapidement, en deux heures quarante ? Et pourquoi le navire allait-il si vite ?
Sur les photos modélisées en 3D et colorisées, la tache noire est située à l’emplacement exact de l’impact avec l’iceberg. Se pourrait-il que sa coque ait été déjà fragilisée par un feu interne avant de quitter son port d’attache ?

Le journaliste interroge des experts en feux de charbon et en métallurgie qui acceptent de se prêter à des simulations, ainsi que l’écrivain Brad Matsen, spécialiste de la construction du Titanic.
Des scènes de reconstitution font revivre le procès et les témoignages de l’époque, sur lesquels s’appuie Senan Molony pour remonter le fil des événements. Comme celui de ce pompier qui raconte n’avoir embarqué que pour combattre le feu qui continuait de brûler les réserves de charbon depuis le départ de Belfast.

Au cours de son enquête, il apparaît que les effets de l’incendie sur l’état du paquebot aient été dramatiques. Lorsque le Titanic prend la mer à Southampton le 10 avril 1912, les risques d’une catastrophe étaient très élevés, mais les intérêts de la compagnie maritime, de la banque Goldman Sach et du gouvernement britannique ont primé, puis prévalu dans l’enquête officielle au détriment de la vérité…
(Anne-Laure Fournier #scienceF5)

Titanic, la vérité dévoilée, est un documentaire (0h48) qui revient sur la cause de la tragédie survenue dans la nuit du 14 au 15 avril 1912 lorsque le célèbre paquebot sombre en heurtant un iceberg. Aujourd’hui, cette hypothèse est remise en cause. Senan Molony, journaliste irlandais, qui enquête depuis près de trente ans, est persuadé depuis longtemps que la véritable raison du naufrage reste à découvrir.

MALÉDICTIONS

Malédictions, est un documentaire (0h45) de la série Dossiers mystères sur ce phénomène considéré comme paranormal, qui s’intéresse à différents cas parmi de nombreux autres répertoriés dans l’histoire depuis des siècles, par des puissances surnaturelles, de façons énigmatiques, ou encore par la croyance populaire.

Employée parfois comme synonyme d’envoûtement, la malédiction est plutôt en général la conséquence directe d’une faute commise par la victime elle-même, et non le fruit d’une malveillance d’imprécation extérieure. Consciemment ou non, la personne attire sur elle la colère de puissances surnaturelles en transgressant un interdit moral ou un tabou.
Certains endroits seraient ainsi hantés tout comme certains objets attireraient la malchance. Peut-être est-ce difficile à croire, mais c’est parfois l’unique façon d’expliquer quelques évènements étranges. Dans ce documentaire, à Montréal, en 1879, l’appartement de deux prostituées devient le centre d’attention, et une malédiction le concernant attire encore bien des curieux, même 150 ans plus tard. Puis, en 2005, des chasseurs de fantômes ont enquêté sur une résidence de Mississauga au passé inquiétant…

Il y a souvent des phénomènes qui selon les lieux et les temps peuvent faire l’objet d’interprétations différentes. Ce sont des situations souvent naturelles mais auxquelles la croyance populaire rattache une signification précise, et qui peuvent s’analyser de manière différente.
La caractéristique essentielle d’une malédiction est la difficulté à la distinguer des apparences du hasard, ou du karma normal, et donc de pouvoir la neutraliser, que ce soit par une cure psychologique ou analytique, par l’application d’une pensée positive, ou de toute autre forme d’aide, qu’elle soit religieuse, professionnelle, familiale ou amicale.
La malédiction semble se retrouver au sein des cultures anciennes depuis des temps reculés. On l’a sans doute employée pour effrayer des ennemis, ou pour expliquer les injustices régnant dans le monde. Il n’y a aucune preuve qu’on ait déjà invoqué avec succès des puissances occultes pour causer du tort à autrui, mais on a vu comment il est possible d’empoisonner la vie des gens qui se croient maudits. La peur et des tendances bien humaines comme le préjugé de confirmation et la pensée sélective amènent parfois le croyant à réaliser la malédiction lui-même.

La malédiction est un des thèmes favoris des récits de la Grèce antique. L’Orestie, d’Eschyle, est présentée pour la première fois à Athènes. Seule trilogie complète de cette époque dont on a encore le texte, elle met en scène avec force les mystères de la destinée à travers la malédiction des Atrides. Les thèmes de la vengeance mais surtout de la justice et du droit, traversent et donne à l’œuvre toute sa signification. Les cycles mythologiques de la tragédie grecque traverseront les siècles et réapparaîtront dans le théâtre à partir de la Renaissance.
Certaines lignées sont visiblement marquées par le destin qui semble s’acharner sur elles. Certaines maladies, certaines morts brutales, certains suicides qui se répètent, relèvent-ils du hasard ou d’une malédiction ? Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il suffit de prendre conscience du conflit et de le dépasser pour conjurer définitivement le mauvais sort.

Un exemple connu de l’histoire de France, est cette célèbre malédiction lancée en 1314, sur le bûcher, par Jacques de Molay, Grand maître de l’Ordre des Templiers. « Roi Philippe et toi, Pape Clément, je vous convie avant un an devant le tribunal de Dieu. Quant à ta descendance, Roi Philippe, qu’elle soit maudite jusqu’à la treizième génération ! » Chacun sait qu’en effet le Roi Philippe IV le Bel et le Pape Clément V devaient mourir dans l’année qui suivit.
La suite de la malédiction s’est bien accomplie puisque les trois fils de Philippe moururent sans descendance masculine. Charles IV fut le dernier des Capétiens directs à régner. Quant aux Capétiens Valois, qui leur succédèrent, leur règne s’acheva avec Louis XII, mort sans descendance en 1515, c’est-à-dire très exactement la treizième génération après celle, comprise, de Philippe le Bel.

Les médias aiment bien parler de malédiction chaque fois qu’il arrive quelque chose à un membre du clan Kennedy, malédiction qui s’est poursuivie de John à son fils, en passant par ses frères. Le père, Joe, qui souffrait d’un grave conflit de dévalorisation, voulait à tout prix que son premier fils soit président des Etats-Unis. En 1941, sa femme fut internée, en 1944, son fils Joseph, pilote de chasse, fut abattu à 29 ans, au-dessus de l’Allemagne. En 1948, Kathleen est tuée dans un accident d’avion à 28 ans. En 1963, Patrick, le premier fils de John Kennedy, né prématuré, meurt trois jours après sa naissance. En novembre de la même année, John est assassiné à Dallas, à 46 ans. Son frère Edward est grièvement blessé dans un accident d’avion. En 1968, Robert Kennedy, qui tente de succéder à son frère John, est assassiné à 42 ans. En 1969, Edward, dit Ted, a un accident de voiture dans lequel sa compagne illégitime périt. En 1973, le fils de Robert, Joseph, a aussi un accident de voiture. En 1984, David, le fils de Robert, meurt d’une overdose. En 1991, Willima, le neveu d’Edward, est accusé de viol. En 1997, Michael, le fils de Robert, se tue en faisant du ski. En 1999, John John, le fils de John F. Kennedy, et son épouse, se tuent dans un accident d’avion.

Des auteurs modernes comme William Faulkner ont aussi exploité le thème de la malédiction familiale. D’autres ont souligné ces malédictions qui semblent poursuivre certaines familles et, parmi eux, la célèbre psychanalyste Françoise Dolto, qui fut l’une des premières à parler de secrets de famille et de transmission transgénérationnelle de conflits non résolus, et Nina Canault, auteur de Comment paie-t-on les fautes de ses ancêtres, ainsi que Didier Dumas, auteur de l’Ange et le fantôme.
Des auteurs ont repris et développé cette thèse, notamment l’Allemand Bert Hellinger et les psychologues ou psychanalystes français dont Anne Ancelin Schützenberger, auteur de Aïe mes aïeux. La psychothérapeute Anne Ancelin Schützenberger démontre, au moyen de multiples exemples, que les maladies, les accidents, l’orientation professionnelle et même le mariage, sont programmés par l’invisible mémoire des ancêtres. Elle appelle cela la loyauté familiale inconsciente et invisible. La méthode d’investigation qui permet d’en faire la démonstration est très simple, en dépit de son nom complexe, le génosociogramme, qui consiste à rechercher chez les aïeux les mêmes événements.

Alors, conséquence directe d’une faute commise par la victime elle-même, lieux, hommes ou objets réellements hantés ou possédés, mauvais sort, personnes maudites en raison d’un crime ou d’un sacrilège commis par un de leurs ancêtres, la mémoire des ancêtres, la malédiction reste un phénomène intrigant sans réelle explication qui peut toucher tout le monde, et qui est à interpréter par chacun(e) sois-même avec prudence, réflexion et recherche en fonction du cas, plutôt que par l’intermédiaire d’un charlatant plus intéressé par votre argent que votre problème.

Ernetti : le moine qui voyageait dans le temps

Le Père Pellegrino Ernetti était un moine bénédictin italien. De son vivant, il était tenu en haute estime par ses contemporains pour ses grandes connaissances en musicologie et en physique. Il aurait également mis au point une machine à voyager dans le temps

Le Père Ernetti (né à Rocca Santo Stefano, le 13 octobre 1925, mort sur l’île de San Giorgio Maggiore, le 8 avril 1994) est célèbre dans le monde entier non pour ses talents d’exorcisme mais parce qu’il a toujours affirmé avoir voyagé dans le temps afin de participer à des évènements majeurs de notre histoire.

Il a certifié avoir co-inventé avec une équipe de scientifiques comprenant notamment le prix Nobel de physique Enrico Fermi ainsi que le scientifique allemand Werner von Braun une machine baptisé le « chronoviseur ». Ce dispositif ressemblait à une télévision et il était capable de capter les évènements du passé.

Ernetti aurait observé de ses propres yeux la dernière Cène, la crucifixion du Christ, les hauts faits de Napoléon Bonaparte, et le discours de Cicéron devant le sénat romain en 63 avant J.-C.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est hluOWkVPbXbkrkis8XsKCcPzs6_pyFIQ7MdDuVTAFcWaSzogPhmTErDSP4e7DqHaWgxI6gra_EP9tQrl47s=s0-d-e1-ft.

Après l’avoir quelques temps utilisé, l’équipe a ensuite volontairement démonté le dispositif afin d’éviter qu’il ne tombe entre de mauvaises mains. En effet, selon notre homme, si tel aurait été le cas, elle aurait pu malencontreusement créer « la dictature la plus redoutable que le monde ait jamais connu. » Il aurait été inspiré, selon ses propres dires, par le célèbre Nostradamus.

Pour prouver la véracité de ses affirmations, il produisit une image du Christ sur la croix qu’il avait photographié avec le chronoviseur. Les sceptiques constatèrent que la ressemblance entre cette photo et une sculpture de Lorenzo Coullaut Valera étaient frappantes. Plus tard, devant la polémique, le moine avoua que c’était effectivement un faux. Toutefois, toute sa vie durant, il affirma que son « chronoviseur » était parfaitement réel …

Source

http://beforeitsnews.com/paranormal/2015/06/father-pellegrino-ernetti-time-traveler-he-had-observed-the-last-supper-and-christs-crucifixion-2491384.html,

Vie après la mort : des témoins d’EMI témoignent

Des témoins d’EMI (expérience de mort imminente) récemment interrogé, sont catégoriques. La mort n’est pas la fin, mais le début d’un nouveau parcours…

Depuis longtemps, une question demeure dans l’esprit de nombreuses personnes. La mort serait-elle le point final de notre vie, ou un nouveau départ ? Si malheureusement cette question reste sans réponse, des personnes, ayant vécu d’étranges expériences lors d’EMI, pensent avoir résolu cette énigme.

Ainsi, grâce au site internet de la Near Death Experience Research Foundation (NDERF), nombreux de ces témoignages ont été recueillis. Chose étonnante, ces récits sont remarquablement similaires. Pour exemple, être accueilli par vos proches de l’autre côté reviendrait régulièrement lors de témoignage.

EMI, expérience de mort imminente, les récits d’une vie après la mort

Interrogés, de nombreux témoins ont aujourd’hui souhaité nous raconter leurs histoires. Une certaine Virginie R déclare avoir été accueillie par son petit frère, décédé d’une leucémie il y a 12 ans. Sans dévoiler les raisons de son expérience de mort imminente, elle explique : « Lors de mon EMI, j’avançais vers une lumière blanche. Plus j’arrivais au bout de ce tunnel, plus la lumière était brillante. C’est à ce moment-là que j’ai vu mon petit frère Philippe, décédé 12 ans auparavant. Il m’a alors pris par la main et me souriait. Soudainement, une forte voix, mais sans méchanceté, m’a demandé pourquoi je voulais mourir. J’ai répondu que l’absence de mon petit frère était trop dure à vivre, et que ma mère m’en voulait de la mort de Philippe ».

William C, qui a failli être mortellement blessée lors d’un accident de voiture, a fait un récit similaire. Il déclare : « Lors de mon EMI, ma grand-mère décédée est apparue devant moi. Elle se tenait juste devant cette intense lumière blanche. Je me rappelle que cette lumière rayonnait de chaleur, de bonheur, d’amour et de tout ce que j’avais besoin d’avoir. J’ai également remarqué deux autres personnes à ma gauche. Ils semblaient être paisibles, et se seraient l’un contre l’autre. Puis, ma grand-mère m’a demandé de faire un choix. Rester avec elle, ou retourner à ma vie. Elle m’a dit que si je restais, tout irait bien. Mais que si je retournais dans mon corps, ce serait l’expérience la plus difficile que je n’aurais jamais à vivre ».

Lauren K, qui a été heurtée par une voiture, quant à elle déclare : « Apres cet accident, j’ai quitté mon corps et est entrée dans une lumière blanche ! C’était un lieu très chaleureux et paisible, et de l’amour pur émanait de moi et d’autour de moi. À ce moment-là, mon grand-père, qui est décédé plus tôt cette même année, m’est apparu, et nous nous sommes embrassés, et m’a dit : « Ma chérie, tu as une décision à prendre ».  Je savais que cette décision était de rester ou de revenir à moi. À ce moment-là, j’ai eu l’occasion de voir défiler ma vie ».

Source : Express

Témoignage paranormal de laetita

avais 2 ans quand je me suis fait placer en famille d accueil j usqua mes 18 an mon papa avait instruit CA propre maison de haut en bas tous a était ait de ses propre main il était menuisier et maçon a mes 15 ans il soufrer d un cancer il a vu la mort de prés il nous a raconter qui était devant un tunnel et ca l attirer au boud mais il etait bien il a ensuite tait soigner le jour de sa sorti allez comprendre pourquoi l hôpital appelle en nous dans qu il c était d un coup en lui fessant un prise de sang cela etait tellement dure et encore maintenant mais la maison et hantee par lui

j avais récupérer son fauteuil a bacul 2 jours apres ca mort le fauteuil bouger les placer de cuisine s ouvrer et fermer 3 fois avec mon frère nous avons vu une ombre passer sur le mur j usqua la télé et paf éteint la tele nous somme parti de cette maison car ma mère ne pouvais plus supporter cela un jour les locataire appelle pour l loyer j ai était avec ma mère et la dame me prend a part en me disant que lles volet taper les placard aussi quel entendais des craquement je lui ai dit çà doit être papa 15 jour apres la femme a perdu son mari dans un accident de moto ma mere a revendu la maison jy suis retourner il y a 8 ans quand ma mère est decede elle aussi les propriétaire disait quil sy passer des chose étrange je suis parti sans un mot

Un fantôme filmé via Snapchat au Tryon Palace

Deux femmes, en visite au Tryon Palace, auraient récemment filmé via Snapchat, un véritable fantôme, déambulant à travers l’une des pièces du manoir…

Situé en Caroline du Nord, le Tryon Palace, un manoir construit à la fin des années 1760, est depuis devenu un véritable petit bijou architectural. Récemment converti en un musée prestigieux, de nombreux visiteurs s’y rendent chaque année. Et c’est le cas de Danielle Hyde, 21 ans et Savanna Brown, 23 ans.

Les deux jeunes femmes, en visite au manoir, aurait filmé un bien étrange phénomène. Alors qu’elles se baladaient à travers l’une des pièces du manoir, téléphone en main, une mystérieuse silhouette est apparue. Pour les jeunes femmes aucun doute de possible; le fantôme d’une vieille femme venait d’être filmé par le mobile.

Fantôme et phénomène de hantise au Manoir Tryon Palace

Réalisée à l’origine via le réseau social Snapchat, cette vidéo a par la suite été extraite de l’application et ajoutée à YouTube. Actuellement, ces étranges images ont été relayées de nombreuses fois et sont au centre de grandes interrogations. Leur cote de popularité connait également un véritable boum.

De ce fait, Danielle Hyde, la jeune femme responsable de ces images, avoue ne pas être étonnée par cette apparition. Celle-ci affirme que le lieu est entre-autre, reconnu comme étant hanté. « Depuis de nombreuses années, les visiteurs savent que ce manoir est hanté par plusieurs fantômes. Il y a aussi l’histoire de cet incendie qui se serait produit en 1798. Si je ne me trompe pas, le feu a débuté dans la chambre de la bonne, là où le fantôme a été filmé » a-t-elle déclaré.

Des cercueils à l’effigie du stade du Real Madrid

Une entreprise de pompes funèbres espagnole propose, aux plus fervents supporters du club de foot du Real Madrid, un cercueil aux caractéristiques bien particulières.La société, dénommée « Mi Último Capricho » (« Mon dernier caprice », en français), offre, pour la modique somme de 15 000 euros, un cercueil finement sculpté et en bois. Le plus étonnant c’est qu’il possède la forme du Santiago-Bernabéu, l’enceinte du club espagnol le plus titré.Grâce à cela, les supporters du Real Madrid peuvent continuer à soutenir leur équipe même après être passé de vie à trépas.Sourcehttp://www.sofoot.com/des-cercueils-a-l-effigie-du-stade-santiago-bernabeu-mis-en-vente-443472.html,

Une crèche de Noël avec des zombies dans l’Ohio

Dans l’État de l’Ohio, une crèche de Noël installée dans un jardin provoque de vives controverses puisque son auteur a décidé de remplacer les traditionnels figures de Joseph, Marie et Jésus par des zombies terrifiants.Cette curieuse crèche a été construite par Jasen Dixon, un homme qui vit dans la banlieue de Cincinnati. Celui-ci a fabriqué un total de six personnages, tous plus effrayants les uns que les autres, juste devant sa maison. Ces zombies ont la peau grisâtre, des yeux noirs cernés, et l’enfant Jésus paraît être sorti tout droit d’un film d’horreur.Les fonctionnaires locaux, appelés sur place devant le mini-scandale provoqué, ont conclu que cette installation était parfaitement conforme au plan d’urbanisme local au grand damne de certains riverains qui auraient souhaité que cette scène effrayante soit interdite

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est XGAGN0l-HyGy6c12077Ne7XilJ8BtZCmXrx3o43FGKuURhv6IvVvocsSz6SpZV-xkIn3nuPz3nB7fkYywIfAeffpuNupVgmXFAoLCtzvp-vzusxojXUo8cwAfnLtzqzGgQ1-NsZ26ocNjSFv4UVghmHCOyPQzvSd=s0-d-e1-ft.

.L’année dernière, Dixon avait déjà installé sa crèche un peu particulière. Hélas, il avait dû faire marche arrière après qu’il ait été menacé d’amendes en raison de la taille et de l’emplacement de sa structure.Source des photos :Sheila Vilvens/The Cincinnati Enquirer via APSourcehttp://www.miamiherald.com/news/weird/article48996605.html,

Un système d’exploitation pour les satanistes

Dans le monde fascinant des systèmes d’exploitation, tout le monde connaît Windows, Mac et Linux. Ce dernier est le seul à être open source, et, aujourd’hui, il en existe des centaines voire des milliers qui dérive de celui-ci. Parmi eux, on en retrouve un dédié aux satanistes du monde entier …Ce système d’exploitation plutôt original a été baptisé « Ubuntu Satanic Edition ». Sur son site Internet, ses créateurs affirment « réunir le meilleur des logiciels libres et de la musique métal sur un seul CD ».

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est sB8hKOadCQcKTNsw8C7vVXUE4bLvnZlNG8bSNQJFFTIYexFUdu9k9sLUYZWDoi2xzpkOmQxTWhdwLx-Ul0yh00NnRXm7IOQ96h9e2LYiowW5VvMWUMNPwC-MY6IGHaeqN7GSialXKws=s0-d-e1-ft.

En outre, cet OS est livré avec un ensemble complet de thèmes « pour rendre votre bureau sombre et maléfique ».Si vous être intéressé, sachez que ce système d’exploitation est totalement gratuit et téléchargeable librement sur leur site Internet (http://ubuntusatanic.org/livecd.php).Oserez-vous l’essayer ?Sourcehttp://ubuntusatanic.org/index.php,