La peinture hantée d’eBay (The Hands Resist Him)

 

En février 2000, il y eut une peinture qui s’est mise aux enchères sur eBay.
Une peinture nommée « The Hands resist him » (Les Mains lui résistent) et dont le titre sur l’annonce était « HAUNTED PAINTING » (Peinture hantée).

Ce tableau a été peint par Bill Stoneham en 1972. C’est un portrait de lui. Les mains derrière lui représentent les vies alternatives qu’il aurait pu avoir. La porte/fenêtre représente un passage entre le monde réel et celui des rêves, et la poupée à gauche en est le guide.

Bill ne sait pas comment sa peinture a fini abandonnée comme le décrit son vendeur sur eBay ; mais il sait une chose sur le propriétaire de galerie où sa peinture originale a été exposée et vendue originellement, et le critique du Los Angeles Times qui avait fait un article sur l’exposition. Les deux sont morts la même année de l’exposition de cette toile.

La vraie histoire effrayante qui a inspiré les films de Freddy Krueger

 

 

Le cauchemar sur Elm Street (1984) est l’un des films d’horreur les plus emblématiques de tous les temps. La bande, dirigée par Wes Craven, est l’antagoniste principal de Freddy Krueger, un tueur violent qui traque ses victimes dans ses rêves, faisant du sommeil un danger.

Bien que le complot ait paru plus fantaisiste, son créateur a révélé qu’il était inspiré par une vraie histoire troublante. Craven a conçu ce film après avoir lu une série d’articles de journaux du Los Angeles Times, qui ont compté le cas d’un groupe d’immigrants asiatiques qui ont commencé à avoir des cauchemars horribles qui les ont conduits à refuser de dormir et quand ils sont enfin retournés au sommeil, ils sont morts. Inexplicablement.

Comme Craven L’a expliqué au cinéma, il a eu l’idée de concevoir un psychopathe vraiment effrayant pour une nouvelle bande et sans l’attendre, il a trouvé l’inspiration dans le monde réel.

 » je voulais faire quelque chose qui était lié à la partie la plus profonde de notre subconscient. J’ai eu une carrière antérieure dans le monde universitaire (j’avais étudié la psychologie à L’Université John Hopkins), donc il y avait certaines choses que je savais « , il a commenté cette occasion.

C’est ainsi que le cinéaste a pris des éléments de psychologie freudienne et jungien et les a mélangés avec ce qu’il a lu dans le journal, donnant des fruits à un tueur monstrueux qui vivait dans le subconscient de ses victimes.

La vraie histoire
Mais qu’est-ce qui est vraiment arrivé à ceux qui sont morts dans leurs rêves dans la vraie vie ? D’après le portail, ils ont subi quelque chose connu sous le nom de syndrome de mort subite inattendu.

Les comptes lus par craven ont abordé le cas d’une centaine d’individus asiatiques, principalement jeunes et en bonne santé, qui sont morts dans leurs rêves et dont les autopsies n’ont révélé aucune anomalie dans leur corps.

Il s’agit d’un groupe d’immigrants ethniques connus sous le nom de hmong ou miao, qui sont arrivés aux États-Unis fuyant principalement le Laos, où ils ont été persécutés à mort.

Lorsque le Vietnam a attaqué le laos – l’un des principaux lieux de résidence des hmong – il les a nommés « ennemis prioritaires » et a commencé à les tuer. Ceci, en réponse au fait que de nombreux jeunes du groupe ethnique se sont auparavant battus en faveur des États-Unis – son principal adversaire – en échange de promesses d’une vie meilleure. C’est ainsi que de nombreux membres ont commencé à fuir dans d’autres parties du monde, y compris l’Amérique, où ils ont obtenu le statut de « réfugiés politiques ».

Quand ils sont arrivés en Amérique du Nord, la vie est devenue difficile pour cette ethnie, qui a à peine parlé anglais et fait face à un énorme choc culturel. Le pire, c’est que quand ils ont commencé à s’adapter à cette société différente, certains d’entre eux ont commencé à mourir dans les rêves.

Selon Gizmodo, le premier cas connu s’est produit en 1977 dans le comté d’orange. Là, ly houa – un homme qui travaille et un bon état physique – est inexplicablement décédé. C’était le début de la mort de la même nature.

En 5 ans, plus d’une douzaine d’immigrants hmong jeunes et sains étaient morts de la même manière. D’après les témoins, avant de mourir, ces gens étaient et semblaient désespérés au milieu de leurs rêves. Cette situation a commencé à alarmer les membres du groupe ethnique, qui ont vu combien d’entre eux sont morts si étrangement.

Face à la confusion, les centres de lutte contre les maladies et de prévention aux États-Unis ont commencé à mener des enquêtes afin de déterminer les causes. L’insuffisance cardiaque, les conséquences des attaques au gaz subies par le peuple, le stress ou la peur extrême, étaient quelques-unes des options qui l’étaient.

Puis il y a eu d’autres cas en Asie non liés aux hmongs et impliquant des japonais, des philippins et des singapouriens. En fait, il y a eu des chercheurs qui ont affirmé que 500 pin étaient morts au cours des années précédentes de causes similaires, répétant le même schéma : des jeunes en bonne santé – moins de 35 ans – morts dans le sommeil. Il a également été établi que 43 hommes philippins sur 100 étaient susceptibles de mourir de cette façon.

Cela a été aggravé par une étude montrant qu’environ 200 hommes thaïlandais sont morts entre 1982 et 1989 de la même manière. Cela a conduit à un certain nombre d’explications basées sur la mythologie et le paranormal, qui parlaient de monstres et de sorcières qui serait leurs victimes dans les rêves.

Au milieu des années 80, il y a eu 116 cas d’hommes hmongs résidant aux États-Unis qui sont morts du syndrome de la mort subite inattendue.

Causes possibles
Après de nombreuses analyses et un suivi médical de 3 3 hommes d’origine ethnique qui ont réussi à survivre en raison de la réanimation cardio-pulmonaire opportune, on a découvert que ces décès pouvaient être causés par des arythmies ventriculaire – dont l’origine était inconnue – ce qui a conduit à un arrêt cardiaque.

Selon une étude publiée par le pathologiste Roy Gibson en 1988, ces personnes auraient subi des problèmes héréditaires qui frappent dans les tissus transmettant des signaux électriques, slogan, ajoutant que ces défauts n’étaient pas souvent un problème pour la plupart du temps, mais quand la personne A été soumis à beaucoup de stress, ils pourraient causer la mort.

Plus tard, dès 1992, pere et Josep Brugada ont pu identifier le risque d’une augmentation inattendue du syndrome de la mort par des électrocardiogrammes.

De cette façon, quand un patient était en danger, on lui a donné un appareil appelé défibrillateur défibrillateur, qui a pu émettre une impulsion électrique dans le cœ ur quand il a présenté la faute, évitant l’arrêt cardiaque.

Bien qu’il ne soit pas encore tout à fait clair pourquoi le peuple hmong a eu tant de victimes pour ce problème, on pense que le facteur héréditaire s’est ajouté aux souffrances passées de la tribu et au choc culturel qu’ils ont dû vivre en arrivant au Royaume-Uni. Les États, qui ont déclenché un stress sévère, les ont conduits à présenter ces arythmies fatales.

Pogo « le clown tueur

 

John Wayne Gacy, ayant eu une enfance difficile, dans laquelle son père alcoolique le battait constamment et avait été abusé par un ami de la famille, John devint ce qu’il avait l’air d’un citoyen exemplaire, avait un poste de direction, était marié, il adorait Participer aux travaux sociaux et était aussi le clown pogo, un personnage très reconnu dans l’Illinois, qui a assisté aux défilés et aux fêtes d’enfants. Ce que les gens ne savaient pas, c’est qu’après ce sourire, il n’y avait pas de bonté, sinon de perversion et de mal.

Entre 1972 et 1978, Wayne Gacy a sexuellement abusé et tué 33 jeunes dont l’âge était entre 14 et 21 ans. En général, pogo a lié ses victimes, les a torturées, et les a finalement étranglées à mort. 29 des victimes ont été enterrées dans leur propre maison et les 4 autres jetées dans une rivière.

En 1994, pogo a été condamné à mort aplicándosele une injection létale, John est mort sans montrer aucun regret, ses derniers mots étaient :  » me tuer ne fera revenir aucune des victimes. L’État me tue ! Bésenme le c # $ @! ils ne sauront jamais où sont les autres ! ».

La tragédie et l’abomination n’étaient pas son seul héritage, ses peintures à l’huile de clowns sont actuellement reconnues dans le monde.

Il y a beaucoup de clowns effrayants créés par l’industrie du divertissement qui ont été inspirés par « Pogo ».

La vraie histoire de « Annabelle »

 

Tout a commencé quand deirdre a reçu son anniversaire un cadeau de sa mère, une poupée raggedy ann rag avec des fils rouges comme des cheveux et un nez rouge triangulaire. Deirdre était infirmière et vivait dans un appartement avec Lara, qui avait la même profession. Ces filles n’ont jamais imaginé que cette poupée innocente cachait un secret sombre, qu’ils allaient bientôt découvrir.

Le cauchemar commença par de petites manifestations, à chaque fois que les jeunes venaient chez eux, trouva la raggedy ann dans une position différente de la façon dont ils l’avaient quittée, habituellement aimait se croiser les jambes ; puis elle commença à déménager d’un endroit à l’autre, elle était toujours en deirdre. Son lit, mais il est apparu dans d’autres endroits de la maison, comme dans une chaise, un canapé ou n’importe quel coin ; elle a aussi laissé des messages écrits sur un parchemin, les messages ont dit :  » Aidez-nous  » et  » aide cal « , cal était un ami. Des filles.

À la suite de ces manifestations paranormales, les infirmières ont décidé d’appeler un médium, qui a pu contacter l’esprit, qui s’appelait Annabelle Higgins, une jeune fille de 7 ans qui est morte sur la propriété avant que les appartements ne soient construits, avant le camp où Annabelle était très heureuse ; Annabelle leur a fait savoir que tout ce qu’elle voulait était d’être aimé, et je lui demande que si elle pouvait rester avec eux et se déplacer dans le poignet. Les infirmières ont accepté parce que par leur profession, l’un de leurs dons était de la compassion pour la douleur des autres. Annabelle les dates de Noël je laisse une botte de chocolat comme un cadeau de remerciement. Ils étaient ravis de pouvoir s’occuper de l’esprit de la petite fille.

Cal a souvent visité le département, il n’a jamais pensé qu’Annabelle était mignonne, plutôt qu’elle l’a vue comme une poupée vaudou, elle lui a fait faire des cauchemars constamment. Une fois, Lara et la seule, quand soudain entendu un bruit comme si quelqu’un s’était introduit dans la chambre de deirdre à 11 h 11 la nuit, cal attendit que le bruit soit muet pour ouvrir la porte de la pièce et allumer la lumière, voir Il n’y avait rien d’étrange, jusqu’à ce qu’elle voit Annabelle allongée dans un coin, il se dirige vers Annabelle et quand elle était sur le point de la toucher, elle sentait que quelqu’un était derrière lui, il s’est retourné et il n’y avait personne, mais une nature invisible lui a coupé la poitrine, Toute sa chemise était pleine de sang, l’enlever, ils se sont rendu compte que sa blessure avait une marque de griffe.

Les infirmières ont contacté un prêtre de son église, qui, pour son manque de connaissances en démonologie, a décidé de parler au Warren, qui a exclu la possibilité que les filles sortent de l’appartement, car ce n’était pas si facile de se débarrasser d’Annabelle, Ou plus bien de l’entité malveillante, parce que vraiment l’esprit d’Annabelle Higgins N’est jamais arrivé au poignet, plutôt était une entité qui n’a jamais été humaine, un esprit malveillant qui a utilisé le nom d’Annabelle comme masque, une entité sombre qui a déplacé Annabelle comme un Marionnette pour prétendre qu’elle était possédée, c’est vrai, c’était un démon.

Et même si un exorcisme dans l’appartement était suffisant pour libérer les femmes de ce démon, la poupée n’a vraiment jamais été complètement libérée parce que le démon y est lié.

Sur le chemin du retour, le Warren a pris Annabelle pour la sécurité des infirmières, sur la route qu’ils avaient à court de freins et était sur le point de subir un accident mortel, l’eau bénite a aidé à calmer la colère concentrée sur le poignet. Edward Plaça dans son bureau une chaise à bascule à Annabelle, qui pendant les nuits lévité ; Lorraine commente qu’un chat attaché à la poupée et a constamment pris des objets de la garenne à sa miséricorde.

Un ami prêtre de la garenne est allé rendre visite à Annabelle et même si la Warren L’avait prévenue qu’elle pouvait être dangereuse, quand les religieux l’ont vue, d’une manière brutale elle l’a attrapée et a dit : « tu es une poupée, Annabelle tu peux blesser n’ importe qui » Alors Jette-le contre le mur. L’Aube était arrivée et le père allait retourner à sa destination, se déplaçant sur une route solitaire, il était un peu nerveux à propos de l’altercation avec Annabelle et les avertissements de Warren, quand tout à coup il a vu ses yeux frapper l’Annabelle, Effectivement Anabelle était là pour causer un terrible accident au père, il a perdu le contrôle de la voiture et s’est renversé, mais heureusement réussi à survivre.

Un autre cas dans lequel Annabelle a fait le sien, c’est celui d’un garçon qui est allé visiter le musée Warren, la mariée a affirmé qu’il s’était moque de la « Raggedy Ann », malheureusement c’était un destin tragique pour le jeune homme, quand Il est revenu du musée, il a eu un accident de moto mortel avec sa copine, elle est restée en vie mais il ne pouvait pas survivre.

Annabelle est actuellement enfermée dans une boîte de verre au musée occulte de Warren et chaque semaine un père va bénir.

voyager dans le temps au cours de l’année 2028

Time Traveler dit qu’il est de l’année 6 000 et prétend avoir une image qui le prouve

 

 

Malheureusement, il semble qu’il y ait des gens dans ce monde, en particulier des théoriciens du complot , qui non seulement pensent que le voyage dans le temps est possible, mais ils se sont convaincus qu’ils l’ont effectivement fait par des moyens d’illusion paranoïaque. Ce qui semble être un travail de fiction peu convaincant à partir du récit confessionnel d’une première personne, une chaîne Youtube appelée ApexTV a interviewé un homme qui prétend avoir voyagé 6000 ans dans le futur, et prétend miraculeusement avoir des preuves photographiques!

Le «voyageur du temps» en question révèle alors une photo déformée et floue indiquant que «dans le processus de voyage dans le temps, des photos de ce genre ont tendance à devenir floues» … à droite. La photo qu’il montre semble être un paysage de ville futuriste. Le «voyageur» dit qu’il était impliqué dans un programme top secret pour voyager vers l’avenir, et a demandé que son visage soit déformé pour l’interview afin qu’il ne puisse pas être suivi par les «technologies futuristes».

Le soi-disant «voyageur» prétend également que le «gouvernement» prévoit de publier son annonce de voyager dans le temps au cours de l’année 2028. Je suppose donc que nous avons encore quelques années avant d’avoir des réponses définitives. L’homme interrogé prétend également que l’humanité n’a rien à craindre de l’intelligence artificielle et que les humains et l’intelligence artificielle fusionnent. Cependant, la vidéo ne s’arrête pas là.

La sorcière tueuse en série.

 

Lieu : Paris (75002)
Date: 1672
Type de bâtiment : immeuble
La tueuse en série au poison (rue Beauregard Paris 2)
La Voisin
La Voisin, sorcière au poison
Cette histoire, qui n’est pas une légende, se déroule en plein Paris dans la deuxième partie du 17éme siécle.
Je vais vous dépeindre un personnage intriguant, inquiétant, Catherine Deshayes dite La Voisin.(car veuve de Mr Montvoisin).

L’histoire se passe sous le règne de Louis XIV, La Voisin le rencontrera d’ailleurs à la toute fin de sa vie, avant qu’il ne décide de lui enlever…
La Voisin est considérée comme une sorcière, c’est également une chiromancienne (elle lisait les lignes de la main) et une tueuse en série impitoyable. Le poison était son arme de prédilection. C’était une spécialiste dans la concoction de poisons en tout genre, de filtres d’amour.
Elle était à la tête d’un réseau national d’empoisonneur. Ce réseau, de type mafieux, trouvait sa source dans un logement situé au 23 rue de Beauregard a Paris, dans l’actuel quartier du sentier. Dans ce logement, la sorcière La Voisin pratiquait également l’avortement, pratique illégale à l’époque.
Son coup d’éclat fut l’affaire des poisons, une affaire qui mis en péril l’équilibre de la cour du roi. De nombreux aristocrates, dont Madame de Montespan, furent impliqués et accusés de meurtre par empoisonnement. Je consacrerai prochainement un article complet sur cette affaire car il y a beaucoup à dire au niveau paranormal.
Pour revenir au personnage de La Voisin, elle était issue d’un milieu pauvre. Elle était devenue veuve très rapidement après son mariage…
Le personnage avec lequel elle va marquer son empreinte dans l’histoire est madame de Montespan. Madame de Montespan était la favorite du roi jusqu’à ce que Madame de Fontanges lui vole la vedette. Madame de Montespan accepta alors de participer à plusieurs messes noires pour faire revenir les faveurs du roi.
Le détail de ces messes noires, effectué en featuring par La Voisin et l’abbé Guibourg, est tout simplement attroce. En effet, un nourrisson est sacrifié pour chacune d’entre elle. Il est généralement égorgé et son sang est répendu sur le corps nu de Madame de Montespan.
Lors de la dernière messe, le nourrisson était prématuré et le sang ne coulait pas. L’abbé Guibourg, prètre défroqué et sataniste, n’hésita pas à percer le coeur du bébé pour obtenir un peu de sang…Que Madame de Montespan ramena jusque dans l’assiette du roi pour l’envouter…en vain.
Je vous rassure, ces crimes ne restèrent pas impunis et La Voisin fut brûlé vive aprés que l’on soit remonté jusqu’à elle. Madame de Montespan fut épargné par le roi car il l’aimait toujours secrètement mais elle fut destituée de son rang.
La Voisin expliqua, lors de l’interrogatoire, avoir brulé plus de 2500 nourrissons issus de ses avortements illégaux.
L’execution à eu lieu place de l’hôtel de ville à Paris

Une sculpture du visage d’Obama découverte sur Mars ?

 

 

Plusieurs amateurs d’OVNIS affirment avoir repéré la tête de l’actuel président des Etats-Unis, Barack Obama, à la surface de la planète Mars. Cette nouvelle a depuis fait le tour du web alimentant les plus folles hypothèses …

C’est sur une photo panoramique, prise en 2005 par le rover Spirit, qu’il nous est possible de voir une pierre dont la forme ressemble étrangement à la tête du président. Ce rocher peu banal pourrait alors faire partie d’une gigantesque statue.

Ce cliché n’est pas unique. Parmi les milliers des images récupérées lors des missions sur Mars, des dizaines d’anomalies de ce genre ont été repérées. La plupart d’entre elles n’étaient que de simples illusions tandis que d’autres pourraient faire imaginer que la planète Rouge était autrefois habiter.

L’auteur de la présente découverte, Scott C. Waring, raconte :

« J’étais à la recherche de structures inhabituelles sur Mars, et j’ai trouvé cette tête. »

« De la façon dont elle se tient, debout, je dirais qu’elle fait partie d’une statue complète, mais qui est enterrée jusqu’aux épaules. »

Cependant, un autre passionné d’OVNI, sur le site Internet UFO Sightings Hotspot, a modifié l’image sur son ordinateur afin de la rendre plus claire et d’en faire ressortir les détails. Et c’est là, que la tête d’Obama s’est révélée :

« En nettoyant l’image grâce à un programme logiciel, j’ai découvert que cette relique avait une étrange ressemblance avec le président des États-Unis, Barack Obama. »

L’image originale a été prise avec la caméra panoramique Pancam installée au-dessus du Rover Spirit ‘Everest’ alors que ce dernier se trouvait sur les sols 620-622 (du 1er au 3 octobre 2005) entre Columbia Hills et le sommet de Husband Hill sur la surface martienne.

Elle a ensuite été mise en ligne par la Nasa, qui l’a elle-même transformé en un panorama interactif.

La région des sommets sur Mars est un vaste plateau rocheux, située à 100 mètres (ou 300 pieds) au-dessus des plaines environnantes et du cratère de Gusev. Elle est principalement constituée de roches taillées sous l’action continuelle du vent.

C’est d’ailleurs dans cette zones, célèbres parmi la communauté ufologique, que de nombreux visages ont déjà été découverts.

Ces dernières décennies, la Nasa a dépensé des milliards de dollars pour plusieurs missions vers Mars dans le but de savoir si cette planète avait déjà été habitée.

Pour les plus sceptiques, ces rochers ne constituent pas des sculptures réalisées par des extraterrestres, mais ils seraient plutôt des pareidolies. Certains ufologues n’en démordent et affirment que ces pierres et autres artefacts seraient des preuves suffisantes pour confirmer qu’une civilisation évoluée existait jadis sur Mars.

Source
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2857974/Is-Barack-Obamas-head-MARS-UFO-experts-claim-spotted-rock-resembling-President.html

Il se prend pour un acteur après être sorti du coma

 

C’est une histoire peu commune qui est arrivée à un jeune Britannique il y a de cela deux ans. Ce dernier, après être sorti d’un profond coma qui aura duré quelques jours seulement, était persuadé être un célèbre acteur de cinéma …

Cette histoire a eu lieu au mois août 2012. A cette époque-là, Rory Curtis, âgé de 25 ans, s’était retrouvé dans le coma à la suite d’un dramatique accident de voiture. Six jours plus tard, il fut totalement incapable de se souvenir de sa propre identité et croyait fortement être le célèbre Matthew McConaughey !

Il raconte :

« Dans ma tête, je pensais vraiment être Matthew McConaughey. Quand je suis allé aux toilettes, je me suis vu dans le miroir et j’étais choqué parce que je ne lui ressemblais pas. Je ne savais pas ce que je regardais. »

Peu après s’être rétabli, l’homme se souvient avoir été « pressé de quitter l’hôpital » de Birmingham afin de « retrouver les plateaux de tournage ».

Outre ce trouble peu banal de la personnalité, à son réveil, Rory parlait français à la perfection. Et pourtant, il ne l’avait plus pratiqué depuis plusieurs années :

« Je n’étais même pas bon en français à l’époque, donc je ne sais pas comment mon cerveau a réussi cela. Je ne sais pas comment je l’ai fait. Je l’ai fait, c’est tout. »

Cet accident suivi de ces troubles  difficilement explicables ont marqué durablement l’existence du jeune homme :

« Je ne quitte plus la maison sans dire à mes proches que je les aime et les serrer dans ma bras. »

Source

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1527/People/article/detail/2160259/2014/12/22/Il-sort-du-coma-en-croyant-etre-Matthew-McConaughey.dhtml,

Un chat sauve sa famille de l’incendie de la maison

 

En Autriche, un chat est devenu un véritable héros après qu’il ait littéralement sauvé sa famille alors que leur maison était ravagée par les flammes en pleine nuit dans l’Ouest du pays…

Le 31 décembre 2014 à 5 heures du matin (4 heures GMT), pour une raison qui demeure encore inconnue, le feu prit près d’une cheminée dans une ferme située à Pollingberg dans le land du Tyrol, non loin d’Innsbruck. Rapidement, les flammes se répandirent au premier étage de l’habitation mettant sérieusement en danger la vie de ses occupants.

Heureusement, le chat, visiblement conscient du danger, s’empressa d’aller réveiller ses maîtres qui dormaient tranquillement. Grâce à son intervention, aucun des membres de la famille ne fut blessé. En revanche, leur maison a été très fortement endommagée.

Photo : Google Maps

Source

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/31/97001-20141231FILWWW00095-autriche-la-maison-brule-le-chat-sauve-la-famille.php,

La légende du croque-mitaine

 

Présenté comme un personnage maléfique destiné à effrayer les enfants, le mythe du croque-mitaine a été popularisé à de nombreuses reprises au cinéma, dans la littérature, dans les jeux vidéos, etc. Mais connaissez-vous vraiment les origines de la légende de cette entité réelle pour certains ou imaginaire pour d’autres ? Découvrons ensemble son histoire.


image: https://i0.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2018/01/boogey10.jpg?resize=500%2C447&ssl=1

L’étymologie de croque-mitaine :

Commençons par l’étymologie du mot croque-mitaine. Il est très difficile de savoir avec exactitude la signification de son interprétation étymologique dans les dictionnaires car il est simplement mentionné sous le terme “d’origine obscure” et la plupart des thèses sur sa définition ne sont pas vraiment convaincantes. Si nous coupons le mot en deux pour en comprendre le sens, alors “croque” vient du verbe “croquer” (synonyme de manger ou de mordre) ou “crocher” (attraper un croc), et pour ce qui est de “mitaine”, plusieurs interprétations sont possibles :

Et si c’était le moment de  vous séparer de votre Diesel ?
toyota.fr
Découvrir

image: https://tag-dyn.omnitagjs.com/fo-dyn/native/preview/image?key=ab9a50ccc49e167d23d151be1a00e46e&kind=INTERNAL&ztop=0.000000&zleft=0.238333&zwidth=0.250000&zheight=0.477707&width=600&height=600&smart=true&empty=true

Image

PROPOSÉ PAR TOYOTA

Et si c’était le moment de  vous séparer de votre Diesel ?

Estimez la reprise de votre Diesel et profitez de la prime à l’Hybride Toyota jusqu’à 5 000 euros, sous condition de reprise.

image: https://fo-static.omnitagjs.com/fo-static/native/images/info-ayl.png

  • Dans la langue française ancienne, “mitaine” est directement rattaché au mot mite signifiant “chat” ou à “un gant aux doigts coupés”. A la base de cette interprétation, cela laisse suggérer que le croque-mitaine serait un monstre mangeur de doigts qui serait invoqué par les parents des jeunes bambins pour que ces derniers arrêtent de sucer leur pouce. Mais la mitaine désigne aussi le fait d’être menacé de recevoir une gifle. Vous l’aurez compris, il y a tellement de possibilités sur la compréhension de ce terme qu’on s’y perd.
  • Si en revanche, nous regardons du côté allemand ou néerlandais, “mitaine” serait une déformation de Mädchen (en allemand) ou de Meisje (en néerlandais) qui signifierait “fille”. Ainsi, le croque-mitaine serait selon cette interprétation une jeune personne féminine. Mais là c’est complétement différent de ce qui est décrit dans l’ancien français.

Une question vient alors en tête : comment définir ce qu’est un croque-mitaine de la manière la plus simple possible ? En reprenant la définition du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, le croque-mitaine peut signifier, je cite deux choses : “un monstre imaginaire, fantastique et effrayant, de certains contes de fées, qu’on évoque pour faire peur aux enfants et dont on les menaces pour s’en faire obéir” ou “une personne très sévère et terrifiante”.

Les première mentions du croque-mitaine :

Nous allons nous intéresser à présent aux origines ou premières apparitions du croque-mitaine.

Tout commencerait à l’époque de l’Antiquité. En Grèce, des grands auteurs tel que Platon, Xénophon ou Lesbos dans leurs écrits ont chacun décrit leur croque-mitaine comme étant un personnage féminin répondant au nom de Mormo ou Gello (pour Lesbos) qui kidnappait des enfants. D’un point de vue global, dans la Grèce antique le croque-mitaine était souvent associé à Lamia, une femme qui serait capable de se transformer en monstre pour s’en prendre majoritairement à de jeunes garçons. Si nous regardons du côté de la mythologie romaine, le croque-mitaine était un surnom donné à un  brigand répondant au nom de Cacus qui s’amusait à effrayer des enfants et qui fut tué par Héraclès.

Dans les religions, le croque-mitaine est souvent associé comme étant l’opposé de personnages bien veillant tel que des saints venus récompenser les enfants sages. L’histoire de Nicolas de Myre est la plus connue de toutes puisque le boucher qui s’en était pris à des enfants est devenu contre son gré un compagnon dont le but est de punir les enfants méchants et désobéissants, ainsi est né le Père Fouettard qui fait figure ici de croque-mitaine.

D’autres écrits faisant mention de ce personnage maléfique ont été retrouvés au début du 19ème siècle. Dans son Dictionnaire Infernal, Collin de Plancy consacre un article au croque-mitaine à qui il attribut le nom de Babau qui serait une espèce d’ogre ou de fantôme qui mangerait les méchants garçons en salade après au préalable les avoir fouetter. Beaucoup de nourrices notamment dans les provinces du Midi de la France ont menacé les enfants de faire appel au croque-mitaine s’ils ne sont pas sages. Victor Hugo le mentionne également de façon récurrente dans son œuvre Philosophie  en l’associant à Robespierre et à Napoléon Bonaparte majoritairement.  Il apparaît également dans la chanson “les myrmidons” de Pierre-Jean de Béranger sortie en décembre 1819, voici le passage y faisant allusion :

mironton, mirontaine,

prend l’arme de ce héros ;

puis, en vrai croquemitaine,

tu feras peur aux marmots.

Une autre question vient alors en tête : à quoi ressemble un croque-mitaine ?

Les différentes formes de croque-mitaine :

Comme mentionné déjà au dessus, il existe plusieurs versions en fonction du pays où vous vous trouvez du croque-mitaine. Certains vous diront qu’il s’agit d’un personnage effrayant et gigantesque de type humanoïde, démoniaque ou fantomatique et d’autres diront que c’est plutôt un gobelin voir une bête féroce. Même le lieu où le croque-mitaine réside est variable d’un pays à l’autre. il peut aussi bien habiter dans un champ, une forêt voir une ville que dans un désert aride ou dans l’eau d’une rivière, d’un fleuve, d’une mer, d’un océan. La seule chose qui est certaine quelque soit sa forme, c’est qu’il agit principalement lorsque l’obscurité est totale, en l’occurrence la nuit.

Nous allons nous intéresser à 4 formes différentes du croque-mitaine présentées dans 4 pays différents issues d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Amérique parmi un nombre incalculable de représentations :

image: https://i2.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2018/01/baba_yaga_by_brittmartin-d6x9z3w.jpg?resize=300%2C400&ssl=1

Représentation du croque-mitaine russe, la sorcière Baba Yaga.
  • Pour la première forme, nous allons partir en Russie. Le croque-mitaine est associée à une sorcière répondant au nom de Baba Yaga qui vivrait perchée dans une cabane et ayant un lien profond avec la forêt. Elle n’apprécie guère le contact avec les humains car elle peut aussi bien prendre la décision de les dévorer ou de leur venir en aide.
    image: https://i2.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2018/01/Tokoloshe2.png?resize=300%2C311&ssl=1

    Tokoloshe, nom donné au croque-mitaine dans la plupart des cultures africaines.
  • Pour la deuxième forme, nous allons prendre la direction du continent africain, plus précisément en Afrique du Sud où le croque-mitaine est représenté comme étant un esprit de l’eau répondant à l’appel d’un sorcier maléfique. On l’appelle le plus souvent sous le nom de Tokoloshe est à la particularité de devenir invisible lorsque ce dernier boit de l’eau, pouvant par la même occasion causer de nombreuses catastrophes. Il existerait néanmoins un moyen de s’en débarrasser, sachant que le croque-mitaine agit majoritairement au moment de votre sommeil, il suffirait pour que vous soyez protéger de placer une brique sur chaque pied de votre lit ou simplement de demander de l’aide auprès d’un sorcier.
    image: https://i2.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2018/01/Gurumapa.jpg?resize=300%2C225&ssl=1

    Représentation de Gurumapa, le croque-mitaine du Népal.
  • Dirigeons nous à présent vers le continent asiatique, notamment au Népal pour une troisième forme de croque-mitaine tout aussi différente que ses prédécesseurs. Dans ce pays, le croque-mitaine se prénomme Gurumapa qui serait un cannibale géant disposant d’immenses crocs, se nourrissant d’enfants. Il serait possible d’ailleurs de sauver ces derniers de ce monstre à la seule et unique condition de réserver un banquet annuel en son honneur.
    image: https://i2.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2018/01/29085b6720ed4b1dd0416af20c353f0a-latin-america-story-ideas.jpg?resize=300%2C437&ssl=1

    Tata Duende, le croque-mitaine du Bélize.
  • Enfin pour la dernière forme de croque-mitaine, nous allons partir à Bélize en Amérique Centrale. Ici le croque-mitaine est un gobelin du nom de Tata Duende. De petite taille, barbu, n’ayant aucun pouce et dont les pieds auraient subi des malformations (ils sont à l’envers), il est considéré comme le gardien des forêts et des animaux. Beaucoup de parents au Bélize avertissent leurs enfants que s’ils s’amusent à trainer tard dans la nuit en forêt, Tata Duende (ou Papa Gobelin en traduction française) n’hésitera pas une seconde à les attraper.

Quelque soit la forme, l’habitat ou l’histoire du croque-mitaine, ce dernier encore de nos jours continue de susciter des fascinations à travers le septième art comme en témoigne la saga de films à succès axé sur le personnage de Freddy Krueger ou de manière plus récente dans des films tel que Mister Babadook ou Baba Yaga.

Enfin, pour conclure cet article, n’hésitez pas à nous dire si vous souhaitez que nous consacrons un prochain projet où nous présenterons de manière globale toutes les formes et noms connus de croque-mitaine ou si vous souhaitez que nous dédions un article précis pour l’une des nombreuses interprétations de ce légendaire personnage.

Certaines sources de cet article proviennent de :

  • http://www.cnrtl.fr/definition/croque-mitaine
  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Croque-mitaine
  • https://fr.babbel.com/fr/magazine/halloween-2014

En savoir plus sur https://www.hellystar.com/legende-croque-mitaine/#jpVbgXW8tp4lf0J7.99

Belzébuth, seigneur des mouches

 

JohnSinclair

Dans ce nouvel article consacré à la démonologie, nous allons nous intéresser de près à Belzébuth, le seigneur des mouches, fondateur de l’Ordre de la mouche et l’un des démons les plus puissants après Satan. Découvrons le ensemble.


image: https://i0.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2018/01/Dresmiel.jpg?resize=620%2C604&ssl=1

Crédit : Dresmiel

Si nous commençons par analyser l’étymologie de Belzébuth, nous constatons que plusieurs avis divergents à ce sujet. En effet, dans la Bible, il est appelé sous un autre nom, celui de Baal signifiant “maître” ou “propriétaire” et il est considéré comme une divinité idolâtrée par les Philistins et les Phéniciens (deux peuples du temps de l’Antiquité). Pour Thomas Kelly Cheyne l’exégète anglais (ou bibliste), si on étudie la seconde partie du nom alors Zebul aurait pour signification “élevé” ou “prince” et donc littéralement il serait désigné sous plusieurs appellations comme “le prince Baal”, “le maître des princes” ou encore “le propriétaire de la haute demeure”. D’autres hypothèses étymologiques suggèrent que Zebul correspondrait à “mouches”, “moustique” ou “petit insecte”. Chez les Israélites (peuple du Moyen-Orient), il existe une variante à Belzébuth connue sous le nom de Zabal dit “le seigneur du fumier” qui est considéré dans leurs croyances comme un dieu maléfique. Pour le théologien Jacques Ellul, Belzébuth est un nom issu de plusieurs aspects culturels et il en donne une description complètement différente des autres. En effet selon ce dernier, Zebul serait un nom de lieu qui a disparu depuis longtemps.

Vous l’aurez compris, à travers les différentes interprétations étymologiques et en fonction du lieu où vous vous trouvez, ce démon à plusieurs appellations possibles.

Une question vient alors en tête, quelle est la représentation courante de Belzébuth ?

image: https://i0.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2018/01/LBJAYYAULT.png?resize=220%2C251&ssl=1

Crédit : Dictionnaire Infernal

Là aussi, il existe plusieurs interprétations possibles sur la description physique et les intentions de Belzébuth.

Dans l’ancien Testament, un culte lui est attribué et fait l’objet d’une querelle entre le roi Ochozias et un prophète répondant au nom d’Élisée. En effet, Belzébuth est considéré comme une divinité païenne dont le lieu de culte est basé à Eqrôn (cité antique philistine dont la localisation actuelle se situerait au site archéologique de Tel Miqneh en Israël) et non comme un être maléfique. Ochozias ne supportant pas cette idée aurait envoyé à deux reprises des groupes de soldats pour capturer Élisée qu’il perçoit comme un blasphémateur, mais ces tentatives se sont soldées par des échecs par les interventions de “Dieu”. Ce n’est que lors de la troisième tentative que ces soldats furent épargnés mais Ochozias périra et cédera sa place au trône à son frère Joram.

Dans le Nouveau Testament, cette fois-ci Belzébuth est considéré comme un être maléfique et il a longtemps été vu durant le premier siècle comme étant le représentant des autres démons.

Voilà pour ce qui est des interprétations quant à la bienfaisance ou malfaisance de Belzébuth.

Pour ce qui est de sa description physique, il existe plusieurs possibilités.

Dans le Dictionnaire infernal de Collin de Plancy parut en 1863, l’auteur décrit Belzébuth comme étant le second chef des Enfers après Lucifer ou suivant les versions qui sont faites à son sujet comme étant le Chef Suprême de l’Empire infernal et le fondateur de l’Ordre de la Mouche. Collin de Plancy le perçoit comme un être gigantesque assis sur un trône en adéquation avec sa taille. Il aurait un visage bouffi avec des yeux ardents, des sourcils élevés, deux grosses narines, deux cornes de bouc, un bandeau de feu entourant son front, une poitrine gonflée de deux ailes de chauve-souris, deux pattes de canard et une queue-de-lion. Son corps noir est recouvert de poils de la tête aux pieds. Il est souvent appelé sous les titres de “seigneur des mouches” ou “seigneur des immonde”.

Dans le Dictionnaire théologique de l’Abbé Migne publié en 1840, plusieurs éléments tentent à prouver que ce dernier se rapproche beaucoup des éléments décrits par Collin de Plancy à une nuance près. Belzébuth est perçu comme étant le plus puissant démon après Satan et faisait l’objet d’un culte auprès du peuple de Canaan (région du Proche-Orient qui à l’heure actuelle engloberait les peuples issues d’Israël, de Palestine, de Jordanie, du Liban et de la Syrie). Il se dit même que ces adorateurs l’auraient vu sous la forme d’une mouche.

Pourtant lorsque l’on consulte la hiérarchie démoniaque d’Abramelin le Sage, Belzébuth n’est pas aussi important et puissant que ce que les autres démonologues avancent. En effet, il serait l’un des huit sous princes qui précèdent les Quatre Princes des Enfers. Il fait néanmoins partie des principaux dignitaires de la Cour Infernale et il serait pour certains théologistes l’empereur des 666 légions de l’Enfer.

Enfin d’autres personnes affirment que Belzébuth serait capable de se présenter aussi bien sous la forme d’un animal que celle d’un humain et d’être hermaphrodite.

Crédit image à la une : Prelkia

Certaines sources de cet article proviennent de :

En savoir plus sur https://www.hellystar.com/belzebuth-seigneur-mouches/#8ySDw26grOp2GRwY.99

 

Source

https://www.youtube.com/channel/UCFsjdJfD1BZa3J2Cc2sWwOQ/videos

Mandy, la Poupée Hantée

 

Comme l’affirmerait le slogan du musée où réside actuellement Mandy, la Poupée Hantée : “si Mandy ressemble à une poupée antique ordinaire, elle est beaucoup plus que cela”. En effet, depuis son arrivée dans le musée, la poupée dont le passé reste incertain se manifeste souvent et la liste des phénomènes étranges dont

 

elle serait responsable, s’allonge avec le temps.


L’histoire de Mandy :

Mandy a été fabriqué en Allemagne entre 1910 et 1920, et selon les témoignages de l’époque, elle se trouvait en piteux état. Ses vêtements étaient effectivement sales, le tissu composant son corps était déchiré, sa tête en porcelaine horriblement fissurée. Bref, un ensemble plutôt sinistre et devant son apparence d’enfant, se cache celle d’un enfant terrifiant. Cette poupée fort ancienne aurait appartenu à la grand mère d’une femme prénommée Mereanda. Cette dernière s’est rendu en Colombie Britannique, au Canada, au Musée Quesnel en 1991, afin de confier Mandy à la conservatrice Ruth Stubbs. Une arrivée remarquée car Mereanda aurait déposé la poupée si violemment sur le bureau de la conservatrice, que cette dernière a failli atterrir de l’autre côté de son bureau. Mereanda était pressé et soulagé de s’en débarrasser car elle éprouvait rien qu’en la regardant, une véritable répulsion. Malgré le comportement étrange de sa propriétaire, Ruth Stubbs accepta son don.

Fin publicité dans 11 s

image: http://ww1097.smartadserver.com/imp?imgid=18837844&pgid=881558&tmstp=1267932971

image: https://i1.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2017/02/mandy-arrivee-300×193.jpg?resize=300%2C193

Arrivée de Mandy au musée.

Cependant, afin de vérifier que cette poupée ne soit pas contagieuse et suivant aussi le protocole, la conservatrice recouvrera Mandy d’une bâche en plastique dans une salle de travail, pour mener une analyse dans un délai de 48 heures. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’arrivée de Mandy ne s’est pas faite sans être remarquée, puisque les employés du musée, ainsi que des visiteurs se sentaient mal à l’aise en passant à côté d’elle et étaient terrifiés rien qu’en la regardant. Comme si une étrange intuition allait se produire, l’avenir leur donnera raison.

Après l’analyse effectuée, Mandy n’a pas eu sa propre vitrine tout de suite, et a été placée sur une table donnant en face de la porte d’entrée, afin que tous les visiteurs puissent contemplés son visage brisé. Certains ont même affirmé avoir remarquer que la poupée clignaient ses yeux toute seule, et que quand on s’en éloigner, son regard suivait celui des passants. Afin de fêter l’événement, la conservatrice invita un reporter et sa petite amie à venir photographier la poupée pour leur journal. Mais il semblerait que Mandy n’apprécierait pas d’être photographier car le couple de photographes a affirmé que pendant toute la séance, de nombreux problèmes sont survenus de manière mystérieuse. Ils étaient envahi d’un profond malaise, car au moment de photographier la poupée, cette dernière aurait détourner sa tête de l’objectif. De plus au moment de passer au développement de la photographie, le photographe remarqua que celle-ci était complétement mâchonnée et irrécupérable. C’est la première fois depuis qu’il fait ce métier, que cela lui est arrivé, et il affirma plus tard, après d’autres travaux effectués, que cet étrange phénomène ne s’est jamais reproduit. Mais ce qui est encore plus bizarre, c’est d’avoir découvert dans leur laboratoire de développement des photographies de Mandy, de constater un désordre extrême comme si un enfant avait fait un caprice car plusieurs stylos et crayons ont été projetés dans la salle et gisaient à même le sol, est-ce là la manifestation d’un Poltergeist ?

Les phénomènes concernant cette poupée ne semblent pas s’arrêter puisque même les employés du Musée Quesnel auraient été témoins d’étranges manifestations. Le gardien du musée a rapporté avoir entendu des bruits de pas s’élevaient de la pièce ou se trouvait Mandy, alors qu’après vérification, il n’y avait personne d’autre que lui. D’autres employés aussi remarqués que depuis l’arrivée de Mandy au musée, des repas disparaissaient mystérieusement du réfrigérateur pour les retrouver dissimulés dans des tiroirs ou des armoires. L’un d’entre eux a avouer qu’une fois, après avoir fait tomber maladroitement Mandy sur le sol, du vrai sang coulait de sa tête et plusieurs fêlures apparaissaient. Ruth Stubbs est une personne très cartésienne, pourtant face à l’ampleur des phénomènes, elle décida de contacter un conservateur à la retraite connu pour avoir le don de percevoir des vibrations en touchant des objets. Quand ce dernier prit la poupée entre ses mains, il sentit des frissons glacés partout dans son corps, et recommanda rudemment à la conservatrice du musée Quesnel de prendre contact avec l’ancienne propriétaire, afin de bénéficier de plus d’informations sur Mandy.

C’est de cette façon que Ruth pris contact avec Mereanda, cette dernière lui décrivit son témoignage. Mandy se trouvait autrefois dans sa cave, et il s’y produisaient en sa présence d’étranges phénomènes. Il arrivait assez fréquemment pendant la nuit que Mereanda entende les pleurs d’un nouveau né dans son sous-sol, et quand elle y descendait pour constater ce qu’elle a perçu durant son sommeil, elle ne retrouva aucun enfant mais la cave était grande ouverte et une étrange bise faisait flotter les rideaux du sous-sol. Depuis qu’elle amené Mandy au musée, elle affirme n’avoir plus entendu un seul bruit et que les phénomènes ne sont plus jamais apparus. Bien sûr, il est difficile de vérifier la véracité de son témoignage.

Une fois que Mandy fut conservé dans une grande vitrine, d’autres manifestations sont intervenues. En effet, cette dernière n’ayant guère apprécié d’avoir changer d’emplacement la fait comprendre, puisque le lendemain, un employé a retrouvé des petits papiers éparpillés dans sa boite de verre. C’est à partir de cette étrange constatation, que Mandy gagna son titre de poupée hantée. Il est dit aussi qu’elle aime beaucoup jouer avec des appareils électriques en les faisant dérégler régulièrement. Un visiteur a rapporté qu’une fois en ayant voulu filmé la poupée avec sa caméra, cette dernière s’éteignait et s’allumait toutes les 5 secondes, pourtant lorsque celui-ci quittait la pièce où était Mandy, la caméra refonctionna normalement. Est-ce alors un dysfonctionnement de l’appareil ou la manifestation de Mandy voulant montrer qu’elle est bel et bien présente ? D’autres visiteurs vécurent des phénomènes étranges comme la sensation d’une profonde tristesse arrivant de manière inexplicable lorsque ceux-ci se trouver dans la même pièce que la poupée, le changement d’expression de son visage du jour au lendemain ou encore le changement de position de sa main. Pensant qu’elle se sentait seule dans sa vitrine, les employés décidèrent de lui acheter un petit mouton pour lui tenir compagnie, mais le lendemain, ils le retrouvèrent au pied de la vitrine alors que cette dernière était fermée. En tout cas depuis son arrivée, elle n’a jamais fait de mal à quelqu’un et n’a jamais personne.

image: https://i0.wp.com/www.hellystar.com/wp-content/uploads/2017/02/Mandy-poupee-hantee.jpg?resize=361%2C250

Mandy et son petit mouton. Observé bien la différence entre ses deux photos, n’y-a-t-il pas quelque chose qui vous choque ?

Des enquêteurs du paranormal se sont penchés sur le cas de la poupée hantée Mandy, et pensent qu’elle serait possédait par l’âme d’un innocent enfant. Pourtant d’autres personnes affirment qu’elle serait possédé par une entité maléfique. Malgré ce débat sur la nature de l’entité habitant Mandy, il existe une légende à son sujet. L’histoire raconte qu’une petite fille se serait retrouver enfermée dans une cave avec sa poupée. La fille serait morte et son esprit se serait retrouvé piégé à l’intérieur de la poupée pour une raison indéterminée. Des années plus tard, on entendit des sanglots s’élevaient du sous-sol et lorsque l’on découvrit Mandy, elle pleurait des larmes de sang.

A l’occasion de la sortie d’un livre sur les histoires surnaturelles en Colombie-Britannique en 1992, Ruth Stubbs fut interviewée sur l’histoire de Mandy lors de la parution du livre en 1999. Beaucoup de personnes ainsi que des médias se sont bousculés pour voir de leurs propres yeux la poupée hantée Mandy. Chaque année, le musée accueille plusieurs visiteurs venus du monde entier pour que ces derniers puissent être témoins de manifestations de la part de Mandy.

Voici  la question que l’on pourrait se poser, après les nombreuses manifestations dont plusieurs personnes ont été témoins, peut-on dire que Mandy est  véritablement habitée par une entité dont la nature demeure encore aujourd’hui inconnue ou n’est ce tout simplement que le fruit d’une imagination collective ? C’est à vous de vous forger votre propre opinion, mais si l’objectif de Mandy était de se faire

En savoir plus sur https://www.hellystar.com/mandy-poupee-hantee/#qQhl0J1OPOlgZKeB.99

 

source:https://www.youtube.com/channel/UCFsjdJfD1BZa3J2Cc2sWwOQ/videos

Une entreprise implante des puces sous la peau

 

Une entreprise suédoise vient de mettre en place une innovation qui ne manquera certainement pas de faire polémique. Pour « faciliter la vie de ses employés », elle a décidé de leur implanter des puces dans la main …

La société Epicenter est spécialisée dans la gestion d’immeubles de bureaux. Toujours à la pointe de la technologie, elle souhaite aujourd’hui que l’ensemble des 700 salariés du groupe accepte de se faire implanter une puce, de la taille d’un grain de riz, afin de remplacer les badges d’accès. Felicio de Costa, le président, a d’ailleurs donné l’exemple.

Ainsi, cette puce permettra, à l’avenir d’ouvrir la porte d’entrée du bâtiment, de se payer un café, ou encore de faire fonctionner le photocopieur.

Le groupe assure que l’idée n’est pas de ficher les employés et de contrôler le moindre de leurs gestes mais de faciliter leur quotidien. Et pourtant, cette puce est bien connectée au téléphone de la direction.

Il semblerait qu’actuellement l’implémentation de cette puce ne soit pas obligatoire. Espérons que cette surprenante initiative ne donne pas d’obscures idées à nos gouvernements et aux toutes puissantes multinationales …

Source

 

http://www.nouvelordremondial.cc/2015/02/05/des-puces-implantees-sous-la-peau-des-salaries/

Il affirme que Poutine est conseillé par les aliens !

 

Un conseiller du parti Travailliste britannique a affirmé, au cours d’une conférence, que le président Russe Vladimir Poutine est actuellement conseillé dans ses choix par unecivilisation extraterrestre !

Simon Parkes a déclaré, à un auditoire d’environ 30 personnes à Wallsend (ville située dans le district de North Tyneside), que les récentes hostilités qui ont éclatées en Europe de l’Est sont en train de s’apaiser grâce aux interventions répétées des extraterrestres.

Le conseiller s’était déjà rendu célèbre après avoir affirmé qu’il avait lui-même vécu des « centaines » de rencontres avec des aliens au cours de son existence. Dorénavant, il accuse une race d’extraterrestres, les « Nordiques », d’être à l’origine des conflits qui ensanglantent, en ce moment même, l’Ukraine.

Le conseiller du North Yorkshire prétend que ces « Nordiques » soutiennent vivement Poutine contre les influences américaines largement perceptibles dans cette région.

« Poutine avait préalablement été conseillé par un groupe de reptiles. Mais les ‘Nordiques’ ont fait une contre-offre à Poutine. »

« La technologie des ‘Nordiques’ fait que Poutine se trouve sur un pied d’égalité avec l’Amérique. »

« Les ‘Nordiques’ aident Poutine qui n’a alors plus à suivre la ligne américaine, d’où sa résistance. »

Le conseiller a également dit à l’auditoire que, aux yeux de la loi universelle, son père légal est un reptile !

Avant cette conférence Parkes s’était exprimé sur une vidéo prise sur Tyneside et qui prétendait montrer un OVNI planant au-dessus de la mer du Nord.

« La vidéo me semble très authentique. Pour moi, cela ressemble à un vaisseau extraterrestre. Il semble être en forme de diamant. »

« Il paraît étrange que cet engin soit resté là si longtemps […]. Cela signifiait qu’il voulait être vu. En regardant la vidéo, je remarque qu’il y a très certainement une vie extraterrestre. »

Parkes avait suscité une vaste controverse en 2013 quand il affirma à la télévision qu’il avait perdu sa virginité à l’âge de cinq ans avec un extraterrestre. Il a, en outre, précisé que sa première rencontre du troisième type avait eu lieu alors qu’il était encore dans le ventre de sa mère.

Source

 

http://www.chroniclelive.co.uk/news/north-east-news/whitby-councillor-claims-aliens-influencing-8693183

Irradié par un OVNI, il se fait dédommager

 

 

 

Un aviateur américain a gagné un procès pour forcer les chefs militaires de le payer pour le traitement d’une maladie qui aurait été causé par une rencontre avec un OVNI dans le Suffolk, en Angleterre.

L’aviateur de première classe John Burroughs a été impliqué dans un incident impliquant des OVNI dans la forêt de Rendlesham au mois de décembre 1980. Par ailleurs, ce lieu est aujourd’hui connu comme étant le « Roswell de Grande-Bretagne ».

Au cours de cet évènement, il a été exposé à de fortes doses de rayonnement alors qu’il enquêtait sur un mystérieux engin. Cette rencontre l’a laissé dans le besoin et il fut obligé de subir une chirurgie cardiaque.

Après des décennies « de réponses évasives », il a finalement convaincu l’Association des vétérans US (VA) à payer pour son traitement.

Son avocat a salué cette spectaculaire volte-face juridique. Pour lui, cette décision serait la preuve que les OVNI existent de facto et qu’ils peuvent même causer des « dommages corporels ».

« Je ne cherchais pas à convaincre quiconque de me croire. »

« J’étais essentiellement préoccupé par l’obtention de soins pour ma maladie. C’était tout ce qui comptait. »

L’incident de Rendlesham Forest est l’une des plus grandes rencontres OVNI non résolus du 20e siècle.

Plusieurs membres de la « United States Air Force » avaient observé différents phénomènes inexpliqués.

Burroughs et un collègue nommé Jim Penniston purent à l’intérieur de leur base inspecter l’OVNI de près. Selon eux, l’engin était couvert de symboles qui ressemblaient à des hiéroglyphes.

Peu de temps après, Burroughs est tombé malade avec des symptômes comme s’il avait été exposé à de puissants rayonnements.

Mais les vrais problèmes ont commencé en 2011, lorsque les médecins ont été étonnés après qu’ils aient remarqué que la vanne mitrale de son cœur dysfonctionnait, ce qui se produit généralement à des hommes très âgés, ce qui n’est pas le cas de Burroughs qui n’a que 50 ans.

« Je ne pouvais pas travailler et ma santé déclinait rapidement. »

Ni Burroughs ni son médecin n’ont pu accéder à ses dossiers médicaux, qui ont été classées.

Burroughs a même affirmé la Force aérienne a nié l’avoir employé au moment de l’incident OVNI.

Il a demandé de l’aide du candidat à la présidentielle et sénateur John McCain, qui fut lui-aussi incapable de mettre la main sur l’ensemble des dossiers médicaux.

Enfin, l’équipe juridique de Burroughs a trouvé deux documents du ministère de la Défense britannique, qui ont montré que des niveaux élevés de radiation avaient été détectés à l’endroit où il a rencontré l’étrange OVNI.

L’Association des anciens combattants des États-Unis et le ministère de la défense ont alors accepté de payer pour son traitement.

« J’essaie toujours de travailler sur ce que j’ai vu. Je pense que c’est un phénomène dont le gouvernement est au courant. Seulement, il ne parvient pas à déterminer exactement ce que c’est. »

« J’ai vécu une expérience très bizarre. Il s’est clairement passé quelque chose d’étrange. »

Nick Pope, un chercheur qui a passé plusieurs années à étudier les ovnis en tant qu’employé au ministère de la Défense, s’est exprimé sur ce dénouement :

« Je pense que cette décision est extrêmement importante. »

« Un moment, le gouvernement américain a dit que rien ne s’était passé, mais le lendemain, John Burroughs et son avocat ont obtenu la déclassification de dossiers secrets prouvant que John a probablement été irradié par quelque chose dans la forêt de Rendlesham. »

Source

 

http://www.mirror.co.uk/news/technology-science/science/british-ufo-encounter-gave-heart-5266589

La CIA en procès

 

Un agent de la CIA, répondant au pseudonyme de Mack L. Charles, vient de déposer une plainte contre l’Agence. Il accuse le directeur des opérations paramilitaires d’avoir organisé une conspiration pour l’évincer.

La plainte fait allusion à des détournements de fonds et diverses autres malversations commises au sein de l’Agence.

Compte tenu des états de service du plaignant et de ses excellentes notes, le procès pourrait laisser entrevoir des informations sensibles sur le fonctionnement de la CIA.

Source

 

http://www.voltairenet.org/article186962.html,

L’armée d’Israël se prépare à une invasion alien

 

 

 

De nombreux films de science-fiction hollywoodiens s’attèlent à nous montrer ce qu’il adviendrait de notre planète si une civilisation extraterrestre venait à essayer de la conquérir. Récemment l’armée israélienne a décidé de se préparer à cette éventualité …

Selon un rapport publié par le « Jérusalem Post », les Forces de Défense Israélienne auraient mis en place de véritables et sérieuses procédures de défense en cas d’attaque extraterrestre. D’ailleurs, le gouvernement du pays a décidé d’entraîner ses soldats à la possibilité d’une guerre intra-planétaire. Le commandant de l’opération s’est expliqué dans la presse :

​« L’objectif était de leur faire comprendre l’importance du développement en [cyber] défense. Nous avons donc préparé une mise en scène de cette invasion extraterrestre. »

Cet exercice a été mené comme suit : les soldats devaient parvenir à pirater un système ultra-perfectionné afin de récupérer la totalité des informations nécessaires au sujet d’un vaisseau spatial extraterrestre. Le but final de cette opération est de mettre en place un solide système de cyberdéfense.

Source

 

http://ovnis-direct.com/israel-se-prepare-a-une-invasion-extraterrestre-255644.html,

Au Japon, un chien devient le prêtre d’un temple

 

 

Les animaux possèdent-ils, comme les êtres humains, une spiritualité ? Peuvent-ils croire en Dieu ? Voilà des questions bien difficiles à répondre. Pourtant, au Japon, unchien est devenu le prêtre d’un temple …

Maru est un magnifique chien de race kishu. Âgé de 8 ans, il suit, depuis qu’il a 2 mois, le même enseignement que celui suivit par n’importe quel moine bouddhiste résidant au temple Toshunji situé dans la ville de Yamaguchi au Sud-Ouest du pays.

Mais, pourquoi avoir placé ce chien à la tête d’un temple ? Pour certains, il s’agirait d’un coup de pub dans le but d’attirer de nombreux visiteurs, croyants ou curieux.

Bien évidemment, le canidé n’officie pas seul puisqu’il est secondé par le prêtre Souse Fukano qui est également le maître de l’animal.

Le fondateur du Bouddhisme, Siddhârtha Gautama, aimait et respectait profondément les animaux comme l’attestent de nombreux Soutras qui ne cessent de compter ses exploits et sa profonde philosophie. Cet amour inconditionnel qui lie les bouddhistes et la totalité des êtres vivants a probablement grandement motivé cette curieuse décision de faire d’un chien la personne la plus importante d’un temple.

Source

 

http://dozodomo.com/bento/2015/03/13/yamaguchi-chien-pretre-temple/,

Une sorcière lapidée en 1874 aux Etats-Unis !

 

Au début de l’année 1874, une Amérindienne vivant dans les montagnes de l’Etat du Nevada (au Sud-Ouest des Etats-Unis) fut lapidée publiquement. Elle était accusée de pratiquer la sorcellerie et de s’en servir pour donner la mort.

A l’époque le New-York Herald s’était intéressé à l’affaire. Cette vieille femme était capable de s’emparer des rêves de ses victimes avant de les tuer de la plus funeste des manières. Peu après qu’elle fut attrapée par des citoyens exaspérés, elle fut lapidée à mort et son corps, sans vie, fut privé de sépulture …

Article publié le vendredi 2 janvier 1874 dans Le Petit Journal

Le New-York Herald annonce qu’une vieille femme indienne vient d’être lapidée dans la vallée de Pina-Nut (Nevada) pour crime do sorcellerie Elle se nommait Az-Sup-Pee-Ah-Wy-Pah et était accusé d’avoir causé la mort de plusieurs de ses parents par ses sortilèges et maléfices.

Personne ne pouvait rêver d’elle sans être, croyait-on, frappé de maladie et même de mort. Son propre gendre mourut, il y a cinq ans, des suites d’un rêve de cette sorte et, n’eussent été les supplications de quelques-uns de ses amis personnels, qui demandèrent merci pour elle, elle aurait été roulée et précipitée du sommet d’une haute falaise. Il y a un an, la jeune nièce d’un guerrier renommé de sa tribu mourut des effets de ses sortilèges, et elle aurait péri des mains du guerrier si elle n’avait trouvé son salut dans la fuite.

Un autre Indien mourut au lac Pyramide de sa funeste influence, et l’on fit à cette occasion une nouvelle tentative pour s’emparer de sa personne; mais elle trouva encore le moyen d’éluder la poursuite que firent pour la prendre des guerriers surexcités. Bref, l’affaire fut portée devant le grand conseil de la vallée de Pina-Nut, qui nomma et détacha un fort piquet pour lapider la malheureuse.

Le jugement de condamnation fut exécuté de la manière suivante : La victime lut placée au centre d’un demi-cercle formé par le détachement d’exécution, armé de pierres. Aux premières décharges, elle succomba, et son cadavre fut laissé sur le terrain sans recevoir de sépulture.

De prime abord, le mari de la suppliciée fut exaspéré de ce qui venait d’avoir lieu et parlait déjà de « balayer la tribu tout entière » ; mais on ne tarda pas à le convaincre de la nécessité de cette mesure, et, de concert avec les autres parents de la victime, il exprima sa satisfaction du fait accompli; il ajouta même que cette exécution aurait dû se faire depuis longtemps.

Source

 

http://gallica.bnf.fr/

L’Oklahoma veut renouer avec les chambres à gaz

 

L’Etat de l’Oklahoma pourrait devenir le premier Etat américain à autoriser l’utilisation de l’azote gazeux pour exécuter les condamnés à mort, rapportent les médias US.

Le projet de loi ad hoc a été adopté par les législateurs locaux sans une seule voix contre et doit désormais être signé par le gouverneur pour entrer en vigueur.

En vertu de ce document, les chambres à gaz seront utilisées pour les exécutions si les médicaments par injection létale ne sont pas disponibles ou si leur utilisation est déclarée inconstitutionnelle par la Cour suprême américaine.

A l’heure actuelle, plusieurs Etats américains qui appliquent la peine capitale examinent des méthodes d’exécution alternatives en raison d’une pénurie de médicaments pour injection létale, provoquée par le refus des fabricants européens de vendre les substances nécessaires. Des méthodes telles que la chaise électrique, ainsi que le peloton d’exécution, ne sont, elles non plus, pas écartées.

En mars 2015, le gouverneur de l’Etat de l’Utah a signé une loi permettant de recourir au peloton d’exécution si les produits nécessaires aux injections létales faisaient défaut. Cette mesure a suscité une levée de boucliers des abolitionnistes, qui dénoncent une méthode « violente et barbare« .

Les partisans du projet de loi adopté dans l’Oklahoma prétendent que l’intoxication par l’azote gazeux est une méthode indolore et qui ne nécessite pas d’expertise médicale.

Il convient de rappeler que le huitième amendement de la Constitution américaine interdit au gouvernement fédéral d’infliger « des peines cruelles ou inhabituelles ». Pourtant, les exécutions capitales n’ont jamais été reconnues comme telles.

Depuis 1976, 1.404 personnes ont été exécutées aux Etast-Unis. Une étude statistique publiée en 2014 par l’Académie des sciences des Etats-Unis estime qu’un condamné à mort américain sur 25 est en fait innocent.

Source

 

http://fr.sputniknews.com/international/20150410/1015600804.html,

L’histoire de la femme la plus avare au monde

La propriétaire avare de ses millions n’utilisait jamais l’eau chaude et n’allumait jamais le chauffage, elle revendait les journaux lus, ne se lavait pas les mains, et ne mangeait que du porridge froid accompagné faits à l’eau du robinet.

Et son désir d’économiser sur une intervention chirurgicale a conduit à une gangrène et à l’amputation de la jambe de son fils.

Henrietta Green est entrée dans le livre Guinness des records comme la personne la plus avare au monde. Et elle n’a pas volé ce titre. Cette femme, qui gagnait chaque année plusieurs millions de dollars, était économe à la folie. Elle portait une seule robe décolorée qu’elle ne lavait jamais, sauf la partie inférieure qui frôlait le sol en marchant. Et elle changeait ses sous-vêtements seulement au moment où ils se putréfiaient complètement et se déchiraient, devenant inutilisables. En outre, il n’y avait pas de savon de bain chez Mme Green, parce qu’elle ne se lavait jamais. Si malgré tout une visite à la pharmacie ne pouvait pas être évitée, elle réagissait toujours de la même façon, lorsque le pharmacien lui annonçait que la fiole dans laquelle on vendait des médicaments coûtait 5 cents: elle rentrait chez elle et revenait avec son propre récipient. Elle achetait ses sous-vêtements et les vêtements pour ses enfants (si jamais elle en arrivait à une telle extrémité) seulement chez le brocanteur, en négociant désespérément chaque cent avec le vendeur. Elle commençait les mêmes négociations à l’épicerie, en choisissant des biscuits cassés (moins chers) et le pain le plus dur, et à ces fins palpait de ses mains (qu’elle ne lavait pendant des années) tout le pain vendu qui, à l’époque, n’avait pas encore d’emballage individuel. Comme un bonus pour avoir comblé l’épicerie de bienfaits par son achat, elle exigeait toujours un os gratuit pour son chien adoré, qui avait le même caractère insupportable qu’ Henrietta elle-même.

Au début du XXe siècle (Green est née en 1834 et a vécu jusqu’en 1916), sa fortune s’élevait, selon certaines estimations, à une somme de 100 à 200 millions de dollars. Selon les prix actuels, ce sont des milliards. Propriétaire d’une fortune fabuleuse, Henrietta étonnait son entourage par des exemples de cupidité et d’avarice spectaculaires. Ainsi, elle envoyait ses enfants revendre le journal après avoir lu les cotations boursières. Et une fois, ayant perdu un timbre de deux cents dans un chariot, elle a passé plusieurs heures (!) à le chercher sur le sol. Elle mangeait habituellement de l’avoine trempée dans l’eau sur un radiateur dans un bureau où un courtier de sa connaissance la laisser entrer. Mais l’avoine coûtait quand même de l’argent, et la millionaire préférait ne rien payer du tout. À cet effet, elle organisait de vrais spectacles dans les cantines bon marché: elle jetait une pierre dans sa soupe et faisait tout de suite un grand scandale, exigeant remboursement. Comme se rappelait un des financiers qui la connaissaient bien, le sac de Hetty (comme ses connaissances l’appelaient) était toujours plein de documents financiers et… de pierres, dans l’éventualité d’un petit-déjeuner ou déjeuner imprévu dans un point de restauration municipal. Elle s’est rendue célèbre par le fait que pendant toute sa longue vie, elle n’a jamais laissé de pourboire à personne.

« Économiser un cent — ça veut dire le gagner« , disait Henrietta à ses enfants. À un moment donné, elle a même réussi à « gagner » sur la santé de ses enfants. En raison de l’absence totale de vitamines et d’aliments énergétiques dans le régime alimentaire de ses enfants, sa fille Sylvia a développé une déficience visuelle. L’apothéose de l’avarice monstrueuse de Green a été une véritable tragédie familiale. À l’âge de 11 ans, son fils Ned, en faisant de la luge, s’est blessé gravement au genou. Au lieu d’amener immédiatement le pauvre enfant, souffrant d’une violente douleur, dans un hôpital convenable, Henrietta a décidé d’économiser une fois de plus: elle a enveloppé elle-même et son fils des chiffons les plus vieux et sales et est allée quémander des soins médicaux dans un hôpital gratuit pour les pauvres. Quand ils s’y sont enfin arrivés, le personnel a reconnu en Green la femme la plus riche d’Amérique et a refusé de soigner Ned qui avait besoin d’une intervention chirurgicale immédiate.

Après le refus, la femme a décidé de faire des économies sur les soins médicaux de son fils unique et a opté pour l’automédication. Par conséquent, l’enfant a developpé une gangrène, et sa jambe a dû être amputée. L’amputation professionnelle a été payée par son père qui a appris par hasard le malheur qui était arrivé à son fils — sinon, il est difficile d’imaginer comment toute cette histoire se serait terminée. L’absence d’intervention chirurgicale opportune aurait pu conduire à un vaste empoisonnement du sang et à la mort. Mais tout cela n’a rien appris à Mme Green: c’est dans un hôpital pour les pauvres que Ned a été mis dans la file d’attente pour une prothèse. Il a dû attendre six longs mois qu’on lui fasse, comme à un simple mortel, « une jambe artificielle ». Jusqu’à la fin de sa vie, il clopinait sur une prothèse en liège, la moins chère.

Green, aimait-elle quelqu’un? Oui, son chien Devy. « Elle remue la queue et me regarde de ses yeux fidèles non pas parce que j’ai des millions, mais simplement parce qu’elle aime sa maîtresse », répétait Henrietta à chaque fois qu’on lui conseillait de se débarasser de son animal domestique, lorsque Devy, doté d’un caractère odieux, mordait une fois de plus quelqu’un des invités ou des collègues de la multimillionaire.

Non seulement ses propres enfants, mais aussi ceux de ses proches, ont souffert de son avarice. Une fois, la cousine d’Henrietta a décidé de partir en voyage en Europe avec son mari. Pendant ce temps, ils ont décidé de laisser leurs enfants chez les Green. Le garçon de 8 ans et la fille de 10 ans se réjouissaient d’avance des deux mois merveilleux qu’ils allaient passer chez la tante Green et dont ils se souviendraient encore longtemps. Il n’y a qu’une chose sur laquelle les enfants et leurs parents ne se sont pas trompés: ces « vacances » les ont effectivement marqués pour le restant de leurs jours. Quand la cousine et rentrée avec son mari de leur voyage à l’étranger, elle a à peine reconnu ses enfants: l’absence de la nourriture normale les a amenés dans un état proche de l’évanouissement, ils tenaient à peine debout. « La sorcière de Wall Street » non contente de réduire leurs repas habituels, a aussi envoyé ses jeunes proches… travailler dans une blanchisserie voisine, où la journée de travail durait ni plus ni moins — 14 heures. Suite à des cauchemars liés à leur séjour et à ce travail de forçat, les neveux sont tombés dans une dépression sévère et ont cessé de parler.

Et, bien sûr, la reine du monde financier économisait, comme elle pouvait, sur les impôts. À l’époque, la législation fiscale en Amérique était imparfaite et contradictoire. Mais « la maîtresse des bourses » essayait souvent de prendre des précautions supplémentaires et de bourrer le crâne aux « bandits du service fiscal ». À cet effet, elle logeait toujours dans des chambres louées sous de faux noms. Et bien sûr, elle choisissait le logement le moins cher: d’habitude, c’était des hôtels de seconde zone. Elle n’avait jamais sa propre maison (là encore, pour des raisons d’économie). Elle n’avait pas de maison, et pas de bureau non plus: ressemblant plus à une clocharde qu’à une millionaire, Henrietta « errait » entre les banques, les bureaux de courtage et autres insitutions du même genre, où on l’autorisait à travailler en occupant une table et une chaise, parfois avec un téléphone. Mais elle n’était jamais une visiteuse indésirable dans ces bureaux. Après tout, non seulement Green maniait des millions, mais, dotée d’un flair pour les mouvements du marché et les fluctuations des titres, elle augmentait rapidement son capital. L’information sur les actions et les titres qu’elle achetait ou vendait devenait immédiatement d’une grande actualité et valait son pesant d’or.

En 1913, l’Amérique a adopté le 16e amendement à la Constitution qui réglementait le régime du paiement des impôts. Cela a porté un coup dur à la santé de la femme d’affaires. Henrietta Green est morte d’apoplexie en 1916 en se disputant sur le prix du lait. Ned qui en avait assez des leçons d’économie et des actions « éducatives » de sa « bonne maman », s’est tout de suite adonné à la débauche, en dépensant sa partie de l’héritage en bombances. Sylvia, du vivant de sa mère, a dépensé ses millions en œuvres de charité. C’est la fin triste de l’histoire de la femme la plus riche en Amérique.

Source

 

http://fr.sputniknews.com/insolite/20150411/1015601713.html,

Les piétons indisciplinés risquent une peine de prison !

Le Kenya a décidé de lutter radicalement contre les piétons qui refuseraient de ne pas emprunter les passages cloutés pour traverser la route. Les réfractaires risqueraient, selon les autorités locales, d’aller en prison …

Dans ce pays africain, les piétons sont un vrai danger sur la route puisqu’ils sont impliqués dans 50% des accidents de la route avec une hausse de 10% chaque année. C’est la raison pour laquelle, le gouvernement songe à inculper de « tentative de suicide », les piétons qui ne respecteraient pas le code de route. Or le suicide est totalement illégal au Kenya et donc les contrevenants pourraient être condamnés à des peines de prison ferme !

Francis Meja, chef de la sécurité routière, s’est expliqué quant à ces nouvelles mesures qui risquent de faire polémique :

« Nous envisageons des peines plus sévères pour les piétons qui ne respecteraient pas le code de la route, pour juguler la hausse des accidents. »

Toutefois, au Kenya, la grande majorité des accidents sont dus aux infrastructures inadaptées pour les piétons et à la vitesse excessive des automobilistes.

Source

 

http://www.afrik.com/kenya-tout-pieton-qui-traverse-hors-des-clous-risque-la-prison,

400 ans après, l’Islande renonce à tuer les Basques

L’Islande vient d’annuler un décret adopté il y a 400 ans à la suite d’un conflit interethnique.

Fin avril, les autorités du district de Westfjords (nord-ouest de l’Islande) ont annulé undécret vieux de 400 ans qui permettait de tuer les Basques, rapporte le quotidien britannique The Independent.

Ce décret a été promulgué à l’été 1615 après que trois baleinières basques avaient jeté l’ancre dans des fjords islandais suite à un accord approprié avec la population autochtone. Au moment où les navires étaient déjà chargés et prêts à prendre le large, une tempête a éclaté, provoquant le naufrage des embarcations. Un groupe de rescapés basques est parvenu à regagner la côte, mais un conflit l’a aussitôt opposé aux habitants locaux. Le commissaire du district de Westfjords a ordonné de capturer et de tuer les Basques. En octobre 1615, son ordre a été exécuté, si bien que le meurtre de 32 chasseurs de baleines demeure depuis lors l’unique massacre de l’histoire d’Islande.

« La décision d’abroger ce décret est plutôt symbolique. Nous avons des lois qui interdisent les meurtres, y compris des Basques« , a déclaré aux journalistes le commissaire du district islandais tristement célèbre, Jonas Gudmundsson.

La population de l’Islande étant d’un peu plus de 300.000 habitants, des épisodes comme l’abrogation d’un décret vieux de 400 ans provoquent un vif retentissement. Dans un de ses romans paru en 2011, l’écrivain islandais Sjon a présenté le « massacre des Espagnols » comme un acte abject de trahison commis à l’égard de marins naufragés.

Dix ans après ce massacre, des pirates turcs ont ravagé la côte islandaise, emmenant en esclavage des centaines d’habitants du pays. Les incursions turques du 17e siècle sont considérées comme un événement ayant déterminé l’histoire de l’Islande.

Source

 

http://fr.sputniknews.com/insolite/20150528/1016305605.html,

4 étonnantes coïncidences qui lient 2 hommes

 

Le journal Lewiston Evening rapporta une histoire pour la moins étonnante. Deux hommes qui ne se connaissaient pas, qui n’était pas de la même famille, possédaient des expériences de vie si similaires que cela devient impossible à expliquer …

Traduction de l’article :

« Deux hommes originaires de l’Etat de l’Illinois sont nés la même année, avec le même nom. Ils ont été en convalescence dans la même chambre d’hôpital afin d’y subir un même type de chirurgie pratiquée par le même médecin.

William Lynch de Havana et William Lynch de Peoria, ont tous les deux 81 ans, sont à la retraite, et se remettent d’une chirurgie urologique au St Francis Hospital.

Ces deux homonymes ne s’étaient jamais rencontrés avant qu’ils ne soient affectés par inadvertance dans le même hôpital dans la chambre 245. »

Source

 

http://beforeitsnews.com/paranormal/2015/05/the-four-coincidences-which-linked-two-men-2490184.html, 2

Une femme agressée sexuellement par des singes

 

Il est arrivé une bien étrange histoire à une jeune mère de famille britannique qui était en vacances à Gibraltar, au Sud de l’Espagne. Cette dernière affirme avoir été agressée sexuellement par des singes. Aujourd’hui, elle souhaite porter plainte …

Melissa Hart a 23 ans. Elle était à Gibraltar pour aller voir les fameux macaques de Barbarie, au cours d’une excursion lors d’une journée à Marbella. Habillée en bikini, elle s’est approchée des singes. Deux d’entre eux ont alors commencé à lui tirer les cheveux et les vêtements.

Les mammifères auraient commencé à la toucher et à tripoter ses « parties intimes » avant de lui arracher son soutien-gorge. Effrayée, elle s’est débattue puis s’est rendue à un poste de police dans le but de déposer une plainte. Les forces de l’ordre se sont, hélas pour elle, montrées bien impuissantes en lui disant que de tels animaux ne pouvaient pas être juridiquement responsables.

Elle témoigne :

« Je me sentais totalement impuissante face à ces deux singes qui m’ont attrapée et m’ont tripotée dans mes parties les plus intimes. Puis, d’un coup sec, l’un d’eux a arraché le haut de mon bikini ».

Les autres touristes présents à ce moment-là ne sont pas venus l’aider, préférant rire de la situation.

« J’étais agressée sexuellement et tous ces gens pensaient que c’était une bonne blague».

Finalement, c’est un gardien qui a libéré la jeune femme du joug de ces singes.

Ce n’est guère la première fois que des touristes se font agresser par cette espèce de singe. Ainsi, l’année dernière, Stuart Gravenell, un homme de 53 ans, avait été violemment mordu par l’un de ses animaux alors qu’il était en vacances à Gibraltar. Cette morsure fut si profonde qu’il en perdit connaissance.

Source

 

http://www.wikistrike.com/2015/06/une-britannique-porte-plainte-contre-des-singes-pour-agression-sexuelle.html

Un OVNI en forme de cigare sur l’île de la Réunion

Il y a peu une jeune femme prénommée Marine a photographié un OVNI sombre en forme de cigare au-dessus de l’île de la Réunion. La photo a été postée le 3 janvier 2018 sur Twitter.
Témoignage :
« Je ne sais pas ce que c’est. Vers 13:55, alors que je prenais une photo pour snap, j’ai aperçu ceci sur ma photo. Quand j’ai regardé de nouveau dehors, il n’y avait rien. J’ai regardé si ma vitre était sale ou mon objectif mais non. Aidez moi… »
Qu’en pensez-vous ?
Source

 

Tanishq Abraham, onze ans… et génie

 

 

A onze ans Tanishq Abraham, de Sacramento (Californie), a déjà décroché trois diplômes à l’American River College. FOX 40 Sacramento rapporte qu’au cours de l’année il a étudié les mathématiques, les sciences naturelles et les langues étrangères.

Tanishq Abraham a précisé qu’il n’avait réussi un tel exploit que grâce à sa passion pour les connaissances. Et d’ajouter qu’il comptait terminer Stanford, devenir médecin, chercheur en médecine ou président américain. L’obtention d’un diplôme universitaire sera son premier pas.

Ce jeune génie est devenu célèbre l’an dernier, quand les médias ont appris qu’un prodige de 10 ans avait terminé l’école secondaire. Le président Barack Obama lui a même envoyé une lettre de félicitations pour son baccalauréat.

Tanishq Abraham est né dans une famille d’Américains d’origine indienne à Sacramento en 2003. Son père est ingénieur informatique et sa mère est vétérinaire. A l’âge de quatre mois, le garçon pouvait facilement raconter les histoires des livres pour enfants. A quatre ans, il devenait l’un des plus jeunes membres de la Mensa — organisation internationale réunissant les personnes ayant un QI très élevé. A sept ans, il terminait le cursus de mathématiques à Stanford pour les jeunes surdoués et passait à une scolarisation à domicile. En 2011, il devenait le plus jeune chercheur à découvrir un nouveau corps astronomique.

Sa sœur cadette Tiara est aussi connue pour ses capacités hors norme. Comme son frère, elle est devenue membre de la Mensa à quatre ans. Tiara est passionnée par la peinture — ses travaux ont déjà remporté plusieurs concours spécialisés — ainsi que par le chant — elle est le plus jeune membre du chœur d’enfants de Sacramento.

Source

 

http://fr.sputniknews.com/societe/20150531/1016344842.html

Des OVNI sphériques observés dans le ciel du Lubéron

Dans la nuit du 24 au 25 décembre 2017, un témoin, jugé sérieux par une association d’ufologues, a raconté avoir observé un phénomène lumineux inexpliqué. De quoi s’agit-il ?
Peu après minuit, un habitant du Vaucluse faisait le réveillon avec sa famille. L’homme, « absolument sobre », était avec son épouse et son bébé âgé de 18 mois dans sa voiture. Il affirme avoir passé une nuit de Noël incroyable et inimaginable. Il raconte :
« Nous roulions entre Goult et Bonnieux lorsque, à environ six ou sept kilomètres face à nous, dans un ciel où l’on voyait parfaitement les étoiles, nous avons aperçu quatre boules lumineuses orangées qui avançaient à équidistance, un peu comme dans une formation en escadrille. »
L’homme, qui a décidé de conserver son anonymat pour ne pas passer pour un illuminé, poursuit :
« Les boules ont continué d’avancer jusqu’à arriver à un kilomètre de nous. Là, je me suis arrêté pour observer le phénomène avec mon épouse. Je me suis garé sur le bas-côté et j’ai mis les warnings. Et puis, soudain, l’une des boules a brusquement viré. Elle a quitté la formation et s’est dirigée vers ma voiture. Je l’avoue, j’ai été très inquiet, et j’ai préféré quitter les lieux. Dès que mon véhicule est reparti, les « phénomènes » lumineux ont repris leur chemin et ont fini par disparaître. »
Quelques heures plus tard, l’automobiliste a posté son témoignage surFacebook dans le but de savoir s’il y avait d’autres témoins. Rapidement, une demi-douzaine de personnes de Bonnieux, L’Isle-sur-la-Sorgue, Vedène Sorgue, et le Pontet, ont raconté avoir, eux-aussi, observé des lumières non identifiées dans le ciel.
Le MUFON, importante association étudiant les OVNI, s’est emparé du dossier avant de joindre l’auteur.
Pascal Fechner, président national du MUFON-France, a ensuite contacté le journal La Provence. Il explique : « Ce témoignage nous paraît très sérieux, eu égard au profil professionnel et aux compétences du témoin ».
Le témoin, qui travaille dans la maintenance aéronautique et qui est un météorologiste amateur, serait ainsi capable de reconnaître un aéronef ou un phénomène inhabituel. P. Fechner poursuit :
« Par ailleurs, il n’était pas seul au moment où s’est déroulé l’épisode. Il se trouvait avec son épouse qui confirme avoir assisté à la même scène. »
« Je n’affirme pas qu’il s’agit d’Ovni, personne ne peut le dire et notre association n’a pas pour vocation d’affirmer ce genre de chose. Mais ce qui s’est déroulé ce soir-là pose de sérieuses questions. »
« Compte tenu de la qualité du témoignage nous pouvons écarter la possibilité d’un avion ou d’un hélicoptère. Je ne crois pas, également, à la possibilité d’un vol de drones. Reste, à cette période l’année, l’éventualité de gens qui auraient lancé des lanternes thaïlandaises. Mais là encore, cela ne me semble pas correspondre à ce que nous connaissons. »
« Mais notre témoin est très sérieux. Je le vois mal revenir d’un réveillon à ce point arrosé qu’il puisse souffrir d’hallucinations. »
Un soir de juillet 2008, vers 22h15, un homme prénommé Robert a aperçu des lumières étranges dans le ciel étoilé. Il a filmé trois lumières vers les monts du Luberon :
« Ces lumières n’émettent aucun bruit. C’est le silence complet. Elles se démultiplient, puis deux paraissent se détacher. Elles continuent de descendre pour s’enfuir vers l’ouest, en direction de Gordes. En une seconde, elles disparaissent. Il reste quatre lumières. »
« Les quatre lueurs, toujours parfaitement immobiles, sont revenues. Brusquement. Puis la formation semble bouger. Les lumières se dédoublent dans le ciel. Il n’y a plus six lumières, mais douze légèrement au-dessus du Mourre Nègre. »
Ces lumières prirent alors la forme d’un parallélépipède rectangle avant de s’estomper progressivement. Ce même phénomène sera observé par de multiples témoins autour d’Apt.
Photo : La bastide à La Bastide-des-Jourdans, par Vi..Cult… — Travail personnelCC BY-SA 3.0Lien
Source