La fenêtre

 

 

Dans l’obscurité de la nuit, je vous conseille de ne pas regarder par la fenêtre. Quand vous regardez à travers une fenêtre sombre, vous voyez tout ce dont vous avez toujours eut peur, tout ce que vous avez toujours redouté. L’impossible est possible et existe dans le vide sombre. Vous ne pouvez rien voir, mais vous pouvez tout imaginer. Des visages ridicules et surréalistes qui vous regardent comme s’ils connaissaient vos secrets les plus intimes et les plus sombres, la tête en décomposition du damné qui grogne et gémit et toutes tes peurs les plus profondes ; tout ça existe là-bas.

Mais ne vous inquiétez pas. Vous êtes en lieu sûr. C’est simplement une fenêtre, vous pouvez seulement les voir, mais ils ne peuvent pas vous emmener dans leurs dimensions.

Mais il y a une chose…

Vous êtes vulnérable à l’air libre. Vous vous demandez ce que je veux dire ?

Votre reflet ; il permet de coexister avec eux.

Simplement ne clignez pas des yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *