Un cas de possession démoniaque avéré !(2014)

Possession

Des rapports officiels de police de l’Indiana aux Etats-Unis, nous font état d’une bien mystérieuse histoire. En effet, une femme a affirmé que ses enfants étaient possédés par le malin…

L’étrange série d’événements a eu lieu à la maison de Latoya Ammons, il y a deux ans, et a depuis attiré l’attention de psychologues, d’experts médicaux et même de la police.

Dans un rapport officiel, le personnel médical qui aurait assisté à une scène étrange, affirme que l’une des jeunes enfants de la famille faisait des bruits de grognement particuliers et était jetée violemment contre un mur par une force invisible. Tandis que sur  le plus jeune enfant de la famille, les psychologues ont affirmé l’avoir observé, marchant sur le mur arrière, et l’entendant parler avec d’étranges voix.

Un rapport officiel vient confirmer le coté paranormal de l’histoire

Selon une partie du rapport, voici ce qui a été mentionné : «Il avait un sourire étrange sur son visage lorsque soudainement, il se mit à marcher à reculons alors que sa grand-mère lui tenait la main. Puis il s’est retourné en sautant et a atterri sur ses pieds en face de la grand-mère et s’est simplement mis assis sur la chaise, comme si de rien n’était”.

La coté “paranormal” de l’affaire, de part ces étranges scènes, a même été confirmée par le capitaine de police Charles Austin, qui, après avoir lui-même mené enquête auprès des Ammons, a déclaré que les rapports étaient authentiques.

Par la suite, ces incidents auraient pris fin après que les autorités aient pris la décision de retirer les enfants de la maison, et que l’aumônier de l’hôpital a appelé le révérend Mike Maginot pour effectuer un exorcisme sur les enfants ainsi  que leur mère.

“Chaque fois que vous souhaitez louer Dieu en latin, il n’y avait aucune réaction de la part des enfants”, a déclaré le révérend Maginot. “Mais lorsque vous commenciez à condamner le démon, condamner l’esprit du mal, tout d’un coup les enfants réagissaient très violemment”.

Malgré cette série noire, souhaitons à la petite famille de vivre dorénavant dans un climat d’harmonie.

source : documystere

Un objet non identifié découvert par Google Earth en Grèce

Un objet non identifie decouvert par google earth en grece

 Certains Internautes, plus cartésiens, pensent qu’il pourrait s’agir là des restes d’un volcan voire même d’un monument. Comme par exemple un phare ! Mais d’autres affirment qu’il s’agirait là de l’Atlantide, la fameuse citée perdue !

 

S’il est vrai que Google Earth a déjà permis de mettre la main sur des villes englouties, des vestiges ou même des bateaux échoués et que près de l’Egypte existent d’anciennes cités submergées, dans ce cas, il semble peu probable qu’il s’agisse d’autre chose que d’un volcan !

 

Les découvertes les plus récentes sont celles d’un pentagramme géant au nord du Kazakhstan ou encore la mystérieuse étoile du Nevada … Mais Google Earth permet également de voir des choses bien plus insolites !  Un cambriolage, une arrestation, une chute à vélo ou encore les restes d’une grosse fête !

Du sang de momie pour avoir des forces surhumaines !

Sarco hage

 Un sarcophage en granit noir a été retrouvé à 5 mètre de profondeur, à Alexandrie, en Egypte … L’occasion pour quelques 21 000 personnes d’espérer en boire le contenu pour récupérer des forces surhumaines !

 

Un sarcophage vieux de 2300 ans

Le sarcophage a été retrouvé début juillet. Il est daté par les experts du IVème siècle avant Jésus Christ. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est assez impressionnant : 2.65m de long, 1.85m de haut et 1.65 de large … Il n’en fallait pas moins pour les fanatiques de l’histoire égyptienne pour penser qu’il s’agissait du tombeau d’Alexandre Le Grand, qui n’a, jusque là, jamais été retrouvé !

 

 

ouverture

Des os …

Bien sûr, après avoir fait dater et examiner le tombeau, ce fut l’heure de l’exhumation … Entendez là l’ouverture du tombeau. A la grande surprise des experts, il contenait à lui seul trois corps. Parmi les ossements : un crâne qui présentait une particularité : celle d’avoir été fracturé, sans doute sous le joug d’une épée ! Il n’en fallait pas moins aux curieux pour s’imaginer qu’il s’agissait là, c’était certain, du sarcophage le plus recherché de l’Histoire !

… Et du sang !

Lors de l’ouverture du tombeau, une odeur terrible est remontée. Les ossements baignaient dans un liquide rouge que les fanatiques ont immédiatement assimilé à du sang ! Persuadées que celui-ci leur donnerait une certaine immunité,  quelques 21 000 personnes ont immédiatement signé une pétition sur Change.org afin de récupérer le fameux breuvage pour … Le boire !

 

Analyses

Le liquide du sarcophage a bien sûr immédiatement été analysé. Il s’est avéré que ce qu’il contenait n’était rien d’autre que des excréments humains. En effet, plongé à 5 mètres de profondeur, le sarcophage avait eu tout le loisir d’absorber, par une petite fente sur l’extérieur, les dégâts des canalisations qui avaient lâchées !

Autrement dit, le sarcophage était plein d’urine et de selles !

 

Finalement, nous ne savons pas ce qui est le pire dans cette histoire … Que certains soient capables de boire du jus de cadavre ? Ou que la pétition continue d’être signée par des gens qui savent pertinemment qu’il n’y a dans le tombeau que des selles …

 

Quoiqu’il en soit, après de nombreuses études, aucun des cadavres ne faisait partie d’une quelconque famille royale … Le mystère d’Alexandre reste donc entier … Et intact !

 

500 dollars pour être sûr d’aller au Paradis

Paradis

 

 Le 28 juin dernier, la police du Zimbabwe interpelle un Pasteur. Son délit ? Vendre des tickets à ses paroissiens pour pouvoir aller au Paradis …

500 dollars pour être sûr d’aller au Paradis

Irons-nous en Enfer ou au Paradis après notre mort ? Jusqu’à preuve du contraire, personne n’est encore revenu d’entre les morts pour nous faire part de cette expérience … Mais Tito Wats, un pasteur du Zimbabwe, assure une place certaine au Paradis ! Pour cela, ses paroissiens doivent s’acquitter de la modique somme de 500 dollars … Pas très catholique tout ça !

 

Sachant qu’au Zimbabwe, le salaire moyen est d’environ 200 dollars par jour, et que l’offre paraît totalement incongrue, on peut penser que seulement peu de personnes ont pu tomber dans le piège … Et pourtant, ils sont des milliers à s’être saignés aux quatre veines et à avoir cru aux paroles soit-disant divines de Tito et de sa femme, allant jusqu’à se priver de manger et à s’endetter pour assurer leur vie après leur mort …

 

Interpellé par la police

Le 28 juin dernier, le pasteur malhonnête s’est fait interpeller par la police pour “crime financier”. Il s’en défend catégoriquement en affirmant accomplir le travail de Dieu. Jésus-Christ étant venu l’informer en personne de la garantie de ces tickets en or pur, permettant une place certaine au paradis.

 

D’autres arnaques religieuses au Zimbabwe

Le Zimbabwe étant un pays très croyant peuplé par un grand nombre de fidèles, de nombreuses personnes subissent les escroqueries d’organismes religieux ou de charlatans déguisés en hommes d’église …

 

En 2017, un Pasteur du nom de Paul Sanyangore sévissait déjà en racontant à ses fidèles qu’il avait régulièrement Dieu au téléphone, allant jusqu’à garder son portable à l’oreille pendant ses offices. Il affirmait également avoir déjà marché sur l’eau de sa piscine. Cette dernière servant toujours aujourd’hui pour accueillir des baptêmes et des séances de délivrance … On aura tout vu !

 

 

Source : http://www.letribunaldunet.fr

Cousteau a affirmé avoir vu des choses terribles dans les mers du Gabon !

Hqdefault 1 1

Avez-vous déjà entendu parler de la lettre du Commandant Jacques Yves Cousteau adressée au Pape Jean Paul II, juste après sa visite d’exploration au Gabon ?

Pour ce qui ne connaissent pas vraiment qui était cet explorateur, voici une brève biographie :

Le Commandant Cousteau (Jacques Yves) est né à Saint-André-de-Cubzac en Gironde le 11 juin 1910.

Il est mort le 25 juin 1997 à Paris. Il est à l’origine, Officier de la Marine Nationale Française et devient explorateur océanographique.

Un extrait de la lettre. Cette lettre n’avait été révélé qu’à trois personnalités: le Pape Jean Paul II, l’ancien Président des Etats-Unis de cette période et le Président Omar Bongo Ondimba. S’il s’agit d’un document extrêmement protégé. Quoi qu’il en soit si cette lettre n’est pas un canular, elle est belle et bien truffée d’image fantasmagoriques que seuls les esprits éveillés comme les artistes, les spirituels, les critiques artistiques et peut-être les vrais archéologues, pourraient décoder.

Voici un extrait de la lettre: « Je me rendis sur mon bateau pour explorer la mer du Gabon où je perdis mon âme. J’ai découvert des merveilles sous les eaux de la mer du Gabon, des merveilles uniques au monde.

Hqdefault 3 2

 

Puis, je vis un navire hollandais dans les profondeurs des eaux de la mer du Gabon. Je visitai le navire chargé des biens et des ossements hollandais échoués au cœur de la mer inexplorée et inconnue du monde. Je vis l’or et le trésor enfouis dans une grande grottes comme la Calédonie gardé par un dragon serpent ayant un point rouge au front qui se transforme en un puissant sir-roi (un homme sirène qui avait des pouvoirs et me vit, frappa de sa queue sur ma caméra et me saisit. Il m’emmena vers d’autres dimensions pour voir les choses que je ne peux pas mentionner dans cette lettre et que ma langue ne pourra jamais prononcer. Il grava mon nom sur une Pierre et quand je regardai, je vis la date à laquelle j’allais mourir.

Saint Père, prie pour mon âme qui, hormi les merveilles qu’elle vit, vit également des choses abominables de ce petit pays, première puissance du monde dans sa face occulte, et dans ses mystères innombrables et négligés par le monde. La spiritualité est au cœur des eaux et forêts gabonaises.

Voici la religion du monde où Dieu et les siens se manifestent encore comme il était autrefois en pensée, en paroles et en action. Que l’UNESCO et le VATICAN protègent le Gabon contre les oppresseurs et leurs mauvaises pratiques sur cette terre bénite de Dieu. Oui le Gabon est notre espoir en matière d’intelligence, de savoir et de connaissance des choses ordinaires.

Alors le monde doit se prosterner devant le GABON en l’élevant pour que lui ensuite, s’élève. » Il reste maintenant à savoir si vous s’y croyez, à cette histoire? S’il est vrai, d’après les découvertes faites par le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) en 2008, que le Gabon serait le berceau de l’humanité, alors, c’est certainement possible que des choses terribles puissent se retrouver au fond des mers Gabonaises. Ne pensez-vous pas? Lettre du Commandant Jacques-Yves Cousteau au Pape après son passage au Gabon

Il abat un mur pour rénover sa maison et découvre une ville souterraine de 3500 ans.

6302

 

Source : http://www.curioctopus.fr

 

haque jour dans le monde, on fait des découvertes archéologiques plus ou moins importantes: l’Histoire de l’humanité semble être encore pleine de mystères à dévoiler.

Nous ne connaissons pas, par exemple, la position de plusieurs villes et colonies antiques. Et on ne parle pas seulement des lieux légendaires et imaginaires comme Atlantide ou El Dorado, mais de populations dont nous connaissons l’existence mais seulement nous n’avons pas encore découvert où elles résidaient exactement.

L’histoire que nous vous raconterons appartient à la seconde catégorie et c’est l’histoire de la ville de Derinkuyu, enfouie sous terre et cachée aux yeux de l’humanité pendant des milliers d’années: voici comment elle a été découverte accidentellement par un homme ordinaire.

L’histoire commence en 1963, quand un homme de la province de Nevsehir, en Turquie, se prépare à abattre les murs de sa maison pour la rénover. Derrière le mur, l’homme trouva une sorte de pièce cachée avec un couloir.En parcourant ce couloir, celui-ci emmenait directement à d’autres pièces , reliées entre elles par plusieurs galeries. L’homme n’en croyait pas ses yeux: il avait découvert une ville souterraine!

 

C’était Derinkuyu, une des villes souterraines de la Cappadoce.

Citta sotterranea 0 780x395

 

La plus ancienne source écrite au sujet des villes souterraines est l’auteur grec Xénophon. Dans sa célèbre oeuvre Anabase, celui-ci écrit que les gens qui vivaient en Anatolie avaient construit des villes souterraines pour y vivre avec leurs familles, leurs animaux domestiques et la nourriture nécessaire à leur survie. 

La ville s’étend sur une profondeur de 85 mètres et est répartie sur 11 niveaux. On pense qu’entre 3000 et 5000 personnes peuvent y avoir vécu.

Les grottes sont les précurseurs des maisons modernes , elles étaient dotées de canapés creusés dans la roche, de puits avec de l’eau potable et ce qui semble être une école ou une église.

Les pièces les plus petites servaient de refuge quand les conditions météorologiques de la région étaient particulièrement défavorables. Elles servaient également comme cachette pour fuir les attaques ennemies.

La ville dispose de 600 portes, cachées parmi les nombreuses cours, qui donnent accès vers l’extérieur.

Actuellement, le site est accessible aux touristes, mais malheureusement seulement une partie de la ville est visitable, principalement pour des questions d’entretien et de sécurité.

6302 1

 

Les archéologues pensent que les villes souterraines sont une centaine dans la région de la Cappadoce, mais jusqu’à maintenant,on en a découvert seulement six.

On ne sait pas avec certitude quelle civilisation antique a construit cette ville. Celle-ci a sûrement été occupée par différentes cultures au cours de l’Histoire, et étant donné qu’elle a été creusée dans la roche, il est difficile de la dater avec précision.

Alors ne vous étonnez pas si un jour, pendant que vous faîtes des travaux à la maison, il vous arrive de découvrir un tunnel…N’ayez pas peur, rentrez-y: vous pourriez être les acteurs d’une découverte archéologique !

La momie de la Dame de Cao “revient” à la vie.

Visage momie dame de cao paranormal

Le visage reconstitué de la momie de la Dame de Cao

 

La momie de la Dame de Cao, une figure haute placée

Découverte en 2005 à l’intérieur d’un tombeau entouré de sceptres forgés dans le bois et recouvert de cuivre, la momie a longtemps interrogé les scientifiques. Qui est-elle, et que faisaient-elle ?

Aujourd’hui, grâce à leur travail acharné, les chercheurs ont découvert que la Dame de Cao était de son vivant, une personne importante; une figure politique, religieuse et culturelle qui aurait régné il y a environ 1 700 ans.

De ce fait, cette femme aurait joué un rôle politique très important pour les civilisations précolombiennes…

Le nouveau propriétaire découvre le corps de l’ancienne propriétaire momifié par l’air marin.

554b5e791c82d

 

Un espagnol ayant acheté son logement aux enchères sans l’avoir visité a eu la drôle de surprise de découvrir que la société qui vendait l’appartement ne l’avait pas non plus visité. Dommage car cela aurait permis d’éviter quelques déconvenues : le nouveau propriétaire découvrit en visitant la maison pour la première fois que le corps momifié de l’ancienne propriétaire était encore là, assis dans le canapé. 
 

La société avait mis la main sur le logement justement parce que la femme avait cessé de rembourser son prêt…logique puisqu’elle était décédée depuis 6 ans.

Des momies extraterrestres découvertes au Pérou ?

Momies corps extraterrestres nazca perou paranormal

 

Source : https://documystere.com

 

De mystérieux cadavres momifiés ont récemment été découverts au Pérou. Corps extraterrestres, canular, malformations ? Les internautes tentent d’élucider le mystère…

Récemment découvertes dans une ancienne tombe au Pérou, ces momies divisent actuellement chercheurs et amateurs du genre. Au total, pas moins de cinq momies ont été mises à jour par une équipe de scientifiques, enterrées près de Nazca.

Si l’histoire aurait pu s’arrêter là, sachez qu’il n’en n’est rien. Ces étranges corps momifiés possèdent les mêmes caractéristiques physiques que celles des extraterrestres. Et ce n’est pas tout ! Parmi ces cinq corps, se trouve celui d’un petit être, possédant à l’intérieur de son ventre, trois œufs…

Momies : l’hypothèses des extraterrestres à Nazca renaît

Relayée par le site Gaia.com, ces cinq momies extraterrestres, découvertes enterrés à Nazca, fascinent mais interrogent tout autant. Qui sont-elles, d’où viennent-elles, et qu’elles ont été leur but ?

Aujourd’hui, et à la vue du manque d’informations, il est malheureusement impossible de confirmer l’origine de ces momies. Alors que certains internautes voient en ces “extraterrestres” un énième canular, d’autres avancent l’hypothèse d’une malformation. Toutefois, les amateurs du genre revendiquent cette découverte, et voient en ces momies de véritables êtres extraterrestres.

 

Ainsi, si le mystère de ces momies extraterrestres demeure, une ancienne hypothèse revient cependant sur le devant de la scène. Les théoriciens du complot affirment que cette découverte vient une nouvelle fois confirmer la visite de nos ancêtres par des extraterrestres, mais également l’aide à la construction de grandes structures comme la pyramides de Gizeh, ou encore Stonehenge.

Qu’en pensez-vous ?

La tombe du Père Noël (Saint Nicolas) découverte en Turquie

Tombe pere noel turquie paranormal

 

Source : https://documystere.com

 

En Turquie, une équipe d’archéologues pensent avoir fait une incroyable découverte; celle de la tombe du Père Noël…

Découverte sous une église de la ville de Demre, dans la province d’Antalya en Turquie, cette sépulture attise actuellement la curiosité des archéologues; et pour cause. Selon l’équipe de chercheurs, cette tombe appartiendrait à Saint Nicolas, l’évêque qui aurait inspiré le personnage du Père Noël.

Malheureusement, aujourd’hui, cette hypothèse n’a toujours pas été confirmée. Toutefois, si elle venait à se confirmer, celle-ci ne serait pas étonnante. En effet, selon une vieille légende, c’est dans cette même ville où les ossements ont été retrouvés, autrefois appelée Myre, que Saint-Nicolas aurait vu le jour.

Père Noël: l’histoire de Saint Nicolas

Selon l’histoire connue, Saint Nicolas serait mort en l’an 343, avant d’être l’inhumer à l’intérieur d’une église. Son corps aurait ainsi reposé des siècles durant à cet endroit avant de disparaître mystérieusement au cours du XIe siècle.

10621498lpw 10621555 article l eglise saintnicolas jpg 4613791 1250x625

 

Une légende voudrait cependant qu’un groupe de voleurs ait volé les ossements de Saint Nicolas à l’intérieur de cette église. Ces derniers les auraient alors transportés jusque dans la ville de Bari en Italie du Sud, où se trouve l’actuelle Basilica di San Nicola (basilique Saint-Nicolas).

Toutefois, à noter. À la suite de quelques recherches, les archéologues turcs ont émis leur réticence concernant cette tombe. Pour l’équipe de chercheurs, il s’agirait de la sépulture du prêtre de l’église, et non de Saint Nicolas, comme précédemment affirmé.

Affaire à suivre…

Voyageur du temps : un agent “né en 2043” nous met en garde !

6554001

 

Source : https://documystere.com

 

Un prétendu voyageur du temps, né en 2043, a récemment fait parler de lui sur la toile. L’homme serait venu nous mettre en garde contre la guerre nord-coréenne en 2019…

Les voyages dans le temps seraient-ils aujourd’hui un fait établi ? Selon Michael Phillips, un voyageur du temps autoproclamé, oui. En effet, l’homme a récemment mis en ligne via YouTube, une interview, où celui-ci rompt le silence sur sa véritable identité. Ainsi, masqué derrière un modificateur de voix, M. Phillips prétend qu’une agence gouvernementale l’a fait voyager dans le temps à l’aide d’une machine d’origine extraterrestre. Durant la vidéo ce dernier s’exclame : « Bonjour, mon nom est Michael, et je suis ici pour vous raconter ma véritable histoire. Oui, je suis un voyageur du temps ».

Selon ses déclarations, M. Phillips affirme être né en 2043, et avoir rejoint l’armée à l’âge de 18 ans. Par la suite, une mystérieuse agence gouvernementale, Section 18, l’aurait recruté pour expérimenter les voyages dans le temps.

Voyageur du temps, un sombre avenir ?

Donnant des détails sur les décennies à venir, l’homme tire une image de notre futur aussi merveilleuse que sombre. Il déclare : « Je veux vous parler de la Corée du Nord, parce qu’elle va lancer contre les États-Unis, une arme nucléaire. Ce lancement se fera plus tard en 2018, vers la fin d’année. Après cette attaque, les États-Unis vont riposter en envoyant sur Pyongyang, deux missiles nucléaires, à la pointe de de la technologie. Malheureusement, la suite n’est pas très positive. Après cet échange nucléaire, la troisième guerre mondiale sera déclenchée courant 2019. J’espère aujourd’hui pouvoir changer la chronologie des choses, et que cela ne se produit pas. C’est en parti l’une des raisons de la mise en ligne de cette vidéo. Je dois essayer d’empêcher cela. Je ne veux pas que les gens meurent ».

Un séisme de magnitude 9,9 dévastateur

Au-delà de cette troisième guerre, l’homme affirme que dans un futur proche, le monde sera partiellement dévasté par plusieurs catastrophes naturelles de grandes ampleurs. Ces dernières seront-elles que d’innombrables parties de la Terre seront inhospitalières à la vie humaine. Toutefois, la plus dévastatrices de toutes se produira sur la côte Est des États-Unis. Un séisme sans précédent, jamais enregistré dans l’histoire, secouera la Californie, dévastant une partie de l’État.

Il s’explique : « En 2022, un énorme tremblement de terre a frappé la Californie. Il se situait à 9,9 sur l’échelle de Richter. Les conséquences ont été désastreuses, aussi bien au niveau du sol qu’au niveau de la mer. Ainsi, de nombreuses côtes de Californie sont devenues inhabitables, et donc, totalement inhospitalières ».

 

Toutefois, au-delà de ces catastrophes, tout ne semble pas être si néfaste. L’homme affirme que d’ici 2025, les humains mettront enfin le pied sur Mars, à bord des fusées SpaceX. Il prétend également que dans “son temps”, l’homme a colonisé l’intégralité de notre système solaire, ainsi que la lune, en y construisant plusieurs bases. Celui-ci affirme aussi que la ceinture d’astéroïdes, située entre les orbites de Mars et Jupiter, est devenue une source abondante de minéraux pour l’exploitation. Les lunes de Jupiter seraient également à notre portée ».

Phillips déclare : « C’est la toute première fois que je voyage dans le passé. Je dois avouer que ce voyage est assez déstabilisant. De là où je viens, les choses sont vraiment différentes. La technologie diffère de la vôtre, et les relations humaines sont toutes autres ».

Malheureusement, et malgré les informations détaillées que nous offrent l’homme, aucune preuve scientifique de son histoire n’a été donnée. De ce fait, il est bien évidemment impossible de confirmer aujourd’hui la véracité de ses propos.

Qu’en pensez-vous ?

Soyez vigilants: Momo, un mystérieux challenge de suicide se répand sur les réseaux !

Not kiki challenge momo whatsapp suicide game would make you worry about your kid

 

Des inquiétudes ont été soulevées au sujet d’un nouveau jeu-suicide «Momo» sur WhatsApp qui a été comparé au challenge Blue Whale. En effet, ce nouveau challenge malsain se propage sur WhatsApp, sous les traits de Momo, un plaisantin s’amuse à terrifier des enfants et des adolescents.

Les médias occidentaux rapportent que Momo est similaire à Blue Whale, qui a causé la mort d’au moins 130 adolescents en Russie, dans la mesure où une personne anonyme encourage également les jeunes à se faire du mal après leur avoir envoyé des images violentes via l’application de messagerie.

S’ils ne se conforment pas, ils sont apparemment menacés.

Momo challenge 20180804 130355

 

Le suicide d’une fillette de 12 ans à Ingeniero Maschwitz, en Argentine, a été lié au jeu, rapporte le Buenos Aires Times.

La police enquête pour savoir si elle a été encouragée à se suicider et cherche un garçon de 18 ans qui l’aurait contactée avant sa mort.

Les détectives ont déclaré que l’intention de la jeune fille était de télécharger la vidéo sur les médias sociaux dans le cadre d’un défi crédité au jeu Momo. La police a déclaré dans un communiqué:

“Le téléphone a été piraté pour trouver des images et des conversations WhatsApp, et maintenant l’adolescent présumé avec lequel elle a échangé ces messages est recherché.”

En réalité, la créature est une sculpture élaborée par Midori Hayashi et exposée à la Gallery Vanilla de Tokyo. Il ne s’agit donc pas d’un monstre échappé de l’enfer. Ceci étant, personne ne connaît les réelles motivations des personnes à l’origine de ce jeu. La prudence est donc de rigueur et les parents doivent une fois de plus se montrer extrêmement vigilant.

L’avatar utilisé pour le jeu Momo est une image obsédante d’une femme avec des traits exagérés tirés de l’œuvre de l’artiste japonais Midori Hayashi.

Le blog Psafe a décrit le jeu Momo comme une attaque d’ingénierie sociale, qui n’est pas nécessairement réelle, mais qui peut tout de même causer du tort par le harcèlement en ligne et la cyberintimidation.

Il conseillait les parents sur les moyens de protéger les enfants, notamment en gardant un œil sur leur liste de contacts pour s’assurer qu’ils ne parlaient pas à des étrangers, en prêtant attention à ce qu’ils partageaient sur les réseaux sociaux et en utilisant un bon logiciel anti-virus. messages.

Découverte d’une créature non répertoriée !

Montauk

 

Source : http://monde-paranormal.over-blog.com

 

Cette créature fut découverte échouée  sur la plage dans le hameau de Montauk, New York, a la fin du mois de Juillet 2008. De nombreuses thèses fusent sur l’identité réelle de cette créature :

  •  -Animaux en décompositions : le plus souvent l’animal est décrit comme un porc, ou un animal qui aurait perdu la totalité de son pelage après un séjour trop long dans la mer
  • Tortue qui aurait perdu sa carapace

Mais ces thèses ne collent pas vraiment avec les aspects physiques de la créature :

  •  Longues griffes
  •  Forme du corps
  •  Queue
  •  Bec avec présence de dents

Une thèse plus controversé identifierait la créature comme la créature mythologique nommé Gryphon.

Griffin mythology

Quelques témoignages ont pu être recueillis sur place.

Michael Meehan, est serveur dans un hôtel près de la plage de Long Island :

«J’ai vu le monstre. Je marchais sur la plage et tout le monde le regardait. Personne ne savait ce que c’était. Ça ressemblait à un chien, mais ça avait ce bec bizarre. J’aurais très peur si quelque chose de ce genre surgissait à côté de moi dans l’eau.»New York Magazine

Dr Belvoix, vétérinaire en Moselle :

 « Ce ne sont pas des pattes de cochon, ça ne ressemble pas à des pattes de chien. Un raton-laveur, je n’y crois pas non plus. Franchement, c’est une erreur de la nature. Je comprends pourquoi ça intrigue ».

Elle accouche 10 jours après sa mort… dans son cercueil.

Bebe

 

Source : www.closermag.fr

 

Les employés des pompes funèbres en Afrique du sud ont fait une macabre découverte. La veille des funérailles d’une femme de 33 ans, ils ont découvert que cette dernière avait donné naissance à son enfant, morte… dans son cercueil. 

Ils n’ont jamais subi un tel traumatisme. Des employés des pompes funèbres du village de Mthayisi en Afrique du sud on fait une macabre découverte. La veille de la cérémonie de funéraille d’une défunte de 33 ans, ils ont ouvert son cercueil, rapporte le média sud-africain Dispatch Live. C’est à ce moment là qu’ils ont découvert que la jeune femme et mère de cinq enfants, enceinte au moment du décès, avait donné naissance à son enfant… dans le cercueil. Et cela dix jours après sa mort. « Nous étions si choqués et pétrifiés que nous n’avons même pas pris la peine de regarder le sexe du bébé, a expliqué le dirigeant des pompes funèbres. Je suis dans le business depuis vingt ans et je n’ai jamais entendu parler d’une femme morte qui accouche. »

Nomveliso Nomasonto Mdoyi était enceinte de neuf mois lorsqu’elle est soudainement décédée, à bout de souffle, à son domicile. Le porte-parole de la famille fera appel aux experts pour déterminer les raisons étranges de cette naissance. « Nous ne pouvons pas nous asseoir et croiser les mains comme si tout était normal, a expliqué Mbikelwa Mpithi. Nous voulons en savoir plus. » Des membres du corps médical ont expliqué au Daily Dispatch qu’il est possible que le foetus soit expulsé lorsque le corps est en décomposition.

Pourquoi certains morts se « réveillent » à la morgue ou à leur enterrement.

4556225

Source : www.francetvinfo.fr/

 

Plusieurs cas récents de personnes déclarées cliniquement mortes mais ayant recouvré la vie, au moins temporairement, ont été relayés par les médias. Francetv info a voulu comprendre comment c’était possible.

C’est une situation à peine croyable, et qui pourtant est arrivée récemment à plusieurs personnes. En France, un bébé de 14 mois qui s’était noyé dans une piscine gonflable, lundi 11 août, a temporairement repris connaissance à la morgue, avant de mourir « une seconde fois » peu après. En mars, un vieil homme avait subi la même mésaventure dans le Mississippi, bénéficiant d’un sursis de deux semaines. Enfin, il y a un mois, aux Philippines, une petite fille s’est réveillée lors de ses funérailles ; elle a aussi été finalement déclarée morte une seconde fois, après un nouvel examen.

Trois histoires funèbres qui posent une question de fond : comment est-il possible d’être déclaré mort cliniquement et de se « réveiller » ? Pour le comprendre, francetv info a interrogé Pierre-François Laterre, chef du service des soins intensifs aux cliniques universitaires Saint-Luc à Bruxelles (Belgique) et président de la Société de réanimation de langue française.

Dans quel cas une personne peut-elle être déclarée morte, et pourtant reprendre vie peu après ?

Pierre-François Laterre : Il existe deux grands scénarios potentiels. Certaines intoxications médicamenteuses, tout d’abord, comme avec des barbituriques, peuvent plonger une personne dans un coma profond avec une activité cérébrale très basse, un tableau métabolique faible et une impression de respiration quasi absente. Le second cas est celui d’une hypothermie ou d’une noyade en eau froide. Le souffle et le pouls, qui peut ralentir jusqu’à 20-30 pulsations par minute, peuvent devenir très difficiles à détecter. Toutefois, chaque cas reste particulier.

Que se passe-t-il à ce moment-là ?

Le corps passe dans une situation d’hypométabolisme. En temps normal, les cellules consomment en continu de l’énergie, de l’oxygène, etc. Maintenant, si les cellules sont plongées dans une activité énergique basse, notamment du fait d’un refroidissement du corps, on peut les préserver plus longtemps sans apport d’énergie ni d’oxygène important. On constate une forme d’hibernation, en quelque sorte. 

Par conséquent, si l’on sort de l’eau un enfant violacé, avec le sang qui n’a pas l’air de circuler et qu’on ne fait pas d’examen électrocardiographique, un médecin [seul habilité à signer le certificat de décès] peut le diagnostiquer mort. Or, le corps finit par se réchauffer, le sang recircule, ce qui « réveille » la personne. 

Afrique du sud morte vivante morgue 18 00001 640 350 1

Combien de temps peut-on rester « mort-vivant » ?

Tout dépend des cas. Ce qui est sûr, c’est qu’une personne ne peut pas rester dans cet état indéfiniment sans respiration ni battement de cœur. Sinon, on aurait déjà réussi à conserver les corps grâce au froid ! D’une façon générale, le cœur peut rester environ 15-20 minutes sans activité, et autant de temps en phase de réanimation, c’est-à-dire lorsqu’on entreprend une ventilation artificielle et un massage cardiaque. En hypothermie, les besoins des cellules sont moindres, donc on peut rester plus longtemps en vie « dormante » avant de mourir. Mais on dispose de peu de données à ce sujet.

Dans la plupart des cas, on constate que les personnes ne survivent pas à cette renaissance. Pourquoi ?

Lorsque le sang se remet à circuler, il irrigue des tissus qui ont souvent été victimes de manque d’oxygène (on parle de lésions d’ischémie reperfusion). Le sang rencontre ainsi des tissus détruits qui vont s’activer et se débarrasser des éléments endommagés. Ces cellules créent une réaction inflammatoire en chaîne au sein de l’organisme. La personne décède ensuite de défaillance d’organes car les dégâtssystémiques sont trop lourds, en particulier au niveau cérébral. C’est le cas des personnes piégées longtemps à haute altitude. Elles entrent en phase d’hypothermie, deviennent inconscientes et peuvent rester plusieurs heures ainsi, en vie. Mais les tissus se nécrosent, le froid provoque des gelures et les cellules, gorgées d’eau, finissent par éclater. La durée de cette phase détermine l’étendue des dégâts. 

Peut-on imaginer que des gens soient morts une deuxième fois dans leur cercueil, après avoir recouvré la vie mais sans possibilité de sortir ?

En 2014, avec les moyens dont on dispose, cette idée ne me paraît pas plausible. Pour une raison simple, d’ailleurs : il faut souvent un délai d’un à plusieurs jours entre la constatation de la mort et l’enterrement. Cela laisse au corps le temps de se réveiller.

 

Morte depuis 3 ans dans son canapé !

Maxresdefault 20

Joyce Carol Vincent, née le  et morte en , est une femme britannique dont la mort est passée inaperçue, son cadavre n’étant retrouvé que plus de deux années après. Avant sa mort, Vincent coupe presque tout contact avec ceux qui la connaissaient : elle démissionne de son poste en 2001 et emménage dans un refuge pour les victimes de violence familiale. Vers la même époque, elle commence à réduire ses contacts avec ses amis et sa famille, peut-être en raison de l’embarras au sujet de sa situation. Elle est morte dans son studio vers décembre 2003 et personne de sa famille, de ses amis, de ses collègues ou de ses voisins ne s’en est aperçu. Son cadavre n’a été découvert que le 25 janvier 2006. La cause du décès est inconnue, mais une crise d’asthme ou des complications d’un ulcère gastro-duodénal peuvent en être la cause.

Au moment de sa mort, la moitié de son loyer est payé par les organismes de prestations, mais comme elle cesse de payer, sa dette envers les propriétaires monta jusqu’à 2 400 livres. Des paiements par prélèvement automatique règlent ses dépenses comme son chauffage ou sa télévision. Les voisins ne sont pas alertés par le son continu de cette dernière car cela n’est pas inhabituel dans le bâtiment bruyant, tandis que l’odeur de la décomposition des tissus du corps est attribuée à des poubelles à proximité. Seuls les loyers impayés incitent des huissiers à pénétrer dans son appartement pour faire la macabre découverte.

Ils laissent le cadavre de leur mère pourrir dans le salon pendant 7 ans !

Pendant plus de sept ans, Diane et John Simmeck Jr se sont rendus régulièrement dans la modeste maison à ossature de bois de leur mère âgée surplombant le lac Beseck, à Middlefield.

Les deux visitaient la plupart du temps après la tombée de la nuit et entraient dans la maison délabrée par une porte de plain-pied à côté du garage.

Mais ils n’ont jamais parlé de leur visite ni de leur secret à leur âme: leur mère, Ann Simmeck, était décédée fin 1999 ou début 2000 et ils avaient laissé son corps pourrir sur le sol du salon.

La plupart des voisins ont pensé qu’elle avait déménagé et que la maison avait été abandonnée. Le 6 juin 2007, ils ont été choqués d’apprendre que la maison de la famille Simmeck était devenue la tombe d’Ann Simmeck.

Ba702b15079d9cc67e38a26bc9ec0058

La police de l’État a pu rassembler des informations sur la mort d’Ann Simmeck et sur la façon dont ses restes momifiés se sont retrouvés au 15 Lake Shore Drive à Middlefield.

Le dossier détaille une série d’entretiens avec la police au cours desquels Diane Simmeck, âgée de 42 ans, et John J. Simmeck Jr., 51 ans, ont parlé librement de leurs pèlerinages bisannuels à la maison où ils ont grandi. . Les rapports donnent également un aperçu des vies bizarres d’un frère et d’une soeur qui ont fait l’objet d’une enquête par la police pour des escroqueries présumées dans au moins trois États et ont été accusés criminellement en deux.

La police d’État a découvert le corps d’Ann Simmeck pour la première fois en juin 2007, lorsque son fils Michael Simmeck, de plus en plus inquiet pour sa mère, a obtenu l’autorisation d’entrer dans la maison pour récupérer des affaires. Ann Simmeck est née le 24 novembre 1927, rendant probable son décès à l’âge de 72 ans. Un médecin légiste d’Etat a conclu qu’elle était morte de causes naturelles, mais il n’y avait pas grand chose à part ses restes momifiés, qui étaient tellement décomposés qu’il fallait un échantillon d’ADN de Michael pour confirmer son identité.

Les enquêteurs légistes n’ont pas pu exclure la possibilité qu’elle soit morte ailleurs et son corps a été amené à la maison.

Après avoir passé six mois à enquêter sur la mort d’Ann Simmeck, les enquêteurs ont demandé à ce que des mandats soient lancés pour accuser John Jr. et Diane de ne pas avoir signalé la mort et la destruction inappropriée d’un corps. Mais le juge Patrick J. Clifford de la Cour supérieure a refusé de les signer parce qu’il «n’avait pas l’impression que les actions de John et Diane Simmeck correspondaient aux paramètres des crimes», selon les rapports de la police d’État.

92e68357b651ec0a748de70987b1041e

Après avoir interviewé la famille Simmeck, les voisins et les forces de l’ordre du New Hampshire, la police a clôturé l’enquête en janvier, selon leurs rapports.

Clifford a refusé de commenter cette histoire.

Bien que John et Diane aient admis avoir consciemment laissé le corps de leur mère se décomposer et n’y avoir rien fait, la loi de l’État qui interdit de déclarer un décès comme crime n’exige pas qu’un citoyen communique avec des proches s’applique uniquement lorsqu’un corps a été officiellement déclaré mort.

« Je ne suis au courant d’aucun crime qui s’appliquerait clairement à leur conduite », a déclaré Todd Fernow, professeur à la faculté de droit de l’Université du Connecticut. « Dans certaines circonstances, les gens ont le devoir d’intervenir et il existe des rapports statutaires, mais rien n’oblige un citoyen à déclarer un décès ou à se débarrasser d’un cadavre conformément à une procédure.

Un géant de 5 mètres de haut exhumé en Australie

Squel 1

Source : www.nouvelordremondial.cc

 

Le plus imposant des squelettes humains jamais exhumés a été découvert par une équipe d’archéologues de l’Université d’Adelaide sur le site archéologique d’Uluru près d’Ayers rock dans le parc national d’Uluru-Kata Tjuta, a rapporté l’Adelaide Herald .

Le gigantesque spécimen d’hominidé qui mesure près de 5,3 mètres de haut a été découvert près des anciennes ruines de l’unique civilisation mégalithique jamais trouvée en Australie, ce qui fait que la découverte représente un double mystère, a admis le professeur Hans Zimmer apparemment désemparé par les fouilles, de l’Université d’Adelaide.

Squel2

La découverte d’un squelette humain de 5 mètres de haut près d’Ayers rock est le plus gros squelette humain jamais découvert et laisse les scientifiques avec “plus de questions que de réponses” a reconnu Hans Zimmer, professeur d’archéologie à l’Université d’Adelaide.

Certains experts ont émis l’hypothèse que le spécimen aurait souffert d’un cas extrême de gigantisme, une condition provoquée par la surproduction d’hormones de croissance, une théorie que le professeur Hans Zimmer rejette comme une “pure spéculation”.

“Seules de plus amples recherches peuvent nous aider à percer le mystère concernant cette anomalie de la nature. Jusqu’à ce que nous ne trouvions plus de restes de squelettes, nous ne devrions pas nous précipiter dans des explications dangereuses”, a-t-il déclaré aux journalistes locaux. “Nous avons trouvé plusieurs squelettes incomplets, dont les os étaient aussi d’une taille gigantesque. Il semblerait qu’une catastrophe majeure a complètement emporté toutes les traces de cette civilisation perdue et inconnu,” note-t-il. “Ce spécimen n’est apparemment pas unique, ce n’est qu’une question de temps avant de découvrir d’autres spécimens similaires,” croit-il fermement.

Le site archéologique d’Uluru, exhumé en 2014 par une équipe de chercheurs de l’Université nationale australienne, a mené à la découverte d’une civilisation mégalithique jusqu’alors inconnue qui pourrait aider à résoudre le mystère de cette découverte.

“Nous avons découvert en février dernier un bloc mégalithique dont il est estimé que son poids approximatif est de 80 tonnes. Les qualités du basalte contenues dans le monolithe se trouvent à 200 km du site. Comment ont-ils déplacer des centaines de blocs sur plusieurs kilomètres dans le désert? Quelles technologies cette civilisation a-t-elle bien pu utiliser?

Squel1

Certains spécialistes croient qu’une catastrophe majeure a provoqué la destruction de la civilisation d’Uluru, transformant toute cette région fertile en désert stérile.

“Les dépôts ferreux sont trouvés partout dans le désert australien, ce qui prouve peut-être l’impact d’une météorite dans la région”, explique le chercheur basé à Sydney, Allan DeGroot. “L’analyse des dépôts géologiques a confirmé qu’un gigantesque impact s’est produit dans la région il y a 3500 ans”, admet l’expert principal. “La destruction catastrophique révélée par des traces de vitrification et des niveaux élevés de radioactivité dans les ruines du site archéologique d’Uluru nous incitent clairement à songer que les deux événements sont intimement liés”, conclut-il.

UNE FEMME A ÉTÉ RETROUVÉE 35 ANS APRÈS SON DÉCÈS DANS SON SALON AVEC LA TÉLÉ TOUJOURS ALLUMÉE !

554b3a98218a0

Source : https://hitek.fr

C’est en Croatie que le corps de Hedviga Golik a été retrouvée dans son appartement 35 ans environ (ou 42 selon les sources) après sa mort qui remonterait à 1973. La police avait forcé son appartement car plusieurs personnes se réclamaient être propriétaire de cet appartement. C’est alors qu’ils ont fait cette découverte macabre.

Personne n’avait réclamé le corps et les voisins n’ont pas senti d’odeur particulière car une fenêtre était ouverte. Ce qui surprend encore plus, c’est que le courant n’ait pas été coupé… Qui a payé les factures ? Qui est le propriétaire de cet appartement ? Autant de questions qui n’ont pas été élucidées.

 

Apparemment, Hedviga serait décédée naturellement mais vu l’état du corps momifié qui a été retrouvé, il est difficile d’en être sûr.

Ce moine momifié n’est « pas mort », il médite, selon des experts bouddhistes

B8bu11vigaadmkq

Source : www.francetvinfo.fr/

 

La momie, vieille d’environ 200 ans et assise en position du lotus, a été retrouvée en Mongolie.

Son cœur ne bat certainement pas, mais les bouddhistes estiment qu’il n’est « pas mort ». Un moine momifié depuis environ 200 ans a été découvert, assis en position du lotus, en Mongolie. Des religieux estiment qu’il est en état de « tukdam », une profonde transe méditative, extrêmement rare.

Ce moine « peut devenir Bouddha »

Pour les experts bouddhistes, ce moine bicentenaire, dont l’identité est encore inconnue, est « à une marche de devenir Bouddha »« Si une personne est capable de rester en état de tukdam pendant plus de trois semaines, son corps rétrécit progressivement et à la fin, il ne reste que ses cheveux, ses ongles et ses vêtements », explique Barry Kerzin, médecin proche du Dalaï Lama.

« En général, les gens qui l’entourent peuvent alors voir un arc-en-ciel briller pendant plusieurs jours dans le ciel », poursuit Barry Kerzin. « Si celui qui médite peut rester dans cet état, il peut devenir un Bouddha, atteignant un tel niveau spirituel qu’il pourra aussi aider les autres, et tous les gens qui l’entourent ressentiront alors une profonde joie. »

Conservée par des peaux de bêtes

La mystérieuse momie, très bien conservée grâce à des peaux de bêtes et au froid de Mongolie, a été trouvée dans le district de Songino Khairkhan, près de la capitale mongole, Oulan-Bator. Son origine est inconnue, mais elle avait été volée par un homme qui comptait la revendre au marché noir, rapporte la BBC (en anglais). Elle se trouve à présent au centre d’expertise médico-légale d’Oulan-Bator, qui va tenter de déterminer son origine et son identité.

Ces analyses confirmeront peut-être les premières rumeurs, selon lesquelles ce moine était le professeur du lama (enseignant religieux) Dashi-Dorzho Itigilov, un moine bouddhiste russe lui-même retrouvé momifié dans la position du lotus. « En 1927, ce moine aurait annoncé à ses étudiants qu’il allait mourir et qu’ils devraient l’exhumer trente ans plus tard. Il s’était alors assis en position du lotus, avait entamé sa méditation et était mort », raconte encore la BBC. Sa momie, considérée comme sacrée, est désormais présentée dans une temple bouddhiste.

Après un accident de voiture, il est secouru par un ange !

 

La famille d’un homme qui vit à Honea Path (dans le comté de Abbeville, en Caroline du Sud), dit qu’un ange veillait sur ce dernier après qu’il ait été impliqué dans un terrible accident sur la route 252.

Cet ange radieux serait même visible sur une photographie, prise par un pasteur qui a été témoin de l’accident et qui s’était arrêté pour aider la victime.

« Vous pouvez le voir sur l’image, sur le côté droit. On a l’impression que l’ange est à genoux. Ses mains sont jointes comme s’il disait une prière au-dessus de lui », dit Lynn Wooten, une cousine de la victime de l’accident.

Cet ange gardien est l’une des raisons pour lesquelles Wooten pense que son cousin est toujours en vie aujourd’hui.

« Si vous auriezvu l’état de la voiture, vous auriez l’impression que personne n’auraitpu en sortir vivant », déclare Wooten. Les photos prises sur les lieux montrent une Ford Explorer particulièrement amochée.

Wooten précise que l’accident s’est produit le jeudi 10 décembre 2015 dans la soirée alors que son cousin se dirigeait vers sa maison. Il roulait vers le sud sur la route 252 près de Maddox Bridge Road, quand il a commencé à se déporter sur le côté de la route. Il a alors tenté, en vain, de corriger la trajectoire.

Dans un message publié sur Facebook, le pasteur Michael Clary a déclaré avoir été témoin de l’accident. Il a expliqué que le SUV « commençait à se retourner. J’ai compté jusqu’à quatre avant que le véhicule ne percute un fossé puis qu’il décolle du sol. Ensuite j’ai vu quelque chose être éjectépar la fenêtre du côté passager et percuté un pin à 12 pieds de hauteur. Quand je suis arrivé à l’endroit de l’impact, j’ai été choqué de voir un jeune homme sur la terre recroquevillé en boule. Pendant tout le temps où cela se produisait, je priais demandant à Dieu de protéger cette personne ».

Wooten dit que son cousin avait été transporté par avion à l’hôpital de Greenville Memorial, où il a été soigné, en soins intensifs, pour une perforation du poumon. Wooten a également déclaré qu’il s’était cassé la clavicule et plusieurs côtes, mais qu’il devait sortir le mercredi suivant, soit cinq jours seulement après l’accident.

« Notre famille croit fermement aux anges gardiens et à celui-là. Mon cousin a eu de la chance d’avoir survécu », a déclaré Wooten.

Wooten dit que sa famille est incroyablement reconnaissante sur le fait qu’il y ait eu deux anges gardiens qui s’occupaient de son cousin – celui qui a été pris en photo et le pasteur Clary qui était là pour assister à cet accident sur une route rurale.

« Si personne ne s’était trouvé derrière pour voir cet accident se produire, je ne sais pas combien de temps il serait resté là. Quand la dépanneuse est arrivé sur place, ilsont dû couper une partie des arbres pour fixer des sangles et retirer la voiture de là. Il [l’ange, NDLR] était ici depuis le début », conclut Wooten.

Source
https://www.cbs58.com/news/family-says-guardian-angel-captured-in-photo-at-horrific-crash

Un couple rencontre un mystérieux humanoïde à la peau bleue

 

Il y a environ deux mois, un homme et sa petite amie étaient partis faire une randonnée au cœur du parc national de l’État de Washington. Ils ont estimé qu’il se trouvaient à environ 15 à 20 miles de toute civilisation lors qu’un étrange événement s’est produit. Ils n’oublieront probablement jamais cette expérience surnaturelle …

Les deux randonneurs étaient en bonne forme physique et marchaient à un rythme effréné dans ce lieu désertique. Alors qu’ils s’aventuraient dans cette nature sauvage, un groupe de personnes les précédait à environ 300 pieds. Personne d’autre de visible ne se trouvait autour d’eux.

Sorti de nulle part, un homme vraiment grand a surgi derrière eux. Ils l’ont décrit comme étant pâle. Sa peau était d’une blancheur étonnante avec une teinte bleuâtre. Il semblait être assez rapide, lorsqu’il courait le long du chemin. Le témoin a également remarqué qu’il portait une veste de couleur rouge foncé. Ce dernier avait expliqué que sa petite amie l’avait précédé et qu’il avait commencé à prendre des photos de la cascade située à proximité pendant ce temps-là.

Le grand homme au teint bleu se rapprocha de lui. Il n’émit aucun son au moment où il avançait vers le témoin. Quand il se retourna, le grand homme était là. On aurait dit qu’il s’était littéralement téléporté jusqu’à lui.

L’homme de grande taille commença à lui poser des questions embarrassantes sans avoir pris la peine de se présenter. Le grand homme mentionna des expériences personnelles. Il semblait avoir des compétences sociales inhabituelles, presque inexistantes. Quelque chose en lui paraissait étrange. Le témoin a également remarqué que les traits de son visage étaient mal formés, ce qui rendait difficile de comprendre ou de deviner d’où il venait.

L’homme a également remarqué qu’il n’était pas préparé à une telle randonnée dans la nature. Les vêtements du grand homme étaient soignés et exceptionnellement propres. Il a également constaté que ses vêtements n’avaient pas de plis, de tâches ou de rayures. Le témoin s’est demandé : « Comment peut-il marcher à cette vitesse dans la nature et ne pas attraper une branche ou se salir après 15 km de randonnée dans une forêt dense ?? !! ».

Lorsque sa petite amie les rejoignit. Elle se demandait ce qui se passait. Le grand homme semblait soudainement inquiet et bouleversé. À ce moment-là, il paraissait parler avec une certaine émotion dans sa voix… comme s’il était inquiet pour quelque chose ou quelqu’un. Le grand homme dit : « J’ai cherché ma partenaire partout. »

Lorsque l’homme et sa petite amie se retournèrent, le grand homme bleu avait totalement disparu. C’était comme s’il avait disparu de la surface de la terre. Aucun d’entre eux ne pouvait croire ce qui s’était passé. L’homme a déclaré : « J’ai parcouru l’ensemble des États-Unis et je n’avais jamais entendu un accent comme le sien et lorsqu’il était présent, l’atmosphère était pesante et embarrassante. »

L’homme se sentit surpris et choqué par ce qui s’était passé. Il voulait répondre aux questions délicates du grand homme mais ne le pouvait pas vraiment.

Tout cela leur sembla étrange. Ils ont regardé autour d’eux mais n’ont pas retrouvé ce mystérieux grand homme. Incapables de comprendre qui ou quoi il était, leur seule conclusion était qu’il s’agissait certainement d’un type d’extraterrestre ou d’un être dimensionnel quelconque.

Source
https://www.freaklore.com/girlfriend-and-boyfriend-encounter-glitchy-blue-humanoid-within-washington-state-national-park

Des ours en peluche possédés par des esprits

 

Beaucoup de gens utilisent eBay pour acheter tout et n’importe quoi, des articles ménagers, des bijoux ou encore des livres. On y retrouve également de nombreux objets réputés hantés comme des ours en peluche.

Lorsque nous pensons à des jouets hantés, nous pensons souvent automatiquement aux poupées, mais les ours en peluche peuvent être tout aussi sinistres – on dit même que certains sont possédés par des esprits d’enfants décédés. Cela dit, examinons quelques cas d’animaux en peluche hantés qui chercheraient de nouveaux propriétaires… ou faire de nouvelles victimes.

Un ours en peluche, à la fourrure dorée, appartenait à un enfant prénommé Oliver et tragiquement mort à l’âge de dix ans. Après cela, l’esprit du jeune garçon aurait pris possession du jouet. Ce dernier garçon avait reçu l’animal en peluche pour son dixième anniversaire. Après avoir reçu l’animal en peluche, Oliver avait informé sa mère que l’ours en peluche communiquait avec lui et lui ordonnait de se rendre dans des endroits spécifiques de la maison.

Après le décès d’Oliver, ses parents avaient donné l’ours, affirmant que son esprit en détresse se trouvait à l’intérieur. On dit que le garçon déplaçait occasionnellement l’animal en peluche. L’ours aurait même été testé à l’aide d’une planche de Ouija. Cette expérience aurait révélé que l’esprit de cet enfant était perdu, effrayé et seul.

Le propriétaire précédent avait admis avoir collecté des objets hantés pendant plusieurs années et avait décrit que l’activité paranormale qui régnait autour de l’ours était particulièrement intense : « J’ai remarqué que Oliver aimait se déplacer autour de la maison. Il est très joueur et effronté. »

Un autre ours en peluche hanté serait possédé par une autre enfant également décédée à l’âge de 10 ans. Cette fois, une fille nommée Sarah disparut d’un terrain de jeux et ne fut jamais retrouvée. Après que sa mère soit tombée malade, elle décida de se débarrasser de l’ours, affirmant qu’elle avait entendu du « bruit blanc » provenant du jouet. Apparemment, elle utilisait aussi l’ours pour communiquer avec sa fille toujours disparue.

On dit que Sarah communiquerait avec les vivants à travers des enregistreurs EVP et déplacerait parfois l’animal en peluche. Son esprit est particulièrement actif le jour de son anniversaire, le 28 avril. L’ours appartenait auparavant à un parapsychologue, à un enquêteur paranormal et à un collectionneur aujourd’hui décédé.

Un autre ours possédé porte le nom de Joanne et serait hanté par une fille prénommée Miriam, décédée à 17 ans seulement. On a dit que Myriam aimait les films surnaturels, sur les loups-garous et les vampires. Elle racontait à son animal en peluche tous ses secrets les plus profonds. On a prétendu que l’ours Joanne avait allumé la télévision pendant la journée et au milieu de la nuit.

Bien que ces animaux en peluche soient habituellement considérés comme étant de simples « objets de distraction », il est toujours terrifiant de penser qu’un simple jouet pour enfant puisse être si possédé qu’il peut se déplacer seul et même allumer la télévision.

Photo : L’ours Joanne

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/10/strange-stories-of-possessed-teddy-bears-for-sale/

Le fantôme d’une femme photographié dans un théâtre

 

Le 16 septembre 2019, un homme a publié une photo fascinante prise à l’intérieur du Austin Paramount Theatre, au Texas. Il semble qu’une sorte de manifestation surnaturelle soit apparue à l’étage supérieur sur le balcon de ce bâtiment grandiose.

Lorsque l’on analyse cette photo, il semble y avoir une femme debout à l’étage qui regarde vers le bas en direction de la scène de concert. Chad Lawson a posté ce cliché sur son compte Instagram il y a quelques jours. Depuis, de nombreux internautes se sont demandés de quoi il s’agissait.

Est-ce un fantôme ou juste une personne qui s’est égaré ? Il est difficile de voir les détails, car la photo a été prise de loin. Lorsque Chad a regardé ses photos, il a remarqué cette silhouette mystérieuse qui se tenait là. Une personne a commenté en affirmant qu’il avait découvert une autre silhouette assise dans l’une des autres photos.

Cette énigmatique apparition plutôt inhabituelle semble avoir de longs cheveux noirs et porter une longue robe. Il est quasiment impossible de donner d’autres détails à cette distance. Les spéculations ont longuement émergé à ce sujet. Beaucoup pensent que c’est une entité fantomatique qui est apparue. Est-ce que cette personne est morte ici ? Ou peut-être que ce fantôme aime beaucoup la musique.

Le Paramount Theatre est une salle de spectacle et de cinéma située dans le centre-ville d’Austin, au Texas. Il est géré par l’Austin Theatre Alliance. Chad a expliqué qu’il avait pris trois photos rapides de la scène. Il a dit : « Sur la photo, vous pouvez clairement voir quelqu’un sur la mezzanine. En le remarquant, j’ai regardé les première et troisième photos et cette personne était absente. »

Chad a ensuite réalisé que ce qu’il avait photographié à l’étage supérieur était un fantôme qui avait déjà été observé par le passé. Cette dame en blanc n’a pas encore été identifiée, mais elle hante probablement le bâtiment pour une raison quelconque. Chad a également déclaré qu’il n’avait pas trop dormi après avoir vu cela.

Alors, qui est-elle : un fantôme ou autre chose ?

Source
https://www.freaklore.com/musician-photographs-ghostly-manifestation-at-the-austin-paramount-theatre

Une jeune femme violemment griffée par un esprit

 

Une jeune femme prénommé Alli a décidé de partager son histoire. Elle affirme avoir été griffée, à plusieurs reprises, par un être invisible, peut-être un esprit revenu d’entre les morts. Sans le vouloir, elle et sa mère ont, semble-t-elle, réveillé une âme tourmentée.

En repensant à ces événements, elles ont toujours pensé qu’il y avait quelque chose d’anormal dans leur maison. Puisqu’elle ne parvenait pas à expliquer ce qui lui arrivait, elle s’est même demandée si elle n’était pas devenue folle. Alli s’est toujours demandée si elles étaient les seules à pouvoir voir les choses différemment.

Elles ont poursuivi en expliquant qu’elles croyaient en tout ce qui est lié au paranormal. Après un moment, elles ont même commencé à soupçonner qu’un fantôme hantait leur maison, qui était autrefois une ferme.

Ces phénomènes ont commencé un jour puis ils n’ont jamais cessé. Plusieurs choses inexpliquées et plutôt terrifiantes ont commencé à leur arriver. Parfois Alli avait la désagréable impression d’être surveillée par quelque chose. Elle et sa mère ont ensuite commencé à voir des choses se mouvoir tout seul.

Alli a expliqué qu’il y a longtemps, elle avait rencontré une femme âgée qui avait vécu dans cette maison. Apparemment, son mari était mort ici. La vieille femme est partie plus tard car elle ne pouvait plus continuer à vivre ici. Elle avait alors mis en vente son habitation. Curieusement, la mère et la fille avaient décidé de retrouver la vieille femme, car elles avaient des questions à lui poser. À leur grande surprise, la vieille femme était morte.

Elles avaient deux chiens et un chat. Un jour, elle entendit des bruits de grattement qui provenaient de l’extérieur de leur porte d’entrée. Au début, elle n’y faisait pas attention car Alli pensait que le responsable était l’un de leurs animaux. Rapidement, elle se rendit que ce n’était pas le cas.

Cela l’intriguait. Quelques instants plus tard, elle entendit sa mère venir du bas des escaliers. Alli lui demanda si elle avait remarqué ou non leur chien dans la maison. Sa mère répondit « non ». Après quelques recherches, elle remarqua que tous les animaux étaient endormis sur leur patio et qu’aucun d’eux n’aurait pu être responsable de ces bruits.

Une autre fois, Alli était assise dans sa chambre. La porte était fermée depuis ce qui semblait être des heures. Elle ne voyait rien d’autre autour d’elle. Elle a expliqué que sa porte s’était mise à craquer avant de s’ouvrir toute seule.

Elle a également entendu des bruits venant de la porte de la salle de bain. Celle-ci claquait parfois toute seule. Ceci est arrivé alors que sa mère était également présente dans la maison. Elles se regardèrent toutes les deux avec incrédulité. Même une marque était apparue sur le mur. Elle provenait de l’impact de la poignée de porte après qu’elle ait été ouverte et fermée avec une force surhumaine par un poltergeist invisible.

Alli avait ses deux chiens dans sa chambre avec elle. La plupart du temps, ils n’étaient pas autorisés à rester à l’intérieur. Mais ce soir, les choses étaient différentes. Ses chiens avaient commencé à paniquer cette nuit-là. Rocky aboyait très fort.

Au début, Alli pensait qu’une souris ou quelque chose se cachait dans son placard. Elle retira la pile de vêtements qui traînait et découvrit un vieux casque qu’elle portait quand elle était enfant. Elle le prit et le déplaça ensuite vers Rocky.

Le chien gémit et s’éloigna brusquement. Elle tenta d’amener son chien une fois de plus vers le placard et Rocky refusait obstinément de s’y approcher. Alli se disait que c’était un comportement étrange pour un chien. Quelques temps plus tard, un matin, Alli se réveilla avec une longue marque noire sur son ventre. Cela ressemblait à une ecchymose. Sa mère croyait que la marque provenait d’un vêtement que Alli avait porté la nuit précédente.

Un samedi matin de bonne heure, Alli se réveilla et elle se sentit obliger de regarder vers un miroir située à proximité. Elle expliqua que son esprit était comme « parti ». Elle se sentait complètement confuse. Quand Alli jeta un coup d’œil vers le miroir, ses yeux s’écarquillèrent. Puis elle remarqua sur son cou trois rayures rouge foncé. Cela ressemblait à des marques faites par des ongles.

Ces marques de griffures étaient imparfaites. Alli a expliqué qu’elle ne dormait même plus du côté où cette marque était apparue. Tout cela restait un mystère pour elle.

Elle a raconté à sa mère ce qui s’était passé et au bout de quelques heures, elle a mis un bandage sur les égratignures. Encore plus étrange était ce qui s’était passé quelques heures plus tard. En effet, les griffures avaient complètement disparu comme par magie.

Alli a-t-elle vécu quelque chose de surnaturel ou s’est-elle infligée ces marques elle-même ? On ignore si elles habitent toujours ici, mais la plupart des gens quitteraient, sans hésiter, un endroit aussi effrayant.

Source
https://www.freaklore.com/i-was-scratched-by-the-dead

Un magicien aurait invoqué le monstre du Loch Ness

 

Tony «Doc» Shiels est un célèbre magicien et chasseur de monstres britannique. En 1981, il se retrouva pris dans une affaire liée au monstre du Loch Ness qui renforcera encore une fois les origines paranormales de cette mystérieuse bête.

En 1977, Shiels tenta, et apparemment réussit, à convoquer une créature du loch grâce à un rituel magique. Il réitéra l’opération dans un certain nombre de lacs irlandais, environ quatre ans plus tard. Le Lough Leane, un plan d’eau de dix-neuf kilomètres carrés situé près de Killarney, était l’un de ces lacs. Shiels avait une très bonne raison de se concentrer sur ce lac en particulier. Au fond de ce dernier, se trouvait un immense trésor inestimable qui aurait appartenu à un guerrier légendaire de l’antiquité, nommé O’Donoghue. Ce trésor serait farouchement gardé par un grand ver à trois têtes.

Alors, gardant cela à l’esprit, Doc tenta d’appeler le monstre serpentaire de Killarney. À cette occasion, Shiels eut beaucoup moins de succès que cela avait été avec le lac au Loch Ness. Le monstre refusa catégoriquement de se manifester.

Au plus fort des tentatives de Shiels pour appeler les monstres aquatiques en Irlande, il rencontra un jeune homme du nom de Patrick O’Talbot Kelly, un résidant du comté de Mayo. De l’aveu même de Shiels, Kelly était un personnage inhabituel, un personnage qui semblait en savoir beaucoup plus sur la famille de Shiels que ce que Doc préférait qu’il sache. Ainsi, lorsque Kelly proposa d’aider Doc à invoquer des serpents monstrueux, Doc déclina poliment. Kelly haussa les épaules et poursuivit son chemin. Quatre ans plus tard, en 1985, Kelly a refait surface.

Au cours de ces années écoulées, Kelly avait déménagé aux États-Unis et avait rencontré Masklyn, un ami de Doc – qui, à l’instar de Doc, était également un magicien expérimenté. Masklyn ne perdit pas de temps pour informer Doc de ce qui s’était passé. En écoutant Doc, il devint rapidement évident que Patrick Kelly était bien plus qu’une personne ayant une passion pour la chasse aux monstres. Kelly a affirmé à Masklyn qu’il pourrait revendiquer une lignée remontant à l’époque élisabéthaine et au célèbre occultiste, Edward Kelly.

Quand, en 1981, Doc Shiels tenta d’invoquer les monstres marins du Lough Leane en Irlande, il ne vit rien d’inhabituel. Mais, quelqu’un avait vu quelque chose d’étrange : ce quelqu’un était Patrick Kelly. Il a prétendu avoir rencontré, et photographié, un monstre au long cou bossu dans le lough. Il a dûment envoyé la photo à Shiels comme preuve. La bête, nota Shiels, ressemblait beaucoup à un serpent de mer vu au large de la côte de Cornouailles, en Angleterre, lors de l’été particulièrement chaud de 1976. Son nom était Morgawr.

Patrick Kelly avait affirmé au magicien Masklyn que son père, prénommé Laurence, était un ami proche d’Aleister Crowley, qui a joué bien plus un grand rôle dans l’histoire du monstre du Loch Ness. Apparemment, ils se sont rencontrés à Paris, en France, en 1933 – l’année même au cours de laquelle l’histoire du monstre du Loch Ness a éclaté de manière sensationnelle à l’échelle mondiale. Crowley a déclaré à Laurence Kelly qu’il était profondément intéressé par ce qui se passait au Loch Ness. Crowley a également souligné à Laurence comment il avait invoqué des entités surnaturelles des profondeurs du loch des années plus tôt. C’est une révélation qui a poussé Laurence à emmener son fils Patrick au bord du lac en 1969 – l’année même où une mystérieuse créature en forme ver fut observée près de Boleskine House, la maison de Crowley, située à sur le bord du Loch Ness. Cet événement plongea Ted Holiday, un chercheur spécialisé dans Nessie, dans un état d’anxiété certain …

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/10/occult-activity-and-creatures-of-the-deep/,

Des ufologues ont trouvés des matériaux extraterrestres

 

Une équipe de chercheurs et d’ufologues prétend détenir des matériaux provenant d’un vaisseau spatial extraterrestre accidenté. Celui-ci serait exceptionnellement résistants à la chaleur et dépourvus de tout lien avec les métaux ou alliages utilisés dans les avions militaires ou commerciaux actuels.

L’organisme To the Stars Academy of Arts & Sciences a publié des photos d’un certain nombre d’objets plats d’apparence métallisée, qu’ils qualifient de débris provenant d’un crash d’OVNI.

Les images ont été postées sur la page Instagram du cofondateur de l’académie, Tom DeLonge, célèbre musicien et ancien membre du groupe Blink 182.

Steve Justice est l’ancien responsable des systèmes avancés de « Skunk Works » de Lockheed Martin – le centre de recherche aéronautique avancée et expérimentale qui a produit le F117 Stealth Fighter et un certain nombre d’autres avions de combat de pointe.

Il dirige maintenant l’équipe de technologie et aérospatiale de l’association To the Stars. Il s’est exprimé sur ces matériaux « extraterrestres » actuellement entre les mains du groupe : « La structure et la composition de ces matériaux ne proviennent d’aucune application militaire ou commerciale connue. »

« Nous avons actuellement plusieurs échantillons de matériaux en cours d’analyse par des laboratoires sous contrat et nous prévoyons d’étendre la portée de cette étude. »

DeLonge lui-même a déclaré que To The Stars est convaincu en tant que groupe que les fragments proviennent d’un « véhicule aérien non identifié ».

« Nous avons pu établir que le matériau présentait des capacités d’ingénierie anormalement très avancées », a-t-il déclaré.

« Cette acquisition nous permettra d’élargir la portée de notre projet de recherche ADAM [Acquisition & Data Analysis of Materials] et d’accélérer la recherche et le développement, ce qui pourrait déboucher sur de nombreuses percées dans les domaines de l’aérospatiale et de l’ingénierie. »

Le groupe est resté évasive sur la manière dont ils avaient obtenu les fragments de métal. Le directeur des programmes spéciaux de To the Stars, Luis Elizondo, a toutefois confié au New York Times que la source pourrait provenir du gouvernement américain: « T.T.S.A. [To The Star Academy] ne se limite pas de la provenance du matériel ou des informations qu’il obtient. »

« Dans ce processus, nous devons faire preuve de discernement. Comme je l’ai déjà dit, il y a une différence entre quelque chose de vraiment extraterrestre et quelque chose qui est tombé de l’alternateur d’une Cadillac de 1984. »

To The Stars a été responsable de la fuite de trois vidéos prises par des aéronefs de la US Navy qui semblaient montrer des rencontres avec des véhicules aériens hyper-avancés, voire d’origine extraterrestre.

Des sources de la marine ont confirmé que les vidéos étaient authentiques et montraient « des phénomènes aériens non identifiés ».

Susan Gough, porte-parole du Pentagone, a déclaré que « les trois vidéos largement diffusées sont bien des enregistrements réalisés par des aviateurs de la marine, enregistrés au cours de leurs exercices d’entraînement ».

Elle a ajouté que la marine « a toujours considéré les phénomènes observés dans ces vidéos comme non identifiés » et que les rencontres faisaient « partie d’un problème plus vaste de l’augmentation du nombre d’incursions dans les zones d’entraînement par des phénomènes aériens non identifiés ces dernières années ».

Tom DeLonge a déclaré que To The Stars souhaitait collaborer avec les agences gouvernementales pour enquêter sur le phénomène : « Le gouvernement pourrait apporter des réponses à cette question », a-t-il déclaré.

« Nous attendons juste qu’ils viennent nous aider pour certaines de ces recherches. »

« Cette situation qui vient de se produire est littéralement quelque chose que moi et beaucoup d’autres personnes attendions, pas depuis des années, mais depuis des décennies. »

« C’est ce que nous espérions. Celapourrait faire en sorte que cela puisse vraiment amener plus de gens intelligents et des intellectuels à se lancer dans cette aventure et nous aider à en savoir plus à ce sujet. »

Le groupe a l’intention de faire de l’ingénierie inverse sur ces matériaux appartenant à des fragments d’OVNI afin de créer une toute nouvelle classe de technologie.

Steve Justice a déclaré : « Nous avons des plans très stratégiques pour aider à transformer scientifiquement ces pièces qui possèdent des capacités avancées. »

« Les guides d’ondes, la réduction de masse, tous les nouveaux méta-matériaux et de nombreux autres potentiels sont à la portée de nouvelles études, dont certaines sont déjà en cours, et d’autres études que nous prévoyons. »

Source
https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/ufo-hunters-use-metal-crashed-20380501,

Les mystérieuses poupées possédées d’Indonésie

 

L’Indonésie est une terre de mythes et de légendes. Beaucoup de ces histoires traditionnelles sont centrées sur des esprits qui s’attachent à des objets inanimés, d’autres nous parlent de toutes sortes d’entités étranges et fascinantes.

L’une des créatures surnaturelles les plus étranges d’Indonésie, et en particulier de l’île de Java, est une entité miniature ressemblant à une poupée, appelée communément le Jenglot. La description typique de ces créatures est qu’elles ressemblent à une petite poupée vivante. Elle ne mesure que quelques centimètres de hauteur, a une peau sombre flétrie. Elle possède de nombreuses caractéristiques humaines bien que ces membres soient généralement ratatinés et déformés. Elle a des crocs, de longs cheveux et des griffes imposantes. En un sens, elles ressemblent à des momies vivantes et leurs origines sont plutôt sombres.

La tradition sur ces créatures est plutôt récente, elle remonte aux années 1970 ou 1990, selon les sources. Elle est supposée être invoquée à travers des rituels mystérieux menés par des chamanes locaux. Dans certaines traditions, on dit que ces entités, ressemblant à des poupées effrayantes, étaient autrefois des êtres humains qui cherchaient la vie éternelle par la méditation (le Ilmu Bethara Karang, un chemin menant à la vie éternelle). Malheureusement, vivre dans cette condition pour toujours signifiait qu’ils ne pouvaient agir uniquement sous la forme d’une goule. Une fois mort, leur corps rétrécissait et sortait de la tombe, comme si la Terre les rejetait. Dès qu’ils sont invoqués, ils ne peuvent apparemment pas se mouvoir par eux-mêmes. Ils sont animés par la magie noire et sont capables d’inférer des pouvoirs à leur nouveau maître. Un médecin islamique nommé Muhammad Syakir Muhammad Azmi a déclaré à propos du Jenglot :

« À lui seul, le jenglot n’a aucun pouvoir et n’est rien de plus qu’un jouet typique qui ne peut pas bouger seul. Ce n’est que lorsque la magie noire est utilisée, en effectuant un certain rituel sur le jenglot, que, selon le mythe, un jenglot peut servir son maître à diverses fins, y compris pour protéger quelqu’un, rendre plus belle ou fringante une personne, lancer un charme apportant la chance ou encore pour se venger d’un ennemi. »

Une fois invoqués, les Jenglot sont soit prétendument gardés par le chaman en tant que serviteurs, soit relâchés dans la nature, où ils vivront sous terre ou dans des troncs d’arbres. Si l’on souhaite garder la créature, on dit qu’elle doit être nourrie avec du sang, quelques gouttes par jour, et que celle-ci est gardée dans une boîte noire spéciale. Il reste inanimer, à moins que son maître ne l’appelle, le sang étant la clé pour le faire vivre. Il est dit que le nourrir de sang est très important pour celui qui veut contrôler un Jenglot. En effet, s’il n’est pas nourri pas quotidiennement, il s’en prendrait à son propriétaire et à ceux qui l’entourent. Ce manque d’alimentation les rend fous, et particulièrement dangereux. Les Jenglot sont généralement perçus comme des abominations répugnantes pour la terre et la vie. Ils sont rejetés par la religion musulmane et on pense que seuls les chamanes les plus puissants peuvent les contrôler.

Cela peut sembler être de la superstition pure et du folklore, mais il y a eu beaucoup de supposés cadavres de Jenglot vendus sur le marché. Ce sont généralement de petites poupées d’aspect très bizarre, faites de poils, de peau et qui sait quoi d’autre. Comme le dit la légende, ils sont généralement installés dans des boîtes-cadeaux noires et, bien qu’ils semblent être principalement vendus comme un produit de divertissement, de nombreuses personnes prétendent que c’est bien plus que cela. Des personnes qui en ont achetés ont raconté que leur Jenglot était sorti tout seul de leur boîte avant d’être retrouvé quelque part dans la maison. Dans certains cas, leur boîte serait également retrouvée à d’autres endroits.

Ces supposés Jenglot morts ont également fait l’objet de nombreuses expositions, qui cherchent à les présenter comme des objets vraiment mystérieux, généralement des spécimens qui auraient finalement été tués par privation de sang, bien qu’ils semblent souvent être toujours en vie. Parfois, ces cadavres peuvent coûter particulièrement cher. En 2019, l’un d’entre eux a été mis sur le marché, pour une somme de 20 000 RM. Certaines études scientifiques ont été effectuées sur certains de ces restes et il s’avère que les cheveux sont d’origine humaine. Ces Jenglots seraient ainsi de faux spécimens façonnés artificiellement, de la même manière que les fameuses « sirènes des Fidji » fabriquées à partir du haut du corps d’un singe sur lequel est cousu une queue de poisson, souvent avec une ingéniosité et un savoir-faire tels qu’il est impossible de distinguer la supercherie.

Qu’ils soient réels ou non, les spécimens Jenglot sont devenus très populaires parmi les collectionneurs paranormaux, et de nombreux habitants y croient encore. Les vrais croyants, et ceux qui ont vu ces choses en action, disent que même s’ils s’avéraient être des jouets fabriqués par l’homme, ils détiennent toujours en eux des pouvoirs surnaturels.

Considérant qu’il existe de nombreuses poupées hantées dans ce monde, il n’est pas difficile de penser qu’un objet constitué de différentes parties et de cheveux humains puisse être comme possédé par de mauvais esprits ou à la suite d’un rituel de magie noire.

Qu’est-ce ce qui se passe avec ces Jenglot dérangeant ? Ou est-ce juste un légende urbaine relativement récente alimentée par des histoires diffusées sur Internet ? C’est difficile à dire, mais cela jette tout de même un regard intéressant sur le folklore fantasmagorique et les étranges traditions de ce pays asiatique.

Source
https://mysteriousuniverse.org/2019/10/creepy-indonesian-doll-monsters/,

Nostradamus aurait révélé la date de l’Apocalypse

 

Nostradamus aurait fait une « confession » sur la fin de notre monde, selon un auteur et historien qui a interprété les écrits de cet homme. Il s’est expliqué dans un documentaire diffusé en 2013.

Nostradamus était un astrologue, médecin et voyant français, surtout connu pour son livre « Les Prophéties », un recueil de 942 quatrains poétiques censés prédire des événements futurs. L’ouvrage fut publier il y a plus de 500 ans. Dans les années qui ont suivi la publication de ses prophéties, Nostradamus a attiré de nombreux partisans, qui lui attribuent avec exactitude la prévision de plusieurs événements mondiaux majeurs. Il aurait, entre autres, prédit le grand incendie de Londres, la Révolution française, l’arrivée au pouvoir de Napoléon, d’Adolf Hitler et de Donald Trump, les deux guerres mondiales, ainsi que les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki.

Cependant, il a peut-être aussi prédit la fin du monde.

Le documentaire « Nostradamus Decoded » diffusé sur Science Channel a affirmé que Nostradamus avoir fait référence à l’Armageddon dans la préface de son célèbre texte.

Le narrateur de ce reportage a déclaré en 2013 : « Bien qu’il ait vécu il y a cinq siècles, Nostradamus a affirmé qu’il pouvait voir longtemps dans le futur. »

« Malgré ses formulations vagues, ses prédictions indiquent la fin du monde. »

« La référence à l’année 3797 n’est pas codée dans les quatrains, mais est mentionnée dans la préface de son livre présentant ses prophéties et son sens littéral n’est pas un avertissement, mais une confession»

« 3797 pourrait être une référence céleste codée compte tenu de l’utilisation fréquente par Nostradamus de l’astrologie et de l’astronomie. »

L’historien John Hogue a ensuite étudié plus en détail le texte et comment cette possible fin du monde pourrait se passer.

Il a déclaré : « Une de ses prédictions puissantes et rares indique que le monde va se terminer dans environ 1 800 ans à partir de maintenant, lorsque le Soleil, dans une conflagration finale, dévorera la Terre, alors que Mars poursuivra son orbite en 3797. »

« L’augmentation du volume du Soleil est décrit de la même façon par Nostradamus [et par les scientifiques], sauf qu’un astronome dirait que cela se passera dans des milliards d’années. »

« Dans cette même prophétie, il décrit ensuite comment les races humaines vivront dans le Verseau pendant un certain temps tandis que ‘d’autres vivront dans le Cancer’. »

« Il me semble qu’il décrit un monde post-apocalyptique et qu’il indique que la race humaine colonisera des mondes autour des étoiles du Verseau et du Cancer. »

Cependant, Douglas Kibbee, professeur d’histoire française à l’Université de l’Illinois, explique qu’il existe une raison simple pour laquelle cette prophétie inquiétante n’est pas vraie.

« Lorsque Nostradamus dictait ses prophéties, il a dit qu’elles seraient valables à partir du jour où il a écrit sa préface, c’est-à-dire en 1555, jusqu’en 3797. En effet, il ne pouvait pas voir plus loin. »

« Cela ne veut pas dire que c’est la fin du monde. »

« Cela signifie simplement que c’était aussi loin qu’il pouvait voir. »

La plupart des sources académiques rejettent l’idée selon laquelle Nostradamus aurait posséder de véritables capacités prophétiques surnaturelles. Elles soutiennent que les associations établies entre les événements mondiaux et les quatrains de Nostradamus sont le résultat d’interprétations erronées.

Ces universitaires soutiennent que les prédictions de Nostradamus sont caractéristiquement vagues, ce qui signifie qu’elles pourraient s’appliquer à presque tout. Elles ne permettraient donc pas de déterminer si leur auteur avait, ou non, de véritables pouvoirs prophétiques.

Ils soulignent également que les traductions anglaises de ses quatrains sont presque toujours d’une qualité extrêmement médiocre. Elles sont basées sur des manuscrits ultérieurs, produites par des auteurs peu familiarisés avec le français du XVIe siècle.

Certains prétendent que ces traductions sont souvent délibérément mal traduites pour faire en sorte que les prophéties correspondent aux événements que le traducteur croyait supposés être prédits.

Source
https://www.express.co.uk/news/weird/1192023/end-of-the-world-nostradamus-confession-armageddon-prophecies-spt

Une femme rencontre un terrifiant homme aux yeux noirs

 

Une femme nommée Jamie a raconté qu’elle avait rencontré un homme mystérieux qui avait les yeux complètement noirs. À la suite de cette expérience, elle s’est sentie très mal.

Elle a témoigné à Clyde Lewis de son étrange expérience dans un podcast diffusé le 29 novembre 2018 sur le site paranormal de Ground Zero Radio.

« En 1998, j’ai épousé un citoyen mexicain et j’ai déménagé dans la région  plusieurs de ses proches vivaient. Bientôt, moi, mon mari et des membres de sa famille avons décidé d’aller dans la ville de Matamoros pour rendre visite à sa grand-mère âgée.

Quand nous sommes partis de notre maison, je me suis assise sur le siège arrière de la voiture et j’ai simplement regardé par la fenêtre.

Et soudain, quelque chose m’a comme poussé à regarder vers la droite et là, parmi un groupe de personnes debout au bord du trottoir, il y avait un homme qui était très différent des autres.

Tout d’abord, mon attention a été attirée par son visage, car il était très inhabituel. Au début, il me semblait même qu’il n’avait pas d’yeux, mais, à la place, de larges cavités noires dans son crâne. Mais ensuite j’ai réalisé qu’il avait des yeux, mais qu’ils étaient complètement noirs.

Et avec ces yeux noirs, l’homme me regardait droit dans les yeux. Il m’a fixé jusqu’à l’intersection que nous avons prise.

Et puis je me suis soudainement sentie très mal. Si bien que nous avons dû interrompre ce voyage. Je me souviens que j’étais assise et que je répétais à mon mari : ‘Je me sens très malade, je me sens mal.’

Les parents de mon mari ont décidé que je me sentais mal à cause du temps chaud, parce que je devais être habituée au froid. Le fait est qu’avant mon mariage, j’avais vécu plusieurs années en Alaska, et il m’était difficile de m’adapter au climat mexicain.

Mais je leur ai dit que je ne pensais pas que c’était à cause de la chaleur. C’est juste que quelque chose m’a rendu malade et j’ai même pensé que j’étais en train de mourir. J’ai commencé à demander à ce que l’on m’emmène à l’hôpital, mais la famille de mon mari a décidé de rentrer à la maison avec moi. Ils m’ont emmené dans la chambre à coucher, ont fermé les rideaux et la mère de mon mari m’a couchée sur le lit.

Et puis quelque chose est arrivé que je n’aurais jamais cru auparavant.

La mère de mon mari a apporté un œuf cru et a commencé à le faire passer à travers mon corps. Je n’ai jamais cru en ces diverses superstitions et présages, mais elle avait sa propre vision des choses.

Elle a roulé l’œuf sur différentes parties de mon corps et, en même temps, elle murmurait quelque chose ou prononçait une prière. Je ne sais pas ce que c’était, mais dès qu’elle a roulé l’œuf dans ma main droite, l’œuf a explosé de lui-même dans sa main !

L’œuf a éclaboussé sur son visage et tout ce qui l’entourait, mais le plus étrange, c’est que cinq minutes plus tard, je me suis soudainement sentie mieux. Tout cela était incompréhensible pour moi, mais je l’ai vu de mes propres yeux.

Lorsque, plus tard, j’ai commencé à entendre des histoires d’enfants aux yeux noirs, je me suis immédiatement souvenu de cette personne effrayante. »

Source
https://anomalien.com/the-woman-became-very-sick-after-meeting-a-man-with-black-eyes/,