LA MAISON QUI SAIGNE DE SAINT-QUENTIN

Saint-Quentin, ville de 60 000 habitants située dans l’Aisne. Une maison située dans le quartier de Rémicourt, rue des canonniers fut la source de nombreux problèmes pour ses habitants. Un mois après leur emménagement, ils entendirent des bruits bizarres venant du rez-de-chaussée. Bruits de casseroles, d’autres comme une craie qui grince sur un tableau, gémissements semblables aux cris d’hommes agonisants…
 

Evidemment, au début, ils ne s’inquiétèrent pas trop, pensant qu’il s’agissait des voisins… Jusqu’au jour où, la femme trouva un liquide rouge sur le mur de la cuisine. A ce moment la, la panique commença a venir, elle alerta son mari, qui lui ne s’inquiéta pas et répondit : « ça doit être un effet de peinture qui ressort « .

En effet en arrivant dans la maison, la peinture avait été mise sur les murs et il pouvait sembler que celle-ci commençait à transparaître. Au fur et à mesure, des tâches apparaissant un peu partout dans la maison, la femme n’osant plus dormir, le couple se décida d’appeler la gendarmerie afin de lever le doute sur une possible mauvaise plaisanterie. Les gendarmes prirent un échantillon du liquide, et il s’est avéra qu’il s’agissait de sang humain.

La famille habitant avant le couple victime fut interrogé (cette famille avait fait construire la maison). Cette famille, les Pironet, affirma que jamais rien de tel ne s’était produit dans le passé.

Un an plus tard, cette maison passa sur la première chaîne française dans l’émission « Mystères » et les Pironet décidèrent alors de révéler la vérité sur ce qui s’était passé.
Ci-dessous, le fameux reportages de l’émission Mystères sur La Maison Qui Saigne:

Donc ils ont mirent de la farine sur le sol de la maison et mirent sous scellés la maison pendant une semaine afin que personne ne puisse rentrer.

Après 7 jours, ils démirent les scellés et rentrèrent dans la maison. Rien n’avait bougé mais… les murs étaient pleins de sang. Dés lors le couple loua un appartement fit venir un prêtre qui dit qu’il s’agissait de l’œuvre du diable et qu’il fallait détruire la maison.

Un crâne humain fut découvert… Supposant que les lieux étaient hantés, le prêtre béni les lieux et le couple retourna vivre dans la maison. Le phénomène se poursuivit. Finalement la maison fut mise en vente une nouvelle fois et ils partirent vivre à Amiens.
Ci-dessous un cliché de la Maison Qui Saigne de Saint-Quentin dans les années 90 (désolé pour la piètre qualité, j’ai pas pû faire mieux!)

Après une dernière tentative infructueuse de revendre la maison, cette dernière fut démoli afin de mettre fin a cet inexplicable cauchemar. Lors de la construction de la nouvelle maison, une chose étonnante se produisit:
une cinquantaine de corps de soldat allemand de la première guerre mondiale fut découvert. Il est probable que cela ait un rapport mais cela restera à jamais inexpliqué…
Ci-dessous, un cliché de nos jours, de La Maison Qui Saigne après sa reconstruction

Une pensée sur “LA MAISON QUI SAIGNE DE SAINT-QUENTIN”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *